Pour aider ses conseillers à mieux présenter les offres et expliquer les écogestes, EDF a développé un jeu en réalité virtuelle baptisé Energy Quest. Munis d’un casque HTC Vive, les collaborateurs sont plongés dans le quotidien des clients afin d’acquérir une proximité qui leur permettra de mieux les assister.

Lorsque l’on parle de réalité virtuelle, on pense tout d’abord aux jeux vidéo. S’il est vrai qu’aujourd’hui cette activité est la plus répandue parmi le grand public, il faut savoir que la réalité virtuelle est aussi un outil très utilisé pour la formation professionnelle. En effet, elle permet de plonger les usagers dans des conditions immersives qui facilitent l’apprentissage. Une solution qui est notamment très utile pour former les conseillers clients en leur permettant de se « mettre à la place » de leurs interlocuteurs et ainsi gagner en pédagogie.

C’est le choix qu’a fait EDF en optant pour une approche ludique. L’entreprise a développé un jeu vidéo en réalité virtuelle nommé Energy Quest grâce auquel ses conseillers se retrouvent dans la peau d’un client, dans un logement type, afin de pouvoir expérimenter les bénéfices des offres EDF qu’ils commercialisent. De quoi développer un argumentaire plus pertinent et une meilleure proximité avec la clientèle.

Avec Energy Quest, EDF veut « réenchanter » la formation des conseillers sur ses offres et les écogestes. © EDF

Faire appel à la mémoire sensorielle

Développé dans le centre de R&D d’EDF, Energy Quest se joue avec le casque de réalité virtuelle HTC Vive accompagné de ses manettes qui permettent d’interagir avec les objets virtuels et d’accomplir des actions. Dans le scénario, les joueurs doivent réaliser différentes missions. Par exemple, brancher un thermostat connecté à une chaudière puis le programmer afin de pouvoir mieux expliquer l’offre Avantage Gaz Connecté. Il leur faut aussi recharger une voiture électrique durant les heures creuses de sorte à mieux comprendre l’intérêt et promouvoir l’offre Vert Électrique Auto. Une activité de paintball virtuel apprend à décaler certains usages sur le weekend pour intégrer les avantages de l’offre Vert Électrique Week-End.

Energy Quest permet également aux conseillers de réaliser physiquement une douzaine d’écogestes : dégivrer le congélateur en tapotant le givre, faire cuire des petits pois en couvrant la casserole, tirer sur les ampoules à incandescence pour les remplacer par des lampes basse consommation, régler sa température de confort, fermer les volets l’hiver à la tombée de la nuit… EDF voit plusieurs avantages à cette formation en réalité virtuelle. Tout d’abord, les conseillers expérimentent les bénéfices des offres et peuvent ainsi être plus convaincants. Par ailleurs, le fait d’accomplir physiquement certains gestes d’économies d’énergie fait appel à la mémoire sensorielle et ancre les connaissances de façon durable. Enfin, la dimension ludique est aussi très importante pour proposer aux collaborateurs une formation plus conviviale et motivante.

Sujet réalisé en partenariat avec EDF.

Ce qu’il faut retenir

  • La réalité virtuelle est un outil de plus en plus utilisé pour la formation professionnelle.
  • EDF a choisi de recourir à cette technologie pour étoffer les compétences de ses conseillers clients en les plongeant dans leur quotidien grâce à un jeu en réalité virtuelle nommé Energy Quest.
Intéressé par ce que vous venez de lire ?

Abonnez-vous à la lettre d’information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.
Cela vous intéressera aussi
À voir aussi : 

Leave a Reply