EN DIRECT – Vaccin : enseignants et forces de l’ordre de plus de 55 ans auront un créneau dédié dès ce week-end – LCI

Spread the love
  • Yum

TÉLÉTRAVAIL

L’accord national interprofessionnel (ANI) du 26 novembre 2020 sur le télétravail a été étendu à tous les champs professionnels et toutes les entreprises par un arrêté du 2 avril publié cette semaine au Journal officiel. “Sont rendues obligatoires, pour tous les employeurs et tous les salariés compris dans son champ d’application, les stipulations de l’accord national interprofessionnel du 26 novembre 2020 pour une mise en œuvre réussie du télétravail”, énonce le texte, publié mardi.

Cela signifie que l’ANI s’appliquera à “toutes les entreprises, notamment celles qui ne sont pas adhérentes aux trois organisations patronales signataires de l’accord”, à savoir le Medef, la CPME et l’U2P, a expliqué à l’AFP Catherine Pinchaut de la CFDT.

L’arrêté précise que l’article 3.1.5 de l’accord, portant sur la prise en charge des frais professionnels, “est étendu sous réserve du respect du principe général de prise en charge des frais professionnels tel qu’interprété par la jurisprudence de la Cour de cassation (…) selon lequel la validation de l’employeur soit interprétée comme étant préalable, et non postérieure, à l’engagement des dépenses par le salarié”.

L’article en question énonce qu’il “appartient à l’entreprise de prendre en charge les dépenses qui sont engagées par le salarié pour les besoins de son activité professionnelle et dans l’intérêt de l’entreprise, après validation de l’employeur”.

Leave a Reply

%d bloggers like this: