EN DIRECT – Tempête Miguel : 65.000 foyers privés d’électricité – LCI

MÉTÉO – La tempête baptisée “Miguel” s’abat sur les côtes françaises et plusieurs départements de l’Ouest de la France sont placés en vigilance orange ce vendredi 7 juin 2019 par Météo France en raison de vents violents. Un drame aux Sables-d’Olonne a fait aux moins trois morts et un disparu. Suivez sur LCI.fr l’évolution de la situation en direct.

65 000 FOYERS PRIVÉS D’ÉLECTRICITÉ 

Le groupe Enedis a communiqué à LCI le nombre de foyers privés d’électricité. A 16h, 65 000 foyers sont coupés du réseau au niveau national. Dans le détail :

– 15 000 clients privés d’électricité en Pays de la Loire 

– 5 000 clients en Bretagne

– 5 000 clients en Poitou-Charentes 

– 5 000 clients sur le Limousin

– 35 000 clients en Aquitaine 

SAUVER DES VIES 

“Les bénévoles prennent le risque d’exposer leur propre vie pour sauver les autres. Sauver des vies, cela fait partie de l’ADN des Sauveteurs en mer”, Xavier de La Gorce, président de la SNSM sur LCI. 

‘ : ‘‘ wrapper.innerHTML = content.replace(/escaped-script>/g, ‘script>’); });
//]]>

FORMÉS POUR LE SAUVETAGE

“Les victimes sont des marins formés pour le sauvetage, explique Xavier de La Gorce, président de la SNSM sur LCI. Ce sont des marins que l’on équipe avec du matériel spécifique”

FRANÇOIS DE RUGY SE REND SUR PLACE  

Selon nos informations, le ministre de la Transition écologique et solidaire, François de Rugy, doit se rendre aux Sables-d’Olonne, où les trois membres de la SNSM sont décédés lors du chavirage de leur bateau. L’ex-président de l’Assemblée nationale avait plus tôt salué le “courage” des sauveteurs, adressant ses condoléances aux familles des victimes.  

RECHERCHES

Les opérations se poursuivent au large des Sables-d’Olonne pour retrouver un marin-pêcheur porté disparu. Ce dernier se trouvait à bord du bateau à l’origine du sauvetage lors duquel trois membres de la SNSM ont perdu la vie. 

RÉACTION 

Le ministre de l’Intérieur fait part de ses “pensées” aux “camarades” des trois marins sauveteurs décédés après le chavirage de leur bateau au large des Sables-d’Olonne. “Je partage leur émotion et leur immense tristesse”, écrit Christophe Castaner. 

BILAN

Selon une source proche de l’enquête à LCI, le bateau intervenait sur un navire de pêche en difficulté. Le bilan fait bien état de trois morts. Quatre personnes sont saines et sauves. Une enquête a été ouverte et confiée à la brigade de recherche maritime et à la section de recherche maritime.

Urgent

BILAN

Lors d’une conférence de presse aux Sables-d’Olonne, le préfet de la Vendée et le maire des Sables-d’Olonne ont annoncé le décès de trois marins lors du chavirage d’une vedette de la SNSM.

SABLES D’OLONNE

En retour d’une mission de sauvetage une vague a retourné un bateau sur lequel se trouvaient des sauveteurs en mer, à proximité du port. Un blessé, 4 personnes saines et sauves et 2 autres personnes seraient toujours bloquées sous la coque, selon un source proche à LCI. 

SNCF

La circulation sur les lignes Bordeaux-La Rochelle, Royan-Angoulême, Royan-Niort et Poitiers-La Rochelle est interrompue (sauf pour les trains déjà en circulation) jusqu’à 17 heures.

OLÉRON

Le pont d’Oléron passe en alerte niveau 2.

BASSIN D’ARCACHON

Cet internaute partage sur Instagram, cette vidéo du Bassin où des vents de près de 80km/h ont été relevés

CE QUI NOUS ATTEND

En début de journée de vendredi, au sud de la dépression Miguel, le vent se renforce nettement sur la Charente-Maritime, la Loire-Atlantique et la Vendée puis les vents forts gagnent en cours de matinée et début d’après-midi le Poitou ainsi que les départements en vigilance orange des Pays-de-la-Loire et du Centre. On attend des rafales maximales de 110 à 120 km/h sur le littoral, de 100 à 110 km/h dans l’intérieur. Sur les départements limitrophes en vigilance jaune vent, les rafales atteindront 85 à 95 kmh voire très localement 100 à 110 km/h, notamment sur le littoral girondin et le Médoc.

Les vents faiblissent nettement par l’ouest à partir du milieu d’après-midi.

VENTS FORTS

Des rafales de 118 km/h ont été relevées à Saint-Clément des Baleines, 111 km/h à Chassiron, 110 km/h au Cap-Ferret, 106 km/h à L’Ile d’Yeu, indique Météo-France. 

PONT D’OLÉRON ET DE RÉ

Le niveau d’alerte 1 a été activé en raison d’un vent supérieur à 60km/h pour Oléron et 80 km/h pour Ré. Le pont est donc interdit aux piétons, vélos, vélomoteurs, motos, véhicules avec remorques de hauteur supérieure à 2 mètres . Pour les voitures, la limitation de vitesse à 50 Km/h.

DUNE DE PYLA

ALERTE MÉTÉO 

10 départements sont désormais en vigilance orange : la Sarthe et le Loir-et-Cher s’ajoutent à la Charente-Maritime, l’Indre, l’Indre-et-Loire, la Loire-Atlantique, le Maine-et-Loire, les Deux-Sèvres, la Vendée et la Vienne.

TRANSPORTS

Les transports sont perturbés dans le département de Loire-Atlantique et celui de la Vendée. 

MIGUEL VU DU CIEL

IMAGE SATELLITE

PRÉCAUTIONS

L’Assureur Maif donne plusieurs conseils pour parer à l’arrivée d’un événement du type de Miguel. C’est à lire ici

BORDEAUX

La capitale girondine doit accueillir des rafales de vent pouvant aller jusqu’àà 90km/h, éventuellement accompagnées d’orages entre 10h et 18h. “Les espaces verts ainsi que les cimetières de Bordeaux (Chartreuse, Bordeaux Nord et Pins Francs) seront donc fermés toute la journée. Ils rouvriront samedi en fonction des conditions météorologiques et après d’éventuelles inspections de sécurité”, a prévenu la municipalité.

La tempête baptisée Miguel se confirme pour la journée de vendredi. Les côtes atlantiques pourront subir des rafales de l’ordre de 110 à 120 km/h, localement 130 km/h sur les îles et les caps exposés. Le phénomène, qui a débuté dans la nuit ou le début de matinée, alors que le maximum d’intensité sur les côtes est prévu entre 10h et 12h. 

Dans l’intérieur des terres des départements en vigilance orange, le vent soufflera autour de 100 km/h, localement 130 km/h (Poitou-Charentes, Pays-de-la-Loire et Centre-Val de Loire) plutôt entre 12h et 17h. La Bretagne sera concernée en soirée, en même temps que l’Île-de-France et la Normandie qui pourront subir des rafales à 80-90 km/h. 

Si elles ne sont pas exceptionnelles, elles pourront provoquer des dégâts car les arbres sont particulièrement garnis et feuillus à cette période de l’année et offrent donc une prise au vent bien plus importante : le risque de chutes de d’arbres est donc réel. Ce qui incite à la prudence, sachant qu’il y aura beaucoup de monde sur la route dans l’après-midi et la soirée, à l’occasion des départs pour le week-end de Pentecôte. Bison Fûté a classé la journée orange dans le sens des départs au niveau national et rouge en Île-de-France.

Météo-France a donc renouvelé vendredi matin une vigilance orange sur les départements suivants : Charente-Maritime (17), Indre (36), Indre-et-Loire (37), Loire-Atlantique (44), Maine-et-Loire (49), Deux-Sèvres (79), Vendée (85) et Vienne (86). Elle débute vendredi à 8 heures du matin. 
“L’après-midi, ces vents violents qui remonteront vers le nord-est avec la dépression, pourraient nécessiter une extension de la vigilance orange”, prévient l’institut.

La perturbation se décalera vers l’Est en cours de journée en prenant un caractère instable. A l’arrière, un temps de traîne chargé d’averses se mettra en place avec une activité orageuse plus marquée entre le Poitou-Charentes et le quart nord-ouest du pays.

Météo France prévient que des dégâts importants sont à attendre. Les conditions de circulation peuvent être localement difficiles et quelques perturbations peuvent affecter les transports aériens et ferroviaires [et maritimes].

L’est de PACA et la Corse conserveront un temps plus clément avec de belles éclaircies.

Le matin, les températures iront de 9 à 15 degrés, jusqu’à 16 à 17 degrés près de la Méditerranée. L’après-midi, il fera 15 à 21 degrés sur une grande moitié ouest du pays, 22 à 28 degrés ailleurs, jusqu’à 29 à 30 degrés en Alsace et en Corse.

Suivez les dernières infos sur la tempête dans notre live ci-dessous  :

Sur le même sujet

  • Météo : dimanche pluvieux, alerte levée sur les Pyrénées-Atlantiques

    Météo : dimanche pluvieux, alerte levée sur les Pyrénées-Atlantiques

  • La tempête Miguel touche la France ce vendredi, des rafales à plus de 100 km/h attendues

    La tempête Miguel touche la France ce vendredi, des rafales à plus de 100 km/h attendues

  • Météo : records de précipitation en Ile-de-France avant le retour d'un temps plus sec

    Météo : records de précipitation en Ile-de-France avant le retour d’un temps plus sec

  • Hautes-Pyrénées : un village traversé par une coulée de boue

    Hautes-Pyrénées : un village traversé par une coulée de boue

  • Tempête Miguel : un phénomène peu commun en juin

    Tempête Miguel : un phénomène peu commun en juin

  • Tempête Miguel : trois morts dans le chavirage d'un bateau des Sauveteurs en mer en Vendée

    Tempête Miguel : trois morts dans le chavirage d’un bateau des Sauveteurs en mer en Vendée

Plus d’articles

  • Marseille, la ville la plus ensoleillée de l’Hexagone

  • Corse : de la neige au cœur du printemps

  • Les prévisions météo du JT de 13 heures du 30 mai 2019

  • Biscarrosse : le soleil est enfin là !

  • Les prévisions météo du JT de 13 heures du 31 mai 2019

  • Les prévisions météo du JT de 13 heures du 4 juin 2019

Please enable JavaScript to view the comments powered by Disqus.