EN DIRECT – Réforme des retraites : l’intersyndicale appelle à de nouvelles actions les 14, 15 et 16 janvier | LCI – LCI

Spread the love
  • Yum








EN DIRECT – Réforme des retraites : l’intersyndicale appelle à de nouvelles actions les 14, 15 et 16 janvier | LCI

































Social

Toute L’info sur

Les grèves contre la réforme des retraites d’Emmanuel Macron

MOUVEMENT SOCIAL – Pour le 36e jour de grève, des dizaines de milliers de personnes sont descendus ce jeudi dans les rues à travers le pays pour la quatrième journée interprofessionnelle contre la réforme des retraites. Suivez les dernières informations.

MAINTIENT DE L’ÂGE PIVOT 

Dans les deux projets de loi qui seront présentés en Conseil des ministres le 24 janvier, qu’a pu consulter l’AFP dans la nuit de jeudi à vendredi, de nouveaux éléments précisent les intentions du gouvernement sur la réforme des retraites : 

Âge pivot : la réforme prévoit la création en 2022 d’un “âge d’équilibre” (âge pivot) au-delà de l’âge légal de départ, à moins d’une “délibération” différente des partenaires sociaux “avant le 1er septembre 2021”.

Équilibre financier : le texte prévoit une “règle obligeant (…) à prévoir l’équilibre” financier du système de retraite, qui ne pourra pas être en déficit “sur une période de cinq années en cumulé”. Cette “prévision de solde cumulé” du futur “système universel de retraite” devra être “positive ou nulle” à partir de 2025.

Régimes spéciaux : l’Etat s’engage à revaloriser la “rémunération” des  enseignants et des chercheurs. Cet “engagement” figure dans le “l’article premier” du projet de loi ordinaire, est censé garantir un “même niveau de retraite pour les enseignants et chercheurs que pour des corps équivalents de même catégorie de la fonction publique”. Il “sera rempli dans le cadre” de lois de programmation de l’Education nationale et de la Recherche, précise le texte.

LE PROJET DE LOI DÉVOILÉ 

Age pivot, équilibre financier, rémunération des enseignants et des chercheurs… les premiers éléments de la réforme des retraites sont dévoilés. 

Retraites : l’âge pivot sera instauré dès 2022 sauf “délibération” contraire

Urgent

MAINTIENT DE L’ÂGE PIVOT 

Dans les deux projets de loi qui seront présentés en Conseil des ministres le 24 janvier, qu’a pu consulter l’AFP dans la nuit de jeudi à vendredi, de nouveaux éléments précisent les intentions du gouvernement sur la réforme des retraites : 

Âge pivot : la réforme prévoit la création en 2022 d’un “âge d’équilibre” (âge pivot) au-delà de l’âge légal de départ, à moins d’une “délibération” différente des partenaires sociaux “avant le 1er septembre 2021”.

Équilibre financier : le texte prévoit une “règle obligeant (…) à prévoir l’équilibre” financier du système de retraite, qui ne pourra pas être en déficit “sur une période de cinq années en cumulé”. Cette “prévision de solde cumulé” du futur “système universel de retraite” devra être “positive ou nulle” à partir de 2025.

Régimes spéciaux : l’Etat s’engage à revaloriser la “rémunération” des  enseignants et des chercheurs. Cet “engagement” figure dans le “l’article premier” du projet de loi ordinaire, est censé garantir un “même niveau de retraite pour les enseignants et chercheurs que pour des corps équivalents de même catégorie de la fonction publique”. Il “sera rempli dans le cadre” de lois de programmation de l’Education nationale et de la Recherche, précise le texte.

Urgent

RETRAITES

L’intersyndicale appelle à de nouvelles actions les 14, 15 et 16 janvier.

“Nous appelons à préparer des actions pour les 14, 15 et 16, dont les modalités seront précisées samedi soir en fonction de la réussite du (samedi) 11”, nouvelle date de mobilisation interprofessionnelle, a indiqué Eric Beynel, porte-parole de Solidaires, après plus de quatre heures de réunion au siège de FO.

SIBETH NDIAYE DÉCRIT LES CONCESSIONS DU GOUVERNEMENT

“Le projet qui a été présenté ne serait-ce qu’au mois de juillet est déjà différent de celui présenté par le Premier ministre”, a expliqué Sibeth Ndiaye, assurant que les seules concessions qui ont été faites lors des négociations, “ont été faites par le gouvernement”.

“Le dialogue c’est un compromis social, le dialogue ça ne peut pas être on fait comme veut la CGT”, a-t-elle ajouté.

‘ : ‘‘ wrapper.innerHTML = content.replace(/escaped-script>/g, ‘script>’); });
]]>

CATHERINE PERRET ET SIBETH NDIAYE

“C’est projet contre projet” a résumé Catherine Perret à propos des désaccords entre CGT et gouvernement. Alors que Sibeth Ndiaye reproche au syndicat d’être “dans le tout ou rien”, elle lui a rappelé que la CGT avait “porté un projet global alternatif à votre réforme” et ce depuis deux ans.

Pour la porte-parole du gouvernement, ce projet alternatif laisse néanmoins “se perpétuer des inégalités qui existent aujourd’hui”.

‘ : ‘‘ wrapper.innerHTML = content.replace(/escaped-script>/g, ‘script>’); });
]]>

CATHERINE PERRET ET SIBETH NDIAYE

Concernant la manifestation d’aujourd’hui, la porte-parole du gouvernement et la numéro 2 de la CGT se sont opposées sur la mobilisation – croissante ou décroissante – des grévistes.

“Nous contestons la baisse de la mobilisation car de nouvelles professions sont en train de se déclarer en grève, notamment dans le secteur agro-alimentaire”, a ajouté Catherine Perret après cette séquence.

‘ : ‘‘ wrapper.innerHTML = content.replace(/escaped-script>/g, ‘script>’); });
]]>

CATHERINE PERRET ET SIBETH NDIAYE

“La CGT a des propositions sérieuses, elle veut un régime de retraites solidaire, par répartition”, a expliqué Catherine Perret, la n2 de la CGT.

“Notre ambition est d’avoir un système universel et pérenne et équilibré pour des dizaines d’années”, lui a rétorqué la porte-parole Sibeth Ndiaye. Confrontée aux annonces de retraites spécifiques pour certaines professions, elle a répondu que “l’universalité ce n’est pas l’uniformité”.

LES RETRAITES AU CŒUR DU DEBAT

RÉSUMÉ

Retour sur la quatrième journée interprofessionnelle depuis le début de la grève contre la réforme des retraites.

‘ : ‘‘ wrapper.innerHTML = content.replace(/escaped-script>/g, ‘script>’); });
]]>
Urgent

BILAN

Selon le ministère de l’Intérieur, 452.000 personnes ont manifesté à travers la France dont 56.000 à Paris.

Lors de la journée d’action du 17 décembre, 615.000 personnes avaient défilé dans les rues dont 76.000 à Paris, selon le ministère.

INTERPELLATIONS À PARIS

ÂGE PIVOT

Dans une interview au Figaro, Gérald Darmanin affirme que “le gouvernement continue de penser que l’âge pivot est une mesure juste et efficace” pour équilibrer le système des retraites, même s’il est “ouvert à un cocktail de propositions”.

Pour Gérald Darmanin, “ce qui compte pour le gouvernement est d’avoir des mesures qui assurent l’équilibre: il ne faut pas donner à nos enfants le poids du financement de notre retraite et le poids de notre dette”, a-t-il insisté.

“Je ne vais pas préjuger des conclusions de cette conférence avant qu’elle ne démarre. L’essentiel est de définir des mesures qui assurent l’équilibre d’un système nouveau et solidaire, ainsi que son financement dans l’avenir”, a-t-il ajouté.

Il dit aussi : “chacun doit faire un pas : gouvernement et syndicat”

INTERPELLATIONS

La Préfecture de police communique les chiffres des interpellations lors de la manifestation à Paris.

Urgent

PRÉVISIONS

La SNCF a publié les prévisions pour la journée du vendredi 9 janvier 2019. Dans le détail, il y aura :

– Transilien : 3 trains sur 5 en moyenne

– Ter : 6 circulations sur 10 en moyenne

– TGV : 4 trains sur 5 en moyenne

– International : trafic perturbé

– Intercités : 1 train sur 3

La SNCF affirme dans son communiqué que 80% des TGV Inoui et Ouigo et 60% des TER seront assurés jusqu’au dimanche 12 janvier.

SNCF : LE DÉTAIL DES COMPENSATIONS POUR LES ABONNÉS TGV ET INTERCITÉS

Les abonnés TGVmax :

– Le mois de février est à moitié prix, soit un abonnement à 39 € pour voyager autant que souhaité à 0 € avec TGVmax.

Les abonnés Mon Forfait Annuel et forfait mensuel ou hebdo :

– L’abonnement est à moitié prix au mois de février.

Les abonnés qui auraient subi de très fortes perturbations (moins d’1 TGV ou Intercités sur 3 durant plus de 10 jours en décembre) bénéficieront d’une réduction supplémentaire. Ils seront informés du montant de la réduction de leur abonnement (de 50% à 100%) par e-mail dans les jours à venir

Urgent

SNCF : DES “COMPENSATIONS” POUR LES ABONNÉS TGV ET INTERCITÉS

La SNCF vient d’annoncer qu’elle mettra en place des compensations pour ses abonnés TGV et Intercités – comme ce qui a été fait pour les pass Navigo en Ile-de-France.  

370 000 PERSONNES A PARIS

Près de 370.000 manifestants seraient dans les rues de Paris pour réclamer le retrait de la réforme des retraites, selon la CGT, co-organisatrice de cette quatrième mobilisation professionnelle.

Lors de la précédente mobilisation, le 17 décembre, la CGT avait comptabilisé 350.000 manifestants et le ministère de l’Intérieur 76.000. Le 5 décembre, ils étaient 250.000 dans la capitale selon la CGT, 65.000 pour le ministère de l’Intérieur.

A BORDEAUX LA MANIFESTATION INVESTIT LA GARE ST JEAN

Malgré l’important dispositif policier, la manifestation sauvage bordelaise s’est infiltrée dans la Gare Saint-Jean avec les cheminots et occupent désormais les voies.

LA MANIF PARISIENNE BAT SON PLEIN

Les manifestants n’hésitent pas à pousser la chansonnette pour faire valoir leurs revendications. 

A LILLE, LES JEUNES DANS LA RUE

LES ENSEIGNANTS MOBILISÉS

Selon les syndicats, un enseignant sur deux serait en grève ce jeudi 9 janvier. Le ministère parle lui de 16 à 19% de grévistes dans la profession. “Les profs sont là en force, on voit bien qu’il y a une colère ancrée dans nos professions”,  a déclaré à la presse Frédérique Rolet, secrétaire générale du Snes-FSU. Pour Valérie Desperiez, qui travaille dans un lycée professionnel du 20e arrondissement, “C’est le moment ou jamais de se mobiliser”

LES CHIFFRES EN REGIONS

En régions, au moins 120.000 personnes manifestent cet après-midi, selon un calcul de l’AFP à partir des chiffres donnés par la police ou les préfectures. Comme régulièrement, l’écart avec les chiffres donnés par les syndicats est significatif.

A Clermont-Ferrand, la police dénombre 6.000 manifestants, contre 18.000 selon les syndicats. A Bordeaux, 10.000 à Bordeaux, contre 70.000. A Bordeaux, les autorités comptent 14.000 personnes contre 120.000 personnes selon les organisations militantes. Et enfin à Nantes, les chiffres officiels donnent 8.400 manifestants contre 18.000 pour les syndicats. Selon Philippe Martinez, secrétaire général de la CGT, 216 manifestations étaient prévues aujourd’hui.

LES ENSEIGNANTS REJOIGNENT LA GREVE 

LES ENSEIGNANTS REJOIGNENT LA GREVE

Pour ce quatrième jour de grève nationale les enseignants se sont massivement mobilisés. Les municipalités s’organisent pour accueillir les élèves les jours où les écoles ferment, comme à Loos, dans le Nord.

‘ : ‘‘ wrapper.innerHTML = content.replace(/escaped-script>/g, ‘script>’); });
]]>

DIFFICILE AVANCÉE DE LA MANIFESTATION A PARIS

REMY BUISINE INTERPELLÉ EN DEBUT DE MANIFESTATION

Le journalistedu média Brut, habitué à couvrir les manifestations parisiennes depuis les gilets jaunes, a été interpellé vers 14h ce jeudi en début de parcours.

NEUF PERSONNES INTERPELLÉES À PARIS 

Neuf personnes avaient été interpellées ce jeudi à Paris à 14h45, notamment suite à des contrôles préventifs effectués en amont de la manifestation.

PROJECTILES, CANON À EAU ET LACRYMOS À NANTES

TAUX DE GRÉVISTES À LA SNCF

Selon la SNCF, 32,9% des cheminots étaient en grève jeudi, 66,6% des conducteurs. 

MARTINEZ

“L’enjeu c’est se mobiliser encore plus (…) il faut montrer qu’aujourd’hui il y a deux projets de société qui s’opposent”, a déclaré Philippe Martinez en tête du cortège parisien. Le patron de la CGT a estimé avoir “des doutes sur la volonté de discuter du gouvernement”. 

PLACE DE LA RÉPUBLIQUE 

‘ : ‘‘ wrapper.innerHTML = content.replace(/escaped-script>/g, ‘script>’); });
]]>

LES MANIFESTATIONS EN REGIONS

En cette quatrième journée de mobilisation nationale, des cortèges défilent aussi à Clermont-Ferrand, au Havre, à Toulouse, à Nice… À Bordeaux, des avocats ont jeté leur robe devant le palais de justice en signe de protestation. À Rennes, le cortège n’avance plus en raison d’une intervention des forces de l’ordre. 

RÉACTION 

ÂGE PIVOT

Interrogé sur l’âge pivot fixé à 64 ans, Jean-Baptiste Djebbari a estimé jeudi matin que “tout est ouvert”. Invité de BFM, le secrétaire d’Etat aux Transports a qualifié la mesure figurant dans le projet de loi de “détail” : “Je croix que ça n’intéresse pas grand monde de savoir si l’âge pivot est maintenu dans le texte”. 

COUPURES DE COURANT

Des coupures d’électricité ont eu lieu à Périgueux et Marmande liées au mouvement social. 34.000 foyers ont été privés de courant à Périgueux (Dordogne) ce jeudi matin de 9h20 à 9h55 ainsi que 55.000 foyers à Marmande (Lot-et-Garonne) dans la nuit de mercredi à jeudi entre 1h30 et 3h. 

Dans une déclaration, le directoire de RTE “condamne fermement ces actes dont les conséquences sur le fonctionnement du système électrique peuvent être dramatiques”. Une plainte doit être déposée “pour chaque coupure volontaire”. 

PLUSIEURS STATIONS DE MÉTRO FERMÉES SUR LA LIGNE 1 RATP

LA MANIFESTATION S’EST ÉLANCÉE À MARSEILLE

‘ : ‘‘ wrapper.innerHTML = content.replace(/escaped-script>/g, ‘script>’); });
]]>

PLUSIEURS STATIONS DE MÉTRO FERMÉES SUR LA LIGNE 1 RATP

DÉBUT DE LA MANIFESTATION À NANTES

MOBILISATION DANS L’ÉDUCATION

Il y a ce jeudi entre 16% et 19% de grévistes dans l’Education nationale selon les chiffres communiqués par le ministère. Ils sont entre 40% à 50% selon les syndicats.

BERGER : “SI L’AGE PIVOT RESTE DANS LA LOI, C’EST NON”

“Pour la CFDT, c’est non, c’est clair”: Laurent Berger, le secrétaire général du premier syndicat français, a réaffirmé jeudi auprès de l’AFP son opposition à l’introduction d’un âge pivot dans le projet de réforme des retraites.

“La question de l’équilibre ne nous désintéresse pas, mais on ne peut pas la traiter par une mesure injuste que cet âge pivot. Si l’âge pivot reste dans la loi, pour la CFDT, c’est non, c’est clair”, a-t-il déclaré au 36e jour de mobilisation contre le projet.

‘ : ‘‘ wrapper.innerHTML = content.replace(/escaped-script>/g, ‘script>’); });
]]>

MÉLENCHON

“Je vois d’un bon œil l’extension de la lutte. La grève rapproche les gens (…). Aujourd’hui les Français sont à un haut niveau de compréhension des problèmes. Il vaut mieux un peuple présent, intervenant, qu’un peuple passif.  Si nous faisons les moutons, nous serons tondus. La grève est un sursaut”. 

MÉLENCHON

“Je suis inquiet des violences qu’est capable de générer le régime.”

MÉLENCHON

“L’idée d’Emmanuel Macron est qu’il va passer en force.”

MELENCHON

“Il n’y a pas de problème de financement des retraites, c’est une invention. On pourrait répondre au premier problème très facilement”.

36 jours. Ce jeudi, la France connaît une nouvelle journée de grève ainsi qu’une nouvelle journée de manifestations. Le nouveau rendez-vous dans la rue sera l’occasion de tester les forces en présence, avant une nouvelle mobilisation samedi 11 janvier. L’intersyndicale CGT-FO-Solidaires-CFE-CGC-FSU continue de réclamer le retrait pur et simple du projet, âge-pivot ou non, après plus d’un mois de mobilisation et déjà trois journées d’actions interprofessionnelles, les 5, 10 et 17 décembre.

En plus des perturbations dans les transports terrestres, la Direction générale de l’aviation civile (DGAC) prévoit des “perturbations et des retards” possibles dans l’aérien. Elle a demandé aux compagnies d’annuler un tiers des vols programmés au départ et à l’arrivée de l’aéroport de Toulouse.

Dans les écoles, le Snuipp-FSU, premier syndicat du primaire, annonce 40% de grévistes parmi les enseignants jeudi.

Lire aussi

La circulation des trains et des transports publics parisiens reste très perturbée ce jeudi côté RATP, puisque seules deux lignes de métro automatisées 1 et 14 fonctionneront normalement. Les quatorze autres lignes de métro seront “très perturbées”, tout comme le RER.

A la SNCF, le trafic sera plus réduit que mercredi avec 60% des TGV et 40% des TER. En Île-de-France, un tiers des Transilien rouleront et “la situation sera particulièrement difficile sur certaines lignes”, a prévenu la direction.

Sur le même sujet

Et aussi

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *