Avant 8h, 121 personnes ont été interpellées et 34 d’entre elles ont été placées en garde à vue quelques heures avant le début de la manifestation des gilets jaunes, majoritairement à Paris. Ce sont principalement des gens venus de région, âgés d’une trentaine d’années sur lesquels ont été retrouvés des masques, des frondes, des marteaux ou des pavés, a précisé la même source.