EN DIRECT – Plan de relance : Christine Lagarde salue “une Europe qui se rassemble et progresse” – LCI

Spread the love
  • Yum

LES DEUX GRANDS VOIENT LEUR AUTORITÉ CONTESTÉE

Ils ont beau faire front commun pour la première fois depuis un certain temps, Angela Merkel et Emmanuel Macron voient leur autorité contestée par les dirigeants de petits pays décomplexés face aux grands.

Depuis vendredi, le duo fait face à une opposition plus coriace que prévue des “frugaux”, au premier rang desquels les Pays-Bas, “qui ont réussi à ne pas être isolés”, comme le souligne Fabian Zuleeg, de l’European Policy Center. Ainsi, le chancelier autrichien s’est félicité d’avoir rallié à sa cause la Finlande. “Avant nous étions quatre pays, maintenant nous sommes cinq.” “Des petits pays” qui, seuls, “n’auraient jamais pu peser ainsi face aux “grands”, souligne-t-il.

“Le temps est révolu où l’Allemagne et la France proposaient quelque chose” et où “tout le monde” devait ensuite “se mettre à la queue”, a commenté l’expérimenté ministre des Affaires étrangères du Luxembourg, Jean Asselborn. Pour Fabian Zuleeg, ce sommet montre que “le couple franco-allemand est nécessaire, mais n’est plus suffisant” pour faire avancer l’UE.

Leave a Reply

%d bloggers like this: