13h26: Six véhicules blindés ont été mobilisés par les forces de l’ordre à Paris et deux à Toulouse, selon BFMTV, pour assurer la sécurité de la manifestation

13h13: À Valence, dans la Drôme, où le président de la République s’était déplacé la semaine dernière, les autorités attendent jusqu’à 10.000 manifestants samedi après-midi, alors qu’ils n’étaient que 700 le week-end dernier. L’effet d’un appel à une “marche régionale” rassemblant tous les “gilets jaunes” d’Auvergne-Rhône-Alpes.

“On nous parle de 10.000 manifestants, dont une proportion de 10% de casseurs, selon le renseignement intérieur”, a affirmé vendredi sur Europe 1 Nicolas Daragon, le maire Les Républicains de la ville.

Le ministre de l’Intérieur, Christophe Castaner, a confirmé que Valence serait “l’un des points sur lesquels il y aura des forces de l’ordre particulièrement mobilisées”.

12h32: A Paris, le cortège se met lentement en marche

12h12: A Valence, où des mesures de sécurité exceptionnelles ont été prises en prévision de la manifestation de cet après-midi, les “gilets jaunes” commencent à se regrouper.

11h35: A Paris, Jérôme Rodrigues et les blessés sont acclamés par la foule des manifestants

.

.

.

11h16: Le Conseil national de la résistance des Gilets jaunes a donc décidé de rassembler ses troupes à Paris place Félix Eboué à partir de 11 heures pour un départ du cortège à midi. Après un passage par Bastille, le point final a été fixé à République pour une dispersion programmée vers 18 heures.

10h26: Les premiers gilets jaunes commencent à arriver à Paris pour une manifestation qui doit débuter vers midi

.

.

07h29: L’acte 12 des “gilets jaunes” de ce samedi mettra en avant les centaines de manifestants blessés, parfois gravement, depuis le début de la contestation, en réclamant la fin des “violences policières qui mutilent”. Malgré le lancement par le gouvernement du “grand débat” destiné à apaiser la contestation, de nouveaux rassemblements sont prévus samedi, mais pas seulement pour une hausse du pouvoir d’achat et d’autres revendications habituelles de la contestation.

À Paris, les “gilets jaunes” appellent ainsi à une “marche blanche” dans le “calme” en hommage “aux blessés et aux mutilés victimes de la violence policière”.

07h02: Plusieurs évènements Facebook ont été créés afin de poursuivre le mouvement «gilets jaunes» ce samedi. Outre les mobilisations qui sont organisées en hommage aux blessés à Paris, plusieurs rassemblements sont programmés en régions, dans les métropoles comme Lille, Bordeaux ou Lyon, mais aussi dans des plus petites villes telles que Rouen, Amiens ou Valence.