LA GRANDE EXPLICATION

Edouard Philippe réagit à la démission d’Alain Juppé de la mairie de Bordeaux et à sa nomination future au Conseil constitutionnel. “J’imagine que ce soir il doit vivre quelque chose de très fort car il est maire de Bordeaux depuis 1995, avec une toute petite interruption. (…) Il va changer de vie, de fonction. Le Conseil constitutionnel c’est une institution très importante, il faut que ce soit des femmes et des hommes qui aient le sens de l’Etat, une densité considérable. Il a cette densité, cette hauteur de vue. C’est une bonne nouvelle pour la République.”