EN DIRECT – Désinfection, masques, filtrage : les cérémonies religieuses autorisées mais avec des règles strictes – LCI

Spread the love
  • Yum








EN DIRECT – Désinfection, masques, filtrage : les cérémonies religieuses autorisées mais avec des règles strictes | LCI

































International

CORONAVIRUS – La France achève sa deuxième semaine de déconfinement mais le fonctionnement du pays est durablement affecté par l’épidémie. Dans le monde, le Covid-19 marque le pas dans certaines régions mais poursuit sa progression notamment au Brésil. Suivez les dernières informations.

REPRISE DES CÉRÉMONIES RELIGIEUSES

Désinfection des mains et masque obligatoire, filtrage à l’entrée… les cérémonies religieuses vont pouvoir reprendre dès ce samedi selon des modalités fixées par un décret publié au journal officiel et immédiatement entré en vigueur.

Ce texte complète un décret du 11 mai sur les mesures de lutte contre le Covid-19 dans le cadre de l’état d’urgence sanitaire.

BILAN EN FRANCE

– Les hospitalisations continuent de baisser : 17 383 personnes sont hospitalisées pour une infection Covid-19, contre 19 861 le 15/05, et 263 nouvelles admissions ont été enregistrées en 24h, contre 438 il y a une semaine.

– 1 701 malades atteints d’une forme sévère de la maladie sont toujours hospitalisés en réanimation, et 36 nouveaux cas graves ont été admis en réa, contre 64 il y a une semaine. Le solde reste donc négatif en réanimation avec 44 malades de Covid-19 en moins par rapport à hier.

– Depuis le début de l’épidémie, 100 038 personnes ont été hospitalisées, dont 17 671 en réanimation. 64 209 personnes sont rentrées à domicile.

– Santé Publique France recense 74 décès à l’hôpital en l’espace de 24h, soit 17.944 morts au total dans les hôpitaux.

LCI VOUS RÉPOND

Protections disponibles dans les grandes surfaces, masques obligatoires dans les transports, retour à l’école, reprise du travail… Alors que le déconfinement démarre, les interrogations sont encore nombreuses.

Toutes les réponses aux questions que vous vous posez sont dans notre chatbot.

HERTZ EN FAILLITE

Le loueur de voitures américain Hertz, plus que centenaire et connu dans le monde entier, s’est placé vendredi sous le régime américain des faillites, décimé par la pandémie de Covid-19. Pour l’heure, cette procédure ne concerne que ses opérations aux Etats-Unis et au Canada, a précisé le groupe emblématique dans un communiqué. 

Elle épargne ainsi ses principales régions opérationnelles notamment l’Europe, l’Australie et la Nouvelle-Zélande.

GRAND EST

“Médicalement, on est à la fin de l’épidémie”, estime le Dr Claude Bronner de la Fédération des Médecins de France Grand Est, ce samedi sur LCI.

Et de détailler : “On a vraiment l’impression que l’épidémie est passée et que c’est terminé pour cet épisode”.

‘ : ‘‘ wrapper.innerHTML = content.replace(/escaped-script>/g, ‘script>’); });
]]>

REPRISE DES CÉRÉMONIES RELIGIEUSES

Désinfection des mains et masque obligatoire, filtrage à l’entrée… les cérémonies religieuses vont pouvoir reprendre dès ce samedi selon des modalités fixées par un décret publié au journal officiel et immédiatement entré en vigueur.

Ce texte complète un décret du 11 mai sur les mesures de lutte contre le Covid-19 dans le cadre de l’état d’urgence sanitaire.

FIN DE QUATORZAINE ENTRE  LA GUADELOUPE ET LA MARTINIQUE

La quatorzaine imposée aux voyageurs entre la Guadeloupe et la Martinique “sera  levée” à partir de lundi, a annoncé vendredi la préfecture de la Guadeloupe dans un communiqué, et Air Antilles reprenda “progressivement” ses vols le même jour, a fait savoir la compagnie.

Le nombre de cas de coronavirus et de prises en charge dans les services de réanimation n’a cessé de décroître dans les îles concernées. Le dernier bulletin de Santé Publique France publié le 15 mai soulignait “la faible circulation du Covid-19, observée depuis plusieurs semaines dans nos territoires”.

CHLOROQUINE ET HYDROXYCHLOROQUINE

Ni la chloroquine, ni son dérivé l’hydroxychloroquine ne se montrent efficaces contre le Covid-19 chez les malades hospitalisés, et ces molécules augmentent même le risque de décès et d’arythmie cardiaque, prévient une vaste étude parue vendredi dans la prestigieuse revue médicale The Lancet, qui recommande de ne pas les prescrire en dehors des essais cliniques.

Il s’agit de la “première étude à large échelle” à montrer une “preuve statistique robuste” que ces deux traitements qui font couler tant d’encre, “ne bénéficient pas aux patients du Covid-19”, déclare dans un communiqué le Dr Mandeep Mehra, son auteur principal.

AUCUN NOUVEAU CAS EN CHINE

Le pays n’a recensé samedi aucun nouveau cas de contamination au coronavirus, pour la première fois depuis que Pékin a commencé à publier des données sur l’épidémie, en janvier et depuis que le coronavirus est apparu en décembre à Wuhan.

Le Premier ministre chinois Li Keqiang a célébré “une réussite stratégique majeure” dans le combat mené par son pays contre le nouveau coronavirus. 

REPRISE DES CULTES

Dans un communiqué diffusé ce vendredi soir, après s’être entretenu avec les principaux représentants des cultes dans la matinée, le ministre de l’Intérieur Christophe Castaner annonce avoir convenu avec eux des modalités de reprise des cérémonies religieuses. 

Un décret définissant les règles sanitaires qui devront être observées dans les lieux de culte (respect des gestes barrières et des règles de distanciation physique, régulation des flux à l’entrée, désinfection des mains et port du masque obligatoires…) “paraîtra dans les prochaines heures et entrera immédiatement en vigueur”, indique-t-il. 

“Si l’objectif d’une reprise généralisée des cérémonies religieuses reste le 3 juin, il sera ainsi possible, dès la publication de ce décret, sous la responsabilité du gestionnaire du site et dans le respect des règles et obligations convenues avec les représentants des cultes, de célébrer à nouveau, progressivement, des offices”, conclut le communiqué.

PEROU

Le deuxième pays le plus touché d’Amérique latine va prolonger le confinement obligatoire dans tout le pays jusqu’au 30 juin, a annoncé vendredi le président du Pérou, Martin Vizcarra. “L’isolement social obligatoire” se poursuivra également jusqu’à cette date “en raison des graves circonstances qui affectent la vie de la nation en raison du Covid-19”.

Malgré un confinement obligatoire décrété dès le 16 mars, alors que moins d’une centaine de cas étaient recensés, le pays de 32 millions d’habitants a enregistré plus de 110.000 contaminations de Covid-19 et plus de 3.100 décès depuis l’apparition de l’épidémie le 6 mars.

MUNICIPALES

Le ministre de l’Intérieur a déclaré ce soir “convier les représentants des partis politiques et les représentants d’associations d’élus” à une réunion place Beauvau pour échanger sur les modalités d’organisation du second tour. Il a souligné que la campagne électorale ne devait pas devenir “un facteur de circulation du virus”.

FRONTIÈRE FRANCO BELGE

Plusieurs parlementaires, élus locaux des Ardennes et le président de la région Grand Est réclament au gouvernement “la réouverture en urgence” de la frontière franco-belge, pointant les “difficultés économiques” d’un territoire “enclavé en Belgique”.

Les entreprises du département, déjà en difficulté avant l’épidémie de Covid-19, sont particulièrement fragilisées par cette crise et la fermeture de la frontière. “Les pertes de recettes enregistrées dans les magasins alimentaires sont considérables, et de nombreux emplois sont menacés (…) car près de 70% des clients sont belges dans les commerces frontaliers”, déplorent les élus dans un texte commun.

A l’heure du déconfinement, “la reprise de la saison touristique est cruciale” pour la région, plaident-ils en espérant “permettre aux touristes des pays voisins de venir en appliquant la règle des 100 km, sans tenir compte de la frontière”.

BILAN EN FRANCE

Pour compléter les données fournies par la Direction générale de la Santé ce vendredi soir, l’organisme Santé Publique France a déclaré sur son site que 74 personnes sont décédées à l’hôpital en l’espace de 24h, soit 17.944 morts à l’hôpital au total depuis le début de l’épidémie en France. Le nombre de 10.345 décès en Ehpad sera actualisé lundi.

FIN DU RAMADAN

“Compte tenu du contexte de pandémie, la prière de l’Aïd de dimanche matin ne peut avoir lieu dans les mosquées”, a rappelé Conseil français du culte musulman (CFCM). Dans ces conditions un peu particulières, le Rassemblement des musulmans de France, “appelle (…) à célébrer la prière de l’Aïd à domicile”.

Fin du ramadan : l’Aïd el-Fitr aura lieu dimanche, annonce le CFCM

FOOTBALL

Le patron de la Premier League, Richard Masters, s’est dit vendredi dans un entretien à la BBC “aussi confiant qu’on peut l’être” d’une reprise du championnat anglais de football en juin, malgré  la menace persistante du Covid-19. Il n’a toutefois pas précisé de date. La Premier League espérait initialement, dans son projet “Project Restart”, reprendre les matches à partir du 12 juin, puis la date du 19 juin a été évoquée.

PARCS ET JARDINS

Le gouvernement reste opposé à la réouverture au public des parcs et jardins parisiens que réclame la maire Anne Hidalgo, selon un courrier du Premier ministre Edouard Philippe que l’AFP a pu consulter vendredi. “L’Ile-de-France étant, dans son ensemble, classée dans cette catégorie (ndlr : rouge), il n’est pas envisageable, à ce stade, d’y autoriser l’ouverture des parcs et jardins”, écrit le chef du gouvernement à l’édile PS dans cette lettre datée de mercredi.

Edouard Philippe cite ensuite trois conditions qui pourraient amener un changement : “une évolution favorable de la situation sanitaire”, la mise en place d’un “cahier des charges précis”, et enfin une application “homogène” des règles du déconfinement à toute l’Ile-de-France.

BAC 2020

 Les modalités d’attribution du bac 2020, marqué par l’annulation des épreuves terminales et la prise en compte du contrôle continu en raison du Covid-19, paraîtront en début de semaine au Journal officiel, a indiqué vendredi le ministère de l’Education nationale à l’AFP. 

Ces textes concerneront d’abord les voies générale et technologique, puis la semaine suivante la voie professionnelle. La moyenne des moyennes des deux premiers trimestres, validée par le conseil de classe, sera ainsi remontée pour chaque discipline par l’établissement, en remplacement des notes aux examens habituellement passés par les élèves.

AFRIQUE DU SUD

L’Afrique du Sud a passé vendredi soir le cap des 20 000 cas de contamination par le Covid-19 depuis le début de la pandémie pour un bilan de près de 400 morts, a annoncé son ministre de la  Santé Zweli Mkhize. Un total de 20 125 cas d’infection par le Covid-19 ont été officiellement rapportés dans le pays, dont 397 mortels et 10 104 guérisons, a précisé M. Mkhize dans son communiqué quotidien. L’Afrique du Sud est le pays le touché par la maladie en Afrique subsaharienne.

JUSTICE

Le restaurateur estimait que l’assureur se soustrayait à ses obligations contractuelles concernant son établissement, notamment concernant l’indemnisation des pertes d’exploitation.

Refus d’indemnisation : un restaurateur gagne son bras de fer contre l’assureur AXA

FOOTBALL

La Ligue de football professionnel s’est félicitée vendredi du “rejet” en procédure d’urgence des recours déposés par les clubs de Lyon, Amiens et Toulouse contre la décision d’arrêter la saison 2019-2020 et de figer le classement après la dernière journée disputée le 8 mars.

Le juge des référé du tribunal administratif de Paris “a logiquement retenu, par trois ordonnances rendues ce vendredi après-midi, que les décisions de portée générale prises par le Conseil d’administration de la Ligue le 30 avril dernier ne pouvaient être contestées que devant le Conseil d’État”, compétent en la matière, écrit la LFP dans un communiqué.

ETATS-UNIS

Le président Donald Trump a appelé vendredi les gouverneurs des Etats américains à autoriser la réouverture des lieux de culte malgré l’épidémie de Covid-19, lors d’une conférence de  presse à la Maison Blanche.  “Aujourd’hui, je considère les lieux de culte  – comme les églises, les  synagogues et les mosquées – être des lieux essentiels qui prodiguent des services indispensables. J’exhorte les gouverneurs à permettre à nos églises et lieux de culte de rouvrir”, a-t-il déclaré.

ALERTE SUR L’AMÉRIQUE DU SUD

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) estime que l’Amérique du Sud est “un nouvel épicentre” de la pandémie, avec une situation particulièrement alarmante au Brésil. “Nous voyons le nombre de cas augmenter dans de nombreux pays sud-américains. L’inquiétude concerne beaucoup de ces pays mais clairement le plus affecté à ce stade est le Brésil”, a déclaré le responsable des situations d’urgence de l’OMS, Michael Ryan, lors d’une conférence virtuelle depuis Genève.

Le Brésil compte près de 19.000 morts officiellement, plus de 20.000 selon un décompte de l’AFP, pour 210 millions d’habitants. Avec 300.000 cas, il est au 3e rang mondial derrière les Etats-Unis et la Russie. Un collectif de chercheurs brésiliens avance par ailleurs que les chiffres officiels sous-estiment largement la réalité de la pandémie au Brésil. Selon eux ils sont au moins 15 fois inférieurs à la réalité et le pays compterait plus de 3,6 millions de personnes infectées.

VACANCES D’ÉTÉ

Avec la sortie du confinement, les Français commencent à penser aux vacances. Mais où pourra-t-on se déplacer cet été ? L’Italie est prête pour accueillir les voyageurs, mais c’est le grand flou en Espagne, pendant que la Tunisie a carrément reportée la saison touristique. Tous les détails dans cet article.

Grèce, Maroc, Espagne… Dans quels pays pourra-t-on voyager cet été ?

L’ONU ALERTE SUR LE MANQUE DE VACCINATIONS

Environ 80 millions d’enfants de 68 pays risquent de contracter des maladies contagieuses car la pandémie de Covid-19 limite les vaccinations de routine, ont averti l’OMS et plusieurs organisations.

Certains parents ont peur de contracter le Covid-19, de nombreux agents de santé ne sont pas disponibles et des problèmes de logistiques et de transports perturbent l’acheminement des vaccins, a expliqué aux médias la directrice générale de l’Unicef.

Depuis mars, les vaccinations systématiques des enfants contre la rougeole, le choléra, la méningite et le tétanos notamment, sont ainsi perturbés à un niveau sans précédent depuis le lancement de ces programmes, dans les années 1970. “Cette donnée est alarmante. C’est quelque chose que nous n’avons jamais vu de toute notre vie”, a déclaré le Dr Seth Berkley, directeur exécutif de l’Alliance du vaccin.

BILAN EN FRANCE

– Les hospitalisations continuent de baisser : 17 383 personnes sont hospitalisées pour une infection Covid-19, contre 19 861 le 15/05, et 263 nouvelles admissions ont été enregistrées en 24h, contre 438 il y a une semaine.

– 1 701 malades atteints d’une forme sévère de la maladie sont toujours hospitalisés en réanimation, et 36 nouveaux cas graves ont été admis en réa, contre 64 il y a une semaine. Le solde reste donc négatif en réanimation avec 44 malades de Covid-19 en moins par rapport à hier.

– Depuis le début de l’épidémie, 100 038 personnes ont été hospitalisées, dont 17 671 en réanimation. 64 209 personnes sont rentrées à domicile.

– Santé Publique France recense 74 décès à l’hôpital en l’espace de 24h, soit 17.944 morts au total dans les hôpitaux.

RENTRÉE DANS LES UNIVERSITÉS

Au Royaume-Uni, l’université de Cambridge a déjà opté pour la solution de l’enseignement en ligne à la rentrée prochaine. Comment comptent s’organiser les facultés françaises ? Quelles sont les pistes envisagées ? 

Cours virtuels, cours réels… La crise sanitaire va-t-elle bouleverser l’enseignement à la fac ?

FRANCE – ROYAUME-UNI : QUARANTAINE POUR LES VOYAGEURS

Au Royaume-Uni, une quarantaine de 14 jours est envisagée pour les voyageurs arrivant de l’étranger. “Nous prenons note de la décision du gouvernement britannique et nous la regrettons”, a réagi le ministère de l’Intérieur français.

“La France se tient prête à mettre en place une mesure de réciprocité dès lors que le dispositif entrera effectivement en vigueur côté britannique”, a-t-on ajouté place Beauvau.

MASQUE OBLIGATOIRE

Après Strasbourg et Saint-Malo, la ville de Metz pourrait être soumise au port du masque obligatoire. François Grosdidier, Sénateur de la Moselle, a proposé un arrêté en ce sens. “J’ai proposé au maire de Metz de prendre un arrêté rendant obligatoire le port du masque de protection sur la voie publique a minima dans l’hypercentre”, explique l’élu dans un communiqué.

“Y habitant moi-même, j’observe tous les jours que des passants se croisent ou s’approchent à moins d’un mètre sans masque. La configuration des lieux, l’étroitesse et la fréquentation de certains passages rendent d’ailleurs l’observation du respect de la distanciation sociale plus difficile que dans des quartiers périphériques. Le port du masque me parait indispensable en complément des gestes-barrières”, a-t-il précisé.

UN TEST SALIVAIRE A L’ESSAI

Un test de diagnostic salivaire, simple d’utilisation et réalisable sans laboratoire médical, donne de premiers résultats. Développé en France, le test “EasyCov” fait l’objet d’une étude de validation clinique sur 180 personnes, lancée un peu avant la mi-avril. Les résultats intermédiaires, que l’équipe de chercheurs estime déjà “encourageants”, sont en cours de vérification et devraient être connus bientôt.

A partir d’un prélèvement de salive sous la langue du patient, la détection du virus s’effectue dans un tube fermé, placé pendant 30 minutes dans un bloc chauffant à 65°. Le résultat positif se traduit par un changement de couleur du tube contenant la salive. L’objectif des chercheurs est d’avoir des résultats en moins d’une heure.

“Si les résultats sont bons, on demandera le marquage CE qui permet de le commercialiser. Le prix estimé est aux alentours de 15 euros”, a indiqué le consortium de scientifiques travaillant sur ce nouvel outil, composé de chercheurs du CNRS travaillant au laboratoire Sys2Diag, de la société SkillCell et du CHU de Montpellier.

ETUDE SUR LA CHLOROQUINE

Ni la chloroquine, ni son dérivé l’hydroxychloroquine ne se montrent efficaces contre le Covid-19 chez les malades hospitalisés. Pire, ces molécules augmentent le risque de décès et d’arythmie cardiaque, prévient une large étude parue ce vendredi. Au vu des premiers résultats, les chercheurs recommandent de ne pas les prescrire en dehors des essais cliniques.

Menée sur près de 15.000 malades, il s’agit de la “première étude à large échelle” à montrer une “preuve statistique robuste” que ces deux traitements qui font couler tant d’encre, “ne bénéficient pas aux patients du Covid-19”, déclare dans un communiqué le Dr Mandeep Mehra, auteur principal de l’étude publiée dans la prestigieuse revue médicale The Lancet.

Les scientifiques ont analysé les données de ces 15.000 malades traités à la chloroquine et à l’hydroxychloroquine, puis les ont comparées à celles de 81.000 malades du groupe témoin n’ayant pas reçu ce traitement. Résultat: un risque de mortalité bien plus élevé qu’au sein du groupe témoin (de 9,3%). 16,4% de décès pour la chloroquine seule, 22,2% quand elle était combinée à un antibiotique, 18% pour l’hydroxychloroquine seule, et 23,8% quand elle était associée au même antibiotique.

MUNICIPALES

La majorité sénatoriale va déposer une proposition de loi visant à sécuriser le 2e tour des élections municipales du 28 juin et à faciliter l’établissement de procurations. Ce texte a pour objectif premier de “rassurer, pour qu’un maximum de Français puissent voter”, a indiqué le président LR de la commission des Lois du Sénat, Philippe Bas.

Il prévoit d’une part d’inscrire dans la loi l’obligation pour le gouvernement de consulter le Comité de scientifiques au plus tard quinze jours avant l’élection, afin qu’il se prononce sur l’état de l’épidémie de coronavirus et les risques sanitaires attachés à la tenue du scrutin.

D’autre part, le projet de loi autorise pour le seul vote du 28 juin, une même personne à disposer de deux procurations, contre une seule actuellement. Il autorise également une personne à disposer d’une procuration pour un membre de la famille inscrit dans une autre commune.

Le texte consacre enfin le droit, pour certains électeurs vulnérables, de demander aux autorités compétentes de se déplacer jusqu’à leur domicile pour rédiger leur procuration. La mesure s’appliquerait aux personnes infectées par le Covid-19 ou récemment exposées à un risque d’infection.

ETATS-UNIS : LES RICHES… S’ENRICHISSENT

Les milliardaires américains continuent de s’enrichir pendant que la pandémie de Covid-19 détruit des dizaines de millions d’emplois aux Etats-Unis, selon des données publiées par le magazine Forbes. Entre le 18 mars et le 19 mai, les 600 ultra riches américains ont ainsi vu leur fortune augmenter de 434 milliards de dollars, soit une hausse de près de 15% en deux mois.

Les mesures de confinement de la population, la fermeture des restaurants et des magasins ont fait bondir les achats en ligne et le besoin de rester connecté via les réseaux sociaux. Ce qui a fait grimper en Bourse la valeur des titres d’Amazon, de Facebook et des entreprises high-tech en général. Entre mars et mai, la fortune de Jeff Bezos, PDG d’Amazon, a augmenté de plus de 30%, et celle de Mark Zuckerberg, patron de Facebook, de plus de 46%

SANTE MENTALE DES INTERNES

Un interne sur trois présente des symptômes de stress post-traumatique depuis la crise du coronavirus, selon une étude publiée par l’ISNI, l’Intersyndicale nationale des internes qui s’alarme de l’impact de l’épidémie sur la “santé mentale” des jeunes praticiens en médecine.

“L’arrivée d’un virus inconnu, la réalisation de nouvelles prise en charge de patients dans des états graves, la surcharge de travail, le manque d’encadrement, de tests de dépistage et de matériel de protection ont accru le stress de ces jeunes professionnels”, ajoute l’Isni.

Au total, 47,1% des personnes interrogées présentaient à la mi-mai des symptômes d’anxiété, soit 15 points de plus qu’en 2017 et 29,8% montraient des symptômes de stress post-traumatique.

BILAN EN IRAN

Téhéran a annoncé 51 décès supplémentaires liés au Covid-19, portant à 7.300 le bilan officiel des morts de la pandémie en Iran, pays le plus endeuillé du Moyen-Orient.

Iraj Harirchi, vice ministre de la Santé, a renouvelé son appel à éviter tout déplacement inutile lors des congés de l’Aïd el-Fitr, marquant la fin du mois de jeûne musulman du ramadan.

ONE PLANET SUMMIT

Le président Emmanuel Macron et Brune Poirson, secrétaire d’Etat à la Transition écologique, ont rappelé sur Twitter que la destruction de l’environnement augmentait le risque de voir apparaître des pandémies comme celle que nous vivons actuellement.

Pour préserver la biodiversité et se prémunir de prochaines maladies, le gouvernement organisera le “One planet summit” à Marseille, le 11 janvier 2021, soit pendant le Congrès mondial de la nature.

MUNICIPALES 

Emmanuel Grégoire, le premier adjoint à la Maire de Paris et directeur de campagne de la candidate Anne Hidalgo, réagit à la décision du gouvernement de l’organisation du second tour en juin. 

“Nous allons nous préparer pour faire campagne, avec ses nouvelles conditions, dans le strict respect des consignes du conseil scientifique : port du masque, respect des gestes barrières, réorganisation de nos locaux, nouveaux formats de débat et d’échanges.” 

ÉDUCATION

Le tribunal administratif de Montreuil (Seine-Saint-Denis) a estimé que la fermeture jusqu’en septembre des écoles maternelles à Bobigny portait “atteinte” au droit à l’éducation et a enjoint la mairie de définir d’ici à début juin des “modalités” d’accueil des élèves. 

La ville n’a établi “aucune circonstance sanitaire particulière” qui impose cette non-réouverture. “L’arrêté du maire porte une atteinte grave et manifestement illégale au droit à l’éducation et à l’instruction”, a estimé la juge des référés dans son ordonnance.

La municipalité avait décidé que les écoles maternelles et les crèches resteraient fermées jusqu’en septembre, invoquant notamment le jeune âge des enfants concernés, qui ne leur permet pas de respecter les gestes barrières telle que la distanciation physique. 

ÉDUCATION 

Les présidents des départements de Meurthe-et-Moselle, Mathieu Klein, et de Seine-Saint-Denis, Stéphane Toussel, plaident pour un retour au collège des élèves en situation de décrochage. Toujours en zone rouge, ces deux départements ne peuvent pas ouvrir leurs collèges. 

“Aujourd’hui, de nombreuses voix en plus de nôtres s’élèvent pour réclamer un retour à l’école : des pédiatres notamment alertent sur les risques sociaux et psychologiques de plusieurs mois sans école. Il est temps de répondre.”

PRIX ENCADRÉS

L’encadrement des prix de vente des masques à usage unique et des gels hydroalcooliques est prolongé jusqu’au 10 juillet. Le tarif des masques en tissu lavables reste en revanche libre.

Les prix des masques chirurgicaux et gels hydroalcooliques plafonnés jusqu’au 10 juillet

BILAN MONDIALE DE LA PANDÉMIE 

La pandémie du coronavirus a fait au moins 332.870 morts dans le monde depuis son apparition en décembre en Chine.

Plus de 5.109.296 cas d’infection ont été officiellement diagnostiqués dans 196 pays et territoires.

Les États-Unis sont le pays le plus touché avec 94.729 décès pour 1.577.758 cas. Viennent ensuite le Royaume-Uni (36.042 morts), l’Italie (32.486 morts), la France (28.215 morts) et l’Espagne (27.940 morts).

MUNICIPALES 

D’après le député européen Thierry Mariani sur LCI, le Rassemblement national n’a ” jamais été contre” l’organisation du second tour en juin. “Nous avons toujours dit que si le scrutin se déroulait, cela devrait être dans des conditions de sécurité absolue pour les Français.”  

“La campagne va se dérouler dans des conditions particulières. Les sortants ont un avantage énorme.” 

TESTS SÉROLOGIQUES 

Le ministère en charge de la Santé a publié la liste de tests sérologiques fiables.

De nombreux sont les Français qui, ces derniers jours, ont tenté de se faire tester en laboratoire, pour déterminer, via une prise de sang, s’ils ont développé, ou non, des anticorps à même de les protéger, ne serait-ce que temporairement, d’une contamination au Covid-19. Souvent en vain. La faute à une fiabilité jugée inégale par les autorités sanitaires. 

Quels tests sérologiques sont fiables pour dépister le virus ? Le gouvernement publie sa liste des 23

MUNICIPALES 

Edouard Philippe a annoncé vendredi l’organisation du second tour des élections municipales le 28 juin 2020, si les conditions sanitaires le permettent à cette date. Ce scrutin sera marqué par des conditions sanitaires exigeantes.

Municipales : second tour le 28 juin, dans quelles conditions sanitaires ?

MUNICIPALES 

Edouard Philippe et Christophe Castaner ont annoncé vendredi 22 juin que le second tour des élections municipales se déroulerait le 28 juin prochain. Un report reste possible avec la clause de revoyure sanitaire.

VIDEO – “La vie démocratique doit reprendre” : Edouard Philippe reporte le second tour au 28 juin

FORTE AFFLUENCE SUR LES PLAGES 

Le nombre de personne était si important sur certaines plages du Nord-Pas-de-Calais, que les gendarmes ont été débordés par la situation, raconte France 3. Une trentaine de verbalisations en une seule journée.

MUNICIPALES

L’ancien Premier ministre, conseil municipal de Barcelone, Manuel Valls, qui cherche à revenir sur la scène politique française, a très rapidement réagi à l’annonce d’Edouard Philippe pour une organisation du second tour en juin.

MUNICIPALES

“Organiser une élection sans le droit de faire une vraie campagne est une dangereuse première”. Le député LFI de Seine-Saint-Denis Eric Coquerel fustige le choix d’un second tour au mois de juin.

MUNICIPALES

Pour député de la Seine-Saint-Denis Alexis Corbière, “le gouvernement fait le choix d’un second tour sans campagne”.

MUNICIPALES

Le maire de Nice applaudit la décision du gouvernement d’organiser le second tour au mois de juin. 

MUNICIPALES / MELENCHON 

“Castaner prétend que ‘tous les partis seraient d’accord’ pour les municipales en juin. Faux ! Alexis Corbière a clairement et fermement dit le contraire à Matignon.” 

D’après Jean-Luc Mélenchon, la France Insoumise n’a jamais soutenu le maintien du second tour des élections municipales en juin.

MUNICIPALES / EDOUARD PHILIPPE

Edouard Philippe, Premier ministre et candidat au Havre, ne souhaite pas s’exprimer aujourd’hui sur son possible départ de Matignon en cas de victoire.

“Nul n’ignore mon attachement à cette ville et mon engagement pour cette ville. Personne ne comprendrait que je m’exprime sur Le Havre. Je ne voudrais pas qu’on me reproche d’utiliser les moyens de l’Etat  dans le cadre d’une campagne électorale. Donc j’aurai l’occasion de m’exprimer au moment venu aux Havrais.”

MUNICIPALES / EDOUARD PHILIPPE

Pour Edouard Philippe, la question de la campagne électorale ne se pose pas forcément, puisqu’en temps normal “une campagne de deuxième tour dure cinq jours.”

“Je fais confiance à l’inventivité des candidats de toutes les forces politiques pour faire passer leurs idées, dans le respect de la distanciation physique et des règles sanitaires”, a ajouté le Premier ministre.

Plus de 5 millions de cas à travers le monde, bientôt 330.000 morts. Alors que les premiers pays européens touchés par l’épidémie poursuivent leur déconfinement, le coronavirus continue de toucher la planète entière, et chaque pays s’interrogeant sur les suites à donner à la catastrophe sanitaire. La course aux vaccins, le partage des responsabilités à l’échelle internationale, a peur d’une deuxième vague, les discussions difficiles sur les mécanismes de relance économique. Au-delà de la gestion sanitaire de la crise, le Covid-19 n’en finit pas de bousculer la planète.

Toute l’info sur

Les grands défis du déconfinement

Suivez les dernières informations sur le déconfinementRegardez jusqu’où vous pouvez vous déplacer sans attestation

Tous nos articles sur les grands défis du déconfinement

Tous nos articles sur l’impact économique de la pandémie

Sur le même sujet

Et aussi


Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *