EN DIRECT – Crues dans le sud-est : 21 personnes portées disparues par l’Italie secourues en France – LCI

Spread the love
  • Yum
Météo

DÉGÂTS – Après la Bretagne, les intempéries ont frappé le sud-est, déclenchant des crues record. Si l’alerte météo a été levée, les dégâts sont considérables dans les Alpes-Maritimes. Plusieurs personnes sont toujours portées disparues. Suivez les dernières infos du jour.

DES DISPARUS SIGNALÉS PAR L’ITALIE RETROUVÉS EN FRANCE

Vingt-et-une des vingt-deux personnes déclarées disparues par l’Italie après les intempéries qui ont balayé le nord-ouest du pays ont été retrouvées près du col de Tende, en France, et étaient en voie d’évacuation par hélicoptère, a annoncé la Protection civile  italienne à l’AFP. “21 disparus ont été retrouvés à Vievola et ont commencé à être évacués par hélicoptère vers Limone”, a indiqué une porte-parole. Parmi eux se trouvent deux Allemands et leurs petits-enfants italiens, a-t-elle ajouté. 

Le bilan des intempéries en Italie est désormais d’un disparu, un homme dont la voiture est tombé dans un cours d’eau, et deux morts, un pompier de 53 ans décédé en intervention dans le Val d’Aoste, et un homme de 36 ans dont le véhicule était tombé dans la rivière Sesia, dans le Piémont.

DÉSOLATION

Au lendemain d’une nuit d’intempéries sans précédents, certains villages se retrouvent pratiquement coupés du monde. C’est notamment le cas à Breil-sur-Roya, où l’aide se fait désespérément attendre.

VIDÉO – À Breil-sur-Roya, “la situation est apocalyptique”

EXPLICATIONS

L’épisode méditerranéen a été d’une violence extraordinaire, on vous explique comment il a pu pleuvoir l’équivalent de trois mois en quelques heures.  

Alpes-Maritimes : comment expliquer ces inondations catastrophiques ?

DES DISPARUS SIGNALÉS PAR L’ITALIE RETROUVÉS EN FRANCE

Vingt-et-une des vingt-deux personnes déclarées disparues par l’Italie après les intempéries qui ont balayé le nord-ouest du pays ont été retrouvées près du col de Tende, en France, et étaient en voie d’évacuation par hélicoptère, a annoncé la Protection civile  italienne à l’AFP. “21 disparus ont été retrouvés à Vievola et ont commencé à être évacués par hélicoptère vers Limone”, a indiqué une porte-parole. Parmi eux se trouvent deux Allemands et leurs petits-enfants italiens, a-t-elle ajouté. 

Le bilan des intempéries en Italie est désormais d’un disparu, un homme dont la voiture est tombé dans un cours d’eau, et deux morts, un pompier de 53 ans décédé en intervention dans le Val d’Aoste, et un homme de 36 ans dont le véhicule était tombé dans la rivière Sesia, dans le Piémont.

FONDS D’URGENCE

La Ville de Nice a mis en place une collecte de fonds d’urgence “afin de récolter des dons pour soutenir les populations des communes sinitrées”. Pour en savoir plus, c’est par ici.

QUEL TEMPS DEMAIN DANS LE 06 ?

18 ITALIENS ET 4 ALLEMANDS 

Vingt-deux personnes portées disparues sont actuellement recherchées dans la zone frontalière, annonce à l’AFP la protection civile italienne. “Il y a 22 disparus au Col de Tende, la zone de passage entre la France et l’Italie” dans les Alpes du sud, a indiqué une porte-parole. “Ce sont des personnes de nationalité italienne à l’exception d’une famille allemande, composée de quatre personnes : deux  grands-parents et deux petits-enfants, mais qui portent des noms italiens.”

Urgent

PREMIER MINISTRE

Jean Castex s’exprime depuis Nice après avoir passé une partie de la journée auprès des sinistrés. “Mes premières pensées vont aux familles des personnes disparues. A ce stade, au moins huit certaines, et de très nombreuses personnes dont nous sommes sans nouvelles. Je ne vous cache pas notre vive inquiétude sur le bilan définitif de cet épisode”, déclare le Premier ministre qui évoque également la disparition des deux sapeurs-pompiers toujours introuvables.  

“La procédure de catastrophe naturelle” est “engagée” pour que le Conseil des ministres “puisse la déclarer dès mercredi prochain”, a ajouté le Premier ministre. Il s’exprimait après avoir survolé, en compagnie du ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin, les zones sinistrées et après s’être rendu à Saint-Martin-Vésubie pour “constater les dégâts et m’entretenir avec le maire, les forces de sécurité et la population sinistrée”.

“Je dois vous dire que j’ai été particulièrement impressionné par ce que j’ai vu aujourd’hui”, a souligné M. Castex, faisant état d’un “phénomène climatique tout à fait exceptionnel”. Au total, 500 millimètres de pluie sont tombés vendredi en moins de 10 heures, soit “la moitié de la pluviométrie totale du département en 2019”, “du jamais vu depuis l’installation des instruments de mesure”.

“Au moment où je vous parle, la priorité est à la recherche des victimes, à l’approvisionnement et à l’hébergement des populations sinistrées et au rétablissement des moyens de communication, notamment avec les 12 communes qui ont été les plus durement frappés”, a déclaré le chef du gouvernement qui a déployé dans la matinée des forces complémentaires de l’armée.

“Nous débloquerons également, a-t-il ajouté, des secours d’extrême urgence pour les familles ayant dû quitter leurs habitations” et “au début de la semaine prochaine, seront également mis en oeuvre les dispositifs permettant aux collectivités, qui ont subi des dégâts matériels tout à fait impressionnants, de bénéficier de la solidarité de l’État.”

18 PERSONNES RECHERCHÉES

Dans les Alpes-Maritimes, huit personnes sont actuellement portées disparues, dont deux pompiers, selon les secours.

Les sauveteurs français recherchent aussi 10 “supposés disparus”. “Ce sont des personnes qu’on n’a pas vues être emportées mais dont on n’a plus de nouvelles”, selon les pompiers français. Un gendarme emporté vendredi par les flots a été retrouvé sain et sauf.

3 DÉPARTEMENTS EN ORANGE

Alors que les Alpes-Maritimes bénéficient d’un peu de répit, trois départements de l’Ouest et du Sud-Ouest sont en vigilance orange pour pluie-inondations, selon le dernier bulletin de Météo-France. Il s’agit des Côtes d’Armor, des Landes et des Pyrénées-Atlantiques. La dépression “Alex” s’est décalée vers l’est du pays. Dans sa partie nord, elle pilote un retour pluvieux qui stationne depuis plusieurs heures sur l’ouest de la Bretagne, en particulier les côtes d’Armor. Dans sa partie sud, de fréquentes averses sont observées. Les cumuls associés sur les dernières 24 heures sont déjà conséquents sur le sud des Landes (secteur Dax/Soustons/Peyrehorade) ainsi que le nord et l’ouest des Pyrénées-Atlantiques, où des inondations localisées peuvent déjà être observées, ce qui constitue un facteur aggravant pour le nouvel épisode pluvieux actif attendu demain dimanche.

EN VIDEO

En arrivant à l’aéroport de Nice, ce samedi matin, une étendue de boue, les eaux des rivières de l’arrière-pays, est visible depuis le ciel, mélangée à la Méditerranée.

AU LENDEMAIN DU DÉLUGE

Sous le choc, les habitants de Saint-Martin-Vésubie se sont réveillés ce samedi dans les décombres de leur commune ravagée par les pluies et la crue de la Vésubie. La veille, l’équivalent de plus de trois mois de pluie est tombé en 24H.

“J’ai perdu ma maison, on a tout perdu, tout” : dans Saint-Martin-Vésubie dévasté

TÉMOIGNAGE

“Je suis tombé, j’ai réussi à m’accrocher comme j’ai pu. Et puis, j’ai enfin réussi à remonter”. Retrouvé ce matin, le gendarme de la brigade de Saint-Martin-Vésubie qui avait été porté disparu vendredi, fait le récit de sa soirée auprès de Nice-Matin. L’adjudant Morales marchait sur la route quand elle s’est effondrée et a passé la nuit chez des gens sans pouvoir contacter ses proches.  

VU DU CIEL

Ce matin, les hélicoptères ont pu décoller et rallier les villages isolés à la suite de l’épisode de pluie historique qui s’est abattu sur Saint-Martin-Vésubie. En prenant de la hauteur, on prend encore plus conscience de la violence du phénomène climatique qui a touché l’arrière-pays niçois. 

VIDÉO – Vu du ciel : les ravages de la Vésubie en furie

LES SECOURS S’ORGANISENT

L’armée va être mobilisée pour ravitailler des villages isolés après les intempéries dans l’arrière-pays niçois et surtout pour évacuer des personnes à la santé fragile ou dont la maison a été gravement endommagée, a annoncé samedi le maire de Nice Christian Estrosi.

RECORD

A Saint-Martin-Vésubie, “épicentre” de l’épisode exceptionnel qui a ravagé l’arrière-pays niçois hier, ce sont 500.2 mm de pluie qui sont tombés en 24H. Un “record absolu pour la station”, indique Météo-France. Une quantité qui correspond à trois mois de pluie à cette période dans cette région. 

CASTEX ET DARMANIN À NICE

Le Premier ministre, Jean Castex, et Gérald Darmanin, le ministre de l’Intérieur, sont arrivés à Nice où ils ont rejoint les élus locaux, Christian Estrosi et Eric Ciotti. Un point presse prévu vers 15H. 

VUE AÉRIENNE

Sur des photos partagées par les équipes de l’hélicoptère de la Sécurité civile, on peut également prendre conscience de l’ampleur des dégâts dans le secteur de Roquebillière et de Saint-Martin-Vésubie. 

VUE AÉRIENNE

Le temps s’est dégagé ce samedi matin, permettant ainsi les reconnaissances aériennes. “Situation terrifiante plusieurs dizaines de maisons ont été emportées!”, contaste Eric Ciotti, le député des Alpes-Maritimes, par ailleurs originaire du village de Saint-Martin-Vésubie.  

GENDARME RETROUVÉ

L’adjudant de gendarmerie, porté disparu puis retrouvé ce matin, a passé une nuit d’angoisse.

BRETAGNE

Environ 21.000 foyers étaient toujours privés d’électricité, majoritairement dans le Morbihan, en raison du passage de la tempête Alex dans la péninsule, a indiqué samedi Enedis. Vers 9H00, 11.000 foyers étaient sans électricité dans le Morbihan, 6.000 en Ille-et-Vilaine et encore 4.000 dans le Finistère, ces coupures dans ce département étant liées “au deuxième épisode de la tempête Alex dans la nuit de vendredi à samedi”, précise Enedis dans un communiqué.

“Ce samedi, plus de 1.200 salariés d’Enedis et d’entreprises partenaires sont mobilisés”, souligne le gestionnaire du réseau.

VIGILANCE MÉTÉO

Le calme revient sur les Alpes-Maritimes, où l’alerte météo vient d’être levée par Météo-France. Le département est toutefois maintenu en vigilance orange pour crue, pluie-inondation et vagues-submersion. Deux départements sont placés en vigilance orange : les Côtes-d’Armor pour pluie-inondation et la Corse-du-Sud pour vagues-submersion.

Intempéries : un mort et 11 disparus dans le nord de l’Italie

UN HOMME RETROUVÉ VIVANT

Un gendarme, porté disparu après la destruction de la brigade à Saint-Martin-Vésubie, a été retrouvé sain et sauf, annonce Gérald Darmanin. 

ANTIBES

La ville, située sur la zone côtière, déplore “peu de dégâts malgré les fortes précipitations”, indique son maire, Jean Leonetti. “Toutes les routes ouvertes à la circulation en dehors du bord de mer”, précise l’élu.

CASTEX SUR PLACE

Le Premier ministre va se rendre sur place “dès que les conditions opérationnelles le permettront”. Il doit être accompagné de Gérald Darmanin, le ministre de l’Intérieur. 

RECHERCHES

Selon Christian Estrosi, le maire (LR) de Nice et président de la métropole, “deux corps ont été retrouvés et identifiés”. L’élu fait part de sa “vive inquiétude pour ceux que l’on recherche encore.” Neuf personnes sont en effet recherchées, tandis que pour trois autres, il existe des “soupçons” de disparition.

QUEL TEMPS POUR LES RECHERCHES ?

La journée qui débute sera extrêmement délicate du côté des Alpes-Maritimes qui ont vécu hier un épisode méditerranéen exceptionnel. Les secours doivent reprendre les recherches pour tenter de retrouver les personnes portées disparues.  

FIN DE L’ALERTE ROUGE

Météo France a levé samedi matin la vigilance rouge dans le département des Alpes-Maritimes, qui a enregistré des précipitations “exceptionnelles” et où dix personnes étaient recherchées par les secours vendredi soir.

Selon un bulletin diffusé à 06H00, Météo France a observé que “les pluies sont faibles sur les Alpes-Maritimes”. “Néanmoins, l’état des cours d’eau non surveillés signalés en forte crue justifie le maintien du département en vigilance orange”, alerte le prévisionniste. Les cumuls de pluie sur l’ensemble de l’épisode, débuté vendredi matin, ont atteint généralement 40 à 80 mm sur le littoral et localement 120 mm sur le proche-littoral. Dans l’intérieur, ils atteignent en général 200 à 350 mm et jusqu’à 500 mm ponctuellement.

CASTEX “EN PENSÉE” AVEX LES SECOURS

Le Premier ministre adresse à son tour un message aux services de secours mobilisés dans les Alpes-Maritimes, assurant être tenu informé de l’évolution de la situation. 

SECOURS MOBILISÉS

Le ministre de l’Intérieur, qui se rendra samedi dans les Alpes-Maritimes, a tenu ce soir une viso-conférence avec les autorités de l’État pour faire le point sur la situation. “L’ensemble des services de secours et de sécurité sont mobilisés pour protéger nos concitoyens”, écrit-il sur Twitter, enjoignant les habitants à respecter les consignes.

AU MOINS DOUZE PERSONNES RECHERCHÉES DONT DEUX POMPIERS

Au moins onze personnes sont recherchées ce vendredi soir après les violentes intempéries qui ont frappé la Côte d’Azur et l’arrière-pays niçois. Selon le Sdis 06, huit personnes sont portées disparues à cette heure. Parmi elles, deux pompiers qui étaient en opération et avec qui le contact radio a été perdu. Trois autres personnes supposées disparues sont elles aussi toujours recherchées.  

REPRISE DE LA PLUIE JUSQU’À DEUX HEURES DU MATIN

Une accalmie a eu lieu dans le Var entre 21h et 22h30. Une dernière phase de pluie va se mettre en place jusqu’à 2-3 heures du matin, indique notre météorologue Guillaume Woznica. Mais “cette seconde phase sera différente de la première avec des pluies moins intenses”, explique-t-il. 

GÉRALD DARMANIN SE RENDRA DANS LES ALPES-MARITIMES DEMAIN 

RETOUR EN IMAGES SUR LES DÉGÂTS ENGENDRÉS PAR LA TEMPÊTE

Déluge dans le sud-Est : un pont emporté par la rivière déchainée

SOLIDARITÉ 

La députée Michèle Tabarot exprime à son tour sa reconnaissance sur son compte Twitter aux forces de secours et de sécurité mobilisées depuis ce matin. 

SOLIDARITÉ

La présidente de la commission de la Défense nationale et des Forces armées, Françoise Dumas, tient à exprimer son soutien sur son compte Twitter aux pompiers, gendarmes, policiers et personnels de la sécurité civile des Alpes-Maritimes. 

DEMAIN, LES SECOURS SERONT SUR LE QUI-VIVE 

“Dès demain matin, des hélicoptères pourront décoller à nouveau et apporter des moyens matériels, du ravitaillement (aux habitants), assure Christian Estrosi, le maire de Nice, ce soir sur LCI. Si les routes sont encore coupées, ils pourront également garantir les évacuations si des problèmes sanitaires se posaient.” 

LE DOUTE PERSISTE 

“Je ne peux pas affirmer que des personnes ont disparu, les pompiers sont sur le terrain. Nous sommes à la recherche de l’identité de ces (six potentielles) personnes”, énonce Christian Estrosi, le maire de Nice, inquiet, ce soir sur LCI. 

MISE EN GARDE POUR LA SUITE 

“Il faut s’attendre à ce qu’il y ait est de plus en plus d’événements climatiques de ce type, en France et dans le monde, alerte Patrick Coulombel, fondateur de l’association Architectes de l’urgence, ce soir sur LCI. Il ne faut plus laisser les habitants vivre dans des zones inondables.”

TRAFIC AÉRIEN 

Les vols à destination de Nice sont suspendus depuis 19h30, “l’aéroport en lien avec les compagnies aériennes gère les vols restants au départ de Nice au cas par cas”, fait savoir la Préfecture.

PANNE D’ÉLECTRICITÉ POUR LA NUIT 

9500 clients sont actuellement privés d’électricité. Elle ne pourra pas être rétablie avant demain matin, indique la Préfecture, en raison des difficultés d’accès dans certains secteurs de 13 communes. 

TÉMOIGNAGE 

“Je suis très anxieux vis-à-vis de de ce qu’il va se passer cette nuit, surtout si le Var continue de monter. Nous restons attentifs mais sommes impuissants face à cette intempérie”, confie Joseph Ségura, maire de Saint-Laurent-du-Var, ce soir sur LCI. 

REMERCIEMENTS 

La députée des Alpes-Martimes, Alexandra Ardisson, tient à remercier sur son compte Twitter tous les services publics qui se sont mobilisés de manière rapide et efficace afin de mettre à l’abri la population de l’arrière-pays niçois. 

ALERTE MÉTÉO

La vigilance orange qui était en cours dans le Finistère vient d’être levée par Météo France. Onze départements restent cependant en alerte, dont les Alpes-Maritimes, en vigilance rouge crues et pluie-inondation.  

Avis de tempête ! La dépression baptisée Alex par Météo France s’approche de la côte atlantique et va engendrer des conditions météo particulièrement agitées pour cette fin de semaine. Les vents s’annoncent ainsi tempétueux en Bretagne, les pluies seront également conséquentes dans de nombreuses régions tandis qu’un épisode méditerranéen affectera le sud-est avec des pluies orageuses intenses engendrant des inondations. 

Pour toutes ces raisons, le Finistère, les Côtes-d’Armor, l’Ille-et-Vilaine, la Loire-Atlantique et la Vendée, ajoutée dans la soirée, ont été placés en vigilance orange pour vent violent et/ou pluie-inondation tandis que le Morbihan a été placé en alerte rouge en raison du caractère exceptionnel de cette tempête. Les Alpes-Maritimes, le Var, les Hautes-Alpes et les Alpes de Haute-Provence, de leur côté, sont en vigilance orange pluie-inondation. Ce temps perturbé persistera tout le week-end.

Suivez l’évolution de la situation en direct dans le fil ci-dessous : 

Des vents à plus de 150 km/h en Bretagne

C’est d’abord dans le nord-ouest du pays où les conditions seront les plus chaotiques avec le passage de la tempête Alex au cours de la nuit de jeudi à vendredi. Entre le sud de la Bretagne et l’ouest des Pays-de-la-Loire, les rafales pourront atteindre 120 km/h dans l’intérieur des terres tandis que des pointes à 150 km/h sont prévues sur le littoral, voire plus sur les îles et caps exposés du Morbihan. Elle s’accompagnera également de grosses vagues sur la côte Atlantique et de précipitations intenses sur les départements bretons avec jusqu’à 80 mm en 24h, soit l’équivalent de deux à trois semaines de pluie. 

Attention également à la forte instabilité attendue entre la Vendée et la Gironde où des orages pourront éclater, un risque de tornade ou de trombe marine n’est pas non plus exclu.

Lire aussi

Dans la matinée de vendredi, Alex se retrouvera en Manche, engendrant encore de fortes rafales entre le nord de la Bretagne et le Cotentin avec des rafales entre 100 et 130 km/h. Fait remarquable, elle fera ensuite demi-tour pour se rabattre vers le Finistère en cours de soirée puis vers la côte aquitaine durant la nuit suivante. Elle entraînera avec elle des vents toujours puissants, jusqu’à 120-130 km/h à la côte. 

Il faudra patienter jusqu’en matinée de samedi pour que les rafales s’estompent progressivement dans le sud-ouest. Le sud-est ne sera pas en reste non plus avec des rafales de l’ordre de 70 à 90 km/h attendues vendredi après-midi, voire jusqu’à 100 km/h en vallée du Rhône.

Plus de 200 mm de pluie dans les Alpes-Maritimes

Toute l’info sur

Tempête Alex : la désolation dans les Alpes-Maritimes

L’autre phénomène suivi avec attention est l’épisode d’intempéries attendu en Méditerranée au cours de la journée de vendredi avec des pluies orageuses intenses. Si ces épisodes sont classiques en automne dans ces régions, celui-ci s’annonce néanmoins violent. Les premières précipitations se mettront en place dans la matinée de vendredi entre l’est du Var et le sud des Alpes, en passant par le département des Alpes-Maritimes. À partir de la mi-journée et jusqu’en milieu de nuit de vendredi à samedi, les pluies seront intenses et parfois orageuses avec des cumuls augmentant rapidement. 

Sur l’ensemble de cet épisode, ils approcheront régulièrement les 200 voire 250 mm. C’est l’équivalent d’un à deux mois de pluie en moins de 24 heures. Les pluies se décaleront ensuite vers l’Italie en fin de nuit pour un retour au sec dès la matinée de samedi. Des inondations importantes sont redoutées dans ces zones à l’urbanisation importante. Mais plus globalement, aucune région ne passera au travers des gouttes de pluie. 

De la Bretagne et du Cotentin jusqu’au Pays Basque et du Massif Central au flanc est, il sera fréquent d’observer d’ici la fin du week-end des quantités de pluies dépassant les 100 voire 150 mm, une situation pas si fréquente au début du mois d’octobre mais qui aura le mérite de mettre fin à une sécheresse exceptionnellement durable.

Sur le même sujet

Et aussi

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *