EN DIRECT – Covid-19 : un couvre-feu à Paris en plus du confinement – Le Figaro

Spread the love
  • Yum
Le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal, annonce sur BFMTV qu’«un couvre-feu va être instauré sur Paris et peut-être en Île-de-France», en plus du confinement. Celui-ci pourrait débuter à partir de 21 heures. «Un arrêté va sortir dans la journée», poursuit-il. Selon Gabriel Attal, la mesure vise à «s’assurer que les mesures de limitation des déplacements soient bien respectées». Il a ainsi souligné que 100.000 contrôles avaient donné lieu à 14.000 verbalisations en France depuis le début du confinement. 
«Noël ne sera pas une fête normale», prévient ce matin le ministre de la Santé, Olivier Véran, au micro de RTL. «Si le confinement fonctionne bien (…) selon les régions françaises, on s’attend à un mois avec une baisse de 65 à 80% des infections. Il faudrait deux mois pour baisser de 80 à 90%. On arrive donc dans la période de Noël», précise le ministre.

Selon lui, «les chiffres attestent d’un respect du confinement». «Hier par exemple les chiffres de la RATP montraient qu’on était à moins 50% de voyageurs dans les rames de métro parisiennes le matin, on est même tombé à certains moments à 20 à 25% du nombre normal de clients prenant les transports en commun, explique le ministre. Les chiffres du télétravail attestent que les entreprises jouent le jeu et les salariés également.»

Les «produits de toilette, d’hygiène, d’entretien et de puériculture»: le gouvernement a précisé mardi matin la liste des produits que les grandes surfaces peuvent continuer à vendre pendant le confinement, en plus de ceux déjà considérés comme essentiels.

» LIRE AUSSI – Distribution: fermer des rayons vire au casse-tête

Dans un décret précisant un précédent décret, paru au Journal officiel, le gouvernement indique que les centres commerciaux et grandes surfaces «ne peuvent accueillir du public que pour les activités» qui étaient déjà autorisées, notamment l’alimentaire, les journaux et papeterie, les matériaux de construction ou la quincaillerie, «ainsi que pour la vente de produits de toilette, d’hygiène, d’entretien et de produits de puériculture».

Le gouvernement a laissé une «tolérance» jusqu’à mercredi pour l’application de la mesure.

» VOIR AUSSI – Grandes surfaces: le gouvernement pouvait-il faire autrement ?

BNP Paribas a dégagé au troisième trimestre un bénéfice net de 1,89 milliard d’euros, soit une baisse de 2,3% sur un an malgré un contexte économique et sanitaire incertain, a annoncé mardi le groupe bancaire. La banque avait déjà traversé sans encombre le deuxième trimestre, alors caractérisé par l’explosion de la pandémie de Covid-19 et le confinement de nombreux pays. De plus, l’été a été caractérisé par un rebond de l’économie, avant un probable nouveau plongeon au quatrième trimestre dû aux nombreux pays traversés par une deuxième vague épidémique.

» LIRE AUSSI – Banques : le spectre des prêts douteux plane de nouveau sur l’Europe

L’application mobile TousAntiCovid doit atteindre 15 millions de téléchargements d’ici un mois pour «nous donner une chance de plus de réussir la sortie de confinement», ambitionne le secrétaire d’État au numérique Cédric O dans un entretien à l’AFP.

«On est au dessus de 7 millions de téléchargements, soit un peu plus de 10% de la population et 4,5 millions d’activations supplémentaires en 10 jours», s’est-il félicité à propos du dispositif français de traçage numérique contre l’épidémie.

Face à l’emballement de la pandémie de coronavirus, plusieurs pays européens imposent mardi un nouveau tour de vis: 

• En Autriche, où une attaque terroriste a frappé Vienne lundi en début de soirée, un nouveau confinement est devenu effectif mardi, jusqu’à fin novembre.

• En Grèce – où un couvre-feu de minuit à 5 heures est imposé depuis le 22 octobre – un confinement partiel d’un mois entre en vigueur mardi dans tout le pays.

• En Italie, les détails d’un couvre-feu nocturne national doivent être annoncés mardi, ainsi que des limitations de voyage vers des régions désormais classées en fonction de leur risque sanitaire.

» LIRE AUSSI – Les pays européens se reconfinent-ils comme la France ?

Le nombre de décès liés au Covid-19 en France a fortement progressé au cours des dernières 24 heures, à 418, portant le total à plus de 37.435 depuis le début de l’épidémie, selon les chiffres de Santé publique France lundi. Le nombre de morts en milieu hospitalier est de 25.784, précisent les autorités sanitaires. Le nombre de malades du coronavirus en réanimation ou en soins intensifs a aussi fortement augmenté, avec 430 nouvelles admissions en 24 heures, portant le total à 3721 patients.
L’épidémie de Covid-19 a fait au moins 1,2 million de morts dans le monde, pour 46.452.818 cas, selon un dernier comptage réalisé lundi par l’AFP. Si près d’un décès sur cinq a eu lieu aux États-Unis, pays le plus endeuillé au monde avec 231.493 morts, l’Europe est la région où la pandémie progresse le plus vite, incitant les gouvernements à instaurer de nouvelles mesures, au risque de provoquer le mécontentement.

» LIRE AUSSI – Coronavirus : le point en infographie sur la situation en France et dans le monde

Bonjour et bienvenue dans ce direct consacré au suivi de l’épidémie de Covid-19. Nous allons suivre ensemble les dernières développements liés à la pandémie, en France et dans le monde.

Leave a Reply

%d bloggers like this: