EN DIRECT – Covid-19: pour Arnaud Fontanet, le variant anglais “va dicter la marche à suivre” – BFMTV

Spread the love
  • Yum

Arnaud Fontanet prédit “deux mois difficiles”, mars et avril

Faudra-t-il à un moment ou un autre reconfiner? “Les semaines qui viennent seront décisives”, estime ce lundi matin sur BFMTV Arnaud Fontanet, membre du Conseil scientifique. Pour l’épidémiologiste, c’est le variant anglais, réputé plus contagieux, qui “va dicter la marche à suivre”. “Il nous oblige à une extrême prudence”, a-t-il poursuivi.

Le spécialiste prévoit “deux mois” difficiles à vivre, mars et avril, pour lesquels l’évolution de ce variant va être déterminant.

Les musées et les monuments seront les premiers lieux culturels à rouvrir

Priorité aux musées et aux monuments. Invitée de BFMTV, Roselyne Bachelot a affirmé que ce sont les premiers lieux culturels qui rouvriront lorsque la situation sanitaire le permettra. “Nous n’en sommes pas là sur les salles de cinéma et de spectacle”, a-t-elle expliqué.

Roselyne Bachelot dit se “préparer à une réouverture la plus rapide possible” des musées et monuments

Elle se refuse à donner une quelconque date, mais Roselyne Bachelot affirme que le gouvernement se “prépare à une réouverture la plus rapide possible” des musées et monuments. Elle pourra se faire “qaund nous aurons vraiment une décrue” de l’épidémie, mais pour l’heure, les conditions sanitaires “sont encore très mauvaises”, a détaillé la ministre de la Culture ce lundi matin sur BFMTV.

Elle doit avoir une réunion de travail via internet avec les professionnels du secteur, en présence d’Olivier Véran. “Il faut tenir compte qu’il faut avoir une certaine visibilité”, a-t-elle expliqué. “Un musée, ça ne s’ouvre pas comme on allume la lumière dans une pièce.

Les journaux d’art écrivent à Emmanuel Macron pour réclamer la réouverture des musées

Les directeurs des principales revues d’art françaises en ont appelé ce dimanche au président Emmanuel Macron, dans une lettre ouverte, pour demander une réouverture “au plus vite” des musées fermés du fait de l’épidémie de Covid-19.

“Nous vous demandons de les rouvrir au plus vite pour que les enfants qui sont actuellement en vacances ou vont l’être prochainement puissent aller à la rencontre d’oeuvres d’art autrement que sur un écran”, demandent ces directeurs de onze revues d’art.

Ils emboîtent le pas à des centaines d’acteurs du monde de l’art, qui, dans deux pétitions à la ministre de la Culture Roselyne Bachelot la semaine dernière, ont demandé une ré

“Les protocoles sanitaires, mis en place en mai dernier, sont de nature à éviter la contamination entre visiteurs”, estiment-ils, suggérant “d’ouvrir ces lieux a minima en semaine avec une fermeture à 18 heures”. “Nos voisins italiens et espagnols l’ont fait avant nous”, notent les signataires.

La ministre de la Culture, Roselyne Bachelot, est l’invitée de BFMTV à 7h45.

La France renforce sa surveillance des variants brésilien et sud-africain

Vigilance accrue. La Direction générale de la Santé (DGS) a diffusé ce dimanche une note à destination des professionnels pour appeler à renforcer la surveillance des variants brésilien et sud-africain en France, “dont la circulation est aujourd’hui minoritaire mais qui présentent un risque d’échappement immunitaire et vaccinal”.

Le document prévoit notamment un test systématique de tous les PCR positifs, pour vérifier la présence ou non de ces deux variants. L’isolement des patients atteints de ces formes du Covid-19 voient leur isolement porté à 10 jours et devront avoir un test PCR négatif pour en sortir.

Enfin, à l’école, les classes seront fermés dès lors qu’un enfant a été contaminé ou s’il est cas-contact d’un parent infecté par l’un de ces deux variants.

La Direction générale de la Santé a diffusé, le 7 février 2021, de nouvelles directives visant à renforcer la surveillance des variants sud-africain et brésilien.
La Direction générale de la Santé a diffusé, le 7 février 2021, de nouvelles directives visant à renforcer la surveillance des variants sud-africain et brésilien. © BFMTV

Le nombre d’hospitalisations stable en France, mais à un niveau élevé

Le nombre des hospitalisations pour cause de Covid-19 était stable, selon les chiffres publiés dimanche par les autorités sanitaires, mais toujours à un niveau élevé: les hôpitaux accueillaient 27.652 malades du Covid-19, dont 790 admissions ces dernières 24 heures, contre 27.327 malades la veille et 27.573 il y a exactement une semaine, indique Santé publique France.

Sur ces malades, 3262 sont dans un service de réanimation (qui reçoivent les cas les plus graves), dont 160 admis ces dernières 24 heures. La veille, les services de réa comptaient 3215 patients. Ils étaient 3148 dimanche 31 janvier.

Lors des précédentes vagues, le nombre de patients en réa avait atteint 7000 au printemps et 4900 à l’automne.

L’OMS va examiner le vaccin d’AstraZeneca

Bonjour à tous et bienvenue dans ce nouveau direct consacré à l’évolution de l’épidémie de coronavirus. Les experts de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) doivent examiner ce lundi le vaccin anti-Covid-19 d’AstraZeneca et Oxford, au moment où est mise en question son efficacité pour les plus âgés et contre le variant sud-africain du virus.

L’Afrique du Sud est même allée ce dimanche jusqu’à suspendre sa campagne d’immunisation, qui devrait avoir lieu dans les prochains jours, après une étude révélant une efficacité “limitée” contre le variant local du virus.

Selon les premiers résultats de cette étude, ce vaccin est efficace à seulement 22% contre les formes modérées du variant sud-africain. Aucun résultat n’est encore disponible sur son efficacité contre les formes graves.

Leave a Reply

%d bloggers like this: