EN DIRECT – Covid-19: plus de “20.000 cas début août si nous n’agissons pas”, déclare Olivier Véran – BFMTV

Spread the love
  • Yum

Plus de “20.000 cas début août si nous n’agissons pas”, déclare Olivier Véran

Rappelant que le variant Delta est beaucoup plus contagieux que le Covid-19 circulant l’été dernier, et que le taux d’incidence augmente actuellement dans plusieurs zones en France, Olivier Véran a déclaré ce dimanche sur Radio J que l’on pourrait arriver à plus de 20.000 contaminations par jour d’ici août.

Les 3000 cas actuels “pourraient devenir 6000 cas dans une semaine, 12.000 cas dans 15 jours et monter au-dessus de 20.000 cas début août si nous n’agissons pas” a déclaré le ministre de la Santé. Il a rappelé que la Grande-Bretagne enregistrait 30.000 cas par jour et que nous avions “quatre semaines environ de décalage” avec eux sur l’épidémie.

“Les hospitalisations ont arrêté de baisser depuis 24, 48h, par ailleurs on enregistre une petite hausse de l’activité de SOS Médecins, notamment en Île-de-France, ce qui montre que l’épidémie est effectivement en train de repartir”, a-t-il également souligné.

La CFDT appelle “à tout faire pour accélérer la vaccination de l’ensemble des travailleurs”

“À la CFDT, on appelle à tout faire pour accélérer la vaccination de l’ensemble des travailleurs, fonctionnaires ou non fonctionnaires”, déclare sur France Info Mylène Jacquot, secrétaire générale de la CFDT Fonctions publiques ce dimanche.

Elle réagissait à l’annonce de la création de centres de vaccination pour les fonctionnaires. La syndicaliste salue la “bonne nouvelle”, et espère aller plus loin.

“On a toujours demandé à la ministre que tout soit fait pour faciliter cet accès à la vaccination”, explique-t-elle, ajoutant que “certains secteurs d’activité doivent être priorisés en fonction notamment de l’exposition au risque et au public”.

Vaccin obligatoire pour les soignants: “vous allez réduire le risque de transmettre une maladie à vos patients”, lance Bruno Mégarbane

La vaccination obligatoire des soignants pourrait être décidée la semaine prochaine, alors que la moitié de cette profession n’est pas vaccinée contre le Covid-19.

“Quand on est soignant on a la préoccupation de ne pas transmettre une maladie grave voire mortelle au patient dont on a la charge”, explique ce dimanche sur BFMTV le chef du service de réaniamtion de l’hôpital Lariboisière Bruno Mégarbane. “Et si vous vous faites vacciner, vous allez réduire le risque de transmettre une maladie à vos patients, donc vous allez les protéger”.

Il rappelle également aux soignants que “vous allez vous protéger vous même car vous êtes exposés à des personnes éventuellement porteuses du virus”, et que tout le monde peut développer des formes graves de la maladie.

Un vaccibus “à chaque départ d’étape du Tour de France”

La Direction Générale de la Sécurité Civile et de la Gestion des Crises française rappelle ce dimanche dans un tweet qu’un vaccibus conduit par des pompiers est présent sur “chaque départ d’étape du Tour de France” afin que des personnes du public, ou de la commune, puissent recevoir une dose de vaccin.

Il est aujourd’hui présent à Céret, dans les Pyrénées-Orientales.

Malte: fermer les frontières est “contraire aux règles européennes”, déclare Clément Beaune

La décision de Malte de fermer ses frontières aux voyageurs non vaccinés “est contraire aux règles européennes”, a regretté dimanche le secrétaire d’Etat français aux Affaires européennes, sur Europe 1/CNews/Les Echo, appelant le pays à utiliser le passe sanitaire communautaire.

“Je ne le condamne pas, mais la décision qui a été prise par Malte est contraire aux règles européennes et je crois qu’il faut qu’on s’en tienne à notre cadre et l’appliquer pleinement. Ce cadre, c’est celui du passe sanitaire européen”, a déclaré Clément Beaune. “Je préfèrerais qu’ils reviennent sur leur décision”.

Il a également déclaré qu’il n’y avait aucune interdiction de se rendre en Espagne ou au Portugal depuis la France, mais qu’il avait simplement voulu conseiller et alerter la population à ce sujet.

Le point sur la pandémie dans le monde

La pandémie du nouveau coronavirus a fait au moins 4,028.446 morts dans le monde depuis que le bureau de l’OMS en Chine a fait état de l’apparition de la maladie fin décembre 2019, selon un bilan établi par l’AFP à partir de sources officielles dimanche à 10h GMT (12h en France).

Plus de 186,368.360 cas d’infection ont été officiellement diagnostiqués depuis le début de l’épidémie.

Sur la journée de samedi, 8073 nouveaux décès et 436.321 nouveaux cas ont été recensés dans le monde. Les pays qui ont enregistré le plus de nouveaux décès dans leurs derniers bilans sont le Brésil avec 1205 nouveaux morts, l’Inde (895) et l’Indonésie (826).

Les États-Unis sont le pays le plus touché tant en nombre de morts que de cas, avec 607.135 décès pour 33.847.784 cas recensés, selon le comptage de l’université Johns Hopkins. Viennent ensuite le Brésil avec 532.893 morts et 19,069.003 cas, l’Inde avec 408.040 morts (30,837.222 cas), le Mexique avec 234.907 morts (2,586.721 cas), et le Pérou avec 194.249 morts (2,078.815 cas).

Epidémie de Covid-19 dans le monde au 11 juillet 2021
Epidémie de Covid-19 dans le monde au 11 juillet 2021 © Université John Hopkins

Après une publicité pro vaccination, des internautes lancent le #BoycottHeineken

Une publicité pour la marque de bière Heineken, lancée il y a quelques jours, a entraîné des réactions très critiques d’internautes. Dans le clip, on voit des personnes âgées faisant la fête et consommant la bière de la marque avec, en fin, un message affichant “la nuit appartient aux vaccinés”.

Cette publicité a été critiquée par des anti-vaccins, mais aussi par des personnes pointant du doigt le fait qu’une marque d’alcool se préoccupe de santé publique, comme le souligne Courrier International.

Cette annonce vise “à soutenir l’industrie hôtelière et à retourner dans les bars et restaurants en toute sécurité pour que nous puissions tous être à nouveau ensemble”, a déclaré un porte-parole de Heineken dans un communiqué, relayé par Bloomberg.

Si un soignant refuse le vaccin, il doit être “suspendu de son travail” pour François Bayrou

Pour François Bayrou, un soignant qui ne se ferait pas vacciner contre le Covid-19, “c’est de la non-assistance à personne en danger”. Selon lui, si un soignant refuse de se faire vacciner, il doit être “suspendu de son travail”.

“Qu’est ce que vous feriez dans l’hôpital public si un chirurgien refusait de se laver les mains et de mettre des gants pour une opération ? On lui dirait ‘vous ne pouvez pas exercer votre métier'”

Pass sanitaire pour les cinémas, restaurants, salles de sport: il “ne se passera pas trois semaines avant qu’on ait cette obligation”, déclare François Bayrou

Interrogé sur la possible mise en place d’un pass sanitaire pour entrer dans les restaurants, salles de sport ou cinémas, François Bayrou a approuvé l’idée, déclarant qu’il “ne se passera pas trois semaines avant qu’on ait cette obligation”.

Il souligne que les restaurateurs “ont cessé de travailler pendant presque 18 mois (…) on ne va pas les condamner à abandonner leur métier parce qu’il y a des craintes infondées qui existent” au sujet du vaccin. “On est obligé de réouvrir la vie, les activités, les stades, les restaurants…”

François Bayrou: “il n’y aura pas d’autre issue que la vaccination obligatoire pour tous”

“Il n’y aura pas d’autre issue dans cette situation épidémique que la vaccination obligatoire pour tout le monde”, a déclaré le Haut Commissaire au Plan François Bayrou ce dimanche sur BFMTV, rappelant que 11 vaccins étaient actuellement obligatoires pour les enfants en France.

“La vaccination c’est un traitement naturel de renforcement de l’immunité de chacun” a-t-il appuyé, soulignant que les vaccins pré-existant au Covid-19 avaient permis de sauver beaucoup de personnes.

Des clusters “d’une d’ampleur jamais vue en Corse”: une cinquantaine de cas après des fêtes

“Une cinquantaine de cas positifs de COVID-19 ont été identifiés ce jour à la suite d’évènements festifs en Balagne”, écrit la préfecture de Haute-Corse dans un communiqué daté de samedi, parlant de “clusters, d’une d’ampleur jamais vue en Corse”.

De plus, les événements remontent à une semaine, et plusieurs centaines de personnes y ont participé, en ce sens, il risque d’y avoir “de nombreux autres cas dans les jours à venir”.

Les personnes testées positives ont entre 20 et 35 ans et sont “très majoritairement résidents corses”. L’identification des cas contacts est en cours, la préfecture appelle toute personne qui aurait participé à ces événements à se faire connaître et dépister.

Certains “présentant des symptômes auraient participé à ces soirées. Si cela se confirmait, il s’agirait d’un comportement particulièrement irresponsable et dangereux pour la santé de la population”, note la préfecture.

Vaccination obligatoire des soignants: pour Clément Beaune, il s’agit d'”une hypothèse très probable”

Le secrétaire d’État aux Affaires européennes, invité du Grand Rendez-vous d’Europe 1- CNews – Les Échos, a estimé que l’obligation vaccinale pour les soignants est “une hypothèse très probable” pour lutter contre une éventuelle quatrème vague de l’épidémie du Covid-19.

“Aujourd’hui c’est une hypothèse très probable et légitime”, déclare Clément Beaune ce dimanche, “nous l’avions toujours dit, c’était une option”.

Quatre départements métropolitains au dessus du seuil d’alerte

Quatre départements métropolitains – Paris, les Pyrénées Orientales, les Pyrénées-Atlantiques et les Alpes-Maritimes sont désormais au dessus du seuil d’alerte en terme de taux d’incidence, selon le site Covid Tracker ce samedi. 

Ce seuil d’alerte a été fixé à 50. En moyenne, l’incidence se situe actuellement à 32 en France.

Vers une obligation vaccinale de tous les Français? Patrick Pelloux estime qu'”il faudra l’imposer”

Patrick Pelloux estime qu’il faudra rendre obligatoire la vaccination contre le Covid-19 pour tous les Français afin de contrôler l’épidémie et prévenir l’émergence de nouvelles mutations du virus, “cela s’impose”.

“Vous avez un nouveau variant, il va y en avoir d’autres […] ce virus et cette épidémie sont présents”, rappelle le président de l’association des médecins urgentistes de France qu icraint l’émergence d’un variant réduisant considérablement l’efficacité des vaccins.

Les États-Unis “très inquiets” des variants qui menacent la reprise économique

Les États-Unis sont “très inquiets” à propos du variant Delta du Covid-19 et des autres variants qui pourraient “menacer” la reprise économique mondiale, a déclaré dimanche à Venise la secrétaire au Trésor Janet Yellen.

“Nous sommes très inquiets concernant le variant Delta et d’autres variants qui pourraient émerger et menacer la reprise. Nous sommes dans une économie mondiale connectée, ce qui se passe dans n’importe quelle partie du monde affecte tous les autres pays”, a-t-elle affirmé lors d’une conférence de presse.

“Refuser la vaccination, c’est une trahison”: Bernard Kouchner favorable à la vaccination obligatoire

Le médecin et ancien ministre de la Santé appelle dans les colonnes du Journal du Dimanche à une vaccination obligatoire pour tous et toutes.

“Ceux qui face à ce virus choisissent de se ‘battre’ individuellement sont, sinon des déserteurs, du moins des alliés du virus”, estime Bernard Kouchner qui considère que la vaccination “n’est pas un sujet personnel. La refuser, c’est une trahison. Il faudra une loi”.

Pour le médecin, “la santé publique l’exige. Et croyez-moi, ça sera fait, avec des nuances au début, peut-être, selon les professions”.

Des centres de vaccination réservés aux fonctionnaires

Amélie de Montchalin, la ministre de la Transformation et de la Fonction publiques, annonce dans les colonnes du Journal du Dimanche la création de nouveaux centres de vaccination réservés aux agents de la fonction publique.

Les hospitalisations en baisse, les contaminations en hausse

Bonjour et bienvenue dans ce live consacré à la pandémie de Covid-19. La situation hospitalière en France continue de s’améliorer avec 7.183 patients Covid hospitalisés contre 7.275 vendredi et 7.912 il y a une semaine.

En revanche les contaminations continuent à remonter: le nombre de nouveaux cas quotidiens s’élève à 4.696, contre 4.580 vendredi et 3.006 il y a une semaine.

Leave a Reply

%d bloggers like this: