EN DIRECT – Covid-19: Olivier Véran auditionné à l’Assemblée – BFMTV

Spread the love
  • Yum

Olivier Véran auditionné à l’Assemblée nationale

L’audition d’Olivier Véran sur la stratégie vaccinale a débuté devant la commission des Affaires sociales de l’Assemblée nationale. Vous pouvez la suivre en direct sur BFMTV et BFMTV.com.

Le ministre de la Santé sera également interrogé au Sénat à partir de 17 heures.

Nancy est la première ville en France à vacciner des patients de plus de 75 ans hors Ehpad

La ville de Nancy a commencé dès mardi matin à vacciner contre le Covid-19 des personnes âgées de plus de 75 ans hors Ehpad, près d’une semaine avant le début de la campagne nationale, selon la mairie qui incite toutefois les patients intéressés à attendre jusqu’à mercredi.

Une faille dans le système de prise de rendez-vous Doctolib a permis à quelques patients d’en prendre un dès mardi pour se faire vacciner, alors que la vaccination reste normalement réservée au personnel soignant.

Rugby: 15 nouveaux cas de Covid-19 à La Rochelle, le centre d’entraînement reste fermé

La Rochelle a enregistré 15 nouveaux cas de Covid-19 et doit maintenir son centre d’entraînement fermé, a annoncé mardi le club de Top 14, dont le match au Racing 92 le week-end dernier avait été reporté en raison du coronavirus.

“Suite à la campagne de dépistage massive réalisée (lundi) au sein du club afin d’endiguer la propagation interne de la COVID-19 (152 tests RT-PCR), 5 nouveaux cas ont été détectés dans le groupe professionnel et 10 dans le groupe Espoir”, précise le club dans un communiqué publié mardi.

Pour un syndicat de directeurs d’établissement, fermer les cantines “reviendrait à fermer les collèges et lycées” dans de nombreux cas

Fermer les cantines, est-ce une solution pour limiter la propagation du virus dans les écoles? “Dans beaucoup de cas ça reviendrait à fermer les collèges et les lycées”, a répondu sur BFMTV Philippe Vincent, secrétaire général du SNPDEN-UNSA (syndicat des directeurs d’établissement), invité à réagir sur cette piste étudiée par le gouvernement.

“De très nombreux établissements fonctionnent en journée continue, avec des élèves accueillis non-stop en fréquentant les transports scolaires de 8h à 17h”, a-t-il expliqué. “On voit mal comment on gérerait ces populations sans restauration scolaire. (…) De facto, y aurait sans doute un contrecoup très important sur la fréquentation scolaire elle-même.”

Le “monsieur vaccins” du gouvernement veut éviter une fermeture des écoles, aux conséquences “dramatiques” pour les enfants

Le gouvernement veut à tout prix éviter la fermeture des écoles, quitte à mettre en place de nouvelles restrictions, comme la possible fermeture des cantines.

“La fermeture des écoles a des conséquences assez dramatiques pour les enfants, en particulier les plus fragiles, on l’a vu au printemps dernier”, a commenté le pédiatre Alain Fischer, “monsieur vaccins” du gouvernement, ce mardi matin sur France Inter.

“Mais bon… C’est une question d’analyse avantages-inconvénients”, a-t-il poursuivi. “Si à un moment donné il s’avérait que la circulation du virus chez les enfants est telle qu’ils deviennent vraiment dangereux, alors il faudrait s’y résoudre mais ça ne serait vraiment pas de gaieté de cœur.”

Une demande de commercialisation en urgence du vaccin d’AstraZeneca

L’Agence européenne des médicaments (EMA) a reçu une demande de commercialisation en urgence pour le vaccin d’AstraZeneca contre le Covid-19.

Le laboratoire anglo-suédois a déjà reçu le feu vert des autorités britanniques le 30 décembre, ainsi qu’en Inde, en Argentine, en République dominicaine, au Salvador, au Mexique et au Maroc.

L’EMA a déjà approuvé deux vaccins, ceux de l’alliance Pfizer-BioNTech et de Moderna.

Olivier Faure (PS) appelle le gouvernement à “prendre des décisions tôt”, et pourquoi pas “un confinement partiel ou total”

Olivier Faure appelle à “prendre des décisions tôt pour ne pas avoir à courir derrière un virus qui est aujourd’hui en phase exponentielle”. Le premier secrétaire du Parti socialiste plaide notamment, “en fonction des données” scientifiques, pour “des mesures les plus fermes possibles”, par exemple “un confinement partiel ou total”.

Le gouvernement ne veut pas fermer les écoles, mais envisage d’autres mesures dans les établissements

Va-t-on vers un changement du protocole sanitaire dans les écoles? Selon nos informations, plusieurs pistes sont actuellement étudiées pour limiter la propagation du Covid-19 dans les établissements scolaires: sont notamment évoqués la fermeture des cantines ou l’arrêt du sport des sorties scolaires.

Mais l’exécutif souhaite à tout prix éviter la fermeture des écoles, pour éviter un décrochage scolaire comparable à celui du premier confinement.

“En attendant le vaccin, ne relâchez rien”: l’appel d’un médecin de l’AP-HP

Même avec le début de la campagne de vaccination, les gestes barrières doivent perdurer. C’est le message que veut faire passer Rémi Salomon, président de la Commission médicale d’établissement de l’Assistance Publique – Hôpitaux de Paris (AP-HP).

“En attendant le vaccin ne relâchez rien”, insiste-t-il sur son compte Twitter, rappelant l’importance du port du masque, de la distanciation sociale, de l’aération des pièces, du lavage des mains et du dépistage et de l’isolement en cas de doute. “Pas de repas partagés avec d’autres que ceux de votre cellule familiale”, ajoute-t-il.

Plusieurs cas du variant britannique confirmés dans le Maine-et-Loire

Plusieurs cas du variant britannique ont été repérés dans la région de Cholet (Maine-et-Loire) après la visite pour les fêtes d’une famille résidant en Angleterre, a annoncé ce lundi soir l’Agence régionale de santé (ARS) des Pays de la Loire.

“Une famille résidant en Angleterre est venue passer des vacances en famille pour les fêtes de Noël dans la région de Cholet. Plusieurs membres de la famille ont été testés positifs à la COVID-19 et se sont isolés”, a indiqué l’ARS dans un communiqué de presse.

Des analyses complémentaires ont été envoyées au Centre national de Référence, dont les résultats confirment, “pour 3 membres de la famille, la présence du nouveau variant anglais”, selon la même source.

Le couvre-feu avancé à 18h entre en vigueur dans la Drôme et le Var ce mardi

Au total, ce sont 25 départements qui ont choisi pour l’heure l’option du couvre-feu avancé à 18 heures. Dans le Var et la Drôme, la mesure est mise en place à partir de ce mardi.

Les départements où le couvre-feu est avancé à 18 heures, en date du 12 janvier 2021.
Les départements où le couvre-feu est avancé à 18 heures, en date du 12 janvier 2021. © BFMTV

Les trois scénarios sur lesquels planche l’exécutif

Bonjour à tous et bienvenue dans ce nouveau direct consacré à l’évolution de l’épidémie de coronavirus. Un nouveau Conseil de défense sera organisé ce mercredi pour décider des mesures à prendre pour faire face à la diffusion du variant britannique du Covid-19 en France. Trois scénarios sont envisagés:

• Une extension du couvre-feu à 18 heures à tout le territoire national. Il s’agit de l’option la plus probable à l’heure actuelle, même si rien n’est acté.

• Un statu quo. Les préfets auraient dans ce cas toujours la possibilité d’avancer eux-mêmes le couvre-feu si le virus circulait trop dans leur département.

• Un reconfinement généralisé. C’est à l’heure actuelle la piste qui semble la moins probable. Un reconfinement par région ou partiel, par exemple le week-end, sera aussi étudié, selon une source au sein de Matignon.

Leave a Reply

%d bloggers like this: