EN DIRECT – Covid-19: Macron juge que “compte tenu de la situation, il vaut mieux régionaliser” – BFMTV

Spread the love
  • Yum

Quels sont les départements qui inquiètent?

Après Mayotte début février, les autorités ont annoncé un reconfinement partiel, le week-end, dans les Alpes-Maritimes. La pression de l’épidémie est-elle aussi forte dans d’autres départements? Le point avec notre carte.

Macron estime que “compte tenu de la situation, il vaut mieux régionaliser”

Vers un changement de stratégie de l’exécutif? Après le reconfinement local le week-end dans les Alpes-Maritimes et avant de possibles mesures à Dunkerque, Emmanuel Macron a estimé face à des élus que “compte tenu de la situation, il vaut mieux régionaliser” pour lutter contre l’épidémie de Covid-19.

“Il faut faire du cas par par cas, en concertation pour l’instant”, a précisé une source au sein de l’exécutif à BFMTV.

Dunkerque: les élus locaux demandent un “dernier sursis” avant reconfinement

Le maire socialiste de Dunkerque, Patrice Vergriete, veut laisser “une toute dernière chance à la population”, un “dernier sursis aux Dunkerquois et aux Dunkerquoises”. Avec les autres élus locaux, il fait une série de quatre propositions à l’exécutif pour éviter un reconfinement:

  1. Poursuivre les campagnes de dépistage
  2. Augmenter la vaccination
  3. Le port du masque obligatoire partout
  4. Une immense campagne de prévention autour d’un slogan: “zéro rassemblement, zéro regroupement”

“Nous ne nous opposerons pas à un confinement s’il devait avoir lieu mais nous pensons qu’il faut tout tenter avant”, a-t-il plaidé.

Comment va se dérouler la vaccination dans les entreprises?

Dès jeudi, les salariés de 50 à 64 ans atteints de comorbidités pourront se faire vacciner dans leurs entreprises. Cette nouvelle étape de la vaccination pose des questions quant au respect du secret médical. Explication sur le fonctionnement de cette campagne.

Dans les Ehpad, les effets de la vaccination commencent à se faire sentir

Particulièrement touchés les premiers mois de la pandémie de Covid-19 en France, les résidents d’Ehpad retrouvent peu à peu de la sérénité. Le 27 décembre dernier, c’est d’ailleurs dans un établissement réservé aux personnes âgées de Sevran que la campagne de vaccination débutait en France et à l’heure actuelle, une large majorité des résidents d’Ehpad ont au moins reçu une première injection du vaccin.

Une immunisation rapide, malgré des débuts critiqués, qui fait baisser les contaminations de près de 40% dans ces établissements spécialisés et impacte directement le quotidien des pensionnaires.

En Guadeloupe, des parents d’élèves manifestent contre le port du masque dès 6 ans

Plusieurs dizaines de parents d’élèves se sont mobilisés, lundi, au rectorat de la Guadeloupe, pour dénoncer le port du masque obligatoire pour les enfants dès l’école élémentaire, mesure applicable pour la première fois dans l’archipel à partir de lundi.

Jusque là, compte tenu de sa situation sanitaire plus favorable, la Guadeloupe bénéficiait d’un aménagement de cette mesure, pourtant en vigueur en France hexagonale, grâce au décret préfectoral du 16 octobre, qui n’imposait le masque qu’à partir de 11 ans.

Or, l’arrivée de variants sur le territoire a changé la donne. “Le port du masque devient obligatoire à l’école élémentaire”, annonçait ainsi le Rectorat dans un communiqué, le 18 février.

Olivier Véran se rendra à Dunkerque mercredi

Le ministre de la Santé Olivier Véran et le maire de Dunkerque se sont appelés dès lundi soir pour faire le point sur la situation épidémiologique dans la région, avant l’échange du maire avec Jean Castex ce mardi.

Olivier Véran se rendra sur place mercredi.

Vers des mesures à Dunkerque?

Le Premier ministre Jean Castex et le maire de Dunkerque Patrice Vergriete se sont parlés ce mardi matin, et ont convenu que des mesures sont à prendre pour ce territoire, où les chiffres sont dans le rouge, a indiqué Matignon à BFMTV.

Jean Castex a dit s’en remettre à la consultation locale, qui sera suivie par le ministre de la Santé Olivier Véran.

Christian Estrosi sur BFMTV-RMC: “Il est urgent d’agir” face aux variants

Au lendemain de l’annonce d’un confinement local et partiel dans les Alpes-Maritimes, le maire de Nice Christian Estrosi est l’invité de BFMTV-RMC. “Le gouvernement a enfin pris la décision de reconfiner”, a-t-il salué. Face aux variants, “il est urgent d’agir et d’agir partout où c’est nécessaire”, a martelé Christian Estrosi.

“Nos hôpitaux sont au bord de la saturation, nous devons mobiliser l’ensemble de la réserve sanitaire”, a fait valoir le maire de Nice.

Le maire de Gravelines, dans le Nord, pas favorable à un reconfinement local

Malgré une propagation “très rapide” du variant anglais sur son territoire, le maire de Gravelines, dans le Nord, se dit ce matin sur BFMTV “pas favorable” à un reconfinement.

En Bretagne, des élus et soignants réclament un allègement des mesures de restriction

Faut-il alléger les mesures restrictives contre le Covid-19 dans les régions les moins touchées? Alors qu’un confinement local et partiel a été décrété dans le département des Alpes-Maritimes et que les autorités alertent sur une situation sanitaire qui se dégrade à l’échelle du pays et en particulier dans certaines zones comme Dunkerque, des territoires souhaitent expérimenter en partie un retour à la vie d’avant la pandémie.

Les Etats-Unis ont dépassé le seuil des 500.000 morts

Plus d’un demi-million de personnes sont décédées du Covid-19 aux Etats-Unis depuis le début de la pandémie, selon les chiffres relevés lundi de l’université Johns Hopkins, qui fait référence.

Le seuil des 400.000 décès avait été dépassé il y a environ un mois seulement, en janvier, la veille de l’investiture de Joe Biden, qui a fait de la lutte contre la pandémie l’une de ses priorités de début de mandat.

Faut-il un confinement local à Dunkerque?

Après les Alpes-Maritimes, des voix s’élèvent pour réclamer des mesures supplémentaires dans le Nord contre la progression de l’épidémie de Covid-19. A Dunkerque, “la situation est pire qu’à Nice”, a alerté lundi sur BFMTV le professeur Philippe Froguel.

Chiffres dans le rouge, pression hospitalière en hausse: l’exécutif ne cache plus son inquiétude

Nouveau changement de ton gouvernemental. Après un relatif apaisement de la pression lié à la stabilité des chiffres pendant la première quinzaine de février, la situation sanitaire se dégrade à nouveau en France. À tel point qu’un premier confinement partiel et local a du être décrété pour deux semaines ce lundi dans les Alpes-Maritimes.

Depuis ce week-end, les membres du gouvernement tirent en choeur la sonnette d’alarme. “On s’oriente vers un mois de mars compliqué”, a prévenu vendredi Jean Castex dans un entretien à Sud-Ouest, rappelant à quel point la situation restait “fragile”.

Outre les Alpes-Maritimes, ces autres territoires qui inquiètent

Face à la flambée épidémique due au Covid-19, le gouvernement a pris des mesures localisées dans le département des Alpes-Maritimes. Dans le détail, les communes du littoral, de Menthon à Théoule-sur-Mer, seront confinées lors des deux prochains week-ends, à partir du vendredi 18 heures jusqu’au lundi, 6 heures.

D’autres territoires pourraient-ils suivre dans la lignée de ces annonces?

Bonjour à tous et bienvenue dans ce live !

Suivez ici toutes les dernières informations sur l’épidemie de Covid-19.

Leave a Reply

%d bloggers like this: