En direct. Covid-19 : “C’est au médecin et aux experts de répondre aux questions scientifiques … – L’Alsace.fr

Spread the love
  • Yum

Pass sanitaire en entreprise : encore des questions sans réponses

Quelles règles s’appliqueront pour les salariés et leurs employeurs au titre du pass sanitaire ? Si le texte est validé par le Conseil constitutionnel jeudi, des interrogations persistent.

8h54 : Emmanuel Macron continue de répondre aux questions sur Instagram et TikTok

Le chef de l’Etat a mis en ligne ce mardi une nouvelle vidéo dans laquelle il répond aux questions des Français, et notamment des jeunes, sur la vaccination. Le sujet : “Quel recul a-t-on sur le vaccin ?”

8h44 : Les entrées à l’hôpital pour cause de Covid-19 : “Ce sont des gens jeunes”

“Quand je suis parti en congé l’année dernière, j’avais 0 malade. Là je suis parti, il y avait 5 lits d’ouverts, maintenant on est à 9. Ce sont des gens jeunes” a souligné le professeur Gilles Pialoux, chef du service des maladies infectieuses à l’hôpital Tenon à Paris.

Ce contenu est bloqué car vous n’avez pas accepté les traceurs.

En cliquant sur « J’accepte », les traceurs seront déposés et vous pourrez visualiser les contenus .

En cliquant sur « J’accepte tous les traceurs », vous autorisez des dépôts de traceurs pour le stockage de vos données sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Vous gardez la possibilité de retirer votre consentement à tout moment.
Gérer mes choix

8h36 : “C’est le bon outil mais est-ce que c’est la bonne personne ?”

Gilles Pialoux, chef du service des maladies infectieuses à l’hôpital Tenon à Paris, a aussi réagi ce mardi matin sur LCI à l’initiative du président de répondre aux questions des Français sur la vaccination sur les réseaux sociaux : “Je ne sais pas si c’est la bonne méthode. C’est sûr que c’est la bonne cible et le bon outil parce que ce n’est pas en passant au 20 Heures que l’on va convaincre les jeunes.”

“Mais est-ce que le président de la République est le bon interlocuteur par rapport aux scientifiques ?” se questionne-t-il. “La parole politique a perdu beaucoup de sa crédibilité pendant cette crise et je pense que tout le monde doit se mettre à cibler les personnes qu’il faut convaincre. Mais si c’est le bon outil, est-ce que c’est la bonne personne ?”

Ce contenu est bloqué car vous n’avez pas accepté les traceurs.

En cliquant sur « J’accepte », les traceurs seront déposés et vous pourrez visualiser les contenus .

En cliquant sur « J’accepte tous les traceurs », vous autorisez des dépôts de traceurs pour le stockage de vos données sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Vous gardez la possibilité de retirer votre consentement à tout moment.
Gérer mes choix

8h16 : Sanofi rachète l’américain Translate, spécialiste de l’ARN messager

Sanofi a annoncé ce mardi l’achat pour 3,2 milliards de dollars de l’américain Translate Bio, spécialiste de l’ARN messager, une technologie novatrice notamment utilisée dans les vaccins anti-Covid 19 et dans laquelle le géant pharmaceutique français veut accélérer son développement.

L’ARN messager est l’une des technologies les plus novatrices à avoir émergé ces dernières années dans la pharmacie. Elle a connu une vive accélération avec la crise du Covid-19, qui a vu l’autorisation de premiers vaccins basés sur ce principe, en l’occurrence ceux des laboratoires BioNTech -en collaboration avec Pfizer- et Moderna.

8h05 : L’initiative d’Emmanuel Macron critiquée

“C’est au médecin et aux experts de répondre aux questions scientifiques sur la vaccination”, a déclaré ce mardi matin sur Europe 1 l’épidémiologiste William Dab qui pense que ce n’est pas au pouvoir politique de répondre “aux fausses informations” qui circulent sur les réseaux sociaux sur la vaccination. Il réagissait à l’initiative du chef de l’Etat de répondre aux questions que se posent les Français en interagissant avec lui sur TikTok et Instagram.

Ce contenu est bloqué car vous n’avez pas accepté les traceurs.

En cliquant sur « J’accepte », les traceurs seront déposés et vous pourrez visualiser les contenus .

En cliquant sur « J’accepte tous les traceurs », vous autorisez des dépôts de traceurs pour le stockage de vos données sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Vous gardez la possibilité de retirer votre consentement à tout moment.
Gérer mes choix

C’est le retour du président épidémiologiste

Le professeur Philippe Juvin, chef des urgences de l’hôpital européen Georges-Pompidou et candidat à l’élection présidentielle se dit “très réservé” quant à ce type de communication ce mardi sur RTL. “C’est le retour du président épidémiologiste”, déplore-t-il. “Je pense que depuis le début de l’épidémie, on ne donne pas d’informations suffisantes sur le vaccin. Il y a une hypercommunication c’est certain, mais cette hypercommunication jamais elle ne répond à la question clé qu’un certain nombre de Français se posent.”

7h29 : “Nous sommes dans une situation catastrophique”

“Nous sommes dans une situation catastrophique, nous avons dépassé les 3 000 cas par semaine”, a déploré Valérie Denux, directrice générale de l’Agence régionale de santé (ARS) de Guadeloupe, lors d’une conférence de presse commune avec le préfet, alors que l’île antillaise va être reconfinée pour une durée d’au moins trois semaines.

“On est rentré dans une phase extrêmement difficile”, a souligné Alexandre Rochatte, le préfet, évoquant des “mesures indispensables quand on voit ce qui se passe durant le week-end alors que le couvre-feu a été réinstauré”.

7h14 : Primes aux employés vaccinés dans des écoles américaines

Des écoles de l’Etat américain de Géorgie verseront un bonus de 1 000 dollars à leurs employés vaccinés contre le Covid-19 afin d’inciter à la vaccination, au moment où le pays connaît un regain de contaminations dues au variant Delta. L’initiative vise à éviter “les nombreuses interruptions qui ont eu lieu dans l’éducation publique ces deux dernières années en raison de la pandémie”, ont expliqué dans un communiqué les responsables scolaires du comté de Henry, près d’Atlanta, dans le sud-est des Etats-Unis.

6h57 : Un appel à la grève national lancé à partir du 4 août

Le syndicat SUD Santé Sociaux a appelé à une grève illimitée, dénonçant l’obligation pour les soignants d’être vaccinés à partir du 15 septembre, indique Le Figaro. “C’est encore une fois faire porter la recrudescence des contaminations et des décès des suites du Covid-19 à l’hôpital sur le personnel soignant”, indique Jean-Marc Devauchelle, secrétaire général de la fédération SUD santé sociaux, qui milite pour laisser le droit au doute aux soignants.

6h42 : Pas de pass sanitaire au Mexique 

Le président mexicain Andrés Manuel López Obrador a exclu lundi le recours à un pass sanitaire pour accéder aux lieux publics malgré la pandémie de Covid-19. “Nous n’allons pas demander ce type de certificat, c’est très clair, mais nous allons en revanche nous assurer qu’il n’y a pas de contamination”, a déclaré le président lors d’une conférence à Puerto Vallarta, dans l’ouest du Mexique.

6h36 : L’OMS appelle à accélérer la vaccination en Tunisie

La situation épidémique s’améliore légèrement en Tunisie, a annoncé l’Organisation mondiale de la santé (OMS), tout en appelant le pays, où le président Kais Saied s’est octroyé les pleins pouvoirs et où l’aide internationale afflue, à “accélérer” sa campagne de vaccination.

6h20 : Avec un mois de retard, les Etats-Unis atteignent l’objectif de vaccination fixé par Biden

Les Etats-Unis ont atteint lundi le taux de 70% d’adultes ayant reçu au moins une dose de vaccin anti-Covid, près d’un mois après la date objectif fixée par le président Biden, au moment où les hospitalisations atteignent des niveaux comparables à ceux de la vague de l’été dernier.

Les données des Centres de prévention et de lutte contre les maladies (CDC), principale agence de santé publique des Etats-Unis, montrent par ailleurs que 60,6% des adultes et 49,7% de la population totale sont désormais entièrement vaccinés.

6h16 : La Guadeloupe reconfinée ce mercredi

L’île française de la Guadeloupe, dans les Caraïbes, va être reconfinée pour au moins trois semaines à partir de mercredi soir face à la hausse fulgurante des cas de Covid-19. Cette mesure est assortie d’un couvre-feu strict de 20H00 à 05H00, et de restrictions de déplacement dans une sphère de 10 km autour du domicile. L’île antillaise suit le territoire voisin de la Martinique, confiné depuis vendredi soir pour trois semaines aussi, et l’île de la Réunion, dans l’océan Indien, également reconfinée vendredi.

5h55 : Wuhan va dépister ses habitants après la réapparition de cas de Covid

Wuhan, où le Covid-19 avait fait son apparition fin 2019, va à nouveau dépister ses habitants après la découverte de quelques cas. La ville chinois ede 11 millions d’habitants est rattrapée à son tour par une flambée de la souche Delta apparue le mois dernier dans l’est du pays. Les précédents cas de Covid enregistrés dans la ville remontaient à mai 2020. 

5h50 : Couvre-feu étendu dans 29 provinces de Thaïlande ce mardi

Le couvre-feu nocturne est étendu ce mardi dans 29 provinces de Thaïlande. Le pays est confronté à la plus forte flambée épidémique depuis le début de la crise l’année dernière (près de 600 000 cas et près de 5 000 morts recensés, essentiellement depuis fin avril) et le système de santé est sous pression.

5h47 : Après les manifestations, Macron à l’offensive

Les manifestations du week-end contre le pass sanitaire ont poussé l’exécutif, Emmanuel Macron en tête, à passer à l’offensive. “Certains d’entre vous entendent de fausses rumeurs, parfois n’importe quoi, il faut bien le dire… Alors j’ai décidé de répondre directement à vos questions” : le président de la République s’est fendu lundi de vidéos artisanales, de sa résidence estivale du fort de Brégançon (Var), diffusée sur les réseaux sociaux, pour faire de la pédagogie autour de la vaccination.

Photo AFP

Pourquoi il y a de plus en plus de jeunes patients à l’hôpital et en réanimation

Nettement plus jeunes et généralement non vaccinés, tel est le “nouveau” profil des patients Covid-19 admis à l’hôpital ces dernières semaines. Et la vaccination des plus âgés ne suffit pas à expliquer ce rajeunissement de la quatrième vague. Plus d’informations dans notre article.

5h46 : Le nombre de malades hospitalisés continue de grimper

Alors que la France fait face à une flambée du variant Delta, le nombre de patients Covid à l’hôpital a atteint lundi 7 840, soit 259 de plus que dimanche et 761 de plus que lundi dernier, selon les données de Santé publique France. Les nouvelles admissions sur 24 heures étaient également en hausse lundi avec 688, un chiffre au plus haut depuis fin mai.

Les service de soins critiques, qui accueillent les cas les plus graves, comptaient de leur côté 1 232 malades du Covid (dont 170 nouvelles admissions en 24 heures), contre 1 137 dimanche et 952 il y a une semaine. 

Ce qu’il faut retenir de la journée de lundi

5h45 : Bonjour à tous et bienvenue dans ce direct consacré à l’actualité de la pandémie de Covid-19 en France et dans le monde.

Leave a Reply

%d bloggers like this: