EN DIRECT – Coronavirus : plus de 1.700 morts en 24 heures aux États-Unis – Europe 1

Spread the love
  • Yum

EN DIRECT

La France a franchi jeudi la barre des 12.000 morts du coronavirus, mais elle entrevoit une lueur d’espoir. Pour la première fois depuis le début de la pandémie, le nombre de patients en réanimation a en effet baissé, même si les autorités ont immédiatement appelé à la prudence.

Ailleurs dans le monde, certaines situations inquiètent, quand d’autres donnent de l’espoir : alors que la Belgique a connu un bond de décès en 24h, le nombre de morts en Espagne diminue. Suivez en direct l’évolution de la situation.

Les informations à retenir :

  • Le nombre de patients en réanimation a baissé pour la première fois
  • 50 malades ont été recensés sur le porte-avion Charles de Gaulle
  • Alors que la Belgique connait un boom de décès, la situation s’améliore en Espagne

50 cas positifs sur le Charles de Gaulle

Cinquante membres de l’équipage du porte-avions français Charles de Gaulle ont été testés positifs au coronavirus, a annoncé vendredi le ministère des Armées, précisant que trois marins avaient été évacués “à titre préventif”. “Les résultats des 66 tests réalisés ont conclu à la présence de 50 cas de Covid-19 à bord du Charles de Gaulle”, a indiqué le ministère dans un communiqué, deux jours après l’annonce de cas suspects. “Aucune aggravation de l’état de santé des marins à bord n’est constatée à l’heure actuelle”, précise-t-on de même source.

L’origine de la contamination du navire n’est pas encore connue. Le navire n’a pas été en contact avec un élément extérieur depuis le 15 mars. Le porte-avions nucléaire, qui croisait dans l’Atlantique, avait annoncé mercredi avoir décidé d’anticiper son retour en France après la découverte à son bord de cas suspects. 

“L’objectif est d’identifier le circuit de contamination et d’appuyer le protocole permettant de limiter la propagation du virus”, précise le ministère. Une équipe du Service de santé des armées (SSA) avait été acheminée à bord dès mercredi avec deux épidémiologistes, un expert en biosécurité et un médecin en charge des prélèvements.

Les marins évacués ont été transférés à l’Hôpital d’instruction des armées (HIA) Sainte-Anne, à Toulon pour “préserver les capacités médicales” du bâtiment, ajoute le ministère. Le port du masque a été généralisé à l’ensemble de l’équipage. Après l’USS Theodore Roosevelt américain dans le Pacifique, le Charles de Gaulle devient le deuxième porte-avions officiellement contaminé par la pandémie qui s’est abattue depuis décembre sur la planète. 

Les patients en réanimation en baisse, 50 malades évacués d’Ile-de-France par train sanitaire

L’épidémie de coronavirus a désormais dépassé les 12.000 morts en France : 8.044 à l’hôpital et 4.166 dans les Ehpad et établissements médico-sociaux. Mais les autorités ont également fait état d’une bonne nouvelle. Pour la première fois depuis le début de l’épidémie, le nombre de patients en réanimation en France a baissé sur 24 heures, avec 7.066 patients, soit 82 de moins que mercredi. Le directeur de la Santé Jérôme Salomon a immédiatement appelé à la retenue, assurant qu’il faut “rester extrêmement prudent”.

“On aperçoit enfin, même si elle est encore loin, une petite lumière au bout du tunnel”, appuie Bertrand Guidet, chef du service réanimation à l’hôpital Saint-Antoine à Paris, interrogé vendredi matin par Europe 1. Concrètement, cette baisse des patients signifie que l’étau sur les hôpitaux arrête de se resserrer, et pourrait même commencer à se desserrer dans les prochains jours. Bertrand Guidet explique ces chiffres par les mesures de confinement. 

Près de 50 malades du coronavirus étaient en cours de transfert vendredi matin de l’Ile-de-France vers la Nouvelle-Aquitaine, lors d’une nouvelle opération d’évacuation destinée à soulager les hôpitaux franciliens, a-t-on appris de source proche des autorités sanitaires. Au total, 48 évacuations sont prévues à bord de deux trains sanitaires.

Bond des décès en Belgique qui passe à plus de 3.000

Les États-Unis ont enregistré 1.783 morts liées au nouveau coronavirus en 24 heures, selon le comptage jeudi soir de l’université Johns Hopkins. Ce bilan journalier, inférieur à celui de la veille (+1.973 morts), porte à 16.478 le nombre total de décès recensés aux États-Unis, pays le plus endeuillé au monde 

L’Italie reste le pays le plus meurtri sur la planète, avec 18.000 décès. L’Espagne, elle, en dénombre un plus de 15.000. Le nombre de morts a en revanche baissé sur 24 heures dans ces deux pays. L’Espagne a par exemple recensé vendredi 605 morts du Covid-19 en 24 heures, le chiffre le plus bas enregistré depuis le 24 mars, ont annoncé les autorités.

La pandémie continue cependant de fortement progresser au Royaume-Uni, qui a dépassé les 7.000 victimes. Le nombre des décès a aussi bondi en Belgique avec 3.019 morts, soit 496 nouveaux décès en 24 heures.

“Le risque était grand de voir exploser l’Union européenne”

C’est un accord à “550 milliards d’euros” : jeudi soir, les ministres européens des Finances sont finalement parvenus à s’entendre sur une réponse économique commune face au coronavirus, trouvant un terrain d’entente avec les Pays-Bas, longtemps inflexibles. “Le risque était grand de voir exploser l’Union européenne”, a rappelé Bruno Le Maire sur Europe 1, vendredi matin.

“C’est un excellent accord, il marque l’unité des Etats européens”, s’est félicité le ministre de l’Économie au micro de Sonia Mabrouk. “Il permet de dégager 550 milliards d’euros pour financer toutes les économies de l’UE, notamment celles qui ont besoin de soutien. Ce sont des moyens supplémentaires disponibles pour financer le redressement économique.”

Leave a Reply

%d bloggers like this: