EN DIRECT – Coronavirus : “l’incompétence” de la Chine a provoqué “une tuerie de masse mondiale”, selon Trump – LCI

Spread the love
  • Yum








EN DIRECT – Coronavirus : 28.132 décès en France, le nombre de patients en réanimation encore en baisse | LCI

































International

CORONAVIRUS – Alors que la France s’est engagée dans sa deuxième semaine de déconfinement, l’épidémie continue de perturber le fonctionnement d’une large partie du monde. Suivez les dernières informations.

BILAN

La direction générale de la Santé a communiqué ce mercredi le bilan actualisé concernant l’épidémie de Covid-19 en France. Depuis le 1er mars, 28 132 décès liés au COVID-19 ont été enregistrés en France, dont 17 812 décès dans les hôpitaux et 10 320 décès dans les établissements sociaux et médicosociaux. Soit 110 nouveaux décès enregistrés en 24h.

17 941 personnes sont actuellement hospitalisées pour une infection COVID-19 et 432 nouvelles admissions ont été enregistrées en 24 heures. 1 794 malades atteints d’une forme sévère de COVID-19 sont hospitalisés en réanimation, dont 43 nouveaux cas graves. “Le solde reste négatif en réanimation, avec 100 malades de COVID-19 en moins par rapport à hier” indique la DGS.

LCI VOUS RÉPOND

Protections disponibles dans les grandes surfaces, masques obligatoires dans les transports, retour à l’école, reprise du travail… Alors que le déconfinement démarre, les interrogations sont encore nombreuses.

Toutes les réponses aux questions que vous vous posez sont dans notre chatbot.

BILAN

La direction générale de la Santé a communiqué ce mercredi le bilan actualisé concernant l’épidémie de Covid-19 en France. Depuis le 1er mars, 28 132 décès liés au COVID-19 ont été enregistrés en France, dont 17 812 décès dans les hôpitaux et 10 320 décès dans les établissements sociaux et médicosociaux. Soit 110 nouveaux décès enregistrés en 24h.

17 941 personnes sont actuellement hospitalisées pour une infection COVID-19 et 432 nouvelles admissions ont été enregistrées en 24 heures. 1 794 malades atteints d’une forme sévère de COVID-19 sont hospitalisés en réanimation, dont 43 nouveaux cas graves. “Le solde reste négatif en réanimation, avec 100 malades de COVID-19 en moins par rapport à hier” indique la DGS.

ROYAUME-UNI

Le Premier ministre britannique Boris Johnson a assuré mercredi que le Royaume-Uni disposerait d’ici au 1er juin d’un système efficace pour tracer les malades infectés par le Covid-19. Ce dispositif est au cœur de la stratégie de l’exécutif britannique pour envisager un net assouplissement du confinement en vigueur depuis près de deux mois dans le pays, le deuxième au monde le plus endeuillé après les Etats-Unis.

OMS

L’OMS s’est inquiétée ce mercredi du nombre de cas détectés en une seule journée, le plus grand dans le monde depuis le début de l’épidémie : “Nous avons encore beaucoup de chemin à faire dans cette pandémie de Covid-19. Au cours des dernières 24h, 106 000 cas ont été déclarés à l’OMS – le chiffre le plus élevé pour une seule journée depuis le début de l’épidémie.”

RENAULT

Quels sites pourraient être impactés par la restructuration ?

‘ : ‘‘ wrapper.innerHTML = content.replace(/escaped-script>/g, ‘script>’); });
]]>

TRAÇAGE

Les Américains Apple et Google ont mis à la disposition des autorités de santé dans le monde leur solution pour construire une application de traçage de contacts contre le coronavirus, ont-ils annoncé ce mercredi.

“A partir d’aujourd’hui, notre (…) technologie est disponible pour les agences de santé publique” sur iOS (Apple) et Android (Google), les deux systèmes d’exploitation de smartphones dominants dans le monde, ont indiqué Google et Apple dans un communiqué commun.

ALLEMAGNE

Le gouvernement allemand et Lufthansa sont très proches d’un accord visant à sauver le premier groupe européen de transport aérien, plombé par l’impact du Covid-19, a annoncé mercredi soir la chancelière Angela Merkel.

“Une décision est attendue sous peu mais je ne peux pas donner de détails  sur les discussions en cours”, a déclaré Mme Merkel lors d’une conférence de  presse à Berlin à propos de ce plan, qui pourrait aboutir à une nationalisation  partielle de la compagnie.

LETTRE

Dans une lettre datée du 19 mai, 20 députés de la majorité ont demandé au président Macron d’attendre quelques mois avant d’organiser le second tour des élections municipales. “Nous considérons aujourd’hui qu’il est nécessaire de repousser le scrutin municipal de quelques mois afin que les Français puissent retrouver la confiance nécessaire pour participer à cet exercice démocratique qui doit être sanctuarisé” expliquent-ils.

BRÉSIL

Dans ses nouvelles directives, le ministère recommande la prise des deux molécules dès les premiers symptômes.

Brésil : face à l’ampleur de l’épidémie, la chloroquinine généralisée

TOURISME

Le secrétaire d’Etat en charge du Tourisme Jean-Baptiste Lemoyne a indiqué ce mercredi qu’une grande convention européenne sur le tourisme aura lieu à la rentrée, rendez-vous au cours duquel le plan de relance du tourisme en Europe sera discuté.

Il a également indiqué qu’une possible levée des restrictions de circulation pourrait être connue le 15 juin prochain. “Le principal moteur du tourisme sera domestique cette année” a ajouté le secrétair d’Etat avant d’ajouter : “Mais notre souhait est que nous puissions rétablir une liberté de circulation notamment pour les néerlandais qui ont des maisons en France. (…) Si la dynamique sanitaire actuelle se poursuit j’ai bon espoir sur nos déplacements en Europe tout en respectant les règles de distanciations.”

TUNISIE

Le gouvernement tunisien table sur une réouverture des hôtels avant la mi-juin et travaille à un protocole sanitaire pour y limiter les risques de contagion à la maladie Covid-19, a annoncé mercredi le ministre du Tourisme Mohamed Ali Toumi.

RENAULT

La CGT Renault a souhaité mercredi que les 5 milliards d’euros de prêt garanti par l’État prévus pour le groupe “participent au financement d’un réel projet industriel”, afin d'”investir et développer la filière automobile française”, alors que le constructeur envisagerait de fermer des sites industriels en France.

ITALIE

Tous les aéroports italiens pourront rouvrir à partir du 3 juin, a annoncé mercredi la ministre des Transports et des Infrastructures. “Il sera possible de procéder à la réouverture de tous les aéroports à  partir du 3 juin prochain, quand seront de nouveau permis les transferts interrégionaux et internationaux”, a expliqué Paola De Micheli devant les députés, alors que la péninsule sort progressivement de deux mois de confinement pour endiguer l’épidémie.

MACRON

Le chef de l’Etat a insisté sur la nécessité de poursuivre les efforts face à l’épidémie.

PRÉCARITÉ

La requête est parvenue au ministère chargé du Logement.

Un collectif demande l’annulation des amendes liées au confinement pour les plus précaires

GRECE

Le Premier ministre grec Kyriakos Mitsotakis a fixé au 15 juin le début de la nouvelle saison touristique en Grèce, tandis que le ciel grec sera rouvert aux vols internationaux à partir du 1er juillet. Dans un pays moins touché que ses voisins par le Covid-19, “la saison touristique commencera le 15 juin quand les hôtels saisonniers pourront rouvrir et les vols directs avec l’étranger reprendront progressivement à partir du 1er juillet”, a déclaré le chef du gouvernement.

TRAÇAGE

Un débat et un vote sur “les innovations numériques dans la lutte contre l’épidémie de covid-19”, autrement dit le traçage, seront organisés au Sénat le 27 mai, le même jour qu’à l’Assemblée nationale, a annoncé mercredi Gérard Larcher (LR).

AIR FRANCE

Air France-KLM a annoncé mercredi “l’arrêt  définitif de l’exploitation” de ses neuf gros porteurs A380, prévu initialement pour fin 2022, en raison de l’impact de la crise du coronavirus sur son activité. “Cinq des Airbus A380 de la flotte actuelle sont la propriété d’Air France ou en crédit-bail, les quatre autres sont en location d’exploitation”, a précisé le groupe dans un communiqué.

FOOTBALL

 L’assemblée générale de la Ligue de football professionnel (LFP) a adopté mercredi le principe d’une Ligue 2 élargie de 20 à 22 équipes la saison prochaine, a appris l’AFP de sources proches du dossier, alors que la saison 2020-2021 a été arrêtée en raison de l’épidémie de Covid-19. Cette décision doit encore été validée par la fédération française de football (FFF), dont le président Noël Le Graët s’est montré défavorable à cette décision, privilégiant les promotions et relégations.

G7

Le président américain Donald Trump a  évoqué mercredi la possibilité d’organiser le sommet du G7 de juin à Camp David, et non par visioconférence comme cela avait été décidé en raison du  coronavirus. “Maintenant que notre pays a engagé son ‘retour vers la grandeur’,  j’envisage de reprogrammer le G7, à la même date ou à peu près, à Camp David, lieu légendaire”, a tweeté le locataire de la Maison Blanche.

ENQUÊTE

Une résidence pour personnes âgées et un Ehpad parisiens sont visés par deux enquêtes ouvertes mercredi pour “mise en danger de la vie d’autrui”, concernant leur gestion du coronavirus, a annoncé le parquet de Paris. “Le parquet de Paris a ouvert ce jour deux enquêtes du chef de mise en danger de la vie d’autrui consécutives à des plaintes mettant en cause la gestion de la crise sanitaire dans une résidence pour personnes âgées du XIIe arrondissement et dans un Ehpad du IXe arrondissement de Paris”, a-t-il indiqué à l’AFP.

PARCOURSUP

Certains lycéens s’inquiètent pour leur avenir, faute d’un encadrement pédagogique normal en cette crise sanitaire.

“Parcoursup misère” : la “promo Covid” inquiète pour son avenir

CRITIQUES

La Commission européenne a pointé “des lacunes” dans la préparation de la France à la pandémie de coronavirus et lui demande de “renforcer la résilience” de son système de santé, dans des “recommandations” publiées ce mercredi, les premières depuis la crise liée au Covid-19.

“Le système de santé français permet d’obtenir de bons résultats en matière de santé publique. Toutefois, la crise de la Covid-19 a mis en lumière des lacunes dans la préparation du système aux situations de pandémie”, écrivent dans ce document les services de l’exécutif européen, chargés d’évaluer les politiques de tous les Etats membres de l’UE.

Plusieurs autres pays, comme l’Italie, l’Espagne, la Belgique ainsi que le Royaume-Uni sont eux aussi pointés du doigt pour leur système de santé pendant  la pandémie. Bruxelles les invite également à le “renforcer”.

RENNES

La préfecture d’Ille-et-Vilaine a annoncé ce mercredi l’interdiction de la consommation d’alcool dans une partie de Rennes jusqu’au 2 juin en raison de “l’irresponsabilité de certains comportements” : “Grâce à la mobilisation de tous, le virus Covid-19 recule. Néanmoins (…)  face à l’irresponsabilité de certains comportements, la préfète d’Ille-et-Vilaine a décidé, en concertation avec la maire de Rennes, d’interdire la consommation d’alcool et la pratique du pique-nique hors des  espaces autorisés dans certains sites de la ville de Rennes, jusqu’au 2 juin”.

MASQUES

L’élu propose une amende de 300 euros à quiconque est surpris en train de jeter au sol un masque de protection ou des gants de protection.

Jeter votre masque dans la rue pourrait bientôt vous coûter 300 euros

FOOTBALL

Le défenseur international ivoirien de Tottenham et ancien pensionnaire du PSG, Serge Aurier, aurait pour la troisième fois transgressé les règles de distanciation strictes exigées en Angleterre. Mardi, le footballeur a posté sur Instagram une photo le montrant aux côtés de son coiffeur, arborant une nouvelle coupe de cheveux. Son club a ouvert une enquête interne.

RENAULT

Au Sénat, le Premier ministre Edouard Philippe a abordé le sujet du constructeur automobile français Renault : “La nécessité dans laquelle Renault se trouve, c’est d’abord de renforcer l’alliance, sa compétitivité, de sécuriser sa capacité d’investissement. (…) Nous serons intransigeants à la préservation du site France, sur le fait que la France reste le centre mondial pour Renault, du développement, de l’ingénierie, ainsi que sur la qualité du dialogue et de l’accompagnement social dans la stratégie et les décisions qui doivent être prises.”

Info tf1/lci

MUNICIPALES

Selon des sources concordantes à LCI, le Président de la République Emmanuel Macron a réuni à dîner son Premier ministre Edouard Philippe, certains ministres et les cadres de la majorité mardi soir. Concernant les élections municipales, le gouvernement remettra son rapport au Parlement vendredi et travaille sur un second tour le 28 juin avec clause de revoyure sanitaire mi-juin. La question d’un débat et d’un vote sur la date du second tour n’est toutefois pas encore tranchée.

EDOUARD PHILIPPE

“Bien souvent, lorsque la crise européenne est là, c’est dans la capacité de la France et de l’Allemagne à s’entendre et à entraîner que l’on trouve la solution”, a souligné le Premier ministre lors de la séance de questions au gouvernement au Sénat.

BRÉSIL

Le ministère brésilien de la Santé a recommandé mercredi pour les patients légers du Covid-19 l’usage de la chloroquine, jusqu’ici réservée aux cas graves, au lendemain d’un record quotidien de décès, au-dessus des 1 000 morts.

EDOUARD PHILIPPE

Au Sénat, le Premier ministre Edouard Philippe est revenu sur la gestion de la crise sanitaire par l’Union européenne de ces derniers mois. Selon lui, celle-ci n’a pas été à la hauteur : L’Union européenne a-t-elle été à la hauteur de la crise ? Je ne le crois pas. (…) L’Europe de la santé devrait exister, il faut donc investir collectivement.”

TENSIONS

Dans un tweet, le président américain affirme que “l’incompétence” de la Chine dans la gestion de l’épidémie de Covid-19 a provoqué une “tuerie de masse mondiale”.

LREM

Le patron de La République en marche Stanislas Guerini a proposé la création d’un “chèque déconfinement” destiné “aux familles les plus précaires” et l’instauration d’une “prime à l’embauche” des jeunes, ce mercredi dans un entretien au Monde.

“Pour soutenir ceux qui en ont le plus besoin, je propose que l’on crée un ‘chèque déconfinement’, utilisable en France, sur une durée limitée”, afin de “ne laisser personne sur le bord du chemin”, recommande le délégué général de LREM, sans en préciser les détails. 

Estimant que la crise sanitaire du coronavirus “a exacerbé les fractures” au sein de la société, Stanislas Guerini met sur la table un certain nombre de mesures sociales, en plaidant pour des “investissements publics dans des domaines-clés, comme l’éducation, la culture, l’environnement et la santé”. Mais dans l’immédiat, “il faut tout faire pour protéger les emplois”, fait-il valoir, en insistant sur le cas des jeunes. 

ENFANCE

 Si les contaminations sont restées faibles, le suivi des mineurs protégés, tant au niveau social que scolaire, apparaît plus irrégulier pendant le confinement, selon une étude publiée ce mercredi 20 mai.

Le 5 avril, 0,6% des jeunes de l’Aide sociale à l’enfance (ASE) et 3,5% du personnel étaient déclarés malades (suspectés ou avérés) du Covid-19, principalement dans le Grand-Est et l’Ile-de-France, révèle cette enquête menée par la Drees au cours de la 3e semaine de confinement (du 30 mars au 5 avril).

Une vingtaine de jeunes placés, une dizaine de jeunes suivis en action éducative (à leur domicile), et 36 cas parmi le personnel ont nécessité une hospitalisation. En matière d’équipement, un tiers des établissements ont déclaré n’avoir, au 5 avril, “pas du tout” de masques pour le personnel au contact d’enfants. 

ENQUETE 

Il y a trois mois, seulement 3% des salariés français pratiquaient le télétravail. Ils sont aujourd’hui 40% et une grande partie d’entre eux sont prêts à continuer. Mais dans quelles conditions ? La question devra être débattue dans chaque entreprise.

“Un grand écran, une chaise et une imprimante” : cela suffit au bonheur des télétravailleurs ?

EDUCATION NATIONALE

Environ 65.000 personnels de l’Education nationale (enseignants volontaires, infirmiers scolaires ou encore informaticiens) vont toucher une prime exceptionnelle allant de 330 à 1.000 euros pour leur mobilisation pendant la crise du coronavirus, selon des sources concordantes. 

La grande majorité des bénéficiaires seront les enseignants volontaires pour l’accueil des enfants de soignants pendant le confinement. D’autres catégories de personnels de l’Éducation nationale particulièrement mobilisés, comme les infirmières en milieu scolaire ou des employés des services administratifs, pourront aussi en bénéficier, explique le ministère de l’Education nationale.

EMPLOI

Un déremboursement du chômage partiel se traduira par des licenciements, a averti François Asselin, président de la Confédération des petites et moyennes entreprises (CPME), qui demande à l’État d’attendre septembre avant toute réduction “sensible” de sa prise en charge. 

“On le sait tous, on en est tout à fait conscients, on ne peut pas demander au pays de porter ad vitam eternam une grande partie des salariés du secteur marchand”, a-t-il cependant reconnu lors d’une audition à l’Assemblée nationale.

DECONFINEMENT

Ici, le ministre de la Santé répond à une question sur les sorties et leurs impacts sur les effets du déconfinement. “On voit une appétence à sortir peut être trop par endroits”, juge-t-il.

‘ : ‘‘ wrapper.innerHTML = content.replace(/escaped-script>/g, ‘script>’); });
]]>

PLAN POUR LA SANTE

Olivier Véran évoque ici concrètement une hausse de salaire pour les soignants.

‘ : ‘‘ wrapper.innerHTML = content.replace(/escaped-script>/g, ‘script>’); });
]]>

PLAN POUR LA SANTE

Olivier Véran promet de mieux valoriser les soignants. Ecoutez-le.

‘ : ‘‘ wrapper.innerHTML = content.replace(/escaped-script>/g, ‘script>’); });
]]>

PLAN POUR LA SANTE

“Revisiter l’offre de soins” et “augmenter les salaires” font partie des premières pistes de ce plan, indique Olivier Véran, pour qui modifier la carte actuelle de l’épidémie, avec zones vertes et rouges, “n’aurait pas de sens” aujourd’hui. “Nous évaluerons la situation dans quelques jours”, a-t-il conclu.

OLIVIER VERAN 

“Il est attendu que l’on découvre des nouveaux clusters, puisque nous faisons ce travail (pour les chercher), explique encore le ministre de la Santé. Une fois qu’on a trouvé un, il faut au moins quinze jours pour évaluer la viralité.”

“Nous verrons dans quelques jours l’impact du déconfinement sur l’épidémie”, a-t-il ajouté.

PLAN POUR LA SANTE

“Au plus tard à la mi-juillet, nous tirerons des conclusions de cette concertation”, annonce encore Olivier Véran, qui promet que “nous bousculerons des corporatismes, des habitudes, nous serons transgressifs s’il le faut”, parce que, “avec tous les soignants, nous allons repenser ce qui doit l’être et, plus que tout, nous allons répondre à leurs attentes”.

Urgent

PLAN POUR LA SANTÉ

En sortie de conseil des ministres, Olivier Véran a assuré que le gouvernent refondera le système de santé avec une nouvelle “méthode”. Celle de “l’écoute”. “Notre ambition est d’apporter aux soignants une reconnaissance indispensable. Notre boussole, ce sera la confiance pour que les soignants écrivent ensemble ce que nous avons appelé ‘le jour d’après’.”

Le ministre de la Santé annonce donc une “concertation” ce lundi 25 mai avec “tous les acteurs du système de santé”, afin qu’ils puissent “partager leur expérience et leur vision”, après la crise sanitaire. Ils devront décider, avec le gouvernement, de la “méthode, du calendrier et des objectifs” de la réforme pour ce secteur.

PLAN POUR LA SANTÉ

Avec “Ma Santé 2022”, le programme annoncé en septembre 2018 par Emmanuel Macron pour les hôpitaux, “nous avons fait le bon diagnostic”, a assuré Olivier Véran suite au conseil des ministres du jour. Mais le Ministre des Solidarités et de la Santé a aussi avoué que le gouvernement n’était allé “ni assez vite, ni assez fort”. C’est pourquoi il faut “répondre” à la crise du personnel soignant “par des mesures d’ampleur”.

“Le temps est venu de partager ensemble des ambitions inédites pour un système de santé à réarmer. Notre système de santé va donc vivre un renouveau.”

OUVERTURE DES PLAGES POUR L’ASCENSION

A Saint-Malo, le maire a annoncé qu’il allait prendre un arrêté mercredi rendant le port du masque obligatoire de 11h à 18h intra-muros, dans certaines rues très commerçantes, pendant les week-ends de l’Ascension et de la Pentecôte.

“On a du mal à faire respecter les distanciations. Le masque, c’est aussi un moyen très efficace de rappeler le contexte dans lequel on est”, a déclaré à l’AFP Claude Renoult, maire (divers droite) de Saint-Malo. Sur les plages, “on va passer de la pédagogie à la verbalisation” (amende de 135 euros) à partir de jeudi, a ajouté le maire, en faisant état d’un nombre très limité de personnes ne respectant pas le caractère “dynamique” de la plage.

DES PLAGES BRETONNES À  NOUVEAU FERMÉES

A la veille du pont de l’Ascension, trois communes du Morbihan ont demandé la fermeture de leurs plages, a indiqué mercredi la préfecture, qui s’apprête à prendre des arrêtés en ce sens. “Après plusieurs échanges avec les maires, plusieurs communes ont souhaité fermer leur plage à partir de mercredi soir.”

“La grande plage de Damgan sera fermée (les autres n’étant accessibles que pour les activités nautiques), les plages de Billiers seront fermées et les plages d’Erdeven seront fermées”, a précisé la préfecture à l’AFP, ajoutant qu’il était “possible que d’autres maires en fassent la demande”. “Ces fermetures qui sont prises en concertation et à la demande des maires sont la conséquence des comportements inacceptables constatés durant le dernier week-end.”

BILAN DANS LE MONDE

La pandémie a fait au moins 323.370 morts dans le monde depuis son apparition en décembre en Chine, selon un bilan établi par l’AFP à partir de sources officielles. 

Avec 91.938 décès pour 1.528.661 cas, les États-Unis sont le pays le plus touché tant en nombre de morts que de cas. Ils sont suivis par le Royaume-Uni, l’Italie, la France et l’Espagne. Pour suivre l’évolution de la pandémie dans le monde, retrouvez ici notre carte mise à jour en temps réel.

DES PLAGES À  NOUVEAU FERMÉES

Plusieurs plages, ouvertes avec le déconfinement, vont à nouveau être interdites suite à des “incivilités”.

‘ : ‘‘ wrapper.innerHTML = content.replace(/escaped-script>/g, ‘script>’); });
]]>

NON, DIDIER RAOULT NE PARTIRA PAS EN CHINE

Le média Entreprendre prétend que Didier Raoult va quitter la France pour rejoindre la faculté de médecine de l’Université de Pékin. Une fausse information, selon l’IHU de Marseille, où le professeur grand défenseur de la chloroquine mène ses recherches, cité par l’AFP.

LE VACCIN SERA-T-IL UN “BIEN PUBLIC”? 

Si les Etats-Unis développent en premier un vaccin, ils auront le devoir de le partager rapidement avec le monde, dit le patron des Instituts américains de santé (NIH). Alors que Donald Trump veut produire en priorité des doses pour toute la population américaine, le chef des NIH s’inquiète notamment auprès de l’AFP du sort de l’Afrique. “Si nous obtenons un vaccin qui marche, j’aimerais qu’il soit disponible au plus vite là-bas, et en Amérique du Sud, et regardez ce qui se passe au Brésil”, a expliqué le scientifique. “Nous avons une grande responsabilité. Nous sommes le pays le plus riche au monde, nous ne pouvons pas nous contenter de nous occuper de nous-mêmes, ce serait terrible”.

Bientôt 5 millions de cas à travers le monde, plus de 320.000 morts. Alors que les premiers pays européens touchés par l’épidémie poursuivent leur déconfinement, le coronavirus continue de toucher la planète entière, et chaque pays s’interrogeant sur les suites à donner à la catastrophe sanitaire. La course aux vaccins, le partage des responsabilités à l’échelle internationale, a peur d’une deuxième vague, les discussions difficiles sur les mécanismes de relance économique. Au-delà de la gestion sanitaire de la crise, le Covid-19 n’en finit pas de bousculer la planète.

Toute l’info sur

Les grands défis du déconfinement

Les dernières informations sur le déconfinementRegardez jusqu’où vous pouvez vous déplacer sans attestation

Tous nos articles sur les grands défis du déconfinement

Tous nos articles sur l’impact économique de la pandémie

Sur le même sujet

Et aussi


Leave a Reply

%d bloggers like this: