EN DIRECT – Coronavirus: l’exécutif étudie la piste d’un reconfinement le week-end – BFMTV

Spread the love
  • Yum

L’OMS juge “dangereux de renoncer à contrôler” la pandémie

“Nous ne pouvons pas baisser les bras. Nous ne devons pas baisser les bras.” C’est le message adressé ce lundi par le patron de l’OMS Tedros Adhanom Ghebreyesus, après que le chef de cabinet de Donald Trump a expliqué sur CNN que les États-Unis n’allaient “pas contrôler la pandémie”, mais “contrôler le fait qu’on puisse avoir des vaccins, des traitements et d’autres moyens d’atténuer” le Covid.

“Si nous sommes d’accord avec le chef de cabinet que protéger les plus vulnérables est important, renoncer à prendre le contrôle (de la pandémie) est dangereux”, a plaidé Tedros Adhanom Ghebreyesus.

“Le gouvernement doit faire sa part et les citoyens doivent aussi, sinon le virus est dangereux. Si on le laisse circuler librement il peut créer des ravages en particulier tant que nous n’avons pas de vaccin disponible”, a-t-il insisté.

Le Québec prolonge “l’alerte rouge” de quatre semaines

Si en France, on songe à renforcer les restrictions, ces dernières sont déjà en place au Québec et vont même être prolongées. Les mesures restrictives mises en place dans les zones en “alerte rouge”, dont les régions de Montréal et Québec, vont y être reconduites pour quatre semaines supplémentaires afin de réduire la propagation du coronavirus qui ne faiblit pas dans la province.

Depuis le 1er octobre, les Québécois ont été appelés à ne pas recevoir d’invités à leur domicile. Les bars, restaurants, cinémas, musées et bibliothèques notamment devaient être fermés jusqu’au 28 octobre dans plusieurs régions, passées au seuil d’alerte rouge.

Les Québécois doivent “s’en tenir à aller au travail et à aller à l’école”, a résumé le Premier ministre québecois lors d’une conférence de presse.

Le Québec est la province canadienne la plus touchée par l’épidémie avec plus de 100.000 cas et de 6150 morts. Le nombre de nouveaux malades quotidiens, autour de la centaine fin août, n’a cessé de grimper depuis dans la province. Le Québec, qui compte plus de huit millions d’habitants, a annoncé lundi 808 nouveaux cas en une journée et 10 morts.

L’Assemblée nationale a voté en première lecture les milliards d’euros du plan de relance

L’Assemblée nationale a voté cette nuit en première lecture dans les milliards d’euros du plan de relance, censés permettre à la France de rebondir face à la récession économique.

Le texte a été adopté à main levée avec le soutien de la droite LR, avant son examen au Sénat. Cette “mission” budgétaire dédiée au “plan de relance” débloque 22 milliards d’euros de crédits en 2021, sur les 100 milliards annoncés par le gouvernement de 2020 à 2022.

La courbe des contaminations poursuit sa progression

Les derniers chiffres ne sont pas bons. Ce lundi, 26.771 nouveau cas ont été rapportés en 24 heures – un niveau inédit pour un début de semaine. La veille, la France avait battu un nouveau record avec plus de 50.000 cas positifs confirmés en un jour. Et le nombre de patients en réanimation continue à grimper, augmentant la pression sur les hôpitaux.

Vers un reconfinement?

Bonjour à tous et bienvenue dans ce nouveau direct consacré à l’évolution de l’épidémie de coronavirus. La France s’achemine vers un nouveau tour de vis, face à la dégradation de la situation sanitaire: Emmanuel Macron a annulé un déplacement et convoqué deux Conseils de défense – le premier ce mardi, le second ce mercredi – qui pourraient déboucher sur de nouvelles restrictions.

Trois scénarios sont sur la table: un reconfinement national qui semble peu probable, des reconfinements locaux et des reconfinements adaptés, avec durcissement du couvre-feu et confinement le week-end. Le premier Conseil de défense de ce mardi étudiera toutes ces options. Celui de mercredi tranchera.

Leave a Reply

%d bloggers like this: