EN DIRECT – Coronavirus: Emmanuel Macron s’exprime à 20h00 à la télévision – Le Figaro

Spread the love
  • Yum

xxxxxx. xxx xxxx xxx.

Les étrangers ne pourront plus entrer sur le territoire géorgien à partir de demain et pour une durée de deux semaines, a fait savoir le porte-parole du gouvernement Irakliy Tchikovani, selon le journal russe Izvestia. Cette décision fait suite à la fermeture par la Géorgie de sa frontière avec la Russie quelques jours plus tôt.
À Nice, un supermarché Carrefour est pris d’assaut par une foule de clients, témoigne sur Twitter un journaliste du groupe Nice Matin. Les agents de sécurité sont obligé de «filtrer» les clients, qui attendent, serrés les uns contre les autres, de pouvoir entrer dans le magasin.

Même scène à Paris où, devant l’affluence inhabituelle ce lundi matin, un supermarché Casino commence à filtrer ses clients, selon un journaliste du Huffington Post sur Twitter.

Voir aussi – Didier Guillaume: «Il n’y aura aucun problème d’approvisionnement de l’alimentation»

Le groupe Michelin a annoncé lundi la fermeture de ses usines en France, en Espagne et en Italie à compter de mardi pour une durée d’une semaine au moins. «En fonction de l’évolution de la situation, cet arrêt d’activité, qui sera effectif mardi matin au plus tard, pourra être prolongé et éventuellement étendu aux autres usines du groupe Michelin en Europe», dit le spécialiste du pneumatique dans un communiqué.

«Une crise sanitaire peut exacerber les violences sexistes et sexuelles ou conjugales», a fait savoir sur Twitter le secrétariat d’Etat chargé de l’égalité entre les femmes et les hommes et de la lutte contre les discriminations, qui incite, en cas d’urgence, à appeler le 17, et à contacter la plateforme de signalement des violences arretonslesviolences.gouv.fr.

Le Président de la République Emmanuel Macron s’exprimera ce lundi à 20h sur les nouvelles mesures de lutte contre l’épidémie de coronavirus qui s’étend, a indiqué l’Elysée à l’AFP. Le chef de l’Etat devrait annoncer les mesures qui seront décidées lors d’un déjeuner à midi avec les membres du Conseil de défense, a précisé l’Elysée.

La Russie a annoncé la fermeture de sa frontière avec le voisin bélarusse.

Les autorités du pays avaient déjà fermé en février la frontière russe avec la Chine, limité les voyages en provenance d’Iran et de Corée du Sud et réduit considérablement les liaisons aériennes avec l’Union européenne, a rappelé le premier ministre Mikhaïl Michoustine, lors d’une réunion du gouvernement.

L’épidémie de coronavirus provoque «un afflux de patients» dans les hôpitaux, où certains services de réanimation «sont déjà débordés», a indiqué le Pr Philippe Juvin, chef des urgences de l’hôpital parisien Georges-Pompidou, qui recommande un confinement.





«Certains [établissements de santé] sont totalement débordés, d’autres montent en charge, mais on voit la vague arriver», a déclaré le Pr Juvin sur LCI. Dans le Haut-Rhin, où l’épidémie s’est propagée plus tôt qu’ailleurs, “«es capacités de réanimation sont dépassées» à Mulhouse, tandis que l’hôpital de Colmar souffre de «pénuries de matériels», a-t-il affirmé.

Un accord a été trouvé en Belgique pour suspendre la constitution d’un nouveau gouvernement et accorder à la première ministre Sophie Wilmès des «pouvoirs spéciaux» jusqu’à la fin de l’été, exclusivement consacrés à lutter contre le coronavirus, notamment avec des mesures sanitaires et budgétaires.

Cet accord politique entre «dix partis démocratiques» a été annoncé dans la nuit de dimanche à lundi par les présidents libéraux du Sénat et de la Chambre des représentants, Sabine Laruelle et Patrick Dewael. Il exclut le parti d’extrême-droite flamand Vlaams Belang et la gauche radicale du PTB/PVDA. L’accord doit être avalisé lundi par le roi Philippe et pourrait conduire à un vote de confiance à la Chambre jeudi pour soutenir le principe de ces pouvoirs exceptionnels et limités, a expliqué Sabine Laruelle devant les médias.

L’Union européenne anticipe une récession en 2020, a indiqué lundi le commissaire européen chargé du Marché intérieur, Thierry Breton, sur BFM Business, sans la chiffrer mais en prévoyant un impact global de la crise du coronavirus sur la croissance européenne «de 2 à 2,5%».

«Avant la crise, on était aux alentours de 1,4%» de prévision de croissance «sur l’ensemble du continent. On pense qu’on va avoir un impact entre 2 et 2,5%» sur cette croissance, a-t-il déclaré. Le commissaire européen a estimé que «bien entendu» les pays européens pourraient s’affranchir momentanément des règles du pacte de stabilité européen pour faire face à la crise, comme le prévoient les textes européens. Interrogé sur l’opportunité d’un plan de relance européen, M. Breton a estimé qu’il était «beaucoup trop tôt pour en parler» dans les détails, mais il a laissé entendre qu’il était probable qu’il y en aurait un le moment venu.

L’offre du groupe en sièges kilomètres offerts, une mesure du calcul du nombre de sièges offerts sur une ligne aérienne, «pourrait baisser entre -70% et -90%», selon un communiqué du groupe qui a programmé cette diminution «pour une durée de 2 mois». Air France-KLM «continuera de suivre l’évolution du contexte au quotidien pour la faire évoluer si nécessaire». A l’ouverture de la Bourse de Paris, le titre d’Air France-KLM dévissait de plus de 17%.

La fermeture des frontières fait partie des pistes envisagées par l’Espagne pour endiguer l’épidémie, a déclaré le ministre espagnol de l’Intérieur, Fernando Grande-Marlaska, à la radio Cadena Ser. Fernando Grande-Marlaska a ajouté qu’il discuterait de cette question des frontières, et d’autres mesures possibles, avec ses homologues de l’Union européenne ce lundi.

Emmanuel Macron réunit lundi midi un déjeuner de travail «en format Conseil de défense», a annoncé l’Elysée, afin de décider des nouvelles mesures à prendre pour lutter contre l’épidémie de coronavirus.

Le chef de l’Etat doit également s’entretenir à 10 heures avec la présidente de la Commission Ursula von der Leyen, la chancelière allemande Angela Merkel et le président du Conseil belge Charles Michel pour discuter d’un éventuel contrôle renforcé aux frontières européennes, avant la visioconférence des leaders G7 à 15 heures.

Il n’y a pas de pénurie alimentaire en France face à la propagation du coronavirus, a déclaré le ministre de l’Agriculture, Didier Guillaume, appelant les Français à ne pas vider les rayons en faisant des réserves excessives. «Il n’y aura pas de problème d’approvisionnement de l’alimentation», a-t-il déclaré sur la chaîne CNEWS.





«Peut-être que certaines gammes de produits ne seront pas toutes là», a nuancé le ministre. «Si vous voulez acheter des spaghettis, vous n’aurez peut-être pas toute la gamme de spaghettis, pas toutes les marques, pas toutes les tailles de spaghettis.» Mais «les Françaises et les Français pourront s’alimenter sans problème», a poursuivi M. Guillaume, évoquant certes l’éventualité que la filière agroalimentaire puisse à terme se «reconcentrer vers certains produits» mais jugeant prématuré de l’envisager concrètement.

Une femme est morte à Bahreïn du nouveau coronavirus, a annoncé le ministère de la Santé, le premier décès lié à la maladie enregistré dans les six monarchies arabes du Golfe. La femme, de nationalité bahreïnie et âgée de 65 ans, souffrait de problèmes de santé préexistants, a précisé le ministère sur Twitter.

Les Bourses de Chine continentale ont terminé en fort repli lundi. La Bourse de Shanghai a terminé en baisse de 3,4% à 2.789,25 points et celle de Shenzhen en repli de 4,83% à 1.712,02 points. A environ une heure de la clôture, Hongkong cédait plus de 4%.

Après les records de baisse inscrits la semaine dernière par plusieurs places européennes, la Bourse australienne a ouvert la semaine par une chute inédite de 9,7%, l’indice ASX 200 terminant à 5.002,00 points. La Bourse de Tokyo a clôturé en forte baisse de 2,46% à 17.002,04 points, malgré d’autres mesures dévoilées en urgence par la Banque du Japon.

Les principales Bourses européennes devraient poursuivre leur plongeon lundi à l’ouverture en dépit de l’annonce dimanche soir d’une nouvelle baisse des taux surprise de la Réserve fédérale (Fed) qui s’est accompagnée d’une action concertée des grandes banques centrales. Les contrats à terme signalent une chute de 5,91% pour le CAC 40 parisien à l’ouverture, de 6,11% pour le Dax à Francfort et de 5,24% sur le FTSE à Londres .

Muriel Pénicaud a annoncé sur BFMTV et RMC le report au 1er septembre de la réforme de l’assurance-chômage, dont l’entrée en vigueur était prévue pour le 1er avril.

Cette réforme prévoit de mettre fin à une situation actuellement plus favorable, pour la même quantité de travail, aux personnes alternant contrats courts et inactivité qu’à celles travaillant en continu, ceci afin d’inciter à la reprise d’un emploi durable dans un contexte de difficultés de recrutement dans les entreprises.

» LIRE AUSSI – Muriel Pénicaud prête à un aménagement des nouvelles règles d’assurance chômage

La ministre du Travail, Muriel Pénicaud, a exhorté ce lundi les employeurs à privilégier le chômage partiel au licenciement. «J’en appelle aux employeurs, a-t-elle lancé sur BFM TV et RMC. Ne licenciez pas ! Nous mettons tout en oeuvre pour faciliter le chômage partiel, les droits seront rétroactifs à la date de la demande.» «Sinon, nous aurons une énorme casse sociale et il sera très compliqué de repartir.»

Concernant le télétravail elle a martelé que «le télétravail, c’est d’office, des millions de personnes doivent être en télétravail.» Dimanche elle avait été très claire sur LCI. «C’est télétravail d’office pour tous ceux qui peuvent», en principe 8 millions de Français. «S’ils ont un poste chez eux, ils ne se rendent pas à leur bureau, ils appellent leur employeur et vont convenir des modalités», a-t-elle insisté. Ceux qui ne télétravaillent pas, «ils vont travailler mais on ne travaille plus comme avant, on travaille autrement, les distances sociales et les gestes barrières c’est pas une option, il en va de la santé de tout le monde.»

Par ailleurs, Muriel Pénicaud a annoncé l’extension du dispositif de chômage partiel aux emplois à domicile avec 80% du salaire versé. «L’employeur fera l’avance et sera ensuite remboursé via le CESU», a-t-elle précisé. 

Concernant les indépendants, la ministre a indiqué qu’elle allait réfléchir ce lundi à la mise en place soit d’un fonds de solidarité soit d’un dispositif de chômage partiel. 

» LIRE AUSSI – La France renforce son dispositif de soutien aux entreprises

Depuis 8 heures ce matin (7 heures GMT), la police allemande contrôle les véhicules venant de France, d’Autriche, de Suisse, du Danemark et du Luxembourg, avec pour instructions de ne laisser passer que le transport de marchandises et les travailleurs transfrontaliers. Les autres voyageurs sont refoulés par les forces de l’ordre.





La porte-parole du gouvernement Sibeth Ndiaye a qualifié lundi de «fake news» les rumeurs d’un confinement total immédiat qui circulaient la veille mais a affirmé que le gouvernement prendrait «toutes les mesures» qui permettront de «modifier en profondeur les comportements» face au coronavirus.

«Cette histoire de décret (dès dimanche sur un confinement de la population, NDLR) était une fake news. Il n’en reste pas moins que nous prendrons toutes les mesures qui peuvent être utiles pour faire en sorte de modifier en profondeur les comportements» pour endiguer la progression du virus, a-t-elle assuré sur France Inter.

A lire aussi : Sibeth Ndiaye dément les rumeurs de confinement total immédiat

La Marine américaine a annoncé son premier cas «présumé» de coronavirus à bord d’un de ses bâtiments. Il s’agit d’un marin testé «présumé positif» à bord du navire d’assaut amphibie USS Boxer (LHD 4), mais ce résultat doit encore être confirmé par les autorités de santé. Le marin est en quarantaine chez lui, précise la Marine américaine, et «les personnels identifiés dans l’immédiat comme ayant été en contact avec lui ont été avisés et placés à l’isolement volontaire à leur domicile

Une femme de 86 ans contaminée par le coronavirus est décédée dimanche en Martinique, a fait savoir l’Agence régionale de Santé locale. Hospitalisée pour une suspicion de grippe, cette patiente s’est révélée infectée par le Covid-19 et est décédée en réanimation. C’est le premier décès lié au coronavirus en Martinique, où l’on compte aujourd’hui 14 personnes contaminées, dont un cas en réanimation. 845 personnes ont été placées en confinement, venant notamment de deux navires de croisières Costa ayant transporté des passagers contaminés.

L’état d’urgence a été décrété en Serbie, qui ferme ses frontières aux étrangers et déploie l’armée.

La Colombie ferme à partir de lundi ses frontières aux étrangers. L’Argentine ferme elle aussi ses frontières. Le Guatemala se ferme aux ressortissants européens. Haïti ferme sa frontière avec la République dominicaine à partir de mardi et suspend son trafic aérien avec l’Europe et l’Amérique latine. Le Maroc a suspendu dimanche tous les vols internationaux «jusqu’à nouvel ordre». La France, elle, divise son trafic ferroviaire par deux et garde seulement «quelques vols» internationaux. Berlin va limiter également les passages depuis la Suisse et l’Autriche.



Contrôles de police à la frontière entre l’Autriche et l’Allemagne, ce lundi matin. Reuters

À lire aussi : Le retour des frontières sanitaires en Europe

Aux Philippines, les policiers ont bloqué les accès routiers à la capitale. Les vols intérieurs au départ et à destination de Manille sont annulés. L’Estonie et la Lituanie ont annoncé la fermeture de leurs frontières aux étrangers, avec quelques exceptions. La Nouvelle-Zélande interdit le débarquement de croisiéristes. Pékin va placer les voyageurs en provenance de l’étranger dans des centres de quarantaine. En Australie, les personnes arrivant de l’étranger devront se placer elles-mêmes en isolement pendant quatorze jours.

Au Venezuela une quarantaine est de rigueur pour les voyageurs venant d’Europe. En Bolivie, suspension jusqu’à fin mars des vols directs avec l’Europe et interdiction d’entrée sur le territoire pour les voyageurs venant des pays les plus touchés. L’Equateur a fermé lundi ses frontières aux étrangers. Le Panama interdit les vols d’Europe et d’Asie. Au Liban, l’aéroport international de Beyrouth fermera près de deux semaines à partir de mercredi.

À lire aussi : EN IMAGES – Les pays se replient sur eux-mêmes pour endiguer la pandémie

Le nombre de cas en France double désormais tous les trois jours, a rappelé ce matin le directeur général de la Santé, Jérôme Salomon, au micro de France inter, parlant d’une situation qui se «détériore très vite». Les résultats du premier tour des élections municipales hier ont été largement éclipsés par la crise liée à la propagation du virus, qui a imposé des conditions sanitaires strictes dans les bureaux de vote.

Selon les derniers chiffres de l’agence nationale de santé publique, Santé Publique France, publiés dimanche soir, le bilan de l’épidémie a grimpé dimanche à 127 morts et 5423 cas confirmés, soit 36 morts et plus de 900 cas supplémentaires en 24 heures. Plus de 400 personnes sont hospitalisées dans un état grave.

» À voir aussi – Coronavirus: Jérôme Salomon veut éviter «la saturation du système hospitalier»





Le gouvernement ordonne depuis dimanche la fermeture des lieux «non indispensables», dont notamment les restaurants et les bars. Grandes surfaces, commerces alimentaires, pharmacies, marchands de journaux, pompes funèbres ou banques font partie des commerces qui pourront ouvrir dans le cadre des mesures de confinement décidées face au coronavirus par le gouvernement, détaille un arrêté paru lundi au Journal Officiel.

Outre la France, qui a fermé ses bars, restaurants, discothèques, musées et cinémas, de plus en plus de pays prennent d’importantes mesures de confinement. Le maire de New York a décidé la fermeture des bars et restaurants de sa ville sauf pour la vente à emporter, après avoir annoncé la fermeture des écoles. L’Espagne a décidé une quarantaine quasi-totale et décrété l’état d’alerte pour quinze jours. L’Allemagne va elle aussi fermer ses écoles, de même que les Pays-Bas et Israël. L’Autriche interdit les rassemblements de plus de cinq personnes et limite les déplacements au strict nécessaire.

À lire aussi : Coronavirus en France ce qui est interdit, ce qui est fermé, ce qui est ouvert

Les Iraniens ont été appelés à rester chez eux. Les Libanais doivent rester confinés chez eux pendant deux semaines. La Turquie a mis en quarantaine des milliers de pèlerins revenant d’Arabie Saoudite après un test positif sur l’un d’eux. Les habitants de sept Etats du Venezuela, dont Caracas, sont confinés chez eux à partir de lundi.

En Irlande, les pubs doivent leurs portes pour au moins deux semaines. Le gouvernement britannique, lui, envisage des mesures de confinement des personnes âgées de plus de 70 ans.

L’Italie, le pays le plus touché en Europe, a enregistré 368 nouveaux décès liés au coronavirus en 24 heures, un record, ce qui porte le nombre des morts à 1809 pour 24.747 cas. Les pays les plus touchés par l’épidémie après la Chine sont l’Italie avec 1809 morts pour 24.747 cas, l’Iran avec 724 morts (13.938 cas), l’Espagne avec 183 morts (5753 cas) et la France avec 127 morts (5423 cas). Depuis samedi 17h00 GMT, la Centrafrique, les Seychelles, le Congo et l’Ouzbékistan ont diagnostiqué leurs premiers cas.

Le directeur général de la Santé Jérôme Salomon a rappelé sur France Inter l’importance des mesures barrières telles que le lavage de mains ou la distanciation sociale pour endiguer l’épidémie, alors que de nombreux Français continuent de se retrouver dans des lieux publics. «Cette faible adhésion fait qu’on n’arrive pas à freiner la cinétique de l’épidémie», a-t-il déclaré. «Les Français doivent comprendre que nous pouvons tous véhiculer le virus. On observe très concrètement dans la vie quotidienne que beaucoup encore ne respectent pas les consignes

Le directeur général de la Santé a rappelé que le système de santé français pouvait «très rapidement arriver à saturation s’il n’y a pas d’application massive des mesures barrière.» «C’est cette saturation que nous voulons absolument éviter», a-t-il martelé, jugeant la situation actuelle «extrêmement préoccupante». «Chaque Français doit se demander aujourd’hui comment diviser par trois ou par quatre le nombre de personnes qu’il approche

» À voir aussi – Coronavirus: Véran regrette l’insouciance des «grands-parents joyeux avec leurs petits-enfants»





La ville de Los Angeles a ordonné à tous les bars, restaurants et boîtes de nuit de fermer à partir de dimanche minuit, sauf pour la vente à emporter, afin de combattre la propagation du coronavirus, a annoncé le maire Eric Garcetti. Cette interdiction restera en vigueur au moins jusqu’au 31 mars, a précisé le maire sur sa page Facebook. Une mesure similaire a été adoptée également dimanche à New York. À Las Vegas, le groupe MGM Resorts a annoncé la fermeture temporaire des treize casinos et hôtels.

Un nouveau foyer de contamination au coronavirus lié à une Eglise est apparu en Corée du Sud, ont annoncé les autorités qui ont fait état de 46 cas au sein de cette congrégation. L’Eglise de Grace River Church de Seongnam, située à une vingtaine de kilomètres au sud de Séoul, a fermé ses portes dimanche après qu’un tiers de ses 135 fidèles a été testé positif au Covid-19, notamment le pasteur et son épouse.

Cette congrégation religieuse avait continué à célébrer des messes en dépit des appels du gouvernement à éviter tout rassemblement public et notamment religieux. Plus de 60% des quelque 8.200 cas de Covid-19 recensés en Corée du Sud sont liés à l’Eglise Shincheonji de Jésus, une organisation accusée par certains d’être une secte.

Le Cambodge a confirmé le diagnostic positif d’un nourrisson français âgé de quatre mois. Il s’agit du fils d’un ressortissant français arrivé à Phnom Penh en provenance de Paris après une escale à Singapour, a précisé le ministère de la Santé du Cambodge. Cet homme avait été testé positif au coronavirus dimanche. Son épouse n’est pas contaminée.

Le groupe allemand TUI, numéro un mondial du tourisme, a annoncé la suspension de «la plus grande partie de ses activités» de voyagiste face à la propagation de l’épidémie de coronavirus, et demandé des aides de l’Etat. Cette mesure concerne principalement ses activités de voyages à forfait, d’hôtellerie et de croisières, a précisé dans un communiqué le groupe qui emploie 70.000 personnes dans le monde.

À lire aussi : TUI, N°1 mondial du tourisme, suspend la plupart de ses activités

Bonjour à tous et à toutes, nous allons suivre ensemble en direct ce lundi, toute la journée, les dernières informations concernant l’épidémie de coronavirus en France et dans le monde. Vous pouvez retrouver le direct de la journée d’hier et de la nuit en cliquant ici.

Leave a Reply