EN DIRECT – Coronavirus: Emmanuel Macron envisage un reconfinement national de 4 semaines – BFMTV

Spread the love
  • Yum

En Italie, de nouvelles manifestations violentes contre les restrictions

Des manifestations chaque jour un peu plus violentes. En Italie, de nouveaux rassemblements ont été organisés, notamment à Rome et Milan, pour protester contre les mesures de restrictions imposées par le gouvernement italien.

L’exécutif a imposé ces derniers jours un couvre-feu dans plusieurs grandes régions, la fermeture des bars et des restaurants à 18h, ainsi que celle des salles de sport, de cinéma et de concert.

À Wuhan, berceau de l’épidémie, la vie est (presque) revenue à la normale

Et pendant qu’en Europe, l’épidémie flambe, à Wuhan, berceau du Covid-19, la situation sanitaire est presque revenue à la normale. “À chaque entrée de l’université, on doit passer sous une tente et il y a une caméra thermique qui prend notre température, mais ce sont les seules traces encore du coronavirus”, témoigne Jean, étudiant français sur place, à BFMTV.

Comment expliquer ce succès en terme de gestion de l’épidémie? “Le système sociétal fait que les décisions viennent d’en haut et sont appliquées très rapidement en bas, c’est-à-dire un confinement strict mais en même temps associé à une identification des cas positifs et de leurs contacts”, explique le docteur Philippe Klein, médecin chef de la clinique internationale de Wuhan.

“Les Chinois n’ont pas eu le choix, non seulement pendant le confinement mais aussi pendant le déconfinement, qui est un moment critique”, résume Alain Ducardonnet. Le consultant santé de BFMTV évoque le “suivi” des cas mais aussi les “tests massifs (réalisés) en population générale”.

“Vous avez là 3 cas dans une ville et 4 millions de personnes sont testées”, analyse-t-il. “(En France, la stratégie de déconfinement va être l’élément important – au bout de 4 semaines on devrait avoir une ciruclation minimale du virus. À partir de là, ce qui va être important, ça va être d’identifier les personnes qui peuvent être contaminées pour faire enfin un traçage efficace. Là, on a perdu tout contrôle.”

Quels sont les points qui restent à trancher?

Tous les détails d’un éventuel reconfinement national ne sont pas encore actés. Emmanuel Macron réunit ce matin un dernier Conseil de défense où plusieurs points doivent encore être étudiés:

• Quelles sont les activités qui pourront continuer? Selon nos informations, en l’état actuel, le BTP, les services publics, les petites entreprises agricoles pourraient continuer à fonctionner mais les commerces non alimentaires et les bars et les restaurants devraient fermer.

• Tous les établissements scolaires resteront-ils ouverts? Les écoles devraient rester ouverts, mais le gouvernement doit encore trancher sur le cas des collèges et des lycées. À l’heure actuelle de la réflexion, les lycées devraient rester ouverts mais des aménagements sont envisagés, avec par exemple avec des enseignements en demi-classe

• Comment sera-t-il mis en place? On devrait partir sur une durée de 4 semaines, dès jeudi minuit, avec une tolérance pour ceux qui reviennent des vacances de la Toussaint.

Quelle est la piste privilégiée par l’exécutif?

C’était à tout prix ce que voulait éviter l’exécutif: Emmanuel Macron et le gouvernement planchent sur un reconfinement national pour au moins quatre semaines. “L’une des craintes de l’exécutif aujourd’hui, c’est que si rien n’était fait, à la mi-novembre tout le système hospitalier serait embolisé”, explique Bruno Jeudy, éditorialiste de BFMTV.

Ce nouveau confinement pourrait être instauré dès la nuit de jeudi à vendredi, partout en France métropolitaine, et serait plus souple qu’au printemps: les services publics resteraient ouverts et les activités stratégiques seraient maintenues.

Le gouvernement souhaite au maximum que les Français puissent continuer à travailler. “L’idée c’est de confiner peut-être la vie sociale, ces moments notamment dans les bars ou les restaurants où la diffusion du virus est très facile et conserver malgré tout le travail, soit en entreprise, soit en télétravail”, résume Jérémy Brossard, du service politique de BFMTV. Les derniers détails doivent être tranchés ce matin en Conseil de défense.

Vers un reconfinement national?

Bonjour à tous et bienvenue dans ce nouveau direct consacré à la pandémie de coronavirus. C’est l’heure des choix pour Emmanuel Macron: le président de la République réunit ce matin un Conseil de défense, qui doit examiner de nouvelles restrictions pour faire face à la flambée de l’épidémie en France.

Deux semaines après avoir annoncé un couvre-feu pour 46 millions de Français, l’exécutif envisage désormais un reconfinement national, pour un mois, dès ce jeudi minuit. Ce dernier serait plus souple que le premier que nous avons connu.

Emmanuel Macron doit annoncer ses arbitrages ce soir à 20 heures, dans une allocution télévisée, à suivre en direct sur BFMTV et BFMTV.com.

Leave a Reply

%d bloggers like this: