EN DIRECT – Coronavirus : “Ça a l’air moins grave que le Sras”, indique le professeur Yazdan Yazdanpanah | LCI – LCI

Spread the love
  • Yum








EN DIRECT – Coronavirus en France : “Les trois personnes atteintes vont très bien, nous sommes rassurés sur leur évolution” | LCI

































Santé

Toute L’info sur

Mystérieux virus en Chine : la crainte d’une propagation mondiale

CONTAGION – Ce vendredi, trois cas du nouveau coronavirus chinois ont été “confirmés” en France, les premiers avérés en Europe. Au total, près de 900 personnes ont été contaminées, pour l’essentiel en Chine, dont 41 sont mortes. Suivez les dernières informations.

Coronavirus : en quoi consistera “l’équipe médicale d’accueil” à l’aéroport Charles-de-Gaulle ?

WUHAN

Rentrer en France malgré le virus : c’est ce que demande aux autorités françaises un expatrié. Joint par franceinfo ce samedi, ce Français de Wuhan demande de “pouvoir rentrer directement” quitte, à respecter “une quarantaine”. 

“Le message, qui n’est pas seulement le mien mais celui de tous les Français qui sont ici et voudraient bouger, ce serait de pouvoir rentrer directement, nous faire venir en France, et puis s’il le faut, faire une quarantaine en France. Là, je pense que tout le monde sera d’accord pour le faire. Et puis, après tout, si tout va bien, chacun rentre chez soi et on n’en parle plus”, a-t-il estimé. Et d’ajouter qu’il n’est pas satisfait de la solution proposée par le ministère français des Affaires étrangères : celui-ci veut déplacer les Français de Wuhan, en bus vers la ville de Changsha, située à 300 kilomètres de Wuhan.

HYGIÈNE 

Comment se protéger ? Les autorités sanitaires et scientifiques mettent en avant l’importance des “mesures-barrières” : se laver les mains fréquemment, tousser ou éternuer dans le creux de son coude ou dans un mouchoir dont on se débarrasse ensuite, éviter de se toucher le visage (nez, mains, bouche)…

‘ : ‘‘ wrapper.innerHTML = content.replace(/escaped-script>/g, ‘script>’); });
]]>

CHINE

Restrictions imposées à la circulation dans ce berceau de l’épidémie, alerte maximale à Hong Kong, contrôles systématiques dans les transports du nord au sud du pays : la Chine multiplie les initiatives pour tenter d’enrayer la progression du coronavirus désormais présent sur quatre continents.

‘ : ‘‘ wrapper.innerHTML = content.replace(/escaped-script>/g, ‘script>’); });
]]>

A LA LOUPE

Y a-t-il un risque à acheter des produits importés de Chine ? Des internautes nous ont posé la question, voici la réponse⤵️ 

‘ : ‘‘ wrapper.innerHTML = content.replace(/escaped-script>/g, ‘script>’); });
]]>

PSA

Le groupe automobile français PSA a annoncé samedi qu’il allait rapatrier ses expatriés et leurs familles vivant dans la région de Wuhan, la ville chinoise où est apparu un coronavirus à l’origine d’une épidémie.

“Cette initiative est en cours de mise en œuvre en totale coordination avec les autorités chinoises et le consulat général de France”, a indiqué le fabricant automobile dans un communiqué, qui précise que 38 personnes au total sont concernées.

INFORMATIONS OFFICIELLES

Une page d’information officielle alimentée quotidiennement a été mise en ligne par le gouvernement, elle est accessible ici ➡️ www.gouvernement.fr/info-coronavirus  

CONFERENCE DE PRESSE

Selon le directeur général de la santé Jérôme Salomon, “on ne compte toujours que trois cas.”

CONFERENCE DE PRESSE

Selon le directeur général de la santé Jérôme Salomon : “A Paris-Charles de Gaulle, “demain, il y aura la mise en place d’une équipe médicale d’accueil permettant de répondre aux questions, permettant de prendre en charge toute personne inquiète et en particulier d’avoir une prise en charge médicale des personnes qui présenteraient des symptômes” d’une infection par coronavirus.

CONFERENCE DE PRESSE

Selon le directeur général de la santé Jérôme Salomon : “Nous avons identifié les cas contacts des trois personnes hospitalisés en France. Il n’y a pas de risque pour elles, elles sont suivies.”

“Les cas de contact sont extrêmement peu nombreux, et il n’y en a pas à hauts risques. Ces personnes, on leur donne des consignes pour qu’elles puissent se signaler en cas de symptômes. Il y a un vrai suivi, un accompagnement spécifique pour ces quelques individus.”

CONFERENCE DE PRESSE

Jérôme Salomon : “Le nombre de morts progresse moins vite que le nombre de cas. La mortalité automatiquement baisse, elle est moins élevée que celle qu’on avait observé avec le Sras.”

“On pense qu’il y a beaucoup plus de cas que les cas confirmés, ce qui veut dire que la mortalité baisse et est bien moins importante que pour le Sras.”

CONFERENCE DE PRESSE

Selon le directeur général de la santé Jérôme Salomon : “Nous avons demandé demandé aux compagnies aériennes de distribuer des documents d’informations aux voyageurs. Il y aura demain une équipe médicale d’accueil à l’aéroport Charles de Gaulle.”

“Plusieurs dizaines de personnes vont être mobilisées” à l’aéroport de Roissy demain.

Urgent

Selon le directeur général de la santé Jérôme Salomon, “la situation des trois patients n’inquiète plus les cliniciens. Ils vont très bien, nous sommes rassurés sur leur évolution.”

EN DIRECT

Le professeur Jérôme Salomon, directeur général de la Santé, tient une conférence de presse. 

OMS

L’étude des premiers cas tend à montrer que le taux de mortalité de ce virus baptisé 2019-nCoV, de la famille des coronavirus, est assez faible.   

Ce taux “est pour l’instant est de moins de 5 pour cent”, juge  le professeur français Yazdan Yazdanpanah, expert auprès de l’OMS et qui a pris en charge des patients en France. “De façon générale, les patients (touchés par le nouveau virus) sont dans un état moins grave qu’avec le Sras”, ajoute-t-il. Le Syndrome respiratoire aigu sévère, avec 774 morts dans le monde en 2002/2003 avait un taux de mortalité de 9,5%.

Coronavirus : l’épidémie “s’accélère”, alerte le président chinois Xi Jinping

ILS VEULENT QUITTER WUHAN

Les autorités américaines sont en train d’affréter un avion pour rapatrier le millier d’Américains vivant à Wuhan, selon le Wall Street Journal. A bord de l’appareil, ils retrouveront du personnel médical prêt à traiter toute personne paraissant infectée par le virus. Côté français, le consulat général de France à Wuhan a informé ses ressortissants présents dans la ville placée en quarantaine, qu’il envisage de mettre en place, “en lien avec les autorités locales, un service d’autobus permettant aux ressortissants français qui le souhaitent et à leurs conjoints et enfants de quitter la ville de Wuhan”.

PARIS

Les médecins qui ont pris en charge les patients parisiens se veulent rassurants. “Les deux patients vont très bien” et leur état ne présente “pas de signes de gravité”, a déclaré à la presse le professeur Yazdan Yazdanpanah, chef du service maladies infectieuses à l’hôpital Bichat, où les deux patients ont été hospitalisés à l’isolement.

Interrogé sur d’autres cas potentiels, le professeur Pierre Carli, chef du Samu de Paris, a précisé qu'”il y a des patients en détection”, sans donner de chiffre. Il a toutefois précisé que le Samu parisien avait reçu “une trentaine d’appels” de “personnes inquiètes” depuis 24 heures dont “95%” ont pu être écartés “par une simple conversation avec le médecin régulateur”.

XI JINPING

L’épidémie de pneumonie virale qui a fait 41 morts “s’accélère” et place la Chine dans “une situation grave”, a reconnu samedi le président Xi Jinping. La Chine peut “remporter la bataille” contre le nouveau coronavirus, a assuré le chef de l’Etat chinois, lors d’une réunion du comité permanent du Bureau politique du Parti communiste, l’instance de sept membres qui dirige le pays, selon l’agence de presse Chine nouvelle.

CHINE

Le gouvernement chinois va suspendre les voyages organisés en Chine et à l’étranger en réponse à l’épidémie de pneumonie virale qui a tué 41 personnes dans le pays et gagné plusieurs continents, a annoncé samedi la télévision publique.

A compter de lundi, les agences de voyage chinoises ne pourront plus vendre de réservations d’hôtels ni de voyages à des groupes, a précisé la chaîne de télévision CCTV. Plusieurs cas de contamination en Asie-Pacifique, en Europe et aux Etats-Unis ont été attribués ces derniers jours à des personnes venant de Chine, où l’épidémie s’est déclarée en décembre.

PRÉCISIONS

“Cette maladie est beaucoup moins grave que le Sras. S’il y a des cas suspects, il faut progressivement qu’on installe une prise en charge ambulatoire, voir les patients en isolement, faire le diagnostic rapidement et éliminer le virus, pour qu’ils puissent rentrer chez eux” poursuit le professeur Yazdan Yazdanpanah avant d’ajouter : “Il ne faut pas céder à la panique, le dispositif est bien en place. Le risque d’épidémie en Europe et en France est faible, extrêmement faible.”

PRÉCISIONS

Le professeur Jean-Christophe Lucet, chef de service Hygiène de l’hôpital Bichat précise que les deux personnes étaient en voyage en Chine et étaient revenus en France “depuis cinq jours”, avant leur hospitalisation.

PRÉCISIONS

“Il s’agit de patients qui viennent de Wuhan, qui sont d’origine chinoise, ils sont arrivés en France le 18 janvier et étaient asymptomatiques au moment de leur arrivée.” a ajouté le professeur Yazdan Yazdanpanah.

PRÉCISIONS

Le professeur Yazdan Yazdanpanah, chef du service des maladies infectieuses et tropicales à l’hôpital Bichat, s’est exprimé lors d’un point-presse concernant les deux cas infectés par le coronavirus à Paris : “Il s’agit d’un couple, un homme de 31 ans et une femme de 30 ans, d’origine chinoise. Quand ils sont arrivé à l’hôpital, ils avaient de la fièvre, des signes respiratoires, donc ils ont été rapidement classés ‘patients suspects’ par le centre 15, puis ramenés ici pour évaluation. Ils vont bien.”

XI JINPING

Le président chinois Xi Jinping a assuré que la Chine peut “remporter la bataille” contre le coronavirus, alors que 41 personnes sont décédées ces derniers jours à cause de cette épidémie.

BORDEAUX

Les festivités du Nouvel An chinois, qui devaient se tenir dimanche à Bordeaux, ont été annulées par les organisateurs en raison de la confirmation d’un cas de coronavirus dans la capitale girondine.

“Face à une épidémie en développement et à ce risque sanitaire lié à la  santé publique, le principe de précaution nous a imposé de faire ce choix lourd de responsabilité”, ont annoncé samedi dans un communiqué l’Association et les  Coordinateurs de la Fête du Nouvel An Chinois de Bordeaux.

ENCORE UN HÔPITAL À WUHAN

Alors que la ville de Wuhan s’est lancée dans une course contre la montre pour bâtir dans un temps record un hôpital dédié spécifiquement aux patients souffrant du coronavirus, le média d’Etat annonce ce samedi qu’un deuxième hôpital va être construit dans la mégalopole d’où est partie l’épidémie, pour traiter des malades. 

PROFILS

Vendredi, le ministère de la Santé a donné quelques informations sur les trois personnes infectées par le coronavirus.

Coronavirus en France : ce que l’on sait des trois cas détectés à Paris et Bordeaux

HONG KONG

Ce samedi, Hong Kong a décrété le niveau d’alerte sanitaire maximal sur son territoire afin de renforcer les mesures de lutte contre la propagation de l’épidémie apparue dans la ville chinoise de Wuhan. “Je relève aujourd’hui le niveau de réponse à la catégorie ‘urgence'”, a annoncé aux journalistes la cheffe de l’exécutif local, Carrie Lam.

CHINE

Les autorités chinoises ont annoncé que “la circulation automobile non essentielle” était interdite à Wuhan, épicentre de l’épidémie, à compter de “samedi minuit”.

RENFORT

Alors que le nombre de cas confirmés en Chine a bondi à près de 1 300, l’armée chinoise a été appelée en renfort pour faire face à l’épidémie. Ainsi, près de 450 médecins militaires ont été déployés. Parmi les 1 300 cas avérés, 237 sont considérés comme “critiques”, d’après les autorités sanitaires chinoises.

MESURES DE PRÉCAUTION

Coronavirus : quels sont les symptômes, quelles consignes adopter ?

AUSTRALIE

Un premier cas du coronavirus apparu en Chine a été confirmé ce samedi en Australie, dernier pays en date à être affecté par ce virus. Le patient a rallié Melbourne il y a une semaine en provenance de la ville de Wuhan, épicentre de l’épidémie, ont indiqué les autorités australiennes.

Selon Brendan Murphy, responsable de la santé publique pour le gouvernement  australien, les autorités de l’Etat de Victoria ont suivi “strictement les  protocoles, y compris la mise à l’isolement de la personne affectée”. “Je crois comprendre que le patient souffre d’une pneumonie et qu’il est  dans un état stable”, a-t-il relevé.

CHINE

La Chine a ordonné des mesures nationales de dépistage du nouveau virus dans les trains, les bus et les avions, afin de tenter d’endiguer l’épidémie. Des points d’inspection vont être mis en place et tous les voyageurs présentant des symptômes de pneumonie seront “immédiatement transportés” dans un centre médical, a annoncé dans un communiqué la Commission nationale de la santé.

CHINE

Les autorités locales chinoises ont annoncé ce samedi l’élargissement du cordon sanitaire imposé pour endiguer la propagation du nouveau virus apparu à Wuhan, ce qui a pour conséquence d’isoler du monde 56 millions de personnes, selon un calcul de l’AFP. Ainsi, cinq villes supplémentaires de la province de Hubei ont été ajoutées aux 13 qui étaient déjà concernées par ce dispositif.

Urgent

BILAN

Quinze personnes ont succombé au coronavirus dans la province de Hubei, berceau de l’épidémie dans le centre de la Chine, portant le bilan à 41 morts, ont annoncé les autorités.

La Chine a mis en place une grande opération de quarantaine couvrant 13 villes de cette province, afin de contenir la contagion de ce virus mortel, qui s’est répandu à l’échelle nationale et dans plusieurs autres pays dont la France.

Urgent

FRANCE

Un troisième cas du coronavirus a été détecté en France, a annoncé ce vendredi soir le ministère de la Santé.

Ce cas, “proche parent de l’un des cas, qui était en cours d’investigation, vient d’être confirmé”, selon un communiqué. 

Les trois personnes avaient séjourné en Chine et sont hospitalisées, une à Bordeaux et deux à Paris, avec des mesures “d’isolement”.

TWITTER

Le président américain Donald Trump a loué vendredi les efforts de Pékin pour tenter de contenir la propagation d’un nouveau virus tueur et salué sa “transparence” dans ce combat.

“La Chine travaille très dur pour contenir le coronavirus. Les Etats-Unis apprécient vraiment leurs efforts et leur transparence”, a-t-il tweeté, se disant convaincu que tout allait “bien se passer”. “Au nom du peuple américain, je veux en particulier remercier le président Xi!”, a-t-il ajouté.

SANTE PUBLIQUE

Au cours de sa conférence de presse, Agnès Buzyn a donné quelques recommandations : “Les personnes avec qui les patients positifs au coronavirus ont été en contact doivent ainsi “prendre leur température plusieurs fois par jour, contacter le centre 15 en cas de symptôme et rester chez eux pour l’instant pour éviter tout contact ultérieur qui favoriserait la propagation du virus”, a insisté la ministre, appelant à ne pas se rendre aux urgences en cas de symptômes.

QUAI D’ORSAY

Le ministère de l’Europe et des affaires étrangères a publié ce vendredi soir un communiqué, précisant qu’il “suit l’émergence du nouveau coronavirus depuis la fin du mois de décembre 2019. Il a mis à jour ses conseils aux voyageurs, actualisés en permanence depuis le 2 janvier. Des messages aux Françaises et Français inscrits sur le dispositif Ariane ont été régulièrement diffusés. Nos ambassades et consulats ont relayé ces informations auprès des communautés françaises.”

“Le consulat général de France à Wuhan a informé les ressortissants français se trouvant à Wuhan qu’il envisage de mettre en place, en lien avec les autorités locales, un service d’autobus permettant aux ressortissants français qui le souhaitent et à leurs conjoints et enfants de quitter la ville de Wuhan”, précise également le Quai d’Orsay.

FRANCE

Le point sur les précisions de la ministre de la Santé concernant les deux cas détectés en France.

Coronavirus : trois cas confirmés en France, les premiers en Europe

BILAN

Au total, près de 900 personnes ont été contaminées, pour l’essentiel en Chine, dont 26 sont mortes, selon le dernier bilan officiel en date.

CORONAVIRUS EN FRANCE

Agnès Buzyn : “Nous allons tout mettre en oeuvre pour circonscrire cette épidémie, même s’il est possible voire probable qu’il y ait d’autres cas.”

“Le patient de Bordeaux est d’origine chinoise, il a voyagé en Chine, à Wuhan, en janvier pour raisons professionnelles. (…) Il est en chambre seul, n’est pas en contact avec le personnel. Il n’est pas en contact avec le personnel.”

“Les aéroports français ont des informations qui sont passées à tous les voyageurs de retour de Chine. (…)”

Urgent

DEUX CAS EN FRANCE

La ministre de la Santé annonce que deux cas de coronavirus ont été détectés en France, les premiers avérés en Europe.  Le premier cas concerne un patient hospitalisé à Bordeaux et le deuxième à Paris, soigné à l’hôpital Bichat, a précisé la ministre lors d’un point presse au ministère de la Santé, assurant que les autorités allaient faire tout leur possible pour “circonscrire” la propagation du virus.

BOXE

Un tournoi de qualification de boxe pour les Jeux olympiques de Tokyo-2020, prévu initialement en février en Chine à Wuhan et annulé en raison du coronavirus, a été reprogrammé en mars en Jordanie, a annoncé vendredi le Comité international olympique (CIO).

Le tournoi, l’un des cinq continentaux qualificatifs pour les JO de Tokyo-2020 et concernant les zones Asie et Océanie, devait se tenir du 3 au 14 février à Wuhan, centre de l’épidémie du nouveau coronavirus.

Le CIO, qui avait annoncé mercredi que le tournoi était annulé, a indiqué vendredi qu’il était reprogrammé en Jordanie du 3 au 11 mars.

ROYAUME-UNI

Les tests de 14 personnes au Royaume-Uni, suspectées d’être atteinte par le coronavirus, sont revenus négatifs.

CONSULAT FRANÇAIS A WUHAN

Le Consulat français indique sur son site qu’en raison des festivités du Nouvel-An, il sera fermé au public du vendredi 24 au mardi 28 janvier 2020 inclus. Pendant cette période, des numéros sont disponibles pour le Consulat général de Wuhan 

Jeudi 23/01/2020 

jusqu’à 16h30 au (027) 65 79 79 66 

de 16h30 à 08h00 : +86 139 86 21 50 40

Du vendredi 24/01/2020 au mardi 28/01/2020 inclus : 

de 08h00 à 18h00 : (027) 65 79 79 66 

de 18h00 à 08h00 +86 139 86 21 50 40

Urgent

UN SECOND CAS AUX ETATS-UNIS 

Une femme d’une soixantaine d’années revenue de Wuhan le 13 janvier et habitant Chicago a été infectée par le nouveau coronavirus chinois, ont confirmé les Centres de contrôle et de prévention des maladies (CDC), le second cas aux Etats-Unis.

Hospitalisée dans le but d’empêcher des contaminations, “elle se porte bien cliniquement” a dit Allison Arwady, responsable de santé publique à Chicago, dans une conférence téléphonique avec la presse. Elle n’a pas pris les transports en commun et a eu très peu de contacts depuis son retour de Chine, a-t-elle dit. 

La responsable des CDC, a indiqué qu’en plus des deux cas confirmés, 11 personnes testées dans le pays avaient reçu un diagnostic négatif, et que 50 autres patients faisaient en ce moment l’objet d’analyses.

BORDEAUX

Selon France 3, le CHU de Bordeaux a pris en charge deux patients en provenance de Chine présentant des symptômes grippaux. “Pour les médecins, il y a suspicion de maladie due au Coronavirus”, précise France 3.

SCIENCES

Quelles sont les probabilités que l’épidémie de coronavirus frappant la Chine parvienne jusqu’en Europe ? C”est la question que ce sont posés les chercheurs de l’Inserm. Ces derniers ont modélisé la diffusion possible de l’épidémie afin de guider les politiques de prévention et de surveillance de ce virus.

“D’après les chercheurs, le risque qu’au moins un cas soit importé en Europe dans le premier scénario est de 33 % et de 70 % dans le deuxième scénario, précise l’Inserm dans un communiqué de presse. Étant donné les flux aériens, les pays les plus exposés seraient l’Allemagne et le Royaume-Uni. Le risque qu’un passager infecté arrive en France est lui de 5% dans le scénario 1 et de 13% dans le scénario 2, et se concentrerait surtout sur les aéroports de la région parisienne. « Nos résultats ne sont pas des prédictions, ils permettent simplement d’identifier là où se situe le risque et là où il faut déployer des moyens de surveillance et de prévention accrus”.

Une propagation qui suscite de vives inquiétudes. La Chine a publié mercredi 22 janvier un nouveau bilan des morts générés par ce mystérieux virus semblable au Sras – syndrome respiratoire aigu sévère – et transmissible entre humains qui sévit dans le pays, portant le nombre de victimes mortelles à 22. Depuis le mois dernier, quelque 400 autres cas ont été confirmés dans l’Empire du Milieu, et près d’un millier de patients sont actuellement en observation.

Mais la Chine n’est pas seule à y faire face. De fait, trois autres pays d’Asie, le Japon, la Corée du Sud et la Thaïlande, tandis qu’en Australie, un homme présentant les symptômes de ce coronavirus a été placé à l’isolement à son domicile. Un cas a également été recensé aux Etats-Unis. Aux Philippines, les autorités sanitaires cherchaient, elles, à déterminer si la pathologie dont souffre un enfant de 5 ans pouvait y être lié. 

Lire aussi

Preuve de la préoccupation, désormais planétaire, et de la crainte d’une possible épidémie, l’Organisation mondiale de la santé doit tenir ce mercredi à Genève une réunion d’urgence sur la question.

Suivez les dernières informations en direct dans le fil ci-dessus 

Sur le même sujet

Et aussi


Leave a Reply