A VENIR : Début du direct :

EN COURS : Mis à jour

TERMINE : Fin du direct :

xxxxxx. xxx xxxx xxx.
Selon des sources policières, les enquêteurs ont aussi lancé un avis de recherche pour retrouver une voiture à bord de laquelle Chérif Chekatt est susceptible d’avoir pris la fuite. Selon une de ces sources, il s’agirait de la voiture de sa mère.
Un concert pour la paix sera donné ce soir par la chanteuse Jeane Manson et ses choristes «Gospel For All». Il aura lieu à 20 heures dans l’église protestante Saint-Pierre-le-Jeune à Strasbourg, selon Les Dernières nouvelles d’Alsace.
Près de 48 heures après les faits, il n’est pas certain que Chérif Chekatt soit encore en France. Les enquêteurs ont pensé un moment qu’il pouvait avoir passé la frontière et s’être réfugié à Kehl, juste de l’autre côté du Rhin. Une intervention des polices française et allemande n’a pas permis de retrouver sa trace mercredi matin. 
Le parquet général allemand a toutefois ouvert une procédure à son encontre, pour meurtre, tentative de meurtre ainsi que coups et blessures graves, car beaucoup de touristes venus d’Allemagne étaient au marché de Noël lors de l’attaque et ont subi des traumatismes. La Suisse, à 130 km au sud de Strasbourg, a aussi renforcé ses mesures de sécurité à la frontière.LIRE AUSSI : 
» Fichés S : la circulaire Castaner permet d’informer les maires au cas par cas

Selon une source judiciaire au Figaro, une procédure incidente a été ouverte lors de la perquisition réalisée au domicile de l’auteur de la fusillade à Strasbourg, Chérif Chekatt, mercredi. Cette enquête complémentaire porte notamment sur les saisies d’objets effectuées chez le terroriste. Au cours de cette perquisition, les forces de l’ordre ont découvert une grenade défensive, une arme 22 long rifle chargée, quatre couteaux dont deux de chasse et plusieurs munitions. Cette procédure a été jointe à l’enquête déjà ouverte par la section antiterroriste du parquet de Paris. 

Concrètement, cette procédure a été ouverte afin de découvrir si Chérif Chekatt avait l’intention de commettre une nouvelle infraction à l’aide des armes retrouvées à son domicile. 

Une importante opération policière engageant le Raid a eu lieu ce jeudi dans le quartier du Neudorf à Strasbourg où la trace de Chérif Chekatt, le tireur de l’attentat du marché de Noël, s’était perdue deux jours plus tôt. Lors de cette opération, des policiers lourdement armés et protégés par des boucliers ont progressé groupés, pénétrant méthodiquement dans les maisons, armes automatiques au poing, rue d’Epinal.

«Il s’agit d’une levée de doute comme il y en a eu plusieurs depuis 36 heures, cela n’est pas un signalement et cela ne veut rien annoncer, laissons l’enquête se poursuivre», a déclaré le ministre de l’Intérieur, Christophe Castaner, devant le Sénat. «Ils font des levées de doute sur plusieurs endroits. Pour l’instant, rien ne dit que la personne qu’on recherche se trouve à cet endroit-là», avait confirmé une source policière interrogée par l’AFP.

Après une heure et demie de bouclage, le dispositif de sécurité a été levé, la circulation a repris et les habitants ont été autorisés à regagner leur domicile.

LIRE AUSSI : 
» Importante opération policière dans un quartier de Strasbourg 
» Chérif Chekatt, un délinquant tombé dans l’islam radical

Une cinquième personne de l’entourage de Chérif Chekatt a été placée en garde à vue jeudi en fin de matinée, a-t-on appris auprès du parquet de Paris.
Cet homme est issu de l’entourage du suspect toujours en fuite, mais ne fait pas partie de sa famille, a précisé cette source.

Les parents de Cherif Chekatt et deux de ses frères avaient déjà été placés en garde à vue dans la nuit de mardi à mercredi.

Par ailleurs, le domicile parisien de sa sœur a été perquisitionné et celle-ci a été entendue comme témoin.

La police nationale a lancé un appel à témoins pour retrouver Chérif Chekatt, suspecté d’être le tireur du marché de Noël de Strasbourg dans la soirée du 11 décembre.

L’appel est accompagné d’une description physique de l’assaillant : 29 ans, 1,80 mètre, corpulence normale, cheveux courts, barbe éventuelle, peau mate, marque sur le front. «Individu dangereux, surtout n’intervenez pas vous-même», prévient la police.

Nous sommes au troisième jour de la traque pour retrouver Chérif Chekatt, principal suspect de l’attentat commis mardi soir sur le marché de Noël de Strasbourg.

Peu avant 17 heures, une opération policière s’est terminée au Neudorf, un quartier du sud de la ville. C’est là que le taxi l’a déposé mardi soir alors qu’il était blessé au bras à l’issue d’un échange de tirs avec des militaires de l’opération Sentinelle.

LIRE AUSSI : 
» Importante opération policière dans un quartier de Strasbourg 
» RAID, GIPN, Sentinelle… qui fait quoi et comment ils se coordonnent
» Chérif Chekatt, un délinquant tombé dans l’islam radical