En Australie, le Queensland se dote d’un outil de cartographie thermique pour se préparer à la prochaine catastrophe naturelle

Spread the love
  • Yum

En Australie, le Queensland se dote d'un outil de cartographie thermique pour se préparer à la prochaine catastrophe naturelle

Le gouvernement du Queensland (Australie) a développé un outil cartographique interactif sur internet pour aider les conseils locaux à comprendre les risques, les coûts et les dommages répétés des infrastructures avant une prochaine catastrophe naturelle.

Développé par l’autorité de reconstruction du Queensland (QRA), le “Repeat Events and Dollars Index” (REDI) utilise les données représentées sur une carte thermique pour identifier, calculer et mettre en évidence les sites où les dommages sont les plus fréquents et les plus coûteux lors de catastrophes naturelles.

publicité

10 ans de données intégrées

Selon le gouvernement australien, le système intègre près de 10 ans de données géocodées sur les dommages – dérivées des données soumises par les conseils, et celles stockées dans de multiples systèmes, bases de données et fichiers – qui peuvent être utilisées pour reconnaître plus de 20 000 biens dans 77 zones locales.

Cameron Dick, trésorier et ministre en charge de la QRA, précise que cette application donnera aux autorités locales une image claire des endroits où de futurs investissements en infrastructures doivent être faits.

« L’application web REDI aidera les conseils à cibler leur programme de dépenses d’infrastructure afin d’assurer un maximum de bénéfices à long terme pour leur communauté, et ce travail sera source d’emplois dans tout l’Etat. Que le Queensland soit confronté à des catastrophes naturelles comme des incendies de forêts, des cyclones ou des inondations, ou à des catastrophes sanitaires comme la Covid-19, nous devons nous assurer que les infrastructures construites protègent nos villes et nos villages », explique-t-il.

Améliorer l’outil pour améliorer la réponse aux dommages

Le lancement du programme REDI fait suite à des essais menés par différents conseils locaux. Dans le cadre de ces essais, le programme a été utilisé à la suite d’inondations en 2018, pour identifier les routes qui avaient été endommagées auparavant et informer les zones des dommages probables en se basant sur les données historiques des demandes de financement en cas de catastrophe.

Cameron Dick ajoute que la QRA continuera à travailler avec les conseils pour intégrer de nouvelles données sur les dommages, afin d’améliorer l’application web REDI.

« Nous voulons que le Queensland devienne l’Etat le plus résistant aux catastrophes naturelles en Australie, et cela n’est possible que grâce à des initiatives intelligentes comme cette application », a-t-il déclaré.

Source : ZDNet.com

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *