En 2029, un astéroïde passera (vraiment) très près de la Terre

Spread the love
  • Yum

C’est le genre d’information qui revient de façon cyclique. Tous les six mois ou presque, une nouvelle annonce tombe. D’ici quelques années, un astéroïde passera trop près de la Terre, il y aurait donc un danger bien réel, qui nous invite à rêver d’un scénario à la Armaggedon. Bien sûr, dans les faits il n’en est rien et la distance réelle reste largement supérieure à ce que l’on veut nous faire croire avec des titres anxiogènes. Mais, en 2029, un astéroïde représentera bien une menace potentielle pour… nos satellites.

Un astéroïde qui reviendra en 2029

C’est Business Insider, qui a relayé cette information il y a quelques jours. Vendredi 5 mars, l’astéroïde Apophis est passé à “proximité” de la Terre. Il fait plus ou moins la taille de la Tour Eiffel. Ce n’est donc pas un “planet killer”, mais il est tout de même assez impressionnant. Son passage s’est déroulé sans accroche. Mais on sait déjà qu’il va revenir à l’horizon 2029. Et c’est là qu’il attirera vraiment l’oeil des scientifiques.

L’astéroïde de 340 mètres de large est passé très loin de de la Terre en fin de semaine dernière. Mais son prochain passage, le 13 avril 2029, le placera à environ 38.000 kilomètres de la Terre, soit un dixième de la distance entre la Terre et la Lune. Une goutte d’eau. Si la menace pour la planète a été écartée depuis plusieurs années, il pourrait en revanche percuter certains de nos satellites artificiels, même si les risques sont faibles. La NASA a mis en ligne une vidéo permettant de comprendre ce qui allait se passer dans huit ans. Cette année-là, on devrait aussi pouvoir le voir à l’oeil nu.

Pour le détail, lors de la découverte d’Apophis en 2004, les scientifiques estimaient qu’il y avait une probabilité de 3% qu’il nous percute en 2029. On sait aussi que le passage suivant, prévu en 2036, ne présentera pas non plus de risque pour la Terre.

Leave a Reply

%d bloggers like this: