En 2021, le gouvernement aura un indice de réparabilité

Spread the love
  • Yum

En 2021, le gouvernement aura un indice de réparabilité

Cela fait bientôt plus de deux ans que le sujet est sur la table, mais le score de réparabilité devrait devenir une réalité à partir du 1er janvier 2021. Le dispositif a été voté dans le cadre de la loi anti gaspillage adoptée par le parlement au mois de février 2020. Ce texte comprend plusieurs mesures visant à lutter contre le gaspillage, dont l’obligation pour les vendeurs d’équipements électriques et électroniques d’afficher un « indice de réparabilité », sur l’emballage du produit, afin d’informer l’utilisateur sur sa capacité à réparer le produit en cas de problème.

Ce score prendra la forme d’une note sur 10 qui évaluera le degré de « réparabilité » des appareils ; Le gouvernement indique que celui ci prendra en compte cinq critères différents, chacun participant à la note finale qui sera affichée sur l’emballage du produit. Les cinq critères définis pas le décret d’application sont la présence ou non de documentation sur le produit, la démontabilité du produit, la disponibilité des pièces détachées, le prix des pièces et un cinquième critère spécifique à la catégorie de produit. Dans le cas des smartphones, le cinquième critère sera par exemple l’accès aux mises à jour logiciel et à des informations sur leurs effets sur l’appareil.

publicité

Comme un nutriscore de l’obsolescence programmée

Ce score ci sera établi par les constructeurs en association avec les vendeurs, distributeurs et associations de défense des consommateurs et portera dans un premier temps sur cinq catégories de produits : les lave-linge, les téléviseurs, les smartphones, les PC portables et les tondeuses à gazon. À terme, le dispositif devrait être étendu à d’autres catégories de produits.

L’union européenne travaille de son coté sur un texte se positionnant dans une thématique similaire, avec l’adoption récente au parlement européen d’un texte prévoyant le « droit à la réparation » des produits. En la matière, la France a donc décidé de prendre les devants et proposera son indice de réparabilité dès le début de l’année 2021. Plusieurs constructeurs ont déjà entrepris de proposer leurs propres versions de cet indice de réparabilité, tandis que certains acteurs majeurs des smartphones ont annoncé des mesures visant à faciliter la réparation des appareil : on pense notamment à Apple, qui a étendu cette année son programme de réparation des iPhones à l’Europe et aux vendeurs indépendants.

Leave a Reply

%d bloggers like this: