Elon Musk est sceptique quant aux batteries du Tesla Semi

Spread the love
  • Yum

Tesla n’en finit pas de repousser la date de lancement de son camion électrique. Le Semi était annoncé à l’origine pour 2019 mais nous voilà en 2021 et ses débuts sont encore compromis. Son patron Elon Musk a fait part de son scepticisme à l’idée de voir arriver le camion cette année. En cause : la production des batteries.

À l’instar de la prochaine Model S Plaid+ et du Roadster, le Tesla Semi est annoncé avec le nouveau modèle de cellules 4680, présentées en septembre 2020 lors du « Battery Day ». Bien plus efficientes, ces batteries auront une production limitée aux usines de Fremont dans un premier temps.

Sur Twitter, Elon Muk répondait à un tweet lui demandant des nouvelles du prochain Semi. « Nous sommes trop limités en nombre de cellules pour l’instant, mais nous pourrons probablement être prêts l’année prochaine » disait-il le week-end dernier. De quoi mettre fin aux rumeurs de ces derniers mois affirmant que le camion allait tout prochainement entrer en production.

Une incertitude depuis 2017

En interne aussi, le top départ avait été lancé l’an dernier. Dans un mail d’Elon Musk réceptionné en juin 2020 par Reuters, l’homme annonçait ni plus ni moins que l’entrée en production du Tesla Semi, et il avait confirmé à un internaute sur Twitter que le mail était bel et bien vrai. Ses premiers clients, Pepsi, UPS ou encore Walmart, qui avaient rempli leur bon de commande en 2017, devront encore être patients.

On ne sait pas exactement ce qui aurait pu ralentir le calendrier de Tesla et la production de ses nouvelles batteries. Le constructeur souhaite peut-être bien donner la priorité à la production de ses voitures pour tenir ses objectifs alors qu’une pénurie de microprocesseurs affecte actuellement le marché automobile. Tesla vise le million d’exemplaires livrés cette année, deux fois plus que l’objectif 2020.

Leave a Reply

%d bloggers like this: