Élection américaine : “C’est bouleversant, mais c’est l’Amérique dans laquelle on vit”, réagissent des électeu – Franceinfo

Spread the love
  • Yum

Washington s’est réveillé toujours barricadée, les rues désertées, les panneaux en bois sur les vitrines et les barrières métalliques autour de la Maison Blanche, mercredi 4 novembre. La nuit a été frustrante, c’est une élection sans président élu pour le moment. Joe Biden et Donald Trump sont au coude-à-coude, les résultats tombés dans la nuit ne permettent pas de départager les deux candidats.

>> Élection américaine : suivez notre direct

Pour se vider la tête, Quentin, 24 ans, fait son jogging du matin. “Ah oui, je suis stressé, confie le jeune homme, mais ce n’est pas fini ! Il reste un peu d’espoir. Je suis vraiment inquiet, mais je suis optimiste jusqu’à que ce soit terminé.”

Je n’ai pas vu la déclaration de Donald Trump, mais c’est évidemment trop tôt pour se déclarer vainqueur alors qu’il y a encore des États importants qui comptent les votes. Il crée encore plus de division.

Quentin, 24 ans

à franceinfo

Un peu plus loin, Brady, 39 ans, promène son chien. Elle garde le sourire. “C’est bouleversant ce qui se passe, mais c’est bien dans cette Amérique qu’on vit, l’Amérique qui est construite sur ce système, dont les failles apparaissent au grand jour, juge-t-elle. La seule option est de surmonter ça, d’avancer parce que ça affecte le reste du monde.”

Devant Lafayette Square, sur Black Lives Matter Plaza, on croise Sarah, 18 ans. “C’était dur, vraiment angoissant de regarder les résultats hier soir”, confie-t-elle. Pour le premier vote de sa vie, il était pour Joe Biden. “C’est ignoble ce qu’a fait Donald Trump, dire à ses partisans qu’il a gagné, eux qui n’écoutent que lui, qui ne s’informent pas… Ils n’entendent que ce que déclare Trump, c’est dangereux. Et s’ils pensent qu’il a gagné alors que ce n’est pas vrai, ça peut être destructeur.”

Regardez ici à Washington, tout est barricadé, tout le monde se prépare au pire. Ça en dit beaucoup sur l’état de notre démocratie actuellement. C’est risqué de rester ici en ce moment !

Sarah, 18 ans

à franceinfo

Sarah voudrait que les gens soient patients. Selon elle, il faudra attendre au moins samedi 7 novembre pour connaître un vainqueur dans cette élection, pour l’instant sans dénouement.

Washington se réveille dans une Amérique groggy – Reportage de Benjamin Illy – 0

–‘–

–‘–

Leave a Reply

%d bloggers like this: