Donald Trump dit qu’il va «beaucoup mieux» et qu’il sera «bientôt de retour» – Le Figaro

Spread the love
  • Yum

Le président américain Donald Trump, hospitalisé après avoir été testé positif au coronavirus, a assuré qu’il se sentait «beaucoup mieux» et a promis qu’il serait «bientôt de retour», dans une vidéo diffusée sur Twitter samedi soir 3 octobre, la première apparition depuis son hospitalisation.

«Je suis venu ici, je n’allais pas très bien», a dit le chef de la première puissance mondiale, 74 ans, qui est soigné depuis vendredi à l’hôpital militaire Walter Reed à Bethesda, en banlieue de Washington. «Je me sens beaucoup mieux maintenant, nous travaillons dur pour que je me remette tout à fait. Je pense que je serai bientôt de retour et j’ai hâte de finir la campagne comme je l’ai commencée», a-t-il ajouté.

Plus tôt dans la journée, une source ayant connaissance de son état de santé avait donné sous condition d’anonymat une description alarmiste à des journalistes: «Les signes vitaux du président ces dernières 24 heures ont été très inquiétants, et les 48 prochaines heures seront critiques en termes de soins. Nous n’avons toujours pas emprunté une voie claire vers le rétablissement».

La vidéo n’est pas datée et apparemment filmée à l’hôpital, mais on ignore si elle a été faite avant ou après ces précisions données, selon plusieurs médias américains, par le chef de cabinet de la Maison-Blanche, Mark Meadows.

Ce message contrastait avec celui du médecin de la Maison-Blanche, dont la tonalité était bien plus optimiste.

«Ce matin, le président va très bien», a déclaré ce médecin, Sean Conley. Donald Trump a souffert de fièvre, de toux, de congestion légère et de fatigue, selon lui, mais les symptômes «se réduisent et s’améliorent», a-t-il dit. Il n’a plus eu de fièvre depuis 24 heures, et son taux de saturation en oxygène était normal à 96%, a-t-il ajouté.

Dans la nuit toutefois, ce dernier a ensuite ajouté que Donald Trump «n’est pas encore sorti d’affaire» mais l’équipe médicale qui le soigne est «prudemment optimiste».

«Je n’avais pas d’autre choix» que de prendre le risque d’être exposé, a dit Donald Trump dans sa vidéo. «Parce que je ne voulais tout simplement pas rester à la Maison-Blanche. Il fallait que je sorte (…) Je ne peux pas rester enfermé dans une pièce à l’étage et totalement en sécurité. En tant que dirigeant, vous devez affronter des problèmes. Aucun grand dirigeant n’aurait jamais fait cela» (rester confiné, ndlr). «Je commence à aller bien», a-t-il aussi déclaré, tout en précisant: «On ne sait pas pour la période des tout prochains jours, je suppose que c’est ça le vrai test, donc nous verrons ce qui se passera au cours des prochains jours».

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *