Donald Trump annonce qu’il a été testé positif au Covid-19 – Libération

Spread the love
  • Yum

La pandémie de Covid-19 a fait plus de 207 000 morts aux Etats-Unis, et contaminé plus de 7 277 750 personnes dans le pays. L’un de ces derniers, a-t-on appris dans la nuit de jeudi à vendredi, n’est autre que Donald Trump. Après des mois d’une gestion catastrophique de la pandémie aux Etats-Unis, après des mois de mensonges et signaux contradictoires envoyés à ses supporteurs, dont nombre d’entre eux considèrent le Covid-19 comme un complot visant à nuire au président américain et à son bilan économique, alors qu’il joue sa réélection le 3 novembre, Donald Trump, 74 ans, vient d’être testé positif au Covid-19. «Ce soir, la Première dame et moi-même avons été testé positifs au Covid-19, a tweeté le président américain dans la nuit. Nous commençons notre quarantaine et notre processus de guérison immédiatement. Nous traverserons ceci ENSEMBLE!», a-t-il affirmé.

Un peu plus tôt dans la soirée, Hope Hicks, une proche conseillère du président qui avait voyagé mardi avec lui à bord d’Air Force One pour se rendre à Cleveland (Ohio), pour le débat face à Joe Biden, puis, mercredi, dans le Minnesota pour un meeting de campagne, avait révélé être infectée par le virus. «Elle porte souvent un masque mais elle a été testée positive», avait souligné Trump dans la soirée, précisant qu’il passait «beaucoup de temps avec Hope, tout comme la première dame.»

Donald et Melania Trump se sont fait tester dans la foulée. Le médecin de la Maison Blanche a indiqué que les époux Trump se sentaient «bien à ce stade», et comptaient rester isolés «à la Maison Blanche pendant leur convalescence». Il a également assuré, dans un communiqué, que le Président allait «continuer à assumer ses fonctions sans interruption pendant sa convalescence». Son déplacement en Floride, pour un meeting ce vendredi, a été annulé.

Depuis le début de l’épidémie et de la campagne présidentielle, Donald Trump n’avait fait qu’afficher son dédain envers les dangers du coronavirus et la posture prudente de son adversaire démocrate, Joe Biden. Lors de leur premier débat, mardi, il avait notamment eu ces mots : «Je ne porte pas de masque comme lui. A chaque fois que vous le voyez, il porte un masque. Il pourrait parler à 60 mètres de moi, il se montrerait avec le plus grand masque que j’ai jamais vu.»

Isabelle Hanne correspondante à New York

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *