Au Venezuela, le bras-de-fer continue entre le président Nicolas Maduro et son opposant Juan Guaido, président du Parlement qui s’est autoproclamé chef de l’État par intérim. Ce dernier a répondu aux questions des envoyés spéciaux de franceinfo dans le pays, mardi 29 janvier, alors qu’il se rendait dans l’hémicyle. Pour la première fois, Juan Guaido a “remercié Emmanuel Macron pour son soutien à la Constitution, à la lutte pour la liberté et la démocratie au Venezuela”, alors que le président français avait déclaré le 24 janvier que l’Europe “soutenait la restauration de la démocratie” après “l’élection illégitime de Nicolas Maduro en mai 2018”.

“Emmanuel Macron a suivi de très près la situation au Venezuela, s’est félicité Juan Guaido. Il s’intéresse beaucoup aux questions de démocratie et de liberté… Pas seulement au Venezuela, mais dans le monde entier. Et je crois qu’il y a un soutien important à la cause vénézuélienne.”   

“Ce qu’on voit en ce moment au Venezuela, a poursuivi l’opposant, c’est le résultat de beaucoup de sacrifices, d’efforts et de contestations. Nous avons rejeté le résultat électoral du 20 mai dernier. Nous sommes parvenus à ce que tout le monde reconnaisse notre Constitution et la cause démocratique vénézuélienne.”