Disparition de Lucas Tronche : des ossements et un sac à dos retrouvés dans le Gard – CNEWS

Spread the love
  • Yum

Une enquête relancée ? Ce jeudi 24 juin, de nouveaux éléments découverts à Bagnols-sur-Cèze (Gard) ont remis l’affaire Lucas Tronche, adolescent disparu en 2015 à l’âge de 15 ans, au centre de l’actualité. Voici ce que l’on sait de ce rebondissement.

Des indices retrouvés

Des ossements, des débris de vêtements et un sac à dos ont été retrouvés, à moins d’un kilomètre de la maison familiale de Lucas Tronche. D’après les informations de France info, obtenues auprès du procureur de Nîmes, les recherches ont été menées sur des «parois rocheuses qui n’ont pu être fouillées que par les pompiers en pendulaire». La zone est actuellement quadrillée, en attendant que des examens soient réalisés sur les ossements. 

Restant cependant très prudent, le procureur de Nîmes a expliqué que les débris de vêtements ressembleraient à ceux qui étaient portés par le jeune homme le jour de sa disparition. 

Des analyses à venir

À l’heure actuelle, les enquêteurs n’ont pas pu préciser si ceux-ci étaient effectivement humains. Si cela est possible, des analyses génétiques seront réalisées pour en savoir plus sur leur origine. 

La découverte intervient quelques jours seulement après la diffusion d’une émission sur M6, «Appels à témoins», qui avait évoqué le dossier.

Toutefois, le procureur a affirmé à France info qu’il n’y avait aucun lien entre le programme et la découverte des nouveaux éléments ce 24 janvier. 

Réaction des parents

S’exprimant sur le réseau social Twitter, Éric et Nathalie Tronche, les parents de Lucas disent remercier «l’ensemble des personnes qui se sont mobilisées pour retrouver Lucas durant ces six longues années».

«La découverte d’un corps pouvant être celui de Lucas nous semble mettre un terme à ces six années de recherches mais aussi d’espoir. Six années pendant lesquelles vous avez été avec nous, soutien indéfectible. Nous vous en remercions du plus profond de notre cœur», poursuivent-ils.

Jessica Nenan est la mère de deux enfants

Mais au regard de ce rebondissement, les parents de Lucas ajoutent «qu’aujourd’hui vient le temps du silence. Ce silence, autrefois assourdissant, est nécessaire pour nous permettre de nous recueillir, de tenter de nous apaiser et de continuer désormais sans lui». 

Le président de l’association «Retrouvons Lucas», Philippe Givry, s’est quant à lui exprimé ce 25 janvier, en demandant notamment à tous de préserver l’intimité de la famille pendant que l’enquête se poursuit.

Quelle hypothèse ? 

Si jamais les analyses confirment que les ossements appartiennent bien à Lucas Tronche, les enquêteurs vont tenter de déterminer ce qui a pu arriver à l’adolescent. «Nous n’avons pas d’élément qui nous permette de dire s’il s’agit d’une chute accidentelle, d’un geste suicidaire ou, si c’est bien Lucas Tronche, si ce jeune homme a rencontré une tierce personne et qu’éventuellement, il ait pu être poussé dans le vide. Nous restons sur toutes les hypothèses de travail», a indiqué le procureur ce vendredi 25 sur France info. Quoi qu’il en soit, le dossier est donc encore loin d’être refermé. 


Leave a Reply

%d bloggers like this: