Disparition d’Aurélie Vaquier : un corps retrouvé au domicile sous une dalle de béton – LCI

Spread the love
  • Yum

ENQUÊTE – Deux mois après la disparition d’Aurélie Vaquier, 38 ans, un cadavre a été retrouvé ce mercredi à son domicile de Bédarieux, dans l’Hérault. Le compagnon de la trentenaire a été placé en garde à vue.

C’est lui qui avait alerté les gendarmes le 23 février 2021 pour signaler sa disparition. Aux militaires, cet homme de 39 ans avait alors indiqué que sa compagne Aurélie Vaquier n’avait plus donné signe de vie depuis le 28 janvier 2021. Selon ses déclarations, celle-ci aurait quitté le domicile conjugal de Bédarieux dans l’Hérault sans aucun moyen de paiement ou de locomotion, avec uniquement son téléphone portable et quelques vêtements. 

Une enquête pour disparition inquiétante était immédiatement ouverte. Quelques jours plus tard,  le 1er mars, le parquet de Béziers ouvrait une information judiciaire pour “enlèvement et séquestration” avant de lancer pour tenter de retrouver la jeune femme de 38 ans. 

Ce mercredi, un peu plus de deux mois après la disparition, de nouveaux éléments ont été communiqués par le parquet sur cette affaire. “Ce 7 avril 2021, dans le cadre d’une commission rogatoire du magistrat instructeur, un corps sans vie a été retrouvé dissimulé sous une dalle de béton au domicile d’Aurélie Vaquier par des militaires de la compagnie de gendarmerie de Béziers, de la section de recherches de Montpellier et de l’Institut de Recherche Criminelle de la Gendarmerie National dotés notamment d’un chien de recherche de personnes disparues ainsi que d’un ‘géoradar’ permettant le sondage des sols et des cloisons”, indique le procureur de la République de Béziers Raphaël Balland dans un communiqué. 

Confirmation attendue d’ici demain

Le parquet s’est rendu ce matin sur place avec le magistrat instructeur, désormais saisi également de faits de “meurtre” et non plus seulement d'”enlèvement et séquestration”. “Le compagnon d’Aurélie Vaquier, un homme âgé de 39 ans qui réside toujours dans le domicile du couple, a été placé en garde à vue en fin de matinée”, précise le procureur. 

Alors que le trentenaire est face aux enquêteurs depuis plusieurs heures maintenant, les techniciens en investigation criminelle du groupement de gendarmerie de Montpellier procédaient eux à “l’extraction méticuleuse du corps qui n’est pas encore formellement identifié”, selon le procureur.  Un médecin légiste était également sur place sur les lieux. 

Lire aussi

Le parquet devrait communiquer ce soir ou demain pour donner davantage d’éléments sur cette affaire. Le procureur devrait notamment confirmer si le corps retrouvé est bien celui de la trentenaire disparue depuis fin janvier.

Découvrez le podcast Chroniques Criminelles, et plongez au cœur des affaires les plus étonnantes de l’histoire judiciaire

Écoutez ce podcast sur votre plateforme d’écoute préférée !

Disparitions inquiétantes, crimes passionnels,  ou machinations diaboliques… Découvrez les secrets des faits-divers les plus marquants. Tueurs en série, amants démoniaques, tous pensaient avoir commis le crime parfait. Mais tous, sont aujourd’hui derrière les barreaux. Qui sont ces meurtriers ? Et comment les policiers sont-ils parvenus à les confondre ? La découverte de la vérité ne tient parfois qu’à un fil… Grâce aux témoignages de tous les protagonistes, des enquêteurs aux familles des victimes, Jacques Pradel vous fait revivre ces enquêtes incroyables, riches en rebondissements et en émotions…

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Covid-19 : la situation s’améliore-t-elle déjà dans les départements confinés le 19 mars ?

Dîners clandestins : la SDJ de M6 maintient l’information sur la présence d'”au moins un membre du gouvernement”

EN DIRECT – Covid-19 : 30904 patients hospitalisés en France dont 5729 en réanimation

Thrombose après le vaccin AstraZeneca : la piste d’une mauvaise méthode d’injection ?

18 kilos de perdus, poumons infectés à 75% : Moundir fait le bilan de son Covid

Leave a Reply

%d bloggers like this: