La mission “SSO-A: SmallSat Express” doit décoller à partir de 19h30 (heure de Paris) de la base aérienne Vandenberg en Californie, ce lundi 3 décembre 2018. C’est une fusée Falcon 9, opérée par la firme SpaceX qui sera chargée de mettre en orbite basse une constellation de 64 petits satellites. A suivre dans notre live vidéo ci-dessous.

Une orbite basse encombrée

Parmi les 64 engins qui seront lancés, on dénombre 15 microsatellites et 49 nanosatellites qui appartiennent à 34 organisations différentes, allant de sociétés commerciales à des universités. La Falcon 9 et sa charge utile devaient prendre son envol le 19 novembre 2018 mais SpaceX a retardé la mission SmallSat Express pour effectuer des tests supplémentaires. Les intempéries et les feux de forêts ont également contribué à retarder le départ. Presque tous les satellites qui seront lancés ont des fonctions similaires à des engins beaucoup plus gros placés encore plus haut dans le ciel. Mais les progrès technologiques permettent désormais d’obtenir des services identiques à des coûts nettement inférieurs, si bien que ces petits satellites sont en train de devenir une nouvelle norme spatiale.

Outre ce grand nombre, le lancement revêt une autre particularité : la fusée Falcon 9 qui va être lancée ce jour à déjà été utilisée deux fois en 2018, du moins son premier étage. C’est la première fois que SpaceX lancera un engin réutilisable trois fois de suite et la firme d’Elon Musk compte bien récupérer une nouvelle fois le premier étage dont la réception est prévue sur une barge positionnée dans le Pacifique. A terme, la dernière version de la fusée, la Falcon 9 v1.2 Block 5 devrait pouvoir être récupérée jusqu’à une dizaine de fois.