DIRECT. Suivez les manifestations contre les violences policières en France – Franceinfo

Spread the love
  • Yum

Retrouvez ici l’intégralité de notre live #VIOLENCES_POLICIERES

13h31 : Inadmissible que les restaurateurs soient obligés de fermer boutique parce qu’une manifestation interdite va néanmoins avoir lieu et va comme d’´habitude dégénérer. Ça va durer encore longtemps? Je suis très en colère

13h30 : Je comprends le désarroi et la détresse parfois des commerçants, restaurateurs etc… qui après les manifestations des gilets jaunes, toutes ces semaines de confinement, doivent encore fermer leurs établissements à cause de manifestations qui n’en finissent pas et toujours sur le même sujet. C’est insupportable. C’est toujours la tyrannie de quelques uns qui foutent le pays à terre. Ces gens là parlent de respect mais eux mêmes n’en n’ont aucun vis à vis des autres. Est-ce que cette fois-ci je vais encore être privé de post ?

13h30 : Comme si les restaurateurs n’avaient pas assez soufferts ! Il faut encore qu’ils se protègent de manifestations interdites ! Le gouvernement n’est même pas capable de faire respecter l’état d’urgence…. quelle faiblesse ! Et tout le monde en profite. C’est pathétique

13h30 : La manifestation qui doit débuter dans une heure à Paris n’a pas été formellement interdite par la préfecture de police, qui rappelle toutefois l’interdiction des rassemblements de plus de 10 personnes (c’est subtil). Dans les commentaires, vous êtes plusieurs à apporter votre soutien aux commerçants contraints de fermer boutique sur le parcours.

13h21 : Non, on ne cherche pas à diviser, à être des séparatistes comme j’ai pu l’entendre. Nous, ce qu’on veut, c’est faire une société tous ensemble.”

Ce membre du comité Vérité pour Adama, qui appelle à la manifestation cet après-midi à Paris, explique ne pas avoir participé au rassemblement de SOS Racisme, mardi, parce que cette association historique “parle à notre place”.

13h11 : Plusieurs partis politiques seront représentés dans la marche parisienne, notamment Europe Ecologie-Les Verts, le Parti communiste français et La France insoumise. “J’y serai et j’invite mes amis à y être nombreux” pour être “nombreux contre le racisme”, a lancé Jean-Luc Mélenchon, hier.

13h07 : Selon notre journaliste Clément Le Goff, les organisateurs de la marche pour Adama Traoré espèrent au moins autant de participants que lors du rassemblement du 2 juin, qui avait réuni 20 000 personnes selon la police.

13h01 : A moins de deux heures de la manifestation parisienne, le préfet de police de Paris, Didier Lallement, a été aperçu sur la place de la République, comme le rapporte une collaboratrice parlementaire du député LFI Eric Coquerel.

12h53 : Vous avez été très nombreux à réagir à la publication de notre article titré “Vous souhaitez manifester malgré l’interdiction pour raisons sanitaires ? Voici quelques conseils pour le faire en toute sécurité”. Notre intention était de rappeler l’importance des gestes barrières en cette période d’urgence sanitaire où les rassemblements de plus de 10 personnes sont interdits, mais tolérés par le gouvernement. Pour lever toute ambiguïté, nous avons donc décidé de dé-publier notre article. Nous avons été maladroits. La clarté de l’information étant un principe essentiel de la ligne de franceinfo, nous vous présentons nos excuses.

12h19 : “Nous avons fait de l’universalisme le fondement de nos lois, mais, à ne pas pouvoir mesurer et regarder la réalité telle qu’elle est, nous laissons prospérer les fantasmes.”

Pour la porte-parole de l’exécutif, qui appelle à débattre des statistiques ethniques, il faut “nous reposer la question de la représentativité des personnes de couleur dans la vie publique, politique, économique et culturelle de notre pays”.

12h15 : “Pourquoi ne pas poser de manière apaisée et constructive le débat autour des statistiques ethniques ?”

Dans une tribune publiée par Le Monde, Sibeth Ndiaye rouvre le débat autour des statistiques ethniques. Pour rappel, pour traiter tous les citoyens à égalité, la France interdit actuellement la collecte de telles données.

12h01 : Il est midi, voici l’essentiel des titres de ce samedi :

• Marie-France Garaud, figure politique des années 1970, a été retrouvée saine et sauve après sa disparition, cette nuit, dans les Deux-Sèvres. L’ancienne conseillère de Georges Pompidou et Jacques Chirac est âgée de 86 ans.

• Malgré l’interdiction des rassemblements de plus de 10 personnes, de nouvelles manifestations contre le racisme dans la police sont prévues, cet après-midi, dans plusieurs villes de France. A Paris, le défilé débutera à 14h30.

• Le versement d’une prime exceptionnelle pour les personnels hospitaliers et ceux des Ehpad est paru au Journal officiel, ce matin, pour une entrée en vigueur dès demain. Le montant sera de 1 000 ou 1 500 euros net selon les départements.

• Le Puy-de-Dôme et la Haute-Loire sont les deux derniers départements placés en vigilance orange en raison de risques de crues sur l’Allier. Hier, des pluies diluviennes, “exceptionnelles pour un mois de juin”, ont touché le Massif central et les Cévennes.

11h34 : A New York, des manifestants ont dispersé de la peinture rouge dans les rues pour dénoncer le sang versé par les victimes de violences policières. D’où ces vagues roses à l’heure de nettoyer le bitume…

(ANTHONY BEHAR / SIPA)

11h28 : Au Royaume-Uni, le maire de Londres appelle la population à éviter le centre de la capitale, aujourd’hui. Les autorités redoutent des affrontements entre des manifestants contre le racisme et des militants d’extrême droite.

11h22 : “Je suis en colère face au déni de nos dirigeants. C’est honteux de dire que le racisme n’existe pas dans la police, alors que tout le monde le sait, le voit et le subit. Les citoyens comme les policiers.”

Bernard (prénom modifié), policier depuis quinze ans en région parisienne, dénonce une omerta “organisée”, qui “étouffe les problèmes”. “Parler, c’est mal vu, on est traité de balance, voire menacé, ou exclu”, regrette-t-il.

11h20 : “Je me souviens d’un collègue, pendant des contrôles de véhicules. Il était proche de la retraite, moi tout jeune. Il voit passer deux Maghrébins. Il me dit, devant tout le monde : ‘Arrête-moi les deux fellagas, les deux fellouzes.’ Ça m’a marqué.”

Ces remarques racistes, Robert (prénom modifié), policier en détachement dans d’autres administrations depuis 2000, affirme les avoir entendues dès le début de sa carrière. “Ce sont des héritages de la langue coloniale”, analyse Olivier Le Cour Grandmaison, politologue spécialiste de l’histoire coloniale.

11h19 : La police en France est-elle raciste ? Le sujet électrise les débats. Peu de policiers acceptent d’en parler, pour éviter de généraliser certains comportements et de pointer du doigt toute une profession. Néanmoins, ceux qui ont accepté de témoigner, sous couvert d’anonymat, dans cet article que j’ai écrit avec Guillemette Jeannot, décrivent un racisme ancré et diffus.


(JESSICA KOMGUEN / FRANCEINFO)

10h46 : Sur notre antenne, le syndicat Alliance juge que les manifestations contre les violences policières ne sont “plus acceptables”. “Les slogans anti-flics qu’on entend depuis des jours commencent à exaspérer les policiers, affirme son secrétaire général adjoint, Olivier Hourcau. On se sent salis, attaqués, stigmatisés par une minorité.”

11h06 : “C’est un endroit qui peut être très propice à la genèse d’un cluster parce que les gens chantent et crient fort. Ce sont les moments où l’on émet le plus de gouttelettes.

Dans quelle mesure les manifestations risquent-elles d’accélérer la propagation du Covid-19 ? Eléments de réponse dans cet article, qui souligne que le danger existe mais n’est pas forcément plus important qu’en terrasse d’un bar sans masque par exemple.

(KARINE PIERRE / HANS LUCAS / AFP)

10h32 : Bien qu’interdits dans le cadre de l’état d’urgence sanitaire, plusieurs rassemblements auront lieu aujourd’hui en France. Si vous comptez vous y rendre, notre journaliste Julien Nguyen Dang vous livre plusieurs conseils pour éviter d’y favoriser la propagation du virus.

10h27 : “En plus de la perte d’exploitation, on doit se charger de se protéger !”

La préfecture de police de Paris a demandé la fermeture des commerces situés sur le trajet de la manifestation pour Adama Traoré, cet après-midi, à Paris, entre République et Opéra. Les restaurateurs sont désabusés.

09h57 : En parallèle, d’autres rédactions mettent en avant les revendications des manifestants mobilisés contre la violence et le racisme au sein de la police. A Troyes, hier, 500 personnes ont réclamé la vérité sur la mort de Zakaria Touré en 2019.

09h49 : Dans les kiosques ce matin, vos journaux reviennent largement sur la mobilisation des policiers, qui s’estiment abandonnés par le ministre de l’Intérieur depuis le début de la semaine.

09h02 : Voici un premier point sur l’actualité :

• Malgré l’interdiction des rassemblements de plus de 10 personnes, de nouvelles manifestations contre le racisme dans la police sont prévues, aujourd’hui, dans plusieurs villes de France. A Paris, le défilé débutera à 14h30.

• A l’issue de deux jours de rencontres avec les syndicats, très remontés, Christophe Castaner a confirmé l’abandon de la technique d’étranglement. Il entend généraliser les caméras-piétons et lancer une expérimentation sur les pistolets à impulsion électrique de dernière génération.

La France a annoncé la réouverture progressive de ses frontières extérieures Schengen à partir du 1er juillet. Les restrictions imposées aux voyageurs en provenance de l’espace européen seront, elles, levées dès lundi, sauf pour l’Espagne et le Royaume-Uni.

• Le Puy-de-Dôme et la Haute-Loire sont les deux derniers départements placés en vigilance orange en raison de risques de crues. Hier, des pluies diluviennes, “exceptionnelles pour un mois de juin”, ont touché le Massif central et les Cévennes.

Leave a Reply

%d bloggers like this: