DIRECT. Panne des numéros d’urgence : Jean Castex réunit ce vendredi matin une nouvelle cellule de crise in… – Franceinfo

Spread the love
  • Yum

Retrouvez ici l’intégralité de notre live #NUMEROS_URGENCE

09h08 : Si certains militent pour la mise en place d’un numéro unique de secours, la porte-parole de la Société française de médecine d’urgence (SFMU) ne partage pas cette revendication. “Il faut consolider ce qui marche et le renforcer, le moderniser, mais pas casser ce qui fonctionne”, plaide-t-elle.

09h01 : Il est 9 heures, faisons un point sur l’actualité :

Les “Européens qui sont vaccinés pourront venir en France sans test PCR” à partir du 9 juin, annonce le ministre des Transports, Jean-Baptiste Djebbari. Par ailleurs, “les Français [pourront] également se déplacer en Europe” cet été grâce au pass sanitaire, a-t-il ajouté.

Une nouvelle cellule interministérielle de crise se réunit en ce moment pour faire un bilan de la nuit, en présence du Premier ministre. Dans la foulée, Jean Castex, visitera la plateforme d’appels d’urgence des sapeurs-pompiers de Paris. Suivez notre direct.

Le PDG d’Orange, Stéphane Richard, a ouvert une enquête interne “pour identifier les causes précises de cet incident et émettre des recommandations pour tirer tous les enseignements nécessaires”. Les conclusions sont attendues “sous sept jours”.

L’Union nationale pour l’indépendance, une des deux composantes du FLNKS (Front de libération nationale kanak et socialiste), s’oppose à la date du 12 décembre 2021 fixée par le gouvernement pour le troisième référendum d’autodétermination en Nouvelle-Calédonie. Ses dirigeants se disent “inquiets pour la suite de l’accord de Nouméa”.

08h09 : L’opérateur téléphonique Orange a annoncé avoir lancé une enquête interne “approfondie”, confiée à l’inspection générale du groupe, pour identifier les dysfonctionnements qui ont empêché l’accès aux numéros de secours mercredi.

07h46 : Concernant La Réunion, Gérald Darmanin avait annoncé hier matin la possibilité de deux décès. Mais après enquête administrative, la préfecture de La Réunion a fait savoir qu’une seule des deux personnes semble avoir rencontré des problèmes pour joindre les secours.

07h50 : Au moins trois personnes sont mortes pendant la panne des numéros d’urgence qui a débuté mercredi, en fin d’après-midi, ont rapporté les services de l’État. Ces trois décès ont été constatés en Vendée, dans le Morbihan et sur l’île de La Réunion.

06h54 : Une nouvelle cellule interministérielle de crise va se réunir à 7h30 pour faire un bilan de la nuit, en présence du Premier ministre. Dans la foulée, Jean Castex visitera la plateforme d’appels d’urgence des sapeurs-pompiers de Paris. Suivez notre direct.

Le Premier ministre, Jean Castex, à la sortie du Conseil des ministres, le 28 avril 2021.(ARTHUR NICHOLAS ORCHARD / HANS LUCAS)

07h53 : D’autres quotidiens mettent en avant la panne qui a touché les . La Voix du Nord indique qu’il n’y a eu aucune conséquence néfastes dans le Nord et le Pas-de-Calais mais que la cellule de crise continue de fonctionner jusqu’à ce matin dans le Nord, par sécurité.

08h13 : Faisons un point sur l’actualité :

Un enfant de 28 mois est mort en Vendée dans la nuit de mercredi à jeudi, lors de la panne massive des numéros d’urgence. Une enquête administrative va être diligentée par l’Agence régionale de santé des Pays de la Loire. Le parquet de Vannes (Morbihan) a également ouvert une enquête après la mort d’un homme de 63 ans.

C’est la bérézina pour les Bleus. Après les éliminations d’Enzo Couacaud, mercredi, de Gaël Monfils, hier après-midi, et de Richard Gasquet, hier soir, face à Rafael Nadal, il n’y a plus aucun Français avant même le troisième tour du tournoi. Ce n’était encore jamais arrivé depuis le début de l’ère Open en 1968.

Après le nouveau coup d’Etat au Mali, la France a annoncé la suspension de ses opérations militaires conjointes avec Bamako, pour tenter de pousser la junte au pouvoir vers la transition politique exigée par la communauté internationale.

Nouvel épisode dans l’affaire du financement libyen présumé de la campagne de Nicolas Sarkozy en 2007 : la patronne de l’agence photo Bestimage, Michèle Marchand, et un journaliste de Paris Match ont été placés hier en garde à vue en raison de soupçons de “subornation de témoin”.

Leave a Reply

%d bloggers like this: