DIRECT - Notre-Dame de Paris : du nouveau sur les causes de l'incendie NOTRE DAME – Comment un incendie a-t-il pu ravager la cathédrale Notre-Dame de Paris ? Répondre à cette question prendra du temps, mais les enquêteurs ont déjà quelques pistes.

L’essentiel

L’enquête ouverte pour déterminer les causes de l’incendie de Notre-Dame de Paris progresse. La brigade criminelle de la police judiciaire de Paris a commencé les investigations et a déjà auditionné une trentaine de personnes. Selon les informations du Parisien, le feu serait parti de la base de la grande flèche, là où débutait un grand chantier de restauration. Les agents de sécurité interrogés auraient indiqué aux enquêteurs que le foyer de l’incendie était localisé à l’angle, côté Seine, de la flèche. L’incendie aurait pu être causé par un court-circuit de l’installation électrique, la police “s’interroge notamment sur les ascenseurs qui ont été posés pour les travaux”, indique un proche du dossier au journal. Le PDG d’Europe Échafaudage, en charge des travaux, a toutefois martelé sur BFMTV que “l’ensemble des dispositifs et procédures de sécurité ont été respectés”. Le Parisien donne une autre information d’importance sur l’enquête : vers 18h15, lundi, une alarme incendie a clignoté sur les écrans de contrôle, mais un dysfonctionnement informatique aurait indiqué un mauvais endroit aux agents de sécurité. Lorsqu’ils ont identifié l’incendie, en ayant probablement perdu du temps pour constater les flammes, celles-ci faisaient déjà 3m de haut.

Les infos en direct

11:39 – A Notre-Dame, “je n’aurais jamais cru vivre ça”

Alors que les flammes allaient s’embraser dans la cathédrale, Johann Vexo était encore occupé à jouer de l’orgue, le célèbre et impressionnant instrument situé à l’intérieur de l’édifice. L’organiste de chœur à Notre-Dame explique à l’Est Républicain le moment où il a dû quitter les lieux ce lundi en début de soirée. “Une alarme incendie s’est déclenchée vers 18h30. C’était la première fois que je l’entendais et nous ne savions pas ce que c’était. On nous a expliqué ce que c’était et Notre-Dame a été évacuée”, explique-t-il, assurant penser à un “dysfonctionnement” et de rentrer “à nouveau dans la cathédrale”. “La messe a été annulée et je suis parti vers 18 h 45. Je n’ai vu ni fumée, ni feu, ni pompiers”, se souvient le musicien, qui a regagné son domicile, réalisant à ce moment-là qu’un important incendie s’était déclenché. “J’étais anéanti”, souffle-t-il.

11:26 – L’énorme succès des cagnottes en ligne pour Notre-Dame

L’élan de générosité constaté depuis l’incendie qui a ravagé Notre-Dame de Paris est assez spectaculaire. Surtout, il s’est mis en place très, très rapidement. Le Parisien rapporte que ce lundi soir, vers 22h40, alors que la célèbre cathédrale était encore en feu, la cagnotte mise en ligne sur la plateforme Leetchi baptisée “Financement des réparations de Notre-Dame de Paris” avait déjà dépassé les 6 000 euros. Dans le même temps, une seconde collecte de fonds en était déjà à 1 500 euros. Conscient du potentiel détournement de ces cagnottes, Leetchi a fait savoir qu’elles “étaient sous surveillance” et que “les fonds ne pourront être versés qu’au bénéficiaire prévu, sans intermédiaire”.

11:12 – L’orgue de Notre-Dame “a souffert mais pas de manière catastrophique”

C’est l’un des grands soulagement qui a fait suite au terrible incendie qui a ravagé Notre-Dame de Paris. L’orgue de la cathédrale a pu être préservé, Bertrand Cattiaux, chargé de l’entretien de l’instrument précisant à l’AFP qu’il “a souffert mais pas de manière catastrophique”. “C’est un monument historique d’une valeur inestimable, et connu dans le monde entier pas seulement pour son gigantisme mais pour sa qualité de son”, explique le spécialiste, non sans émotion. Bertrand Cattiaux précise que ce ne sont pas les flammes qui ont fait souffrir l’orgue, mais les “les infiltrations d’eau des lances à incendie”.

11:00 – Le gouvernement appelle aux dons pour Notre-Dame

Le gouvernement, par le biais de son compte Twitter, a lancé un appel aux dons pour que tout un chacun puisse participer à la rénovation de Notre-Dame de Paris, partiellement détruite ce lundi soir après ce violent incendie.

10:53 – Notre-Dame : le Médef s’indigne des critiques sur les donateurs

Alors que les polémiques pullulent autour des grands industriels ayant promis des dons pour aider à la rénovation de Notre-Dame de Paris, le patron du Médef s’en est indigné. “Les polémiques sont minables”, peste ce mercredi Geoffroy Roux de Bézieux. Et d’ajouter : “Il y a une formidable mobilisation de tout le monde, on va atteindre le milliard de dons dans la journée.  Il faut maintenir cet élan”.

10:39 – Pinault renonce à sa réduction d’impôts sur son don pour Notre-Dame

Alors qu’il a annoncé vouloir verser 100 millions d’euros pour aider à la rénovation de Notre-Dame de Paris, François-Henri Pinault a fait l’objet d’une polémique à propos de la réduction d’impôts qu’il aurait pu obtenir en faisant don de cette somme. Le milliardaire, à la tête du groupe Kering, a préféré mettre fin à la polémique en renonçant à cette réduction, selon les informations de Europe 1.

10:26 – Notre-Dame : le pape rend hommage aux pompiers

Le pape François a tenu a rendre hommage aux centaines de pompiers qui ont donné de leur personne afin de combattre les flammes lors de l’incendie de Notre-Dame de Paris. Il exprime ce mercredi “la gratitude de toute l’Eglise” envers les soldats du feu, “qui se sont dépensés, au risque même de leur vie”, écrit-il. Et d’ajouter : “Que la Vierge Marie les bénisse et soutienne le travail de reconstruction. Que cela puisse être une oeuvre collective, à la louange et à la gloire de Dieu”.

10:08 – Des tailleurs de pierre recherchés activement pour Notre-Dame

L’heure est à la réflexion quant à la reconstruction de la cathédrale. Si les dons affluent par centaines de millions d’euros, la France risque d’être confrontée “à un manque de main-d’oeuvre (…) en tailleurs de pierre, charpentiers et couvreurs”, a prévenu le secrétaire général des Compagnons du devoir Jean-Claude Bellanger, à l’AFP. “Pour le chantier de reconstruction, il faudrait que dès septembre nous recrutions en apprentissage 100 tailleurs de pierre, 150 charpentiers et 200 couvreurs”, a-t-il estimé. Le souci étant, selon lui, que “ces métiers manuels sont peu valorisés et attirent peu”.

10:07 – Faut-il reconstruire Notre-Dame à l’identique ?

La question se pose avec d’autant plus d’acuité que les délais souhaités par Emmanuel Macron et Anne Hidalgo sont très serrés. “Il y en aura qui penseront que la seule façon de restaurer Notre-Dame, c’est de la rendre exactement comme elle était avant”, fait remarquer Francis Maude, directeur du cabinet d’architectes Donald Insall Associates à l’AFP. Mais selon lui, il faut s’interroger sur la pertinence ou non de reconstruire une charpente en bois ou bien en acier, pour renforcer la cathédrale et la prémunir contre d’autres incendies.

09:47 – Un ennui de taille pour la reconstruction de Notre-Dame : le manque d’artisans

“Trouver suffisamment d’artisans capables de travailler la pierre, le bois, le plomb, le verre (…) est un défi pour le secteur dans toute l’Europe”, s’inquiète auprès de l’AFP Francis Maude, directeur du cabinet d’architectes Donald Insall Associates. Cet architecte, qui a participé à la restauration du château de Windsor, considère que cela “pourrait être l’élément clé qui déterminera le rythme et peut-être certaines des décisions qui seront prises au cours du processus de restauration”.

09:43 – Le coq de la flèche retrouvé dans les ruines de Notre-Dame

Jacques Chanut, président de la Fédération Francaise du Bâtiment et président de la Commission Croissance du Medef à Paris a indiqué sur son compte Twitter que l’un des adhérents du Groupement des Entreprises de Restauration de Monuments Historiques a retrouvé dans les décombres le coq du haut de la flèche de Notre-Dame. “Son intuition était la bonne ! Merci à nos bâtisseurs passionnés du patrimoine pour leur engagement : Le savoir-faire français est là”, s’extasie Jacques Chanut.

09:37 – Plus Belle la Vie a évoqué l’incendie de Notre-Dame de Paris

Preuve que même à Marseille, la catastrophe qui a touché la cathédrale parisienne émeut : les scénaristes de la série de France 3 ont inséré une séquence dans laquelle quatre jeunes protagonistes découvrent les images de l’incendie qui a ravagé Notre-Dame. “Vous vous rendez compte que c’est 900 ans d’histoire qui partent en fumée là ?”, lance une adolescente. “Je suis choquée”, répond une autre.

09:25 – Le Conseil des ministres intégralement consacré à Notre-Dame de Paris aujourd’hui

C’est une volonté du chef de l’Etat : ce mercredi, aucun autre dossier que ceux consacrés à la reconstruction de Notre-Dame ne sera examiné lors du Conseil des ministres. Des informations concrètes sur les engagements de l’Etat devraient être communiquées lors de la conférence de presse post-Conseil des ministres.

09:16 – Anne Hidalgo, comme Emmanuel Macron, souhaite que Notre Dame soit reconstruite en 5 ans

“En 2024, Paris accueillera le monde à l’occasion des Jeux Olympiques et Paralympiques. Il nous faut tout faire pour que la cathédrale Notre-Dame ait retrouvé toute sa splendeur à cette occasion”, a écrit la maire de Paris dans un communiqué de presse. Rappelons que selon les estimations des experts, il est peu probable que les travaux nécessaires soient réalisés en moins de 10 ans. Mais Anne Hidalgo veut accélérer les choses, tout comme le président de la République. “Nous aurons besoin de toute l’aide possible, de toutes les bonnes volontés, pour relever cet immense défi”, a-t-elle ajouté dans son communiqué.

09:11 – Déjà près d’un milliard d’euros pour la reconstruction de Notre-Dame

Stéphane Bern, interrogé ce mercredi matin sur RMC, s’est réjoui que la catastrophe de Notre-Dame ait touché à ce point les Français, et que les dons affluent pour financer les travaux de reconstruction. “Je vois, par les différents résultats que m’envoient les fondations demi-heure par demi-heure, que ça monte, ça monte. On est près de 900 millions ce matin. Je pense qu’on passera la barre du milliard dans la journée”, a-t-il indiqué.

09:03 – L’Unesco moins optimiste qu’Emmanuel Macron sur la durée de la reconstruction

Si le président français estime qu’il est possible de reconstruire Notre-Dame en 5 ans, Ernesto Ottone, sous-directeur général Culture de l’Unesco a estimé lui qu’il est “beaucoup trop tôt pour estimer le montant des dégâts causé par l’incendie”. Pour lui, “il est également prématuré de savoir combien de temps prendra la reconstruction”. Et d’ajouter, toutefois : “La France est mieux préparée que de nombreux autres pays dans lesquels de telles catastrophes se sont produites. Les inventaires sont actualisés, les archives sont à jour. C’est pourquoi les premières phases de reconstruction seront rapides”.

09:01 – “Il est possible que l’on ne sache jamais qui est à l’origine de cet incendie”

Le Parisien cite dans son article consacré aux avancées de l’enquête une source de l’enquête qui n’est pas vraiment optimiste sur les conclusions que pourront tirer les policiers à l’issue de l’investigation. “Il est possible que l’on ne sache jamais qui est à l’origine de cet incendie”, regrette-t-il. Il faut dire que les enquêtes menées sur les incendies sont les plus complexes.

08:56 – Comment faire un don pour la reconstruction de la cathédrale Notre-Dame de paris ?

La Fondation pour le patrimoine a mis en ligne une plateforme dédiée pour toutes celles et tous ceux qui souhaitent participer financièrement à la reconstruction de Notre-Dame de Paris. Pour participer, il suffit de se rendre sur cette page. A l’heure où sont écrites ses lignes, la collecte a déjà récolté 7 millions d’euros.

08:54 – Peu d’oeuvres et trésors de Notre-Dame ont été détruits dans l’incendie

Si les reliques les plus précieuses de Notre-Dame, à savoir la couronne d’épines du Christ et la tunique de Saint-Louis, ont pu être sauvées de l’incendie de la cathédrale par les pompiers, un bilan provisoire estime que 5 à 10% des oeuvres d’art que renfermait l’édifice ont été détruites. L’inventaire des œuvres des chapelles autour de la nef, qui peuvent avoir été abîmées par la fumée et l’eau, reste cependant à établir puisque pour des raisons de sécurité, il n’est pas encore possible d’accéder à la totalité de la cathédrale.

08:53 – Reconstruire Notre-Dame en cinq ans, c’est vraiment possible ?

Lors de son discours télévisé sur l’incendie qui a touché la cathédrale Notre-Dame de Paris, Emmanuel Macron a affirmé vouloir reconstruire l’édifice en cinq ans. Anne Hidalgo, la maire de Paris, a également déclaré qu’il fallait tout mettre en oeuvre “pour que la cathédrale Notre-Dame ait retrouvé toute sa splendeur” à l’occasion des Jeux olympiques de 2024, qui se tiendront dans la capitale. Certains experts sont moins optimistes, tant les travaux de reconstruction s’annoncent considérables. Stéphane Bern a de son côté évoqué “40 ans” pour mettre fin aux travaux de rénovation de Notre-Dame. Le directeur de la Fondation de l’Oeuvre Notre-Dame, Eric Fischer, a parlé pour sa part de “décennies”. “Les dégâts vont être considérables. (…) Vu l’ampleur présumée des travaux, quasiment l’intégralité des corps de métiers devra intervenir. Il y aura évidemment des travaux sur la pierre, de charpente, de métallerie, les installations techniques, comme l’électricité, l’éclairage, la couverture…”, estime Eric Fischer auprès de l’AFP.

LIRE PLUS

En savoir plus

Les causes exactes de l’incendie à Notre-Dame de Paris sont inconnues à ce stade, mais le monument était en travaux de restauration au moment où le feu s’est déclaré. Une enquête a été ouverte par le parquet de Paris pour déterminer les circonstances du départ de feu, et confiée à la police judiciaire. Selon les premiers éléments de l’investigation, révélés par Le Parisien, les policiers ont identifié que l’incendie avait débuté à la base de la grande flèche. Ils suspectent une défaillance sur l’installation électrique et un court-circuit, dont les causes restent à établir.

Dès le début de l’incendie à Notre-Dame de Paris, les images du drame ont circulé en masse sur les réseaux sociaux, avant que les agences de presse ne prennent le relais. Toute la soirée, les photos de l’incendie à Notre-Dame de Paris ont montré d’immenses flammes s’échappant du toit de l’édifice, dans un épais nuage de fumée. L’effondrement de la flèche de Notre-Dame sur elle-même a été un autre épisode riche en images dramatiques. Mardi, de nouvelles images ont été dévoilées par l’AFP, des photos prises à l’intérieur de la cathédrale, sur lesquelles on constate l’étendue des dégâts dans la nef. Retrouvez toutes les photos de l’incendie à Notre-Dame de Paris.

Bilan et victimes de l’incendie à Notre-Dame

L’incendie n’a heureusement pas fait de victimes graves, deux policiers et un pompier ont été légèrement blessés, ont font savoir les autorités ce mardi 16 avril. L’incendie de Notre-Dame de Paris est intervenu au premier jour des célébrations de la Semaine sainte qui mène à Pâques, principale fête chrétienne. Environ 13 millions de touristes visitent Notre-Dame de Paris chaque année.

La “forêt”, autrement dit la charpente de bois qui soutenait la toiture, datant du début du XIIIe siècle, a été totalement détruite, comme la flèche de la cathédrale qui s’est effondrée sur elle-même. Une des deux tours a été touchée et le feu a provoqué des dégâts à l’intérieur du monument. La flèche s’est notamment écrasée à l’intérieur, laissant un trou béant dans le plafond de l’édifice. L’inventaire des œuvres des chapelles autour de la nef, qui peuvent avoir été abîmées par la fumée et l’eau, reste à établir. En revanche, le trésor de la cathédrale, les objets sacrés, étaient en sécurité dans la sacristie. Le recteur de la cathédrale de Notre-Dame de Paris a indiqué dans la soirée de lundi que la couronne d’épines et la tunique de Saint-Louis ont pu être sauvées. Mardi, on apprenait par miracle que le coq de la flèche de Notre-Dame avait été retrouvé dans les décombres, abîmé, mais “restaurable”. Il contient des reliques inestimables. La Fondation du Patrimoine lance ce mardi une “collecte nationale” pour Notre-Dame de Paris. Avec des dons de plusieurs grandes fortunes (Pinault, Arnault, Bettencourt), le montant total récolté pourrait avoisiner le milliard d’euros.

Le vicaire général de l’archidiocèse de Paris, Mgr Benoist de Sinety, a indiqué que le grand orgue de la cathédrale, l’un des bijoux de Notre-Dame, était “pratiquement totalement détruit”, mais le ministre de la Culture s’est montré plus optimiste. Il aurait pu être sauvé partiellement, mais d’importants dégâts seraient à constater du fait de la chaleur et de l’eau déversée par les lances à incendie. On ignore encore ce qui pourra être sauvé de l’instrument et ce qui pourra être rénové. Il s’agit d’un objet unique et spectaculaire, contenant près de 8000 tuyaux, 5 claviers et 109 jeux. Sa première version date du XVe siècle, même si l’instrument avait atteint sa forme définitive seulement au XVIIIe siècle.

Une image à 360 degrés prise par un drone, après l’incendie de Paris, a été diffusé par le site Gigarama, spécialisé en photos de haute définition. Le cliché permet de prendre la mesure de l’étendue du feu qui a détruit presque entièrement la toiture de la cathédrale. Il est également possible de faire tourner l’image et de procéder à des zooms importants pour observer l’édifice en détail.

L’AFP a diffusé des images prises à l’intérieur de la cathédrale Notre-Dame de Paris après l’incendie qui a ravagé la toiture. Si l’autel a miraculeusement été préservé, le sinistre a détruit tout un pan du plafond de la grande nef, qui s’est effondré. De nombreux vitraux ont été détruits ou très dégradés, la rosace sud aurait en revanche été préservée.

Article le plus lu – Notre-Dame de Paris : qui est responsable ? › Voir les actualités