DIRECT. Manifestations contre le pass sanitaire : les rassemblements se poursuivent, 6 000 manifestants rec… – Franceinfo

Spread the love
  • Yum

Retrouvez ici l’intégralité de notre live #PASS_SANITAIRE

17h04 : A Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme), Lille (Nord), ou encore Toulon (Var), des rassemblements contre le pass sanitaire ont également eu lieu. On fait le point sur les principales manifestations de la journée dans cet article.

Des manifestants contre le pass sanitaire à Marseille (Bouches-du-Rhône), le 21 août 2021. (NICOLAS TUCAT / AFP)

16h25 : A Nancy (Meurthe-et-Moselle), quelque 1 800 personnes ont défilé contre le pass sanitaire, selon les derniers chiffres des forces de l’ordre.

16h18 : A Montpellier, des affrontements entre des militants antifascistes et des membres de la Ligue du Midi, un mouvement d’extrême droite, ont éclaté aux abords de la manifestation contre le pass sanitaire, nous apprend France Bleu Hérault. Des planches en bois et des bouteilles ont été jetées sur une partie du cortège, selon nos confrères.

15h56 : Plusieurs centaines de personnes défilent en ce moment à Paris contre le pass sanitaire. Franceinfo est sur place, l’occasion de faire un point sur la manifestation dans la capitale.

15h20 : Le cortège de la manifestation contre le pass sanitaire de Marseille s’est élancé il y a quelques minutes. Selon le journaliste Quentin Guéroult, présent sur place, “quelques milliers” de personnes sont rassemblées dans la rue.

13h52 : Bonjour @Plutotcalm, merci pour vos encouragements ! Les autorités s’attendent à plus ou moins 200 000 manifestants sur toute la France, soit à peu près la même mobilisation que le week-end dernier. Nous ne manquerons pas de vous tenir au courant quand nous aurons des chiffres.

16h49 : Bonjour et merci pour nous faire suivre les différents événements dans votre live très bien construit. Pour l’instant, il n’y a pas foule à Opéra ou République, quelles sont les anticipations de mobilisation ?

14h44 : Plusieurs manifestations contre le pass sanitaire ont débuté en France. A Pau, plusieurs milliers de personnes ont défilé dans le centre-ville, rapporte France Bleu Béarn Bigorre. La manifestation est en train de se terminer, par un sit-in devant la préfecture. A Mont-de-Marsan, dans les Landes, les quelque 200 manifestants se sont fait huer par des clients attablés à une terrasse de restaurant de la place Saint Roch, rapporte France Bleu Gascogne.

11h59 : Les premières manifestations contre le pass sanitaire viennent de démarrer, un peu partout en France, comme ici à Mont-de-Marsan, dans les Landes. Près de 200 000 personnes sont attendues sur l’ensemble du territoire.

11h13 : Des professionnels ont eu l’idée de fournir un bracelet à chaque client dont le pass sanitaire a déjà été contrôlé, afin d’éviter de le montrer plusieurs fois aux restaurateurs, par exemple. Mais cet outil ne remplace pas le certificat, il vient en complément de ce dernier, comme ici à Lille.

10h01 : L’attitude du mouvement anti-pass sanitaire vis-à-vis des responsables politiques est également radicalement différente par rapport à celle des “gilets jaunes”. Cette fois, peu importe de partager la rue avec des figures de la droite de la droite : le retrait du pass sanitaire est aux yeux de certains une “urgence” qui peut s’accommoder d’une récupération politique. Je vous en dis davantage dans cet article.

09h58 : L’opposition au pass sanitaire n’est toutefois pas un simple prolongement du mouvement des “gilets jaunes”. Des populations plus jeunes, plus urbaines ainsi que des commerçants ont fait leur apparition dans les cortèges. “Il s’agit de catégories touchées par la crise et l’instabilité des normes sanitaires”, résume Jean-Philippe Dubrulle, directeur d’études au sein du département Opinion et stratégies d’entreprise de l’Ifop.

10h02 : “Le président paie la manière dont il mène sa politique : quoi qu’il fasse et quoi qu’il dira, il sera rejeté par les ‘gilets jaunes’ jusqu’à la fin du quinquennat.”

Initiatrice du mouvement des “gilets jaunes” avec sa pétition contre la hausse des prix à la pompe, Priscillia Ludosky le reconnaît sans détour : certains ont ressorti leur gilet fluo du placard avant tout pour pouvoir clamer leur rejet du chef de l’Etat.

10h03 : Pour la sixième semaine consécutive, des “gilets jaunes” garniront les cortèges des opposants au pass sanitaire. Profil des participants, méthodes d’organisation, rapport à la récupération politique… Entre le mouvement contre la politique sanitaire du gouvernement et celui des “gilets jaunes”, les points communs sont aussi nombreux que les divergences. Je vous explique tout dans cet article.

Des "gilets jaunes" sont présents dans la rue depuis le début des manifestations contre le pass sanitaire. (ELLEN LOZON / FRANCEINFO)

(ELLEN LOZON / FRANCEINFO)

10h53 : Mais le politologue Jean-Yves Camus, spécialiste de l’extrême droite, n’est pas certain que cet effort porte ses fruits dans les urnes : “Il commence à y avoir du monde sur le créneau du souverainisme ‘antivax’. Or il n’y aura pas de place pour tout le monde.” Retour sur plusieurs mois de mobilisation des souverainistes dans cet article de Julien Nguyen Dang.

Le dirigeant des Patriotes, Florian Philippot (au centre), et le le chef de Debout la France, Nicolas Dupont-Aignan, défilent lors d'une manifestation contre le pass sanitaire près de l'Ecole militaire, à Paris, le 7 août 2021. (STEPHANE DE SAKUTIN / AFP)

(STEPHANE DE SAKUTIN / AFP)

10h52 : Pour Tristan Mendès France, cela semble évident : l’universitaire, membre de l’observatoire du conspirationnisme, souligne d’ailleurs l’emploi de “concepts valises” flous tels que le “Liberté” de Florian Philippot pour ratisser large au sein d’un mouvement de contestation lui-même pluriel, entre opposants au pass sanitaire, antivaccins ou encore anciens “gilets jaunes”.

10h50 : Florian Philippot, Nicolas Dupont-Aignan, François Asselineau. Depuis le début de la pandémie, les leaders souverainistes ont rejoint le mouvement de contestation des mesures sanitaires. Tous trois candidats à l’élection présidentielle, leur mobilisation interroge : s’agit-il de récupération politique ?

09h44 : La presse régionale s’intéresse au pass sanitaire, et notamment aux manifestations prévues aujourd’hui. Ouest-France offre sa une aux arnaques liées au formulaire, tandis que le Midi Libre s’alarme face aux propos antisémites entendus lors des rassemblements. Le Parisien a recueilli un témoignage précieux : celui de Zarifa Ghafari, l’unique femme maire d’Afghanistan, qui craint pour sa vie alors que les talibans se sont emparés du pouvoir. Couverture du Portada de La Dépêche du Midi (France)
Portada de Le Parisien (France)

10h45 : Il est 9 heures, le moment de faire le premier point sur l’actu de la journée :

• A l’approche de la rentrée, les opposants au pass sanitaire comptent accroître la pression sur le gouvernement pour leur sixième week-end de mobilisation.Plus de 200 manifestations prévues en France et devraient démarrer dès midi. Selon les estimations d’une source policière, entre “170 000 et 220 000” personnes devraient manifester.

Plus de 400 professionnels de santé se sont envolés de l’aéroport parisien d’Orly pour prêter main-forte à leurs confrères en Martinique et en Guadeloupe, où les hôpitaux sont saturés. Dans le même temps, le directeur général du CHU de Guadeloupe a rappelé “tous les personnels du CHU”, qui “doivent regagner leur poste sans délai”.

• Alors que les évacuations se poursuivent à l’aéroport, l’Otan appelle les talibans à permettre aux Afghans de quitter le pays. L’Alliance atlantique exhorte également les pays membres de l’organisation à rester en “étroite collaboration” au sujet des opérations d’évacuation. Les Etats-Unis ont évacué 13 000 personnes depuis le retour au pouvoir des talibans, a annoncé Joe Biden hier.

• Le gigantesque feu de forêt dans le Var est désormais fixé mais pas éteint et les pompiers restent en alerte avant une reprise attendue du vent ce week-end. Selon nos informations, la piste d’un mégot mal éteint est étudiée par les enquêteurs.

Leave a Reply

%d bloggers like this: