DIRECT. Liban : “Des morts et des blessés” dans les explosions à Beyrouth, selon l’agence nationale d’infor… – Franceinfo

Spread the love
  • Yum

Retrouvez ici l’intégralité de notre live #BEYROUTH

20h06 : Les images des explosions à Beyrouth sont particulièrement impressionnantes.

(FRANCE 3)

20h05 : Il est 20 heures et voici les principales informations de la soirée.

#INCENDIES Deux incendies se sont déclarés en fin d’après-midi à Port-de-Bouc et Martigues, à l’ouest de Marseille près de la zone industrialo-portuaire de Marseille-Fos. Une portion de l’autoroute A55 a été fermée. Les pompiers des Bouches-du-Rhône recommandent d’éviter absolument le secteur de Martigues et notamment l’A55 et la RN568 vers l’ouest.

Une forte explosion a secoué en fin d’après-midi le port de Beyrouth, la capitale libanaise, où de nombreuses personnes ont été blessées par des éclats de verres soufflés par la déflagration. La déflagration a été ressentie dans plusieurs quartiers de la ville et à plusieurs kilomètres aux alentours. Le bilan humain et les causes de l’explosion sont encore inconnues.

#CORONAVIRUS Les événements culturels, comme les spectacles et les concerts, de plus de 5 000 personnes pourront être autorisés par les préfets à compter du 15 août, en respectant “certaines conditions” sanitaires, a indiqué le ministère de la Culture ce soir.

#CORONAVIRUS Les chiffres sont “à la baisse” en Mayenne, où un accroissement anormal de la circulation du Covid-19 avait été constaté début juillet, et les actions menées pour imposer le masque, dépister et isoler vont “dans le bon sens“, a indiqué l’ARS.

19h40 : Vous êtes de plus en plus nombreux à m’envoyer des photos et des témoignages sur la situation à Beyrouth. Pensez à me laisser un moyen de vous recontacter (via Twitter, Facebook, par téléphone ou par email), afin que nous puissions vérifier vos informations et prendre votre témoignage. Surtout, soyez prudents et prenez soin de vous si vous êtes sur place.

19h32 : Le président libanais, Michel Aoun, convoque ce soir une “réunion urgente” du Conseil supérieur de la Défense, après les violentes explosions qui ont secoué le port de Beyrouth, ont annoncé ses services.

19h31 : Bonjour . Voici ce que nous savons pour l’instant de la situation à Beyrouth : deux explosions, survenues dans la zone portuaire de la capitale, ont causé des déflagrations très importantes ressenties et provoquant des dégâts matériels dans un rayon de plusieurs kilomètres. L’origine des explosions et le nombre de victimes n’est pas encore connu.

19h30 : Avez-vous plus de détails sur l’incident à Beyrouth ?

19h24 : Selon des témoignages rapportés par l’AFP, les déflagrations survenues dans le port de Beyrouth (Liban) ont été entendues jusqu’à la ville côtière de Larnaca, à Chypre, distante d’un peu plus de 200 km des côtes libanaises

18h52 : Pablo Percelsi habite dans le quartier d’Hamra, à 6 km du port. Son appartement n’a pas été trop endommagé par l’explosion, hormis sa porte. “Les Libanais ont gardé un sang froid remarquable. Ici tout est très calme désormais”, décrit-il.


(Pablo Percelsi)

18h51 : “L’explosion a eu lieu peu après 18 heures, je crois. J’ai été travailler en Irak, en Afghanistan, à Gaza dans le passé… Et je n’ai jamais entendu quelque chose de si violent.”

Pablo Percelsi, du Comité international de la Croix-Rouge à Beyrouth, a senti et entendu l’explosion qui a ravagé la zone portuaire de la capitale libanaise.

18h51 : “Je n’ai pas vu l’explosion, car j’habite à plus d’un kilomètre, mais bien évidemment je l’ai sentie et entendue. Au début on aurait cru un tremblement de terre. Puis l’explosion a cassé la porte de mon appartement“, raconte Pablo Percelsi à franceinfo, qui travaille au Comité International de la Croix-Rouge à Beyrouth.

18h35 : Contacté sur Twitter par franceinfo, Ahmad M. Yassine était dans sa voiture à Dayhe, dans la banlieue sud de Beyrouth, lorsque l’explosion a eu lieu. “Tout d’un coup, ma voiture a sauté des mètres en avant”, raconte-t-il. “Il a plu partout des débris de verre venant des maisons et des magasins alentour ! C’était horrible, beaucoup de personnes sont blessées et les magasins sont détruits.”

18h29 : Le secteur du port a été bouclé par les forces de sécurité, qui ne laissent passer que la défense civile, les ambulances et les camions des pompiers. Les journalistes ont été interdits d’accès, a constaté un correspondant de l’AFP sur place.

18h31 : Selon des correspondants de l’AFP sur place et des sources sécuritaires à l’AFP, deux fortes explosions ont secoué cet après-midi le secteur du port de la capitale libanaise Beyrouth.

18h16 : Le ministre de la Santé libanais Hamad Hasan a indiqué à la télévision libanaise LBC que l’explosion avait fait “un très grand nombre de blessés”.

18h10 : A cette heure, les causes de l’explosion sont encore inconnues, tout comme le bilan des blessés et victimes éventuelles. Nous vous tiendrons informés à mesure que la situation sur place se clarifiera.

18h11 : On fait le point sur l’actualité en cette fin de journée :

Une forte explosion a secoué la capitale libanaise. La forte déflagration a eu lieu dans la zone du port. L’origine n’est pas connue dans l’immédiat.

Emmanuel Macron annonce que l’Etat et les départements vont débloquer 160 millions d’euros pour verser une prime exceptionnelle Covid aux 320 000 aides à domicile.

• Les chaînes du service public France Ô et France 4, qui devaient initialement s’arrêter dimanche 9 août, vont finalement poursuivre leur diffusion encore quelque temps. La ministre de la Culture a annoncé le report d’un an de l’arrêt de la chaîne France 4 et la fermeture définitive de France Ô d’ici la fin du mois d’août.

18h02 : Selon des informations préliminaires de médias locaux, l’explosion serait le résultat d’un incident au port de Beyrouth. Une information non confirmée pour le moment.

18h01 : Les vitres de nombreux immeubles et magasins ont volé en éclats. D’épais nuages de fumée orange s’élèvent au dessus de la capitale. Les médias locaux diffusent des images de personnes coincées sous des décombres, certains couverts de sang.

18h00 : La correspondante d’Al-Jazeera décrit plusieurs personnes âgées blessées dans la rue. “C’est un cauchemar”, décrit-elle. L’Agence France-Presse publie de nouvelles photos des rues de Beyrouth après l’explosion, notamment celle d’une personne blessée.

(Anwar AMRO / AFP)

17h56 : “Beaucoup de personnes saignent, c’est une situation de chaos”, décrit au micro d‘Al-Jazeera (en anglais) Anchal Vohra, correspondante au Moyen Orient basée à Beyrouth. “Je ne sais pas si je pourrais aller au bâtiment de la Croix-Rouge qui est près de chez moi (…) dans la rue tout le monde essaye de sauver des blessés.”

17h54 : Selon une source sécuritaire à l’Agence France-Presse, deux explosions ont eu lieu au port de Beyrouth. Des dizaines de blessés sont à déplorer, selon un bilan provisoire. L’explosion s’est produite dans la zone du port qui abrite des entrepôts, précise Reuters.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *