DIRECT. Les explosions à Beyrouth ont fait plus de 100 morts, selon la Croix-Rouge – Franceinfo

Spread the love
  • Yum

Retrouvez ici l’intégralité de notre live #BEYROUTH

07h57 : Soutien au peuple Libanais Pour cette effroyable situation. Amitié

07h57 : On a mal pour tout le Liban 🙏🏻🇱🇧😢

07h57 : De tout coeur avec vous et avec nos frères libanais

07h57 : Vous êtes nombreux à faire part de votre émotion et de votre soutien pour le Liban.

07h54 : Le bilan s’alourdit : les deux gigantesques explosions au port de Beyrouth ont fait au moins 100 morts et plus de 4 000 blessés, indique la Croix-Rouge libanaise.“Nos équipes poursuivent leurs recherches et opérations de secours dans les zones environnantes”, ajoute l’organisation dans un communiqué.

07h50 : L’Elysée confirme que deux avions militaires avec un détachement de la sécurité civile (55 personnes et 15 tonnes de matériels) décolleront en milieu de journée depuis Roissy vers Beyrouth, pour une arrivée prévue en fin d’après-midi. Ces avions comprennent également 6 tonnes de matériel sanitaire, permettant la prise en charge de 500 blessés.

07h35 : L’explosion à Beyrouth intervient alors que le Liban est touché par une crise économique sans précédent. Le pays a vu l’inflation et le taux de pauvreté exploser depuis quelques mois, comme l’expliquait notre journaliste Marie-Violette Bernard dans cet article, il y a un peu plus de 15 jours.

07h31 : Les explosions à Beyrouth ont fait plus de 100 morts, selon la Croix-Rouge libanaise.

07h25 : “Je regarde en boucle, abasourdie, depuis des heures les images de la ville où je suis née, éventrée, détruite, je regarde les rues de mon enfance balayées par l’explosion”, a déclaré cette nuit sur Twitter la journaliste franco-libanaise Léa Salamé.

07h34 : Faisons un point sur l’actualité :

  • Deux énormes explosions dans le port de Beyrouth ont fait au moins 73 morts et 3 700 blessés hier soir. Le Premier ministre, Hassan Diab, affirme que ces déflagrations sont dues à l’explosion de 2 750 tonnes de nitrate d’ammonium.
  • La France va envoyer un détachement de la sécurité civile et “plusieurs tonnes de matériel sanitaire”, a annoncé cette nuit Emmanuel Macron sur Twitter. “Des urgentistes vont également rejoindre Beyrouth au plus vite pour renforcer les hôpitaux. La France est déjà engagée”, a ajouté le chef de l’Etat.
  • L’incendie survenu hier soir à Martigues (Bouches-du-Rhône) n’est toujours pas maîtrisé, mais il ne progresse plus, indique ce matin une reporter de franceinfo. Quelque 2 700 personnes ont été évacuées cette nuit, dont 468 par la mer. Un millier de pompiers sont mobilisés ce matin, déployés autour de la zone brûlée pour placer des lances et éviter les reprises de feu.

06h28 : “Des urgentistes vont également rejoindre Beyrouth au plus vite pour renforcer les hôpitaux. La France est déjà engagée”, a ajouté le chef de l’Etat.

06h27 : La France va envoyer un détachement de la sécurité civile et “plusieurs tonnes de matériel sanitaire” à Beyrouth, a déclaré cette nuit Emmanuel Macron sur Twitter.

07h35 : Le nitrate d’ammonium a causé plusieurs accidents industriels, dont l’explosion de l’usine AZF à Toulouse, le 21 septembre 2001 : 31 personnes sont mortes et la déflagration a été entendue à 80 kilomètres à la ronde. Aux Etats-Unis aussi, une terrible explosion à l’usine d’engrais West Fertilizer, au Texas, a fait 15 morts en 2013.

06h19 : Le nitrate d’ammonium est un sel blanc et inodore utilisé comme base de nombreux engrais azotés sous forme de granulés. Ils composent les engrais appelés ammonitrates, que les agriculteurs achètent en gros sacs ou en vrac. Ce ne sont pas des produits combustibles : c’est-à-dire qu’ils permettent la combustion d’une autre substance déjà en feu. Ils sont difficiles à faire exploser seuls.

06h12 : “Nous ne connaîtrons pas de repos tant que nous ne trouverons pas le responsable de ce qui s’est passé pour qu’il rende des comptes“.

Le Conseil supérieur de défense “recommande” au gouvernement de décréter l'”état d’urgence” pour deux semaines dans la ville de Beyrouth. Durant cette période, un “pouvoir militaire suprême sera chargé de toutes les prérogatives en matière de sécurité”, selon le communiqué de clôture du Conseil supérieur de défense.

06h09 : “Il est inadmissible qu’une cargaison de nitrate d’ammonium, estimée à 2 750 tonnes, soit présente depuis six ans dans un entrepôt, sans mesures de précaution”, a-t-il déclaré devant le Conseil supérieur de défense qui a tenu une réunion d’urgence.

07h05 : On commence tout de suite en revenant sur les deux énormes explosions qui ont eu lieu hier à Beyrouth, au Liban. On en sait plus sur ce qu’il s’est passé : le Premier ministre, Hassan Diab, affirme que ces déflagrations étaient notamment dues à l’explosion de 2 750 tonnes de nitrate d’ammonium, substance qui entre dans la composition de certains engrais mais aussi d’explosifs.

(ANWAR AMRO / AFP)

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *