Toulouse, France

L’essentiel à 20h

  • Les pompiers et les CRS ont dégagé les barricades à St Cyprien. Les manifestants détruisent les boutiques de l’avenue Etienne Billières. 
  • Les CRS ont chargé à deux reprises dans le centre-ville toulousain. Les émeutiers se sont retranché dans un immeuble à la nuit tombée. 
  • 6.600 manifestants ont été recensés par la préfecture de Haute-Garonne (bilan à 19h30). A Toulouse, la préfecture dénombre 5.500 manifestants.
  • La station du métro B Jean Jaurès a été fermée par Tisséo. La ligne A du métro est à nouveau fermée ce samedi soir.
  • 36 personnes ont été interpellées avec différentes armes (bombes artisanales, armes blanches, marteaux, gourdins, liquides inflammables…). 11 manifestants sont blessés.
  • La mobilisation a démarré dès l’aube, dans le calme avec des opérations escargot et des barrages filtrants dans toute l’Occitanie.

Notre direct

20h15 : Fin de ce direct sur France Bleu Occitanie. Merci de l’avoir suivi. Reportages à retrouver sur France Bleu dimanche matin et sur francebleu.fr 

20h00 : Le dispositif policier reste très important en centre-ville toulousain. Exemple ici à Jean-Jaurès.

19h30 : La préfecture de Haute-Garonne publie un nouveau bilan de la journée : 36 interpellations et 11 personnes blessées légèrement dans la manifestation toulousaine. “Je condamne avec la plus grande fermeté ces actes particulièrement violents qui n’ont pour but que de détruire” affirme le préfet de Haute Garonne et d’Occitanie, Etienne Guyot dans un communiqué.

19h00 : De nouvelles barricades sont en train d’être érigées dans le quartier des Arènes. 

18h40 : Des centaines de manifestants sont en train de remonter l’avenue Etienne Billières entre les métros Patte d’Oie et Saint-Cyprien – République. Selon notre reporter sur place, toutes les boutiques sur cette avenue sont saccagées par les casseurs.

18h30 : Les CRS sont en train de dégager les barricades dans le centre ville toulousain.

18h15 : Le point sur le réseau Tisseo à cette heure. La ligne A est rouverte, seule la station Saint Cyprien – République reste fermée.
L'état du réseau Tisseo à 18h - Aucun(e)L’état du réseau Tisseo à 18h
Les incidents se déplacent maintenant dans le quartier de la Patte d’Oie, à Toulouse.

18h05 :  A la nuit tombée, les pompiers reprennent petit à petit le contrôle du centre-ville et éteignent les barricades.

17h30 : Les pilleurs sont à l’oeuvre dans le quartier Saint-Cyprien. Une agence de l’assureur Allianz en a fait les frais. Les manifestants continuent de s’opposer aux forces de l’ordre alors que la nuit est en train de tomber. Les CRS ont chargé à deux reprises, alors que des dizaines de personnes montent dans les étages d’un immeuble.

17h15 : A Toulouse dans le quartier Saint-Cyprien, les casseurs ont pris le dessus. Ils détériorent tout ce qu’ils trouvent, mobilier urbain et boutique.  1 000 personnes font face aux forces de l’ordre. On assiste à une véritable scène de guérilla urbaine.

17h05 : Selon les informations de France Bleu Occitanie, ce sont 5 500 personnes qui ont manifesté cet après-midi à Toulouse, on compte 7 blessés parmi les manifestants, les forces de l’ordre ont procédé à 24 interpellations. En ce moment, plus d’un milliers de gilets jaunes et de casseurs font face aux forces de l’ordre dans le quartier Saint-Cyprien.

17h : la situation dégénère dans le quartier Saint-Cyprien avec des barricades enflammées et des affrontements devant le musée des abattoirs. Des visiteurs confinés à l’intérieur. Les émeutiers utilisent des briques face aux forces de l’ordre.

16h40 : Tisséo décide de fermer la ligne A du métro toulousain.
Le point sur les transports en commun toulousains à 16h40 par Tisséo - Aucun(e)Le point sur les transports en commun toulousains à 16h40 par TisséoCapture d’écran
16h30 : les affrontements qui ont débuté près de la station Compans-Caffarelli vers 14h suivent le cortège des gilets jaunes et se déplacent lentement vers le quartier Saint-Cyprien et Patte d’Oie, de l’autre côté de la Garonne.

16h20 : certains casseurs s’en sont pris à des distributeurs, des vélos en libre-service. D’autres ont bloqué un camion de sapeurs-pompiers qui venait éteindre le feu d’une barricade. 

16h10 : de graves incidents, avec notamment la multiplication de barricades enflammées, ont été observés par nos reporters dans le secteur Pont des Catalans-Canal de Brienne.

16h : après séparation par les forces de l’ordre à Compans, on distingue plusieurs défilés  autour du centre-ville de Toulouse : un au pont des Catalans composé notamment des marcheurs pour le climat, un à proximité du canal de Brienne où il y a des incidents, et un troisième cortège rue de Metz.

15h40 : face aux CRS après Compans, une majorité de marcheurs pour le climat a accepté de dévier et rejoignent le pont des Catalans. Mais des gilets jaunes veulent, comme la semaine dernière, rejoindre le centre ville et tentent de forcer le passage vers la place Jeanne d’Arc et la place Wilson.

15h10 : situation toujours très tendue avec les CRS dans le quartier de Compans à Toulouse : une quarantaine d’entre eux bloquent l’arrière du cortège. En face, la plupart des manifestants (personnel hospitalier, gilets jaunes et manifestants pour le climat) appellent au calme.  
Certains manifestants essaient de calmer la situation en s'asseyant devant les CRS - Radio FranceCertains manifestants essaient de calmer la situation en s’asseyant devant les CRS © Radio FranceThéo Caubel
15h00 : les CRS tentent de disperser une foule qui a rassemblé plusieurs milliers de personnes dans le centre de Toulouse,  à proximité de la station de métro Compans-Caffarelli. Blouses blanches, gilets jaunes et la marche pour le climat ne font plus qu’une seule manifestation depuis une heure.

14h45 : à peine dix minutes après le départ de la marche pour le climat, cette dernière a été coupée en deux à Compans. Les forces de l’ordre se sont immiscées dans la manifestation après avoir repéré plusieurs casseurs. Laissant place à des affrontements entre des jeunes personnes et les forces de l’ordre, qui ripostent par des jets de lacrymogène.