DIRECT. Covid-19 : Macron et Parker donnent le coup d’envoi des activités sportives – Le Parisien

Spread the love
  • Yum

L’essentiel

  • Jour J pour les réouvertures des terrasses de bars et de restaurants, des lieux culturels et des commerces non essentiels, mais aussi élargissement du couvre-feu qui passe à 21 heures : le point sur tout ce qui change ce mercredi.
  • 187 décès en 24 heures, un peu plus de 4000 malades en soins critiques en France. Dans la droite lignée des deux dernières semaines, les chiffres de l’épidémie confirment l’embellie sanitaire.
  • Le vaccin Pfizer peut désormais être conservé un mois au réfrigérateur. Une décision qui pourrait alléger la logistique et accélérer la campagne vaccinale contre le Covid-19.
  • Difficile démarrage des autotests de dépistage du Covid dans les lycées. Leur simplicité d’utilisation doit en faire le dispositif-clé du gouvernement dans la lutte contre le Covid-19 en milieu scolaire… malgré un retard à l’allumage.
  • Le pari du déconfinement progressif du gouvernement. Le chef de l’Etat et ses ministres seront sur le terrain ce mercredi pour profiter de cette journée, mais avec un message de prudence et de vigilance pour éviter une reprise de l’épidémie.

Les événements du jour

18h05. VIDÉO. A Paris, un retour en terrasse pluvieux mais joyeux

18 heures. Eurovision: le groupe islandais ne se produira pas en direct. Le groupe Dadi og Gagnamagnid qui représente l’Islande à l’Eurovision, l’un des favoris de l’édition 2021, ne participera pas en direct à la demi-finale de jeudi ni à la finale samedi à Rotterdam, l’un de ses membres ayant été testé positif mercredi au Covid-19. Un enregistrement de leur chanson « 10 years » effectué lors d’une précédente répétition devant être utilisé à la place. « Nous avons été extrêmement prudents pendant tout le voyage, c’est donc une énorme surprise », a confié dans un tweet le chanteur du groupe Dadi. « Nous sommes très contents de notre prestation et super excités que vous puissiez tous la voir », a-t-il ajouté.

17h48. Castex et Bachelot s’offrent une toile. Au premier jour de la réouverture des salles, le Premier ministre, Jean Castex, et la ministre de la Culture, Roselyne Bachelot, ont assisté à la projection du film «Slal» au cinéma Les 7 Parnassiens, un multi-salles d’art et essai situé dans le quartier Montparnasse à Paris. dans un cinéma parisien, mercredi après-midi, au premier jour de la réouverture des salles. Le président de la Fédération nationale des cinémas français (FNCF), Richard Patry, a expliqué au chef du gouvernement que, sur l’ensemble de l’Hexagone, « on pense qu’on va faire 200 000 entrées (mercredi), soit deux fois plus qu’un mercredi traditionnel: les Français ont formidablement envie de retourner au ciné ». « Et on les comprend! », lui a répondu le Premier ministre. Les cinémas sont pour l’heure astreints à une jauge maximale de 35%.

17h35. Les Vingt-Sept peinent à mettre en place un certificat sanitaire commun. Censé être opérationnel avant la fin juin pour faciliter les déplacements intra-européens cet été, ce document doit permettre à son détenteur d’attester qu’il a été vacciné contre le Covid-19, qu’il a passé un test négatif ou qu’il est immunisé après avoir été contaminé. Les discussions achoppent notamment sur la gratuité ou le plafonnement du prix des tests, que réclament les eurodéputés mais auxquels s’opposent les Etats membres en raison du coût que cela représente pour leurs finances publiques.

17h20. L’UE s’attend à un retour des touristes américains et asiatiques. Les ambassadeurs des Vingt-Sept se sont mis d’accord pour permettre l’entrée dans l’UE aux voyageurs de pays tiers ayant reçu les doses nécessaires de vaccins contre le Covid autorisés au niveau européen. Ce qui ouvre la voie au retour de touristes américains et asiatiques, habituellement très nombreux en Europe. Les voyageurs devront avoir été entièrement vaccinés depuis au moins 14 jours. Avec les deux doses de Moderna, Pfizer-BioNTech, AstraZeneca ou la dose unique de Johnson & Johnson.

Les Etats membres peuvent aussi décider d’accepter les touristes ayant reçu un sérum bénéficiant d’une homologation d’urgence par l’OMS, comme celui du chinois Sinopharm. Les Vingt-Sept sont aussi convenus d’élargir la liste des pays jugés suffisamment sûrs du point de vue sanitaire pour que leurs ressortissants, vaccinés ou non, soient admis sur le sol européen. Ce qui n’empêche pas qu’ils puissent être soumis à un test et/ou une quarantaine. Cette recommandation ne devrait pas être contraignante pour les Etats qui restent souverains sur leurs frontières.

17h05. Métro, bus et RER : l’offre de transports s’adapte au couvre-feu à 21 heures. Le service ne sera réduit qu’à partir de 21h30 dès ce mercredi, et non 19h30 comme jusqu’ici. Nos informations pratiques.

17 heures. Marseille : la Criée, toujours occupée, annule ses premières représentations. « Il y a urgence » à rouvrir, plaide Macha Makeïeff, la directrice de la Criée, le théâtre national de Marseille occupé depuis la mi-mars et contraint d’annuler ses premières représentations, jusqu’à samedi au moins. Des dizaines de personnes occupent toujours 24 heures sur 24 la Criée, des intermittents mais aussi des étudiants, des sans-papiers. Ils réclament l’abandon de la réforme de l’assurance chômage qui doit entrer en vigueur début juillet mais inscrivent aussi leur mouvement dans une convergence de luttes, anti-raciste, anti-sexiste ou contre les violences policières. D’autres théâtres sont toujours occupés en France, à l’image du Théâtre de l’Odéon à Paris.

16h50. Réouverture des cinémas : effervescence et record historique à l’UGC Ciné Cité des Halles, à Paris. Le cinéma des Halles a battu son record de fréquentation historique pour un mercredi matin. Plusieurs acteurs, réalisateurs et de nombreux professionnels du cinéma étaient présents pour la réouverture des salles après 200 jours de fermeture. Notre reportage.

16h33. Levée des brevets : l’UE proposera à l’OMC une alternative. L’UE sera « constructive » à l’Organisation mondiale du commerce (OMC) pour évaluer une levée des brevets de vaccins anti-Covid, voulue par Washington. Mais elle proposera d’abord des mesures permettant d’augmenter rapidement la production.« Accélérer la production et partager les vaccins fabriqués plus largement et plus rapidement à un coût accessible, c’est la seule solution efficace pour combattre cette pandémie partout », a déclaré le vice-président de l’exécutif européen, Valdis Dombrovskis. Concernant une levée indiscriminée des droits de propriété intellectuelle sur les vaccins, encouragée par les Etats-Unis, les Vingt-Sept ont déjà exprimé leur scepticisme, en soulignant la longueur des transferts de savoir-faire industriel.

16h25. Emmanuel Macron, Tony Parker et Laure Boulleau échangent avec des jeunes dans un gymnase Après un café très médiatique au petit matin avec Jean Castex, Emmanuel Macron a voulu marquer le début de réouverture des activités sportives en se rendant dans l’après-midi dans un gymnase de Pont-Sainte-Marie (Aube). Arrivé au côtés de l’ex-star du basket Tony Parker et de la footballeuse Laure Boulleau, il doit assister à une animation basket et surtout présenter le « Pass Sport », une nouvelle aide pour les jeunes sportifs. Ce « Pass Sport », une aide de 50 euros par enfant, destiné aux familles qui perçoivent l’allocation de rentrée scolaire ou pour les enfants souffrant de handicap, aide à financer l’inscription dans un club affilié à une fédération (ou, dans les quartiers prioritaires de la ville, également à une association sportive). Au total, 5,4 millions d’enfants seront éligibles à cette aide disponible à la rentrée.

16h15. «Éloignez-vous des gens vaccinés» : quand les antivax prônent la distanciation sociale et le masque. Elles provoqueraient fausses couches, AVC, la mort d’animaux de compagnie ou encore des crises cardiaques. La rumeur d’«excrétions vaccinales» dangereuses venant des personnes immunisées contre le Covid-19 fait florès parmi les membres de la mouvance antivaccins, qui finissent, ironie du sort, par promouvoir gestes barrière et port du masque. Notre article.

16 heures. La Clusaz ouvre temporairement son domaine skiable. La station de ski de Haute-Savoie a décidé de profiter du retour de la neige pour ouvrir une partie de ses remontées mécaniques gratuitement, grâce à «des conditions d’enneigement exceptionnelles». Notre article.

15h50. Le dépistage du Covid-19 par des chiens scientifiquement prometteur . La capacité des chiens à détecter le virus du Covid-19 dans la sueur humaine donne des résultats « très prometteurs » selon une étude française menée du 16 mars au 9 avril. Deux méthodes de dépistage du Covid-19 ont été comparées : le test de référence RT-PCR sur prélèvement nasopharyngé et le test olfactif canin. Un peu plus de 300 volontaires âgés de 6 à 76 ans y ont participé, ainsi que neuf chiens entraînés et des pompiers français et venus des Emirats arabes unis. Les participants ont posé des compresses deux minutes sous leurs aisselles. Ces compresses ont ensuite été enfermées dans des bocaux puis reniflées par au moins deux chiens différents. Sur les 335 personnes testées, 109 étaient positives au test PCR de référence nasopharyngé. « La sensibilité du test olfactif canin » « est de 97% » et « la spécificité », la proportion des vrais négatifs décelés, « est de 91% », conclut l’étude. Notre article.

15h40. Des forains ralentissent la circulation dans toute la France. De la Bretagne à la Méditerranée en passant par le Nord: des forains mènent mercredi des opérations escargots dans toute la France, engendrant bouchons et ralentissements, pour réclamer la reprise de leur activité encore stoppée par l’épidémie de Covid. « Les fêtes foraines sont clairement menacées et pénalisées contrairement aux rues piétonnes des centres-villes », s’est émue la Fédération des forains de France. «Ils ont laissé les cinémas et les théâtres (…) et nous qui sommes dehors à travailler, on ne peut pas », dénonce Eric Santamans, organisateur d’une opération escargot au péage de Toulouse Nord.

Dans le Nord de la France, sur l’autoroute A2, un convoi de forains au péage d’Hordain entraîne des perturbations sur 4 km dans le sens Bruxelles/Paris et sur 3 km en sens inverse selon la cellule de vigilance routière. Sur l’autoroute A26, dans le sens Reims-Calais, les perturbations s’étalaient sur 5 km, en plus d’une action à Sète (Hérault). Lire ci-dessous.

15h35. Venez vous faire vacciner chez le Roi Soleil ! L’orangerie du château de Versailles va se transformer en centre de vaccination éphémère du 25 au 29 mai prochains. 5 000 créneaux sont dès à présent disponibles sur le site Doctolib. Précisions dans notre article.

15h25. Sous la pluie, Chambord se rouvre à la vie. Il pleut sur Chambord, mais le bonheur est palpable: le château a rouvert doucement ses portes après plus de six mois sans public. La pluie abondante est même une alliée pour éviter un afflux massif de visiteurs. Sous leurs parapluies, les quelques touristes ne s’attardent pas dans les jardins. Ils flâneront plus tard entre deux averses. Direction le château et son double escalier célèbre. Le directeur général du Domaine national, Jean d’Haussonville, s’y trouve, devant la première volée de marche, pour accueillir les premiers visiteurs.« On est heureux de rouvrir, le personnel avait besoin de travailler. On voyait ce confinement se prolonger avec beaucoup d’inquiétude parce que sans recettes, on ne peut pas vivre, explique-t-il. Chambord, sans public, c’est la vie qui fait défaut, un peu comme une école sans enfant.

15h15. Les aides européennes à TAP et KLM contestées par Ryanair. Saisie par Ryanair, la justice européenne a infligé un camouflet à la Commission européenne en estimant qu’elle n’avait pas assez motivé son feu vert aux aides d’État du Portugal et des Pays-Bas à leurs compagnies aériennes TAP et KLM. Dans deux arrêts distincts, le Tribunal de l’Unio a demandé à la Commission d’adopter une nouvelle décision pour justifier chacune de ces aides exceptionnelles. Formellement, le tribunal a annulé les décisions de Bruxelles. Mais, tenant compte de la crise, les juges ont également suspendu les effets de ces annulations, accordant à l’exécutif européen un délai d’au moins deux mois pour revoir sa copie, sans que le remboursement des aides publiques ne soit nécessaire. Une victoire symbolique pour Ryanair mais sans bénéfice concret, ni remise en cause de la jurisprudence favorable aux aides publiques.

14h58. Un confinement dur et court est-il préférable à une version plus soft mais plus longue ? Une équipe de chercheurs a cherché à analyser l’efficacité et l’impact des différents types de confinement sur l’épidémie mais aussi sur la façon dont les restrictions sont vécues et acceptées par la population. Explications.

14h45. Royaume-Uni : le flou autour des consignes sur les voyages à l’étranger. Le Premier ministre britannique a été contraint de défendre les restrictions fixées par son gouvernement en matière de voyages internationaux. Le chef de l’opposition travailliste, Keir Starmer, a accusé le gouvernement de donner des instructions contradictoires en ouvrant de nouveau les frontières, tout en déconseillant à la population de partir en vacances à l’étranger à l’exception de quelques rares destinations.« Nous essayons de cesser de légiférer sans fin pour tout et de nous appuyer sur des recommandations en demandant aux gens de faire ce qui est juste », lui a rétorqué Boris Johnson au Parlement.

Depuis lundi, les pays sont classés par couleur : vert, orange et rouge en fonction de la situation sanitaire sur place. Seuls quelques-uns d’entre eux, comme le Portugal, sont placés sur « liste verte », ce qui évite une quarantaine et permet de n’effectuer qu’un seul dépistage à leur retour. La plupart des destinations prisées des Britanniques, comme l’Espagne, l’Italie, la France et la Grèce, se trouvent sur liste orange, obligeant les voyageurs en provenance de ces pays à passer dix jours en quarantaine chez eux et à subir deux dépistages payants. Mais, interrogés par différents médias ces derniers jours, des ministres ont exprimé des avis différents sur la possibilité de se rendre ou non dans des destinations sur liste orange, semant la confusion.

14h35. Le salon tech de rentrée, l’IFA de Berlin, une nouvelle fois annulé cette année. « Les derniers développements de l’épidémie introduisent trop de risques dans l’organisation de l’événement pour tout le monde», tranchent les organisateurs. Retour de l’édition sur place en 2022.

14h30. La colchicine inefficace chez les malades hospitalisés. La colchicine n’est pas efficace chez les malades du Covid-19 hospitalisés, selon les conclusions du vaste essai clinique britannique Recovery. «Malheureusement, il n’y a aucune preuve d’un bénéfice clinique » de ce médicament, selon les résultats de cet essai portant sur 11 000 patients, a tweeté l’un des responsables de cet essai, Peter Horby. Fin janvier, des chercheurs de l’Institut de cardiologie de Montréal avaient assuré que cet anti-inflammatoire pouvait réduire de façon significative les complications et la mortalité chez les malades du Covid-19. Mais leur étude préliminaire, nommée Colcorona, portait sur des patients atteints du Covid mais qui n’étaient pas hospitalisés.

14h15. Malaisie : le taux de contamination au plus haut. 6 075 nouveaux cas de Covid-19 ont été enregistrés aujourd’hui dans ce pays d’Asie du Sud-Est où les autorités décrivent la situation comme «grave», avec des hôpitaux proches de la saturation dans certaines régions. Du jamais-vu jusqu’ici. Le pays, en majorité musulman, est confronté à une progression de l’épidémie depuis des mois et avait imposé des restrictions nationales avant les fêtes de l’Aïd el-Fitr. Mais l’épidémie a continué à progresser et les autorités envisagent des confinements stricts dans certaines zones. La Malaisie recense 485 496 cas et 2 040 morts depuis le début de la pandémie.

13h50. Le Malawi obligé de détruire près de 17 000 vaccins expirés. Le Malawi, l’un des pays les plus pauvres au monde, a été obligé incinéré près 17 000 doses du vaccin AstraZeneca, dont la date de péremption était dépassée depuis mi-avril. Les autorités ont affirmé que leur destruction s’imposait pour rassurer un pays encore méfiant à l’égard des vaccins. « Lorsque le lot de l’Union Africaine est arrivé ici, il avait une durée de conservation de deux semaines et malheureusement, pendant ces deux semaines, nous n’avons pas pu tout absorber, principalement en raison de la propagande contre le vaccin AstraZeneca, même si nous avons essayé de rassurer les Malawites », a ajouté la ministre de la Santé.

13h30. Les anticorps protecteurs du Covid-19 restent présents plus de 12 mois après une contamination et la vaccination ne fait qu’accroître leur efficacité. Selon une étude menée par les Hôpitaux universitaires de Strasbourg, un an après une contamination au coronavirus, les anticorps protecteurs persistent chez les patients et on observe une réduction significative du risque d’infection. Cette étude menée aux Hôpitaux universitaires de Strasbourg et pilotée par la Professeure Samira Fafi-Kremer, a suivi pendant un an 1 309 personnels hospitaliers dont 393 ayant eu une forme légère du SARS-CoV-2 et 916 n’ayant pas contracté l’infection. Après une seule dose de vaccination, le taux d’anticorps augmente fortement quel que soit le taux pré-vaccinal et quel que soit le type de vaccin administré.

13h10. 3 406 803 morts dans le monde depuis fin décembre 2019. Après les États-Unis avec 587 219 décès, les pays comptant le plus grand nombre de morts sont le Brésil (439 050), l’Inde (283 248), le Mexique (220 746) et le Royaume-Uni (127 691).

12h50. Un deuxième vaccidrive en France. La Caisse primaire d’assurance maladie (CPAM) a décidé d’ouvrir le deuxième vaccidrive de France, à Villepinte, en Seine-Saint-Denis. Il sera donc possible dès ce vendredi de recevoir une injection de vaccin anti-Covid tout en restant dans son véhicule, et ce sans rendez-vous. Jusqu’à 800 doses de Pfizer pourront être injectées quotidiennement. Le premier vaccidrive a vu le jour mi-avril dans le département de l’Hérault.

12h40. Maïwenn se réjouit de la réouverture des cinémas. La réalisatrice française, Maïwenn, était présente à l’UGC Ciné-cité, aux Halles, ce mercredi. Son nouveau film « ADN » ressort dans les salles obscures aujourd’hui. Il était en effet sorti quelques jours avant le confinement d’octobre. « C’est un melting-pot de plein d’émotions, angoisse, stress, je suis heureuse de donner l’oxygène nécessaire à un film », a-t-elle déclaré.

12h35. Rétropédalage sur la fin du masque en extérieur. Plusieurs départements avaient dans un premier temps annoncé un assouplissement du port du masque en extérieur dans les zones à faible densité de population. Après une demande du ministre de l’Intérieur, la Creuse, l’Ardèche et la Seine-et-Marne ont fait machine arrière. Pour tout comprendre à ce rétropédalage, lisez notre article.

12h20. Réouverture progressive en Autriche. Les Autrichiens peuvent dès à présent retourner au restaurant ou dans un bar. Les lieux de culture et de sport sont également concernées par ces réouvertures. Un protocole sanitaire strict a été mis en place. A l’intérieur des restaurants, il ne sera pas possible d’être à plus de quatre adultes autour d’une table. Pour aller à l’opéra par exemple, il faudra au préalable avoir effectué un test anti-Covid, être vacciné ou s’être récemment remis du coronavirus.

12h05. Olivier Véran espère « tourner la page du Covid» en « novembre ou décembre». On peut espérer « tourner la page du Covid » en « novembre ou décembre » prochains, « si de nouveaux variants qui contournent la vaccination n’ont pas émergé d’ici là », a estimé le ministre de la Santé, Olivier Véran. Et d’ajouter: «Je suis optimiste sur les conditions de réussite de ce déconfinement, je resterai prudent pour vous dire si c’est complètement derrière nous.»

12 heures. Le propriétaire d’une salle condamné à 350 euros d’amende pour l’avoir loué pour un mariage. Le propriétaire d’une salle où 150 personnes s’étaient réunies en plein couvre-feu pour fêter un mariage en décembre dans l’Orne a été condamné i à 350 euros d’amende pour ouverture non autorisée. Poursuivi également pour mise en danger de la vie d’autrui, l’homme âgé de 50 ans a en revanche été relaxé sur ce point par le tribunal correctionnel d’Argentan. Dans la nuit du 15 au 16 décembre 2020, jour de la fin du deuxième confinement mais du début du couvre-feu nocturne, Alexandre L. avait loué à des membres de la communauté des gens du voyage une salle de plusieurs centaines de m2 dans un domaine qu’il avait acheté à Avernes-Saint-Gourgon, afin d’y célébrer un mariage.

11h45. La justice européenne annule l’aide publique des Pays-Bas à KLM. La justice européenne a annoncé l’annulation de l’autorisation accordée par la Commission européenne d’une aide publique des Pays-Bas de 3,4 milliards d’euros pour la compagnie aérienne KLM, branche néerlandaise d’Air France-KLM. Pour autant, dans la mesure où ces aides financières destinées à soutenir la compagnie nationale lourdement impactée par l’épidémie sont particulièrement importantes pour l’économie néerlandaise, le Tribunal de l’UE, saisi par le compagnie irlandaise à bas coûts Ryanair, a aussi suspendu l’exécution de cette annulation dans l’attente d’une nouvelle décision de l’exécutif européen.

11h30. Accord des 27 pour permettre l’entrée dans l’UE aux voyageurs entièrement vaccinés. Ils devront avoir reçu les doses nécessaires de vaccins contre le Covid-19 autorisés dans l’UE. Cependant, cette mesure n’a pas d’application contraignante.

11h10. Des forains manifestent à Sète. Une cinquantaine de forains, réclamant l’autorisation par le gouvernement de la reprise de leur activité, sur fond de recul de l’épidémie ont perturbé avec leurs camions la circulation depuis l’autoroute A9 jusqu’à l’entrée de Sète (Hérault). Dans un communiqué annonçant une mobilisation nationale avec plusieurs points de blocage à travers la France, la Fédération explique avoir décidé de saisir à nouveau le Conseil d’Etat « pour faire respecter l’ordonnance du 25 janvier dernier qui était très claire, permettant aux entreprises foraines d’ouvrir dans les mêmes conditions que les activités culturelles, ce qui n’est pas le cas actuellement ! ».

11 heures. L’inflation dans la zone euro s’est accélérée en avril. En raison principalement de l’augmentation des prix de l’énergie, l’indice d’évolution des prix à la consommation affiche une progression de 1,6% sur un an après +1,3% en mars en rythme annuel. L’énergie a été de loin le principal contributeur à l’augmentation générale des prix, avec une hausse de 10,4% en rythme annuel, contre +0,9% pour les services et +0,6% pour la catégorie de l’alimentation, de l’alcool et du tabac. La BCE a déjà dit s’attendre à une accélération de la hausse des prix et averti que l’inflation pourrait temporairement dépasser son objectif d’un chiffre « inférieur à, mais proche de 2% ».

10h22. A la Clusaz, la saison de ski ouvre pour… deux jours. La station de Haute-Savoie va ouvrir gratuitement une partie de son domaine skiable dimanche et lundi à 2000 skieurs grâce à « des conditions d’enneigement exceptionnelles ». « Nous pouvons donc vous annoncer officiellement l’ouverture de la saison d’hiver le 23 mai et au passage, la fermeture de cette saison le 24. La saison n’aura jamais été aussi courte et intense ! », ironise la station. Au total, cinq pistes du secteur de la Balme, qui culmine à 2400 mètres d’altitude à l’est de la station, seront accessibles gratuitement et selon le protocole sanitaire aux férus de glisse, qui pourront emprunter deux télésièges et un télécabine.

10 heures. Nette hausse en trompe-l’œil du marché automobile en Europe. En avril, les ventes de véhicules neufs en Europe ont bondi de 218,6 %. Cette impressionnante hausse découle uniquement d’un effet de comparaison très favorable par rapport au même mois de l’an dernier où les immatriculations avaient chuté de 76 %. Par rapport à avril 2019, le volume des ventes reste inférieur d’environ 300 000 unités, signe que la crise est toujours présente.

9h45. Du monde pour la réouverture du musée du Louvre. Quelques dizaines de visiteurs n’ont pas voulu rater la réouverture du célèbre musée.

9h30. L’industrie pharmaceutique appelle à partager les doses. Les principales organisations de l’industrie pharmaceutique ont exhorté à « intensifier un partage responsable des doses » de vaccins dans le monde, estimant que la production sera suffisante pour « vacciner la population adulte mondiale » d’ici la fin de l’année. Ces associations estiment que 11 milliards de doses de vaccins pourront être produites d’ici la fin 2021 contre 2,2 milliards à la fin mai. Pour « intensifier un partage responsable des doses », ce lobby pharmaceutique encourage notamment les gouvernements bien dotés en vaccins à partager « une part significative de leurs doses » via le dispositif Covax, destiné à approvisionner les pays défavorisés.

9h10. « Je ne suis pas trop inquiet. Il n’y aura pas de mur des faillites », selon Geoffroy Roux de Bézieux, le patron du Medef. Sur France info, le patron du Medef a estimé que malgré la fin progressive du quoi qu’il en coûte, il ne s’attendait pas voir un mur des faillites se produire dans le pays. Il s’est dit optimiste la réussite du déconfinement et de la réouverture de nombreuses activités, estimant avoir « le sentiment que c’est la bonne » cette fois.

8h46. La fin du masque en extérieur cet été ? « On l’espère », a affirmé ce mercredi matin sur BFMTV le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal. Et de poursuivre avec prudence : « Si ça continue à s’améliorer, probablement qu’à l’été, dès qu’on considérera que raisonnable et responsable, on le fera. » De son côté, le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin, au micro de France Inter, a estimé qu’il était « encore trop tôt pour alléger le port du masque », alors que plusieurs départements l’avaient annoncé mardi : «Avec le ministre de la Santé, nous avons demandé aux préfets de retirer leurs arrêtés, ce moment viendra, il n’est pas encore venu. »

8h30. Macron et Castex en terrasse. Le président et son Premier ministre, mais aussi d’autres membre du gouvernement, se sont attablés à une terrasse d’un café parisien ce mercredi matin. « Il faut rester prudent. Habituons-nous à essayer de vivre ensemble le temps présent », a commenté le chef de l’Etat au micro de BFMTV. Il a évoqué un « petit moment de liberté retrouvée qui est le fruit de nos efforts collectifs ».

8h15. Un été touristique « bleu blanc rouge » pour Jean-Baptiste Lemoyne. Pour le secrétaire d’Etat au tourisme, interrogé sur Sud radio, la première phase du déconfinement « c’est juste le bonheur », « c’est la liberté retrouvée ». Pour le secrétaire d’État, ce doit être « le printemps des restaurants, le printemps de la gastronomie ». En outre, ces réouvertures marquent le début de la saison. Il demande que « cette saison soit à nouveau un été bleu-blanc-rouge » soit « le fait que les Français redécouvrent toutes les richesses de notre territoire ». « Il y a ce besoin aussi d’être en soutien de cette économie touristique », confie-t-il.

8h10. Taïwan va recevoir 400 000 doses supplémentaires de vaccin d’AstraZeneca. Alors que le pays est confronté à une diminution des stocks de vaccins et à une flambée d’infections, ces doses supplémentaires vont être fournies dans le cadre du programme mondial de partage de vaccins COVAX. A ce jour, le stock de vaccins dont dispose le pays s’épuise rapidement. Taïwan n’a reçu qu’environ 300 000 doses et au moins deux tiers de ces vaccins ont été administrés. Ces doses supplémentaires vont arriver aujourd’hui en provenance d’Amsterdam.

8h05. Au moins 75 % des résidents du Village olympique pendant les JO de Tokyo seront vaccinés, selon le patron du CIO. Au moins 75 % des résidents du village olympique des Jeux de Tokyo « ont déjà été vaccinés ou ont prévu de le faire » avant l’ouverture des JO le 23 juillet, a déclaré le président du Comité international olympique (CIO) Thomas Bach. « Nous avons de bonnes raisons de penser que ce taux montera bien au-delà de 80 % », a-t-il ajouté. Le CIO est en outre disposé à fournir du personnel médical supplémentaire pour les Jeux alors que nombre de Japonais s’inquiètent que l’événement mette encore davantage sous pression le système de santé japonais.

8 heures. « Un vrai moment de renouveau, de retrouvailles », selon le ministre en charge des PME Alain Griset. Interrogé à la terrasse d’un café, Alain Griset s’est félicité de cette réouverture. En attendant, le ministre en charge des PME a confirmé le maintien des aides pour les restaurateurs jusqu’au mois d’août avant de faire un point de situation à cette date.

7h50. Le Québec va bientôt se déconfiner. Le Premier ministre du Québec, l’une des provinces canadiennes les plus touchées par la pandémie de coronavirus, a annoncé la levée prochaine des mesures de confinement grâce notamment au succès de la campagne de vaccination. Mesure-phare de ces annonces, la levée à partir du 28 mai du couvre-feu instauré dans toute la province depuis début janvier. Fin mai, les terrasses des restaurants pourront aussi ouvrir dans toute la province, les déplacements entre régions seront de nouveaux autorisés, et les stades et salles de spectacle en extérieur pourront accueillir jusqu’à 2 500 personnes par groupes étanches de 250. Mi-juin, ce sera au tour des terrasses de bar de rouvrir et deux semaines plus tard, les festivals extérieurs.

7h40. Le Sénat a adopté le projet de loi de gestion de la sortie de crise sanitaire. Le Sénat dominé par l’opposition de droite a adopté, dans la nuit de mardi à ce mercredi, le projet de loi de sortie progressive de l’état d’urgence, après l’avoir substantiellement modifié. L’article voté par les sénateurs prévoit de prolonger l’état d’urgence sanitaire jusqu’au 30 juin, pour prendre en compte le maintien d’un couvre-feu. En outre, un régime « intermédiaire » serait institué du 1er juillet au 15 septembre, permettant au gouvernement de prendre des mesures de restrictions face à la pandémie, à l’exclusion de mesures « fortement attentatoires aux libertés » comme la fermeture d’établissements. Les députés et les sénateurs vont devoir tenter, jeudi, de se mettre d’accord sur un texte commun. Lire notre article ici.

7h35. Des vaccins pour les athlètes des Amériques pour les JO de Tokyo. Des athlètes de plus de 40 pays d’Amérique latine et des Caraïbes n’ayant pas eu l’occasion d’être vaccinés pourront recevoir le vaccin Johnson & Johnson. L’Organisation sportive panaméricaine qui rassemble 41 comités nationaux olympiques du continent américain, a décidé d’offrir 4 000 doses de ce vaccin à ceux participant aux Jeux Olympiques de Tokyo-2021.

7h30. Vaccination obligatoire pour entrer dans certains lieux en Arabie saoudite. La vaccination sera obligatoire en Arabie saoudite à partir du 1er août pour entrer dans tout lieu public ou privé ainsi que pour utiliser les transports publics. Cette annonce, destinée à renforcer la vaccination dans le royaume, intervient après la décision de n’autoriser que les salariés vaccinés du secteur public ou privé à regagner leur lieu de travail.

7h20. Les frontières terrestres de l’Algérie restent fermées. Les frontières terrestres de l’Algérie resteront fermées alors que les liaisons aériennes vont reprendre à partir du 1er juin, selon le Haut conseil de sécurité algérien. Cette réouverture débutera dans un premier temps par « un plan de cinq vols quotidiens de et vers les aéroports d’Alger, de Constantine et d’Oran », les plus grandes villes du pays.

7h15. En Ardèche, la préfecture diffère l’assouplissement du port du masque. La préfecture de l’Ardèche a reporté l’assouplissement du port du masque dans l’espace public qu’elle avait annoncé plus tôt dans la journée, dans un souci d’harmonisation entre les départements. « Afin que les règles du port du masque soient harmonisées entre tous les départements, la publication de l’arrêté préfectoral assouplissant le port du masque en Ardèche est reportée de quelques jours », a indiqué la préfecture dans un tweet. « Le port du masque est donc maintenu partout dans l’espace public », a-t-elle ajouté. Lire notre article.

7h10. Record de décès et de contaminations en Argentine. L’Argentine a enregistré son plus grand nombre de nouveaux cas de contamination au Covid-19 avec 35 543 cas et 745 décès en 24 heures depuis le début le début de l’épidémie de coronavirus, ont annoncé les autorités. Au total, l’Argentine a enregistré 3 371 508 cas et 71 771 décès, pour une population de quelque 45 millions d’habitants.

7 heures. Un décret pour préciser les modalités du déconfinement. Le gouvernement a détaillé les conditions liées à la première phase du déconfinement en France, en assouplissant les mesures sanitaires pour permettre une réouverture des lieux de culture et des terrasses, dans un décret publié au Journal officiel. Lire notre article

6h45. Les discothèques plaident leur cause au Conseil d’Etat. S’estimant victimes de « discrimination », des exploitants plaident leur cause devant le Conseil d’Etat. Lors d’une audience, à 10 heures sera examiné le référé-liberté du principal syndicat de l’Union des métiers et des industries de l’hôtellerie (Umih), demandant que les discothèques soient intégrées « en urgence » au plan de déconfinement rendu public par le gouvernement le 30 avril et puissent rouvrir le 30 juin. La décision est attendue dans quelques jours. Sur 1600 discothèques en France, 152 avaient fermé définitivement à fin mars 2021, selon la fédération.

6h25. Place à la première phase du déconfinement. Ouverture des terrasses des bars et restaurants, des cinémas, des théâtres mais aussi des commerces. Retrouvez en détail ce qui va changer le 19 mai, le 9 juin puis le 30 juin prochains.

6h15. La Chine se met au rap en faveur des vaccins. Face à des populations encore parfois rétives, après les œufs gratuits et les bons de réduction, les autorités chinoises ont publié une vidéo hip-hop pour faire la promotion de la vaccination anti-Covid. La vidéo, au refrain entêtant de « fais-toi vacciner vite », a été diffusée sur les réseaux sociaux par le ministère de la Santé de la province du Sichuan (sud-ouest). A la mi-mai, environ 30 % de la population chinoise avait reçu une première injection d’un vaccin à deux doses mais les autorités tentent d’accélérer leur campagne avec l’objectif de vacciner 40 % de la population d’ici juin (soit 560 millions de personnes).

6h10. Nouveau record des contaminations et des décès en Inde. L’Inde, qui compte 1,3 milliard d’habitants a dénombré 4 529 décès en 24 heures, un nouveau record, et 267 334 cas en 24 heures. Le bilan total depuis le début de l’épidémie est de plus de 25 millions de cas et 283 248 décès.

6h05. La fin des masques à New York. Après avoir été à l’épicentre de la pandémie au printemps 2020 et observé une extrême prudence face au coronavirus depuis des mois, New York marque la levée de nombreuses restrictions imposées, notamment dans les restaurants. A ces assouplissements s’est ajoutée l’autorisation faite aux personnes vaccinées de ne plus porter le masque, même en intérieur.

6 heures. Bonjour et bienvenue dans ce direct. Il vous permettra de suivre les derniers développements de la crise du Covid-19, tout au long de la journée.

Leave a Reply

%d bloggers like this: