DIRECT. Covid-19 : le variant britannique décelé à Paris – Le Parisien

Spread the love
  • Yum

L’essentiel :

» Les informations en direct ce mardi :

10 heures. Le confinement en Angleterre en place jusqu’en mars. Le nouveau confinement mis en place en Angleterre face à la flambée des contaminations due au nouveau variant du coronavirus ne commencera à être levé qu’à partir de mars, a prévenu Michael Gove, chargé de la coordination de l’action du gouvernement, sur la chaîne Sky News. «En entrant dans le mois de mars, nous devrions pouvoir lever certaines de ces restrictions mais pas nécessairement toutes », a-t-il prévenu.

9h45. Une perte de deux milliards d’euros pour Air France en 2021. Le budget 2021 de la compagnie française table sur une perte d’exploitation de 2 milliards d’euros, soit l’équivalent de 5,4 millions d’euros par jour en moyenne.selon la Tribune. En février, la présentation des résultats 2020 d’Air France-KLM fera apparaître une perte d’exploitation de 3,6 milliards d’euros pour Air France. Air France ne s’attend pas à une reprise avant l’été prochain et prévoit une offre en sièges inférieure de 40% à celle de 2019. La compagnie table sur un trafic deux fois moins élevé qu’en 2019.

9h20. « Le variant du Covid circule sur Paris et la région parisienne », selon Martin Hirsch. Selon le directeur général de l’AP-HP sur France 2, le variant du Covid apparu au Royaume-Uni circule dans la capitale. Le cas a été décelé dans un laboratoire parisien pour un patient de région parisienne.

8h30. L‘Australie ne veut pas vacciner de manière précipitée. En dépit d’une pression de plus en plus forte visant à accélérer la campagne de vaccination en Australie, le Premier ministre Scott Morrison a déclaré ne pas vouloir prendre de « risques inutiles ». Alors que de nombreux pays ont commencé à vacciner, l’autorité australienne en charge de la réglementation pharmaceutique ne devrait pas se prononcer sur les candidats vaccins avant environ un mois et les premières doses ne devraient pas être administrées avant la fin mars.

8h25. La vaccination des enseignants en mars ? « Nous y travaillons », affirme Jean-Michel Blanquer qui souhaite que les personnels de l’enseignement soient vaccinés juste après les personnes âgées et à risque.

Newsletter L’essentiel du matin

Un tour de l’actualité pour commencer la journée

8h22. 70 % des lycées en mode hybride avec des effectifs réduits. Jean-Michel Blanquer a demandé que la présence soit renforcée en terminale pour permettre aux jeunes de mieux préparer le bac. Le taux de contamination dans les établissements scolaires était de 0,3 % avant les vacances.

8h21. « Si on n’envoie pas les enfants à l’école, ils sont ailleurs. Le risque de contamination est plus fort hors du scolaire », selon Jean-Michel Blanquer.

8h20. Jean-Michel Blanquer, le ministre de l’Education, estime sur Europe 1 qu’une rentrée décalée dans plusieurs pays n’était pas nécessaire en France. « L’impératif pédagogique et le risque sanitaire sont à équilibrer. » Il assume son choix : « pour les enfants. »

8h15. L‘OMS attendue en Chine pour enquêter sur le Covid. Plus d’un an après l’apparition du nouveau coronavirus, une équipe de l’OMS est enfin attendue en Chine pour enquêter sur l’origine de la pandémie. La visite des 10 experts de l’Organisation mondiale de la santé est ultra-sensible pour le régime chinois, soucieux d’écarter toute responsabilité dans l’épidémie qui a fait plus de 1,8 million de morts à la surface du globe.

8h10. Les salariés en télétravail pourront retourner en entreprise un jour par semaine. A partir de jeudi, les salariés en télétravail sur la base du volontariat et avec l’accord de l’entreprise pourront retourner dans leurs bureaux.

8 heures. « Une dizaine de cas » du variant britannique décrit comme plus contagieux ont été recensés en France pour le moment, ajoute Olivier Véran. L’Angleterre, confrontée à une forte augmentation du nombre de nouveaux cas, sera reconfinée à partir de demain.

7h55. « C’était une phase d’initiation dont nous savions qu’elle ne serait pas massive », se défend le ministre de la Santé à propos des lenteurs de la campagne de vaccination depuis son lancement le 27 décembre. Les pompiers et les aides à domicile pour les personnes vulnérables d’au moins 50 ans pourront aussi se faire vacciner désormais. « Le rythme [de vaccination] va rejoindre celui de nos voisins » ces prochains jours, assure-t-il.

7h50. « 500 à 600 » centres de vaccination de ville seront ouverts d’ici à fin janvier, annonce Olivier Véran sur RTL. Les personnes âgées d’au moins 75 ans pourront ainsi se faire vacciner dès ce mois-ci.

Le Parisien
Le Parisien  

7h05. Le gouvernement sous pression pour la vaccination. « On a eu le raté des masques, puis le mauvais démarrage des tests. On donne l’impression de n’avoir rien retenu des erreurs récentes », s’agace notamment un ministre, alors que la France tente de rattraper un retard abyssal par rapport à ses voisins européens. Plus d’informations dans notre récit à lire ici.

6h45. Deux membres du staff du FC Barcelone positifs. La séance d’entraînement prévue mardi, à la veille d’un match de Liga à Bilbao, a été reportée. « Le club a informé les autorités sportives et sanitaires compétentes et tout l’effectif sera soumis à un test PCR mardi matin, comme le veut le protocole de la Liga », écrit le club catalan dans un communiqué.

6h30. Deuxième injection pour une soignante à New York. L’infirmière en soins intensifs Sandra Lindsay, qui avait été la première personne vaccinée dans la ville de la côte Est, a reçu sa deuxième dose de vaccin lundi.

6h20. L’Allemagne contrainte de prolonger ses restrictions. Le pays, où montent également les critiques contre une campagne de vaccination jugée trop lente, s’apprête mardi à prolonger les différentes mesures dont la fermeture des écoles. La chancelière Angela Merkel et les 16 Etats-régions devraient décider en visioconférence que ces limitations soient prolongées au-delà du 10 janvier, peut-être jusqu’au 31 janvier. Le seuil des 1 000 décès quotidiens a été franchi en Allemagne pour la première fois le 30 décembre.

6h10. Le Mexique valide le vaccin AstraZeneca. Le produit contre le Covid-19, élaboré par le laboratoire britannique AstraZeneca et l’université d’Oxford, pourrait être disponible à partir de mars. « Cela dépend si les entités privées qui y travaillent matérialisent la capacité de production », a expliqué Hugo Lopez-Gatell, responsable de la stratégie de lutte contre l’épidémie au sein du gouvernement mexicain. Le Royaume-Uni, l’Argentine et l’Inde avaient auparavant donné leur feu vert à ce vaccin, administré à la population britannique depuis lundi.

6 heures. Bonjour à tous ! Bienvenue sur le site du Parisien afin de suivre en direct toute l’actualité liée à la pandémie de Covid-19 en ce mardi 5 janvier.

Leave a Reply

%d bloggers like this: