DIRECT. Covid-19 : le tri des malades dans les hôpitaux, une «ligne rouge absolue» pour Le Maire – Le Parisien

Spread the love
  • Yum

L’essentiel ⤵️

Suivez en direct les événements de la journée ⤵️

12h20. Le tri des malades dans les hôpitaux est une « ligne rouge absolue », affirme le ministre de l’Economie Bruno Le Maire.

12 heures. Encore une année sans Japan Expo. Le festival de la culture pop japonaise Japan Expo à Paris, prévu mi-juillet, est annulé pour la deuxième année consécutive en raison des incertitudes liées au contexte sanitaire, ont annoncé mardi les organisateurs. « Les conditions actuelles, sans surprise, ne permettent pas d’envisager cette édition », ont-ils indiqué dans un communiqué. « Le contexte était impossible en 2020 et il l’est toujours en 2021 : il nous reste quatre mois et on n’a pas assez de certitudes sur les conditions qui permettraient un tel événement », a affirmé à l’AFP l’un des cofondateurs, Jean-François Dufour.

11h48. L‘Allemagne va renforcer les contrôles à ses frontières terrestres. Le ministre de l’Intérieur allemand vient d’expliquer que la mesure entrerait en vigueur pour les « 8 à 14 prochains jours », afin de contrôler, mais pas de façon systématique, les frontières terrestres du pays notamment avec la France, le Danemark et la Pologne. « Peu importe d’où vous arriviez, de Pologne, de France, ou du Danemark, chacun doit s’attendre à être contrôlé », a déclaré Horst Seehofer lors d’une conférence de presse, précisant que ces contrôles aléatoires se dérouleraient sur le territoire allemand, après le passage de la frontière.

11h44. Un collectif d’enseignants porte plainte contre le ministre Blanquer. Le collectif des « Stylos rouges » dépose plainte pour « mise en danger de la vie d’autrui » contre le ministre de l’Education nationale Jean-Michel Blanquer, accusé de « ne pas protéger les personnels en contact avec les enfants » qui « répandent le virus » du Covid-19.

La plainte, signée par 55 membres du collectif des « Stylos rouges », a été reçue lundi par la Cour de justice de la République (CJR), seule habilitée à enquêter sur un ministre dans l’exercice de ses fonctions, selon une source judiciaire.

Newsletter Coronavirus

Le point sur l’épidémie de Covid-19

« On est face à un ministre qui est dans le déni total de la réalité : il nous a dit qu’on n’était plus en danger à la maison qu’à l’école, qu’il n’y avait pas de cas dans les écoles, qui a minoré les chiffres… Alors que les établissements scolaires explosent », précise Nicolas Glière, porte-parole du collectif qui revendique 74 200 membres, enseignants et personnels de l’éducation.

« Les enfants répandent le virus et les écoles sont des clusters, c’est acté. On aurait voulu que les écoles ne ferment pas, mais maintenant on n’a pas le choix », ajoute-t-il.

11h35. Un débat « 50-1 » au Parlement sur les régionales ? Tandis que l’avis du Conseil scientifique a renvoyé au gouvernement la question du report ou non des élections départementales et régionales au-delà de juin, cette option a été évoquée lors du petit-déjeuner de la majorité, mais rien n’est encore acté à cette heure.

11h29. Situation sanitaire « préoccupante » selon Christophe Castaner. Devant les députés LREM, rassemblés comme chaque mardi pour leur réunion de groupe, leur chef de file Christophe Castaner évoque la situation sanitaire « préoccupante » à laquelle le pays fait face. Soulignant que « les prochains jours seront décisifs », il rappelle à la veille du Conseil de défense de ce mercredi que « le gouvernement et le président évalueront la situation épidémique pour prendre éventuellement des mesures plus fortes ». Un point déjà abordé lors du petit-déjeuner des cadres de la majorité autour du Premier ministre, sans plus de détail sur les contours et la nature de ces mesures. « Le tri, c’est la ligne rouge », a encore fait savoir, selon un participant, Castaner aux députés, les encourageant à rappeler « la logique » de l’exécutif : « tenir le plus longtemps possible en évitant les mesures strictes de confinement » et « les engagements sur la stratégie vaccinale ».

11h15. L’Italie va imposer une quarantaine aux voyageurs venant de l’Union européenne, annonce le gouvernement. L’Italie va imposer une quarantaine de cinq jours aux voyageurs en provenance des pays membres de l’Union européenne, indiquent ce mardi des sources au ministère de la Santé.

Tout voyageur en provenance de l’UE devra effectuer un test avant son départ, respecter une quarantaine de cinq jours, puis effectuer un nouveau test à l’issue de cette période, une mesure déjà en vigueur pour les pays hors UE, selon la même source.

10h54. Faure (PS) critique Macron « le roi thaumaturge ». « Il faut en finir avec le roi thaumaturge » que pense être Emmanuel Macron face au Covid-19, déclare ce mardi le premier secrétaire du Parti socialiste Olivier Faure en exhortant à agir pour « freiner le virus et accélérer la vaccination ».

Le patron des sénateurs PS Patrick Kanner réclame de son côté sur Public Sénat que M. Macron « parle », qu’il « assume les décisions qu’il a prises, dès que possible », alors que la situation sanitaire se dégrade rapidement en France.

Il critique le fait que le chef de l’Etat « ne doute pas : il pense que ses choix sont les meilleurs, qu’il est le champion de l’épidémiologie mondiale ». Mais « il n’est pas scientifique, il n’a pas écouté les recommandations du Conseil scientifique », déplore t-il, en s’interrogeant : « notre sort collectif peut-il dépendre d’un seul homme ? ».

Pour Olivier Faure, le chef de l’Etat se compare à ces rois « dont on pensait qu’ils faisaient des miracles », et « ses courtisans expliquent qu’il est devenu épidémiologiste, rien que ça ! »

10h40. L‘Equateur ferme ses plages pour les congés de Pâques. L’Equateur fermera ses plages de vendredi à dimanche, suite à un accord entre les autorités locales et le gouvernement pour renforcer les restrictions face à une nouvelle vague de Covid-19, annonce le ministre du Gouvernement (Intérieur), Gabriel Martinez.

« J’ai rencontré les maires des cantons disposant de plages et nous sommes parvenus à un accord : les fermer durant le férié » du long weekend de Pâques, a tweeté le ministre. Il ajoute que « l’objectif est d’éviter les rassemblements pour réduire les possibilités de contagion, et diminuer la pression sur le système de santé ».

L’Equateur, peuplé de 17,4 millions d’habitants, est proportionnellement l’un des pays les plus touchés d’Amérique latine, avec à ce jour 325 124 cas de Covid-19, dont 16 746 morts.

10h24. La production de films en France a reculé de 20 % en 2020. La production de films a reculé de 20 % en 2020 en France, les mesures de soutien public et de garantie des tournages permettant de limiter la casse due à la pandémie, selon des chiffres publiés ce mardi par le CNC.

Au total, 239 long métrages de cinéma ont été agréés par le Centre national de la cinématographie et de l’image animée (CNC) l’an dernier en France, un recul de 20 %, au plus bas depuis au moins une décennie.

L’argent investi dans ces films a fondu encore davantage : 784 millions d’euros ont été consacrés aux films pris en compte par le CNC, un recul de près de 30 %. Ces dix dernières années, ces investissements dépassaient la plupart du temps le milliard d’euros.

10h10. Plus on attend, plus la courbe grimpe, prévient au micro de France Inter le professeur Bertrand Guidet, chef du service de réanimation à l’hôpital Saint-Antoine à Paris : « Si on attend un peu, c’est-à-dire en imaginant un confinement qui interviendrait le 8 avril, le pic serait en gros autour du 19 avril, et là, on arrive à des chiffres vertigineux ». Le médecin évoque un nombre cumulé de 4 400 malades en Île-de-France. « On ne sera pas capables de faire face à la demande », explique le médecin.

10h05. Près de 40 % de la population vaccinée à Wallis et Futuna. Près de 40 % de la population adulte a été vaccinée dans le petit archipel de Wallis et Futuna, où l’épidémie de Covid-19 a fait quatre morts depuis le 6 mars, indique ce mardi l’Administration supérieure.

« Au dixième jour de la campagne, nous en sommes exactement à 38,5 % de la population majeure (3.190 personnes), qui a reçu la première injection de vaccin (Moderna) », déclare Hervé Jonathan, administrateur supérieur (préfet).

Une campagne massive de vaccination de toute la population majeure a été lancée le 20 mars à Wallis et Futuna, archipel français du Pacifique sud, où 18 000 doses de vaccin ont été acheminées.

9h58. Risque d’une « fracture générationnelle » entre jeunes et vieux, alerte l’ association des « Petits frères des pauvres ». La crise du Covid-19 a accru le risque d’une « fracture » entre jeunes et seniors, qu’il faut combattre par des politiques d’éducation et de sensibilisation, plaide l’association « Les Petits frères des pauvres » dans un rapport paruce mardi.

Ce risque de « fracture générationnelle » se nourrit de « certaines prises de positions très douloureuses pour les personnes âgées, qui ont pu se sentir mises en accusation par des plus jeunes cherchant des boucs-émissaires » à la crise, estime l’association de lutte contre l’isolement des seniors.

A l’inverse, certains aînés ont pu montrer de la « rancoeur », accusant les plus jeunes de laxisme dans l’application des gestes barrière, et de manquer de solidarité à leur égard.

9h50. « Il n’y a plus ce poids, cette peur » : les vaccinés contre le Covid racontent leur nouvelle vie. Ils sont plus de 2,7 millions de Français à bénéficier de l’immunité maximale conférée par deux doses du vaccin contre le coronavirus. Ces heureux élus racontent avec bonheur la vie qui reprend ses droits petit à petit. A lire ici.

9h36. La Bourse de Paris ouvre en hausse de 0,48 %. La Bourse de Paris démarre sur une progression de 0,48 % mardi matin, profitant du vent porteur soufflant des Etats-Unis, où la montée en puissance annoncée de la vaccination et le lancement d’investissements massifs dans les infrastructures cristallisent les espoirs de reprise.

9h27. Paris retrouvera ses touristes dès 2022, selon le président de l’Office de tourisme et des Congrès. « En 2022, le nombre de touristes à Paris sera équivalent à 2019 », prédit ce mardi le nouveau président de l’Office de Tourisme et des Congrès de Paris, Jean-François Rial.

« En 2022, le nombre de touristes à Paris sera équivalent à 2019. Sur l’activité affaires, ce sera un peu plus long », déclare Jean-François Rial sur BFM Business.

La crise sanitaire a privé Paris et sa région de 15,5 milliards d’euros de recettes en 2020 du fait d’une « chute historique de fréquentation » des touristes étrangers, selon des chiffres du Comité régional du tourisme communiqués lundi.

« Je ne suis pas très inquiet sur le retour des touristes, on va retrouver un niveau équivalent à 2019 assez vite, voire très vite. Ce n’est pas du tout les prévisions apocalyptiques qu’on nous donne, (une reprise seulement en) 2025-2027, je ne crois pas du tout à ça », insiste Jean-François Rial.

8h58. Christian Estrosi pense que « ce n’est pas raisonnable » de maintenir les élections régionales.

8h53. Le moral des ménages rebondit légèrement en mars. Le moral des ménages en France a légèrement rebondi en mars, après deux mois de baisse, illustrant notamment une perception plus positive sur leur situation financière future, selon des données publiées par l’Insee ce mardi.

L’indicateur qui reflète la confiance des ménages dans la situation économique gagne ainsi 3 points en mars, à 94 points, contre 91 points en février, restant toutefois en dessous de sa moyenne de longue période qui est de 100.

8h51. Christian Estrosi appelle à « vacciner tout le personnel » des écoles et à généraliser les tests salivaires.

8h45. « Nous allons sans doute vers un confinement beaucoup plus large, un vrai confinement », déclare Christian Estrosi, le maire LR de Nice sur BFMTV.

8h41. « Il faut revoir le systèmes des écoles totalement », affirme Gilles Pialoux. « Il est totalement déconnant. Les mesures ne sont pas adaptables. On a des décisions politiques et la faisabilité est déconnectée ».

8h38. « Les décisions politiques ont éclipsé les décisions scientifiques depuis le mois de janvier sans aucune cohérence », déclare Gilles Pialoux sur France Inter.

8h35. « Cette deuxième vague est plus mortelle, plus morbide, plus grave », insiste Gilles Pialoux.

8h32. « Les semaines qui vont s’écouler sont malheureusement déjà écrites », déclare Gilles Pialoux. « Les gens qui vont entrer en réanimation dans 15 jours, trois semaines ont déjà été infectés », poursuit le chef du service des maladies infectieuses de l’hôpital Tenon (AP-HP).

8h26. « On va dans le mur si on ne reconfine pas dès le 1er avril », explique Gilles Pialoux, chef du service des maladies infectieuses de l’hôpital Tenon (AP-HP) sur France Inter. « Si on ne confine pas dans deux jours on aura dans trois semaines 230 hospitalisations par jour contre 120 actuellement ».

8h15. Concerts tests : et en France, c’est pour quand ? Alors qu’un concert test a réuni 5000 personnes samedi à Barcelone, les professionnels français s’impatientent et veulent organiser de tels événements visant à mesurer les risques de surcontamination. À l’Accor Arena de Paris, ce pourrait être le 29 avril. Si le feu vert est donné. Notre sujet à lire ici.

7h56. « On va encore fermer des lits en France », affirme François Salachas. « À l’heure où nous parlons, on va diminuer de 300 lits la capacité de l’hôpital à Paris dans un proche avenir. C’est complètement fou ! »

7h50. « On crie dans le désert depuis un an et demi et l’hôpital en France est toujours dans une situation plus que précaire », souligne François Salachas. « La trajectoire de le l’hôpital en France ne s’est pas modifiée même avec la crise du Covid », précise François Salachas.

7h44. « On a déjà commencé à trier des patients à l’hôpital avec des pertes de chances », explique sur RMC François Salachas, neurologue à l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière et membre du collectif inter-hôpitaux.

7h32. Record de contaminations en Argentine en 24 heures depuis fin octobre. L’Argentine enregistre 14 014 nouvelles contaminations au Covid-19, un plus haut depuis fin octobre, tandis qu’un rapport officiel a confirmé la circulation communautaire des variants brésilien et californien.

Le pays sud-américain de 44 millions d’habitants recense 2 322 594 cas et 55 611 décès dus au Covid-19 depuis le début de l’épidémie, dont 163 ont été signalés au cours des dernières 24 heures, selon les autorités sanitaires.

Le taux d’occupation des services de soins intensifs a atteint 55,6 % à l’échelle nationale et est passé à 60,3 % dans la capitale Buenos Aires et sa périphérie, où vivent quelque 15 millions de personnes.

Un rapport épidémiologique confirme la circulation des variants identifiés à Manaus, Rio de Janeiro et en Californie, qui viennent s’ajouter au variant britannique.

7h18. L’été de la reprise ? Le pari des compagnies aériennes européennes. Aux abois après un an de pandémie, les compagnies aériennes européennes vont jouer gros cet été et déroulent le tapis rouge pour inciter leurs passagers à réserver, mais sans pouvoir garantir que tous leurs vols seront bien assurés.

Officiellement, tout va bien : les réservations sont ouvertes, des publicités vantent de nouvelles liaisons vers des destinations ensoleillées à des gens longtemps cloîtrés et les compagnies évoquent une offre de sièges représentant de 70 % à 100 % de celle de l’été 2019.

La pandémie a toutefois cloué la plupart des long-courriers au sol et les dirigeants du secteur misent dans l’immédiat sur les vols dans les limites du Vieux Continent, exhortant les gouvernements à harmoniser les règles de déplacement, ce qui est loin d’être encore acquis.

7h04. Covid-19 : attention, fermetures de classes en cascade à prévoir ! Un cas positif parmi les élèves entraîne la fermeture de sa classe, selon les nouvelles règles sanitaires à l’école entrées en vigueur lundi dans les départements confinés. Si l’objectif est de freiner les contagions, la conséquence sera aussi la fermeture de classes à la chaîne. À lire ici.

6h55. Record de contaminations journalières au Venezuela. Le Venezuela enregistre 1 288 nouvelles infections, un record de cas quotidiens de Covid-19 pour le pays qui fait face à une deuxième vague de coronavirus, « plus virulente » selon les autorités. Ce chiffre dépasse le précédent pic de 1 281 cas atteint en août 2020.

La vice-présidente, Delcy Rodriguez signale également 12 nouveaux décès au cours des dernières 24 heures, portant à 1 577 le nombre total de décès depuis le début de la pandémie.

6h45. Le Canada recommande de réserver le vaccin d’AstraZeneca aux plus de 55 ans. Les autorités de santé du Canada vont recommander aux provinces du pays de réserver l’administration du vaccin d’AstraZeneca contre le Covid-19 aux personnes âgées de plus de 55 ans.

La décision du Canada devrait être officialisée par le Comité consultatif national de l’immunisation, un comité d’experts indépendant qui fournit des conseils à l’Agence de la santé publique du Canada. Sans attendre l’officialisation, le Québec et le Manitoba annoncent qu’elles suspendaient la vaccination des moins de 55 ans avec ce vaccin.

Ce vaccin fait l’objet de suspicions après des cas graves de formation de caillots sanguins à l’étranger. Plusieurs pays ont annoncé la suspension des vaccinations avec ce sérum pour les jeunes, dont la Suède, la Finlande, l’Islande, et la France.

6h35. 4 974 patients en réanimation en France. Le pic de la deuxième vague avait été atteint le 16 novembre, avec 4 903 malades du Covid en réanimation. Au pic de la première vague, au printemps 2020, ce nombre se montait à environ 7 000. Actuellement, 28 322 malades du Covid sont hospitalisés.

6h30. 362 nouveaux décès en France, ces dernières 24 heures à l’hôpital. Au total, 94 983 personnes sont mortes depuis le début de l’épidémie.

6h25. Johnson&Johnson démarrera les livraisons de son vaccin en Europe le 19 avril. Le vaccin contre le Covid-19 du laboratoire américain Johnson & Johnson sera livré en Europe à partir du 19 avril. Ce vaccin a été, mi-mars, le quatrième à obtenir le feu vert de l’Agence européenne du médicament, après ceux de Pfizer-BioNTech, de Moderna et d’AstraZeneca.

6h20. La mortalité a augmenté de 9,1 % en 2020. Cette hausse des décès a surtout concerné les personnes âgées de plus de 70 ans (+ 11 %), plus à risque face au Covid-19 indique l’Insee, dans deux publications. Du jamais vu depuis 70 ans, selon l’Institut national de la statistique.

6h10. Bonjour à tous. Bienvenue sur le site du Parisien pour suivre toute l’actualité liée au Covid-19, en ce mardi 30 mars.

Leave a Reply

%d bloggers like this: