DIRECT. Covid-19 : le seuil des 5 000 patients “en soins critiques” dépassé en France – Franceinfo

Spread the love
  • Yum

Retrouvez ici l’intégralité de notre live #COVID_19

21h22 : Cette fête sauvage a provoqué l’ire de la préfecture qui a dénoncé les faits au parquet. “Rassemblement irresponsable et inacceptable sur les quais. Compte tenu de la proximité de la Saône et du danger qu’aurait créé une intervention, le préfet a demandé aux forces de l’ordre de ne pas intervenir”, a tweeté la préfecture, avant d’annoncer une saisine du procureur dans le cadre de l’article 40 du Code pénal.

21h14 : Une fête sauvage, avec musique et boissons, a rassemblé quelque 300 personnes en fin de journée sur les quais de Saône à Lyon, comme le montrent les images filmées par nos confrères de France 3 Rhône-Alpes.

20h53 : Toujours à propos d’une possible allocution présidentielle, les journalistes de France 2 révèlent les dessous de la prise de décision d’Emmanuel Macron dans ce reportage du journal de 20 heures.

20h47 : Au sujet d’une éventuelle prise de parole d’Emmanuel Macron demain soir, le service politique de France Télévisions a appris que le chef de l’Etat et le Premier ministre Jean Castex sont actuellement ensemble à l’Elysee pour évoquer la crise sanitaire. Pour l’instant, impossible de savoir le contenu des échanges.

20h42 : Bonsoir @Igloo et @Vincent, alors malheureusement comme hier soir, il m’est difficile d’être catégorique. Vous n’êtes pas les seuls à vous interroger. A l’heure actuelle, nous ne savons pas officiellement si le président de la République s’exprimera demain soir, comme la rumeur le laisse entendre. Mais, je ne peux pas affirmer non plus qu’il ne s’exprimera pas. Nous en saurons sûrement plus demain, peut-être après le conseil de défense sanitaire qui doit se tenir dans la matinée. Encore un peu de patience donc…

20h42 : Bonsoir, est il vrai qu’Emmanuel Macron s’exprimera demain soir à la télévision comme beaucoup l’affirment sur les réseaux sociaux ?

20h42 : Bonsoir FI ! Finalement, est-ce qu’Emmanuel Macron s’exprimera demain ou jeudi soir ? Bonne soirée à tous !

20h32 : Une opération “coup de poing”, destinée à vacciner près de 14 000 personnes, va être organisée sur deux week-ends d’avril au sein du stade de football de l’OL, le Groupama Stadium. La première aura lieu dès ce week-end, lundi de Pâques inclus, et la seconde les 17-18 avril. Près de 200 bénévoles, salariés de l’OL ou d’entreprises et de prestataires partenaires, participeront à cette opération aux côtés d’une centaine de professionnels de santé.

21h23 : Bonsoir @anto, voici les chiffres que vous attendiez : 30 702 nouveaux cas de Covid-19 ont été recensés ces dernières 24 heures en France, selon les dernières données publiées par Santé publique France. On dénombre 28 510 personnes hospitalisées, dont 5 072 en réanimation. Pas moins de 569 malades ont été admis en “soins critiques” en 24 heures (ils étaient 488 il y a une semaine) et on compte 2 579 nouvelles hospitalisations (contre 2 286 il y a une semaine), toujours selon les données publiées ce soir par l’agence sanitaire.

20h25 : Bonsoir !Avons-nous le nombre de cas positif aujourd’hui ?

21h20 : Bonsoir @Julie26, effectivement vous avez raison, le vaccin AstraZeneca a changé de nom, il s’appelle désormais Vaxzevria, indique le site de l’Agence européenne des médicaments. On ne sait pas si ce changement a un lien avec la récente polémique sur les risques de caillots sanguins. BFMTV affirme qu’il s’agit de son nouveau nom “commercial”. “Un médicament a en général plusieurs noms. Un nom chimique utilisé par les chercheurs, un nom générique attribué par l’OMS pour identifier le médicament à l’international et un nom de marque qui peut différer d’un pays à l’autre”, écrit BFMTV.

20h08 : Bonsoir Monsieur, Pourquoi le vaccin AstraZeneca a-t-il changé de nom?Merci d’avance et bonne soirée.

21h17 : Il est 20 heures et c’est le moment de vous rappeler les principaux titres de l’actualité :

Une frappe française a tué 19 civils en janvier dernier au Mali, selon les conclusions d’un rapport de l’ONU. Paris réfute toute bavure et émet des réserves sur “la méthodologie” de l’enquête.

Il y a désormais plus de 5 000 patients en “soins critiques” en France, selon les chiffres publiés ce soir par Santé publique France. L’agence sanitaire fait état de 5 072 patients concernés, soit 98 de plus que la veille. Suivez notre direct.

Les enquêteurs envoyés en Chine en janvier privilégient l’hypothèse de la transmission du virus de la chauve-souris à l’homme, via un animal intermédiaire, selon les conclusions du rapport de l’OMS sur l’origine du virus. Le patron de l’instance souhaite néanmoins qu’une enquête soit menée sur une possible fuite – jusqu’ici non prouvée – d’un laboratoire chinois.

20h53 : “Il est crucial que des experts indépendants puissent avoir pleinement accès à toutes les données humaines, animales et environnementales pertinentes, ainsi qu’aux recherches et au personnel impliqué dans les premières phases de l’épidémie, susceptibles de contribuer à déterminer comment cette pandémie a éclaté.”

Les Etats-Unis et treize pays alliés (le Royaume-Uni, Israël, le Canada, le Japon, l’Australie, le Danemark, la Norvège, la République tchèque, l’Estonie, la Lettonie, la Lituanie, la Slovénie et la Corée du Sud) ont exprimé aujourd’hui leurs “préoccupations” dans une déclaration commune au sujet du rapport de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) sur l’origine du virus.

19h30 : Un document de l’Education nationale relayé sur Twitter prévoit des épreuves de brasse et de plongeon dans les salles de classe… qui auraient lieu le 1er avril 2021. Un faux document officiel qui a trompé beaucoup d’internautes.

20h50 : L’Espagne va s’opposer à une loi de sa région de Galice qui obligeait ses habitants à se faire vacciner contre le Covid-19. L’exécutif estime qu’elle porte atteinte aux libertés fondamentales, a annoncé la porte-parole du gouvernement central aujourd’hui. Cette loi prévoyait des amendes allant jusqu’à 3 000 euros pour le refus injustifié de se faire vacciner.

20h50 : Plus de 5 000 patients se trouvent désormais en “soins critiques” en France, selon les chiffres publiés ce soir par Santé publique France. L’agence sanitaire fait état de 5 072 patients concernés, soit 98 de plus que la veille. Le pic de la première vague, début avril, était d’un peu plus de 7 000 patients en réanimation.

20h43 : “Pour l’instant, la situation est extrêmement tendue, difficile, très inquiétante pour les prochaines semaines.”

En France, il y a près de 5 000 patients en réanimation. Ce chiffre dépasse le pic de la deuxième vague de l’automne dernier. “L’ensemble des lits disponibles sont occupés grosso modo à 60% par des patients atteints du Covid-19, et à 40% par d’autres patients, avec une activité qui est très intense”, a expliqué aujourd’hui Jean-François Timsit à franceinfo.

20h09 : Le rapport de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) sur l’origine du virus a été salué par l’Union européenne aujourd’hui. C’est “un premier pas utile” mais des “investigations supplémentaires devront être poursuivies”, a déclaré l’UE dans un communiqué. Ce rapport privilégie l’hypothèse d’une transmission du virus à l’homme par l’intermédiaire d’un animal infecté par une chauve-souris.

20h06 : Les vendeurs de jouets des 19 départements soumis à de nouvelles restrictions expriment leur incompréhension à quelques jours de Pâques. A cette période, ils réalisent traditionnellement 10% de leur chiffre d’affaires, mais dans ces zones, les commerces non essentiels devront rester fermés au moins jusqu’au 17 avril. “Le chiffre d’affaires est grosso modo divisé par trois”, assure un directeur de magasin de jouets à franceinfo.

19h32 : Sans attendre la fermeture de classe, certains parents préfèrent garder leurs enfants à la maison par crainte que toute la famille ne soit contaminée. Le risque de tomber malade l’emporte sur la perspective de devoir gérer l’école à domicile.

19h31 : Il est 18 heures, voici les principaux titres de l’actualité :

Une frappe française a tué 19 civils en janvier dernier au Mali, selon les conclusions d’un rapport de l’ONU. Paris réfute toute bavure et émet des réserves sur “la méthodologie” de l’enquête.

Les contrôles des policiers et gendarmes seront intensifiés dès jeudi pour faire respecter les mesures sanitaires, en amont du week-end de Pâques.

Le patron de l’OMS a réclamé une nouvelle enquête en Chine pour examiner l’hypothèse d’une fuite d’un laboratoire du virus responsable du Covid-19.

Comme les trois premiers, le quatrième prototype de la fusée Starship de SpaceX s’est lui aussi écrasé lors d’un essai, a confirmé le fondateur de l’entreprise, Elon Musk.

Le parquet de Versailles a requis une peine “exemplaire”, soit un an de prison ferme contre un ancien PDG d’Ikea France et deux millions d’euros d’amende contre l’enseigne, accusée d’avoir espionné plusieurs centaines de salariés.

16h43 : Par ailleurs, Tedros Adhanom Ghebreyesus a critiqué le partage insuffisant des données brutes par les Chinois. Le directeur général de l’OMS envisage de “nouvelles missions avec des experts spécialisés” qu’il se dit “prêt à déployer”.

DURSUN AYDEMIR / HANS LUCAS via AFP

16h40 : Le directeur général de l’OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus, réclame une enquête sur l’hypothèse d’une fuite du virus d’un laboratoire en Chine. Les experts dépêchés en Chine privilégient une transmission de l’animal à l’homme, mais “cela demande d’enquêter plus avant”, a assuré le responsable lors d’un briefing consacré au rapport sur les origines du Covid-19.

16h23 : C’est l’un des contrecoups du télétravail : certains salariés contraints de travailler depuis leur domicile se sont vu retirer leurs tickets-restaurants. Et pour l’instant, la justice ne leur a pas donné gain de cause. Explications.

FRANCE 2

16h12 : A la mi-journée, la mairie de Paris recensait 473 classes fermées sur les quelque 5 600 de la capitale, en application du nouveau protocole sanitaire. Celui-ci prévoit la fermeture d’une classe dès le premier cas de Covid-19 dans les 19 départements concernés par les mesures renforcées.

16h01 : La rédaction de France 2 est à la recherche d’une mamie ou d’un papy récemment vacciné(e) qui va bientôt retrouver ses petits-enfants. C’est votre cas ou celui d’un de vos parents ? Contactez-nous par mail sur l’adresse societe[@]francetv.fr! Cela fera l’objet d’un reportage dans le journal de “13 heures”.

GIF by In The Heights Movie

15h47 : Bonjour @Interloquée. En effet, c’est une première en France. Les Guyanais peuvent désormais s’incrire dès l’âge de 30 ans pour se faire vacciner, annonce l’Agence régionale de santé, citée par Guyane La 1ère. Ce territoire était déjà le premier à permettre à toutes les personnes de plus de 50 ans de prendre rendez-vous, sans critère de santé.

15h46 : Bonjour franceinfo, selon un message de l’ARS, en Guyane la vaccination est désormais accessible à toutes les personnes de plus de 30 ans. Est-ce vrai ? Merci pour votre travail !

15h29 : “On a une vie entre parenthèses. On sait que ce n’est pas possible à cause du Covid. Nous ne sommes pas que des chiffres, que des déprogrammations : derrière tout ça il y a des vies.”

L’agence régionale de santé de Normandie a demandé aux centres hospitaliers de déprogrammer 30% de “l’activité chirurgicale non urgente”. Ces mesures ont des conséquences pour les patients comme Gérard, interrogé par France 3 Normandie. Il devait subir une opération de greffe à la mâchoire, initialement prévue en octobre 2020.

15h15 : La cérémonie 2021 des Molières est fortement compromise cette année, annoncent ses organisateurs. Les théâtres sont tous fermés en France depuis fin octobre, en raison de la crise sanitaire.

16h30 : Il est 15 heures, voici les principaux titres de l’actualité :

Une frappe française a tué 19 civils en janvier dernier au Mali, selon les conclusions d’un rapport de l’ONU.

Le parquet de Versailles a requis une peine “exemplaire”, soit un an de prison ferme contre un ancien PDG d’Ikea France et deux millions d’euros d’amende contre l’enseigne, accusée d’avoir espionné plusieurs centaines de salariés.

Les contrôles des policiers et gendarmes seront intensifiés dès jeudi pour faire respecter les mesures sanitaires de lutte contre le Covid-19, en amont du week-end de Pâques.

• L’Italie va imposer une quarantaine aux voyageurs venant de l’UE. En Allemagne, des contrôles vont être menés dans les “8 à 14 prochains jours” près des frontières terrestres.

Le laboratoire allemand BioNTech va fabriquer en 2021 jusqu’à 2,5 milliards de doses de son vaccin développé avec l’américain Pfizer, soit 25% de plus qu’annoncé initialement.

14h42 : “Il y a des élèves qui sont en dépression, en grande difficulté, des enfants qui se mettent à pleurer à table ou qui craquent en classe. Renfermer les enfants chez eux, ça va poser problème parce que ces enfants ont perdu beaucoup d’activités, la musique, la danse, les anniversaires chez les copains.”

Hubert Salaün, porte-parole de la fédération des parents d’élèves PEEP, est opposé à la fermeture des écoles malgré le contexte épidémique. Il s’en explique sur franceinfo.

14h11 : L’Autriche a annoncé des discussions avec la Russie pour recevoir prochainement un million de doses du vaccin Spoutnik V contre le Covid-19, actuellement en cours d’examen par le régulateur européen. La Slovaquie et la République tchèque négocient, eux aussi, la livraison de stocks alternatifs, en complément de ceux commandés par la Commission européenne.

ANDREAS SOLARO / AFP

14h46 : Bonjour . Les recommandations sur le recours au vaccin d’AstraZeneca, en effet, ont évolué à plusieurs reprises. Je me permets de vous republier les différentes étapes de la réflexion menée par la Haute autorité de santé.

• Le 2 février, réservé aux moins de 65 ans
> Explication : le public âgé fait l’objet d’un trop faible échantillon dans les essais cliniques, et la HAS préfère donc attendre des données complémentaires. Par mesure de précaution, cette catégorie d’âge est donc mise de côté provisoirement.

• Le 1er mars, pour tous les adultes
> Explication : le Royaume-Uni utilise massivement ce vaccin, y compris chez les publics âgés, et les données en vie réelle semblent satisfaisantes. L’étude parue dans le British Medical Journal (en anglais), réalisée à partir des données en Ecosse, se contente toutefois de suggérer des résultats “encourageants” chez les plus âgés. La HAS estime tout de même qu’il est possible d’utiliser ce vaccin chez tous les adultes.

• Le 19 mars, réservé aux plus de 55 ans
> Explication : l’Agence européenne du médicament a identifié un possible surrisque de thromboses veineuses cérébrales (TVC) / coagulation intravasculaire disséminée (CIVD), avec respectivement 18 et 7 cas dans l’UE et au Royaume-Uni (sur 20 millions d’injections). La quasi-totalité a été observée chez des personnes de moins de 55 ans. Par précaution, et en attendant les données d’enquête, la HAS restreint la cible d’utilisation en conséquence.

14h06 : Bonjour, la Haute autorité de santé a recommandé de réserver son utilisation en France aux plus de 55 ans. Qui a pris la responsabilité de vacciner les moins de 55 ans en France et pourquoi, le sait-on ?

14h47 : La ville de Berlin suspend la vaccination avec le vaccin d’AstraZeneca pour les moins de 60 ans, annonce la responsable régionale, Dilek Kalayci (SPD). En France, la Haute Autorité de santé avait déjà recommandé de réserver son utilisation en France aux plus de 55 ans.

13h44 : Quelque 5 218 élèves sont inscrits en classe de terminale auprès du Centre national d’enseignement à distance (Cned). Ces candidats au bac, ainsi que ceux des écoles privés hors contrat, devront bien passer les épreuves communes (E3C) ou ponctuelles du 7 au 11 juin prochain. Ces examens ont pourtant été supprimés pour les autres candidats, et les élèves du Cned ne comprennent pas cette différence de traitement, explique France 3 Bretagne.

13h37 : Les enquêteurs envoyés en Chine en janvier dernier n’ont pas résolu le mystère des origines de la pandémie. Ils privilégient l’hypothèse de la transmission du virus de la chauve-souris à l’homme via un animal intermédiaire. Voici ce que l’on sait du rapport des experts, qui doit être présenté aujourd’hui à Genève.

13h34 : Deux fédérations FO réclament que les salariés des transports de voyageurs “exposés” au Covid-19 soient aussi “prioritaires” pour la vaccination, “sur la base du volontariat”. Les salariés des “bus, taxis, camions, ambulances, navires, avions” sont “indispensables”, mais sont “toujours considérés comme de la chair à canon !”, dénonce le communiqué.

13h19 : Le nombre de classes fermées ne cesse de croître, tout comme les contaminations des enfants. Les chiffres publiés par le ministère de l’Education témoignent d’une nette accélération ces dernières semaines. Franceinfo fait le point sur la situation dans les établissements scolaires avec plusieurs infographies.

FRANCEINFO

12h56 : Ce week-end, les forces de l’ordre ont réalisé 100 000 contrôles pour vérifier le respect du couvre-feu dans toute la France, selon les chiffres communiqués par le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin, lors d’une conférence de presse. Les agents ont dressé 17 000 verbalisations. Depuis le début de l’année, 523 000 procès-verbaux ont été dressés sur 5,2 millions de contrôles.

13h28 : Plus de 200 millions de doses du vaccin ont été livrées à la date du 23 mars, explique la société dans la présentation de ses résultats financiers (en anglais), avec des commandes déjà signées pour la livraison de 1,4 milliard de doses cette année. BioNTech et Pfizer ont maintenant le projet “de renforcer les capacités de production” à 2,5 milliard de doses d’ici la fin de l’année.

12h42 : Le laboratoire BioNTech, partenaire de Pfizer, veut fabriquer jusqu’à 2,5 milliards de doses cette année, soit 25% de plus que ce qui était prévu.

12h46 : Bonjour @Michèle. En effet, le vaccin d’AstraZeneca s’appelle donc Vaxzevria, confirme l’Agence européenne des médicaments. Une volonté de se refaire une santé, après une série d’interrogations sur le produit ? En réalité, les laboratoires cherchent un nom commercial pour remplacer le nom utilisé pendant le développement, ChAdOx1-S en l’occurence. Le nom commercial du vaccin de Pfizer (BNT162b2) est Comirnaty. Le vaccin de Moderna (mRNA-1273) n’a pas encore de nom commercial.

12h35 : Bonjour amis journalistes ! Il semblerait que le vaccin d’AstraZeneca change de nom. Si ce n’est pas un fake, quelle pourrait en être la raison ?

Leave a Reply

%d bloggers like this: