DIRECT. Covid-19 : en France, 30 639 patients sont hospitalisés – Le Parisien

Spread the love
  • Yum

L’essentiel ⤵️

  • En France, on enregistre 409 décès du nouveau coronavirus ces dernières 24 heures.
  • Les autorités sanitaires recensent 30 639 personnes hospitalisées pour une infection au Covid-19. Parmi elles, 5626 malades sont hospitalisées en soins critiques, un chiffre en constante progression.
  • Après le répit du week-end de Pâques, les Français renouent pour quatre semaines de restrictions, avec confinement à 10 km et écoles fermées.
  • Plus de 9,3 millions de personnes ont reçu au moins une dose de vaccin. Parmi elles, plus de 3,1 millions ont reçu deux doses.
  • La pandémie a fait plus de 2,86 millions de morts dans le monde depuis fin décembre 2019, un nombre fatalement sous-évalué compte tenu des pays qui ne tiennent pas ou peu de statistiques.

Suivez en direct les événements de la journée⤵️

18h45. Euro-2020 : feu vert gouvernemental pour le public à Rome. Le gouvernement italien a donné son aval à la présence de spectateurs lors des matches du prochain Euro de football prévus au Stadio Olimpico de Rome, dont la rencontre d’ouverture le 11 juin. La présence effective du public lors des quatre rencontres prévues à Rome lors de la compétition (11 juin-11 juillet) reste toutefois encore conditionnée à la mise en place d’un protocole par le comité technique et scientifique (CTS) qui conseille le gouvernement.

18h30. Macron face à des collégiens : «Pas de nouveau confinement d’ici à la fin de l’année scolaire» . Le président s’est invité lors d’un cours à distance d’élèves de 3e d’un collège des Alpes-de-Haute-Provence. Il leur a dit que, d’ici quatre semaines, « on pense qu’on aura bien freiné le virus un peu partout ». Récit de cette visite.

18 heures. Ces dernières 24 heures, 409 patients sont morts du Covid-19 à l’hôpital. Au total 71 180 malades sont décédés du Covid-19 en milieu hospitalier depuis le début de l’épidémie.

17h55. En France, 5626 patients sont ce mardi en soins critiques. C’est 15% de plus que que « le pic de la «deuxième vague»Ils ont 632 à entre entrés dans ces services ces dernières 24 heures.

17h40. En France, 30 639 malades sont hospitalisés. La barre de 30 000 malades atteints du Covid-19 a été franchie.

Newsletter Coronavirus

Le point sur l’épidémie de Covid-19

17h35. «Ils ne veulent plus que du Pfizer» : quand les patients tentent de choisir leur vaccin contre le Covid-19. La défiance autour du sérum d’AstraZeneca, et depuis peu de celui de Moderna, a des conséquences pour les soignants, confrontés à des annulations de rendez-vous, des créneaux boudés voire des doses jetées. Notre analyse.

17h20. Berlin ferme deux centres de vaccination faute de vaccins. Deux centres de vaccination sur six sont fermés depuis 14 heures, selon Der Spiegel. Un transport de vaccins vers la capitale allemande a été retardé suite à suite des difficultés techniques.

17h10. La balance risque/bénéfice continue de peser « largement » en faveur du vaccin anti-Covid d’AstraZeneca. C’est le point vue défendu par l’organisation mondiale de le Santé (OMS).

17h05. Confinement : maman de 2 enfants en bas âge, elle se voit refuser le chômage partiel par son entreprise. Comme Flavie, des parents doivent télétravailler tout en gardant leurs enfants à domicile. Pourtant, même si le gouvernement autorise les salariés dans cette situation à se mettre en activité partielle, certains employeurs le refusent encore. Notre reportage.

17 heures. Vaccin AstraZeneca : rien n’est encore tranché. L’Agence européenne des médicaments (EMA) est toujours en train d’évaluer si le vaccin AstraZeneca contre le coronavirus est potentiellement lié à la formation de rares caillots sanguins, signalés dans plusieurs pays Cette annonce intervient quelques heures après qu’un responsable de l’EMA a évoqué l’existence d’un « lien » entre le vaccin AstraZeneca et les cas de thrombose observés après son administration.

16h50. 70% des Espagnols vaccinés d’ici à fin août, promet Sanchez. Le Premier ministre espagnol assure que « le rythme de vaccination allait s’accélérer » ces prochaines semaines afin de remplir l’objectif de vacciner 70% de la population contre le Covid-19 d’ici à fin août. « Nous sommes face au début de la fin de la pandémie », a affirmé, devant la presse, le socialiste qui a par ailleurs déclaré que son gouvernement ne comptait pas prolonger l’état d’urgence sanitaire, un régime d’exception qui permet de restreindre les déplacements et doit prendre fin le 9 mai. Depuis le début de la campagne de vaccination, fin décembre, seuls 6% des 47,3 millions d’Espagnols ont reçu les deux doses d’un vaccin.

16h44. Le président kazakh vacciné pour donner l’exemple Kassym-Jomart Tokaïev a été vacciné contre le coronavirus pour montrer l’exemple dans ce pays d’Asie centrale où la campagne de vaccination s’annonce très lente. Le président a reçu la première dose du vaccin russe Spoutnik V produit localement à Karaganda (centre) et « ne souffre d’aucun effet secondaire », a déclaré le porte-parole, Berik Ouali. « Le chef d’Etat appelle tous les citoyens à se faire vacciner à la première occasion », a-t-il ajouté dans un message publié sur Facebook, assurant que c’est « le seul moyen de se protéger et de protéger ceux qu’on aime ». En février, le Kazakhstan est devenu le premier pays à homologuer une production nationale du Spoutnik V.

16h30. Coup d’envoi de la vaccination au Stade de France. Symbole de l’accélération promise de la campagne de vaccination, le Stade de France (Seine-Saint-Denis) a ouvert ses portes aux premières piqûres. Ecrin des exploits des Bleus, le stade de France rejoint d’autres enceintes – le Vélodrome à Marseille à la mi-mars ou le Groupama Stadium à Lyon (10 000 piqûres pendant le week-end de Pâques) – dans la liste des grands centres de vaccination. « On va commencer avec 15 lignes de vaccination, pour atteindre 1.500 chaque jour. On va ensuite essayer de monter à 2 500 ou 3000 », déclare Jean-Christophe Combe, directeur général de la Croix Rouge. « Maintenant, il faut que les gens aient confiance et s’inscrivent, il y a un vrai enjeu dans le département » de Seine-Saint-Denis.

16h15. Vaccins : l’UE n’a pas tenu l’objectif fixé pour mars. Aucun des Vingt-Sept n’avait atteint fin mars l’objectif de vacciner 80% des personnes de plus de 80 ans, mais l’accélération des livraisons de vaccins permettra à l’UE d’atteindre « l’immunité collective » face au Covid-19 cet été, estime la Commission européenne. Selon des statistiques du Centre européen de prévention et de contrôle des maladies (ECDC), portant sur 23 pays, environ 60% des personnes de plus de 80 ans avaient reçu au moins une dose de vaccin anti-Covid au 5 avril, et seulement 29,7% avaient reçu les deux doses leur permettant d’être entièrement vaccinées. Selon ces chiffres, 59,8% des Français de plus de 80 ans ont reçu au moins une dose de vaccin à ce jour. Les Européens ont pâti d’importants retards de livraison mais s’attendent à une accélération d’ici à fin juin.

16 heures. Iran : record des nouveaux cas de contamination. Les autorités mettent en garde contre une nouvelle « vague » de l’épidémie, plus forte que les trois premières. L’Iran a annoncé nouveau record du nombre de cas quotidiens confirmés de Covid-19. Au cours des dernières 24 heures, 17.430 personnes ont été testées positives au virus, a indiqué la porte-parole du ministère de la Santé, Sima Sadat Lari. Ce chiffre dépasse largement le pic précédent annoncé le 27 novembre (14051 nouveaux cas quotidiens) et le total des cas confirmés s’établit désormais officiellement à 1 963 394 en Iran. Elle a déplore 174 nouveaux décès liés au Covid-19, ajoutant que le bilan de l’épidémie était de 63 506 morts en Iran.

15h55. Easyjet dénonce le coût « injuste» des tests pour voler Le patron de la compagnie aérienne britannique Easyjet dénonce le coût « injuste » des tests de dépistage anti-coronavirus prévus par le gouvernement britannique pour faire redémarrer le trafic aérien . Johan Lundgren estime que demander deux tests de dépistage du Covid-19 aux voyageurs qui rentrent de pays à faible risque ne va entraîner une réouverture du trafic que « pour les gens qui peuvent se le payer ». M. Lundgren a estimé que les tests PCR requis (plus de 100 livres par test, soit 116 euros, selon les laboratoires) « sont bien plus chers que le prix moyen d’un billet d’Easyjet ».

15h45. Tous les adultes américains devraient être éligibles au vaccin d’ici le 19 avril. Le président américain Joe Biden doit annoncer que tous les adultes aux Etats-Unis vont être éligibles au vaccin contre le Covid-19 d’ici le 19 avril, en avance d’une dizaine de jours sur l’objectif précédent, a rapporté la chaîne CNN en citant un responsable gouvernemental. Le démocrate avait auparavant promis que 90% des adultes seraient éligibles à cette date. Trois vaccins sont autorisés en urgence aux Etats-Unis: celui de Johnson & Johnson, qui ne nécessite qu’une seule dose par personne, et ceux de Moderna et Pfizer/BioNTech, administrés en deux doses. Les Etats-Unis en sont à plus de trois millions d’injections par jour en moyenne sur les 7 derniers jours.

15h30. Le transport aérien mondial mise sur la vaccination. Le trafic mondial ne devrait pas retrouver son niveau d’avant crise avant 2024. « Ce retour est conditionné à deux choses: la mise sous contrôle de la pandémie et l’harmonisation des conditions de voyage à l’international », selon un spécialiste du secteur. La mise en place de « pass sanitaires » doit notamment y aider. Mais ce sont les progrès des campagnes de vaccination qui conditionneront tout redécollage .Et en Europe, Ryanair mise sur un programme de vols d’ « environ 80% de celui des étés normaux » pour juillet, août et septembre, avec jusqu’à 2 300 vols par semaine pendant l’été grâce aux vaccinations. L’effondrement du trafic aérien mondial a contraint des compagnies aériennes exsangues à solliciter des aides publiques massives, à l’image de la recapitalisation d’Air France annoncée mardi. Mais le secteur mise sur une reprise estivale sous l’effet des campagnes de vaccination.

LIRE AUSSI> Air France : un nouveau soutien à 4 milliards d’euros, mais 18 créneaux en moins à Orly

15h25. Les embouteillages dans les ports. D’imposantes grues font des heures supplémentaires pour décharger les cargos, à Lianyungang, port de la Chine orientale, afin de relever le défi titanesque engendré par la pandémie qui met le fret mondial aux prises avec de gigantesques embouteillages, Shi Jiangang, un dirigeant de la société de fret Bondex Logistics, analyse l’engorgement subi. « Ce fut réellement un énorme défi », souligne-t-il. Le navire coréen en cours de déchargement transportait normalement aussi des passagers, mais s’est entièrement transformé en cargo. L’ensemble du réseau mondial de fret fait face au plus grand stress de son histoire. Le transport maritime est scruté de près depuis qu’un porte-container japonais géant s’est ensablé dans le Canal de Suez, le bloquant pendant près d’une semaine. La situation s’était dégradée l’année dernière, lorsque l’expansion de la pandémie a embouteillé le réseau tentaculaire et bien rôdé par laquelle transitaient les containers à travers le monde.

15h15. Selon le FMI, La France devrait faire mieux que la zone euro. Le Fonds monétaire international (FMI) table sur un rebond du PIB de 5,8% en France en 2021, une prévision revue à la hausse par rapport à janvier et supérieure au taux de croissance projeté pour l’Europe. La France, qui vient d’instaurer un nouveau confinement, devrait faire cette année un peu moins bien que l’économie mondiale (+6%) mais mieux que la zone euro (+4,4%), selon les Perspectives économiques mondiales du FMI publiées ce jour.

15h03. En Suède, les contaminations grimpent. La Suède a enregistré 21 802 nouveaux cas de coronavirus depuis jeudi, contre 16 427 cas enregistrés la semaine précédente sur le même laps de temps. Soit une hausse de 32,7%.

14h55. L’inquiétude est vive en Inde. Les quatre prochaines semaines dans la lutte de l’Inde contre le Covid-19 seront « très, très critiques », a déclaré un haut responsable de la santé du gouvernement indien, Vinod Kumar Paul, avertissant que la maladie respiratoire se propageait désormais beaucoup plus rapidement qu’en 2020. « La pandémie s’est aggravée dans le pays… Il y a une sérieuse augmentation des cas », a-t-il affirmé. Au lendemain d’un niveau record de contaminations dans le pays(lire ci-dessous à 11h55), les autorités ont encore recensé ce mardi près de 97 000 nouveaux cas.

14h50. Trois mois et un million de morts. Selon l’agence Reuters, qui tient ses propres statistiques, le chiffre de 3 millions de morts du covid dans le monde a été franchi. L’université américaine Johns-Hopkins, comptabilise elle, comme l’AFP, 2,86 millions de décès. Une certitude cependant: il a fallu un peu plus d’un an pour atteindre deux millions de morts, et seulement trois mois pour atteindre le cap du troisième.

14h45. Le fret maritime dopé par les embouteillages. Le prix pour expédier un container de 12m de long, du 10e port chinois par son trafic, Lianyungang, aux États-Unis, est actuellement de 10.000 dollars, bien loin des 2 à 3000 habituels. Ce qui n’arrête pas la demande américaine: en février, les volumes transbordés au port de Los Angeles ont bondi de 47% par rapport à février 2019, au plus haut depuis 114 ans. Le bond des prix et des volumes du trafic de container a permis au danois Maersk, numéro un mondial, de passer d’une perte en 2019 à un bénéfice de 2,9 milliards de dollars.

14h40. Une note d’espoir venue du FMI. « Malgré la grande incertitude sur l’évolution de la pandémie, on discerne de plus en plus la sortie de cette crise sanitaire et économique », a estimé Gita Gopinath, l’économiste en chef du Fonds monétaire international (FMI). L’institution basée à Washington a publié ses dernières prévisions mondiales à l’occasion de ses réunions de printemps, et table à présent sur une croissance du Produit intérieur brut mondial de 6% cette année (+0,5 point comparé à sa projection de janvier), et de 4,4% l’an prochain (+0,2 point).

14h30. Le Premier ministre espagnol maintient sa promesse vaccinale. « Nous allons parvenir à ce que 70 % de la population adulte espagnole – 33 millions de personnes – soit immunisée grâce au vaccin d’ici à la fin du mois d’août », a déclaré Pedro Sánchez. Le pays a commandé plus de 87 millions de doses de vaccin qui seront livrées entre avril et septembre, a-t-il assuré, ajoutant que « cela nous permet de nous assurer que toute personne qui a besoin d’être vaccinée peut le faire ». À ce jour, 8 743 694 personnes en Espagne ont reçu une seule dose du vaccin, tandis que 2 852 806 personnes ont reçu les deux doses.

14h12. Le PDG français de Moderna nouveau milliardaire. Malgré (grâce à ?) la crise due au Covid, quatre nouveaux milliardaires français font leur entrée dans le classement Forbes, selon la version française du magazine. Parmi eux : le PDG français de Moderna Therapeutics, qui détient 8% de la société américaine en pointe dans la course aux vaccins anti-Covid, fait une entrée directement à la 23e place du classement Forbes avec une fortune estimée à 3,5 milliards d’euros. Le top 10 du classement des milliardaires français reste inchangé, avec le trio de tête Arnault-Bettencourt Meyers-Pinault. Tous ont vu leur fortune augmenter en 2020.

13h58. Problèmes de connexion et galère dans plusieurs régions pour l’école à la maison. « Ce matin nous avons identifié des problèmes de connexion en Ile-de-France, dans le Grand-Est, en Normandie, vers Orléans-Tours.. et sur le site virtuel du Cned », indique Sophie Vénétitay, du Snes-FSU, premier syndicat du secondaire.

« On se retrouve exactement dans la même situation que l’an dernier, on a l’impression qu’aucune leçon n’a été tirée. Il y a beaucoup de colère et d’amertume », ajoute Sophie Vénétitay.

13h52. Discussion sur un « décalage de quelques jours » de Roland-Garros. Le ministère des Sports a des discussions avec les organisateurs du tournoi de Roland-Garros (23 mai-6 juin) sur un éventuel « décalage de quelques jours » et sur les « modalités d’accueil du public », indique t-il ce mardi.

« Des discussions sont en cours avec les organisateurs sur les modalités notamment pour l’accueil du public », indique le ministère. « Un décalage de quelques jours est en cours de discussion », ajoute t-il.

Fin mars, Gille Moretton, le nouveau président de la Fédération française de tennis (FFT), avait indiqué travailler à quasiment tous les scénarios, les seuls qu’il « n’osait pas » envisager étant les extrêmes: la jauge de public à 100% et l’annulation pure et simple.

13h42. Du retard pour les livraisons de vaccins Pfizer. Encore du retard pour les livraisons de vaccins. 3 millions de doses de vaccin Pfizer, censées arriver avant, ne seront finalement livrées que tout début juin. Cela « ne remet pas en cause » l’objectif de 20 millions de primo-vaccinés mi-mai même s’il sera « plus tendu » à atteindre, indique le ministère de la Santé.

13h33. 200 000 doses de vaccin Janssen prévues lors de la semaine du 19 avril. Le ministère de la Santé prévoit toujours de recevoir 200 000 doses de vaccin Janssen la semaine du 19 avril et 350 000 celle d’après. Ce produit a pour grand avantage de ne nécessiter qu’une seule injection. Une partie de ces premières livraisons devrait être directement envoyée dans les territoires d’outre-mer, notamment Saint-Martin, une autre bénéficier aux « personnes en situation de grande précarité ». Mais tout cela est encore en cours de calage avec les différents acteurs et les cibles précises seront annoncées prochainement.

13h28. Maintien des régionales: vers des débats le 13 avril à l’Assemblée, le 14 au Sénat. Un débat sur le maintien des élections régionales et départementales en juin, malgré l’épidémie de Covid-19, devrait avoir lieu le 13 avril devant l’Assemblée nationale et le 14 devant le Sénat, apprend t-on ce mardi de sources parlementaires.

A la suite des recommandations du Conseil scientifique, le gouvernement a confirmé la semaine dernière qu’il privilégiait « à ce stade » le maintien de ces scrutins les 13 et 20 juin, dates sur lesquelles il a demandé leur avis aux partis avant jeudi soir, en amont de ces débats.

Les nouvelles mesures de restrictions pour lutter contre l’épidémie annoncées mercredi dernier par Emmanuel Macron et celles « relatives à l’accélération de la vaccination devraient avoir pour effet d’améliorer la situation sanitaire à l’échéance du mois de juin », fait valoir le gouvernement.

13h10. Le CAC 40 au plus haut depuis 2007. L’indice phare de la Bourse de Paris a dépassé son pic d’avant-crise après avoir ouvert en forte hausse porté par les espoirs de reprise. Il n’est plus très loin de son record de 2007 et réalise l’une des meilleures performances parmi les Bourses mondiales depuis le début de l’année. Il a ouvert à 6 155,89 points, en hausse de 0,87 %.

13h06. La France et l’Espagne affrètent des avions et des ferries spéciaux pour rapatrier leurs milliers de ressortissants bloqués au Maroc. Rabat a suspendu le 30 avril jusqu’à nouvel ordre tous les vols de passagers vers et en provenance de l’Espagne et la France. Quelque 3 000 « touristes » espagnols et près de 4 000 français ont été recensés depuis à travers le royaume. L’Espagne et la France ont obtenu des autorisations pour un vol « spécial » pour rapatrier ces touristes. Un ferry vers Marseille est aussi prévu le 10 avril, selon le compte Twitter de l’ambassade de France.

13h05. Une campagne pour inciter à « parler » de ses problèmes psy. Le gouvernement lance une campagne grand public pour inciter les Français à « parler » de leur état psychologique, durement affecté par la pandémie de Covid-19, et pour rappeler l’existence d’aides par téléphone et internet, trop peu connues. « En parler c’est déjà se soigner », assure cette campagne, organisée par Santé publique France et le ministère de la Santé avec l’idée que détecter les problèmes psychologiques et psychiatriques est « primordial » pour permettre « une prise en charge adaptée ». Cette campagne, est lancée sur internet et à la radio (avec trois spots), sera complétée « par un spot diffusé à la télévision » et en vidéo en ligne « à partir du 20 avril », selon Santé publique France.

13 heures. Les professionnels de la protection de l’enfance veulent être vaccinés. Les professionnels qui prennent en charge les enfants en danger ou faisant l’objet d’un suivi social ont demandé au gouvernement de les autoriser « en urgence » à se faire vacciner contre le Covid-19, pour limiter les « risques d’absentéisme » alors que leur mission ne peut être interrompue. « Les enfants qui ont besoin de protection doivent pouvoir compter sur un personnel bienveillant et disponible à longueur de temps, quelles que soient les conditions sanitaires », plaident une dizaine de fédérations associatives, dont les Apprentis d’Auteuil ou « SOS villages d’enfants ».

12h55. 2 862 002 morts dans le monde depuis le début de la pandémie. Plus de 131 711 580 cas d’infection ont été officiellement diagnostiqués depuis le début de l’épidémie. La grande majorité des malades guérissent, mais une part encore mal évaluée conserve des symptômes pendant des semaines, voire des mois. Sur la journée de lundi, 7 262 nouveaux décès et 479 .809 nouveaux cas ont été recensés dans le monde. Les pays qui ont enregistré le plus de nouveaux décès dans leurs derniers bilans sont le Brésil avec 1 319 nouveaux morts, l’Inde (446) et l’Ukraine (430).

12h50. Près de 1 000 clients de restaurants clandestins verbalisés à Paris depuis 5 mois. A Paris, selon le ministère de l’Intérieur, «7 345 restaurants ont été contrôlés depuis le 30 octobre » et dans « ce cadre, 300 contraventions pour ouverture irrégulière ont été dressées et près de 1 000 clients ont été verbalisés ». Cette précision intervient après la vive polémique qui a enflammé durant le week-end les réseaux sociaux ainsi que la classe politique après la diffusion vendredi d’un reportage de M6 sur des dîners luxueux dans des restaurants clandestins de la capitale.

12h45. Le « passeport corona » fait ses débuts au Danemark. Le Danemark a commencé à utiliser son « passeport » Covid, sésame d’un plan de réouverture progressif du pays d’ici fin mai. Disponible via une application sécurisée ainsi qu’en format papier, il permet pour l’heure de rentrer dans certains petits commerces (coiffeurs, salon de beauté ou encore auto-écoles ) en prouvant que le porteur est soit entièrement vacciné, soit qu’il a déjà contracté le Covid-19 avec un test positif de deux à douze semaines, soit qu’il a effectué un test négatif depuis moins de 72 heures. Le Danemark est un des premiers en Europe à mettre en place le système, alors que la Commission européenne travaille au lancement d’un «certificat vert » numérique pour circuler librement à nouveau dans l’UE.

12h25. L’UE voit une quasi-immunité collective d’ici fin juin, plus tôt que prévu. L’Union européenne estime désormais qu’une quasi-immunité collective contre le coronavirus sera atteinte d’ici fin juin, soit plus tôt que prévu jusqu’ici, rapporte l’agence Bloomberg en citant une note interne de la Commission européenne. Thierry Breton, le commissaire européen à l’Industrie chargé du déploiement des vaccins, avait jusqu’ici évoqué l’horizon de la mi-juillet. Selon les projections de l’exécutif européen, qui détaille le nombre de doses dont disposera chaque Etat membre d’ici fin juin, l’Allemagne, l’Espagne, la France, l’Italie et les Pays-Bas seront ainsi en mesure d’avoir vacciné plus de 55 % de leur population totale.

12h12. Zone euro : le chômage stagne à 8,3 % en février. Le chômage dans la zone euro a stagné en février par rapport à janvier, touchant 8,3 % de la population active, mais il a augmenté d’un point sur un an sous l’effet de la pandémie, annonce ce mardi l’Office européen des statistiques. Le chiffre de janvier, initialement estimé à 8,1 %, a été revu en hausse de 0,2 point, précise Eurostat.

11h55. Un couvre-feu nocturne imposé à New Delhi. New Delhi va imposer à ses 25 millions d’habitants un couvre-feu nocturne à compter de ce soir, un jour après que l’Inde a enregistré un nouveau record de cas de coronavirus. Il s’appliquera jusqu’au 30 avril.

L’heure est à l’inquiétude en Inde, où le nombre de cas vient pour la première fois de dépasser le seuil des 100 000 en 24 heures. Le gouvernement de la capitale indienne estime que la « hausse soudaine de cas de Covid-19 » et « le taux élevé de positivité » rendaient nécessaire l’imposition d’un couvre-feu nocturne de 22 heures à 5 heures.

11h43. Le site du Cned « Ma classe à la maison » a été victime d’ « attaques informatiques apparemment venues de l’étranger » ce matin, apprend France Info auprès du ministre de l’Education nationale Jean-Michel Blanquer, en marge d’un déplacement. « Le travail technique est en train d’être fait pour rétablir cela », indique le ministre de l’Education, qui précise que « ça ne touche pas tout le monde partout ».

11h36. Un responsable de l’EMA confirme un lien entre AstraZeneca et les thromboses. Un responsable de l’EMA confirme l’existence d’un « lien » entre le vaccin AstraZeneca et les cas de thrombose observés après son administration, dans une interview au quotidien italien Il Messaggero publiée ce mardi.

« Nous pouvons désormais le dire, il est clair qu’il y a un lien avec le vaccin. Ce qui cause cette réaction, cependant, nous ne le savons pas encore (…) Pour résumer, dans les prochaines heures nous dirons qu’il y a un lien, mais nous devons encore comprendre comment cela se produit », affirme Marco Cavaleri, responsable de la stratégie sur les vaccins à l’Agence européenne des Médicaments (EMA).

11h06. L‘école à la maison (re) commence avec des bugs informatiques. « Un an après, ça recommence ! » : comme l’an dernier, l’école à la maison débute ce mardi avec de nombreux « bugs » signalés par des professeurs, parents et élèves, en raison de serveurs numériques inaccessibles ou défaillants.

« Combien d’élèves et de familles ont le sentiment de revivre la même impréparation, encore et encore ? », pouvait-on lire sur Twitter. De nombreux messages faisaient état du même problème : « Et voilà, ça a planté à 9h02 », « j’étais prête pour faire cours à distance mais ce n’était visiblement pas le cas de l’Education nationale »…

Les établissements scolaires sont fermés depuis vendredi soir et les vacances de printemps ont été unifiées en France à partir du 12 avril, avant une rentrée le 26 avril en présentiel dans les écoles et en distanciel pendant une semaine de plus dans les collèges et lycées.

10h59. Décès de Henry Stephen, le chanteur de « Limon, limonero ». Le chanteur vénézuélien Henry Stephen, rendu célèbre par son tube « Limon, limonero » dans les années 1960-70, est décédé lundi des suites du Covid-19 à l’âge de 79 ans, annoncent les autorités vénézuéliennes.

« Aujourd’hui est parti Henry Stephen, un artiste total. On se souviendra toujours de + Mi limón Mi limonero +, une légende de la musique populaire vénézuélienne. Son héritage reste parmi nous », affirme le président vénézuélien Nicolas Maduro sur Twitter.

En 1968, sa chanson « Limon, Limonero », reprise d’un titre brésilien, avait traversé l’Atlantique pour devenir la chanson de l’été en Espagne et connaître un succès mondial. Stephen avait reçu en 1974 un disque d’or, célébrant plus d’un million de disques vendus.

10h45. Le diocèse de Paris « stupéfait » après une messe sans respect des consignes sanitaires. Le diocèse de Paris s’est dit « stupéfait » ce mardi après une messe dans une église de la capitale pendant les célébrations pascales où ni les prêtres ni les fidèles ne portaient de masque ou ne respectaient la distanciation sociale.

Cette messe a eu lieu dans l’église Saint-Eugène-Sainte-Cécile, selon le Parisien qui a diffusé une vidéo de l’office qui aurait duré 4 heures, où l’on voit des prêtres, sans masque et très proches les uns des autres, donner l’ostie directement dans la bouche des fidèles. Dans l’église, les croyants, pour beaucoup visiblement âgés, sont serrés les uns aux autres.

« C’est évidemment absolument inadmissible », déclare sur France Info, Marlène Schiappa, la ministre déléguée à la citoyenneté.

« Nous sommes stupéfaits devant le non-respect évident des consignes essentielles de distanciation, de port de masque, et nous désolidarisons de tout comportement non respectueux d’une situation sanitaire difficile », réagit la directrice de la communication du diocèse Karine Dalle.

10h36. Une campagne pour inciter à « parler » de ses problèmes psy. Le gouvernement lance mardi une campagne grand public pour inciter les Français à « parler » de leur état psychologique, durement affecté par la pandémie de Covid-19, et pour rappeler l’existence d’aides par téléphone et Internet, trop peu connues.

« En parler c’est déjà se soigner », assure cette campagne, organisée par Santé publique France et le ministère de la Santé, pour souligner qu’il est « primordial » de détecter les troubles psychologiques et psychiatriques « afin de permettre une prise en charge adaptée ».

Présente sur internet et à la radio (avec trois spots), elle sera complétée « par un spot diffusé à la télévision » et en vidéo en ligne « à partir du 20 avril », explique Santé publique France dans un communiqué.

10h22. « Cette histoire est une tempête dans un verre d’eau », conclut Pierre-Jean Chalençon. Lire notre article

10h21. « Je trouve ça indécent que des gens organisent des soirées », déclare Pierre-Jean Chalençon.

10h14. « C’est abracadabrantesque que cela devienne une affaire d’Etat », souligne Pierre-Jean Chalençon.

10h11. « Je n’ai pas de cuisine depuis quatre mois, je ne vois pas comment j’aurais pu faire des soirées », poursuit Pierre-Jean Chalençon.

10h09. « C’était une sorte de soirée zéro pour faire des photos, montrer aux entreprises le Palais Vivienne », précise Pierre-Jean Chalençon.

10h07. « C’était une soirée privée, professionnelle… j’ai été piégé par une chaîne de télévision », explique Pierre-Jean Chalençon.

10h03. « Il s’agit du plus gros poisson d’avril depuis ces dix dernières années », souligne Pierre-Jean Chalençon.

10h02. « Non je n’organise pas de dîners, de soirées, rien du tout », déclare Pierre-Jean Chalençon. « Si les gens n’ont pas d’humour, ils n’ont rien compris ».

10 heures. « Depuis trois jours c’est calomnie, calomnie », explique Pierre-Jean Chalençon sur BFMTV

9h58. Bangladesh : la police ouvre le feu sur une manifestation liée au Covid, un mort. Un manifestant a été tué et au moins sept personnes ont été blessées lundi soir dans une zone rurale du Bangladesh lorsque la police a ouvert le feu sur une violente manifestation contre les restrictions dues au Covid-19, rapportent ce mardi un médecin et la police.

Ces heurts se sont produits dans la ville centrale de Saltha dans la région de Faridpur, où des rumeurs affirmaient qu’un homme avait été blessé sur un marché au cours d’un contrôle de police destiné à faire respecter les mesures de lutte contre l’épidémie.

9h49. Si un ministre y a participé, « il devra démissionner », explique Marlène Schiappa sur France Info.

9h44. Gabriel Attal a « fermement » refusé une invitation aux dîners clandestins, assure Marlène Schiappa sur France Info. La ministre déléguée auprès du ministre de l’Intérieur, chargée de la Citoyenneté reconnaît qu’il y a bien eu « invitation » mais qu’un refus a été signifié en raison des restrictions sanitaires.

9h30. La Bourse de Paris ouvre en hausse de 0,85 %. La Bourse de Paris ouvre en hausse de 0,85 % ce mardi, prolongeant sa hausse de la semaine dernière dans un climat économique encourageant aux Etats-Unis et en Chine.

8h50. « Nous allons rembourser 3 mois du pass imagine R, soit 85 euros, pour aider les étudiants », déclare Valérie Pécresse. Ce sera possible pour les familles à partir du 22 avril sur le site d’Ile-de-France Mobilités.

8h45. « Nous allons renouveler l’aide de 1 000 euros pour les commerçants fermés en avril », indique Valérie Pécresse. « Ce dispositif sera accessible pour ces commerçants dès jeudi sur le site de la région Ile-de-France ».

8h43. « Il faut adopter un prince simple sur la vaccination : zéro stocks, zéro gaspillage », souligne Valérie Pécresse.

8h39. « Le gouvernement a trop attendu en mars avant de prendre des décisions », déclare la présidente de la région d’Ile-de-France.

8h37. « On voit de légers signes de ralentissement de l’épidémie en Ile-de-France mais ce n’est pas suffisant », souligne Valérie Pécresse.

8h33. « Nous avons accéléré la transition numérique en offrant un ordinateur à chaque élève et professeur de lycée en Ile-de-France », déclare Valérie Pécresse, la présidente de la région d’Ile-de-France sur BFMTV.

8h23. « Il y a eu 103 000 contrôles et 10 500 verbalisations lors de ce week-end pascal », souligne Gérald Darmanin.

8h21. « Tous les vaccins sont de bons vaccins. Il faut se faire vacciner », explique le ministre de l’Intérieur.

8h20. « Il est évident que si un membre du gouvernement participait à un dîner, il ne serait pas à la hauteur de sa fonction »,. Gérald Darmanin estime qu’une sanction et démission « paraîtraient justes » dans ce cas.

> À LIRE AUSSI : Dîners clandestins : cinq minutes pour comprendre la polémique autour de Pierre-Jean Chalençon.

8h18. « À ma connaissance, il n’y a pas eu de participation de ministres à des dîners clandestins », assure Gérald Darmanin sur Europe 1. Pierre-Jean Chalençon, lors d’un reportage de M 6 diffusé ce week-end, s’était vanté de dîner en compagnie de membres de l’exécutif, avant de se rétracter via son avocat.

8h04. « Aucune compagnie qui n’a pas les mêmes règles qu’ Air France ne pourra récupérer ses créneaux d’Orly », assure Bruno Le Maire. « Au total, nous allons céder 18 créneaux d’Air France sur Orly ».

7h58. « Cette aide de l’Etat n’est pas un chèque en blanc », explique Bruno Le Maire sur France Inter. « Des efforts importants ont été faits par les salariés et il faudra poursuivre dans cette direction. »

> À LIRE AUSSI : Paris et la Commission européenne ont trouvé un accord pour soutenir Air France.

7h53. .Bruno Le Maire annonce un nouveau soutien financier de l’Etat à Air France : La Commission européenne approuve ce mardi un projet de l’Etat français d’accorder jusqu’à 4 milliards d’euros d’aide à Air France, pour recapitaliser la compagnie aérienne. 3 milliards d’euros en fond propre, et la participation de l’état jusqu’à 1 milliard d’euros, pour devenir le 1er actionnaire de la compagnie aérienne. L’Etat pourra monter « à un peu moins de 30 % » du capital d’Air France, précise le ministre de l’Economie.

7h50. Dans Paris délaissée, les loyers des meublés en perte de vitesse. Touristes absents, étudiants chez leurs parents, cadres au vert : sous l’effet de la crise liée au coronavirus, les loyers des meublés à Paris commencent à montrer des signes de fléchissement, du jamais-vu dans la capitale.

Sur un an, le prix des locations meublées a enregistré à fin février une baisse de 1,1 % à Paris et le nombre d’annonces a triplé, avec une hausse de 204,8 %, selon des données communiquées par le site SeLoger.com.

7h40. Nouvelle-Zélande et Australie espèrent en avril une « bulle » où voyager librement. La Nouvelle-Zélande approuve ce mardi le principe d’une « bulle » avec l’Australie au sein de laquelle les ressortissants des deux pays pourraient voyager sans quarantaine, en espérant que celle-ci se concrétisera à la mi-avril.

« Je peux confirmer que les voyages sans quarantaine débuteront dans moins de deux semaines, le 18 avril à 11:59 », annonce la Première ministre néo-zélandaise Jacinda Ardern. Cette « bulle » devrait donc ouvrir un peu plus d’un an après que l’archipel du Pacifique Sud a fermé ses frontières en raison de la pandémie.

L’Australie a de son côté en partie ouvert son territoire aux Néo-Zélandais il y a six mois, leur permettant de se rendre dans certains Etats sans avoir de quarantaine à observer.

7h32. Aide d’urgence pour les pays les plus pauvres. Le Fonds monétaire international (FMI) annonce l’extension d’une aide d’urgence en faveur de 28 pays parmi les plus pauvres du monde pour leur permettre d’alléger leur dette et de mieux faire face à l’impact de la pandémie.

7h17. La France subit de plein fouet la troisième vague. On recense près de 30 000 malades du Covid-19 hospitalisés, contre un peu plus de 25 000 il y a un mois. C’est surtout dans les services de réanimation, qui accueillent les formes les plus graves de la maladie, que cette pression s’exerce : toujours sur un mois, on est passé de 3 600 à plus de 5 400 patients en soins critiques.

7h06. Les USA veulent « partager plus » les vaccins. Les Etats-Unis assurent vouloir en faire « beaucoup plus » dans les livraisons de vaccins aux pays étrangers, sans demander de « faveurs » en échange. « Nous explorons les options pour partager plus avec d’autres pays qui vont de l’avant. Nous pensons pouvoir faire beaucoup plus », déclare le chef de la diplomatie américaine, Antony Blinken.

L’objectif du gouvernement de Joe Biden d’offrir un vaccin à 90 % de la population des Etats-Unis sera bientôt atteint et Washington envisage de livrer un probable surplus de vaccins à d’autres pays plus en retard dans leur propre campagne. Le président démocrate doit faire mardi le point sur la vaccination.

6h58. Opérations déprogrammées à cause du Covid-19 : la douloureuse attente des patients. En Ile-de-France, huit soins sur dix seront bientôt reportés afin de trouver toujours plus de lits dans les hôpitaux. Derrière ces chiffres, se trouvent des patients, non-Covid, que l’épidémie condamne à l’attente, avec le risque de ne jamais rattraper le retard. Notre reportage à découvrir ici.

6h45. La Corée du Nord ne participera pas aux Jeux olympiques de Tokyo. La Corée du Nord ne participera pas aux Jeux olympiques de Tokyo cet été en raison des risques d’infection au coronavirus, une annonce faite ce mardi qui achève les espoirs sud-coréens de mettre à profit les JO pour relancer des pourparlers avec Pyongyang.

Lors d’une réunion, le comité national olympique nord-coréen « a décidé de ne pas participer aux 32e Jeux olympiques afin de protéger les athlètes de la crise sanitaire mondiale causée par le Covid-19 », fait savoir le service de communication du ministère des Sports de Pyongyang.

La participation de la Corée du Nord, puissance nucléaire isolée du reste du monde, aux derniers JO d’hiver à Pyeongchang, en Corée du Sud, avait été un facteur décisif dans le spectaculaire rapprochement diplomatique intervenu en 2018.

6h35. Toujours plus de malades dans les services de réanimation. Les autorités sanitaires recensent 29 907 personnes hospitalisées pour une infection au Covid-19. Parmi elles, 5 433 personnes sont hospitalisées en soins critiques.

6h30. 197 nouveaux décès en France, ces dernières 24 heures. Au total, 96 875 personnes sont mortes depuis le début de l’épidémie.

6h25. Le Stade de France reconverti en vaccinodrome. Il pourrait devenir le symbole de la vaccination à très grande échelle. La campagne de vaccination contre le Covid-19 est lancée ce mardi dans le stade situé à Saint-Denis (Seine-Saint-Denis). Premier objectif : réaliser 10 000 vaccinations par semaine. On fait le point dans cet article.

6h20. Vaccination en France. Plus de 9,3 millions de personnes ont reçu au moins une dose de vaccin, selon la Direction générale de la santé (DGS). Parmi elles, plus de 3,1 millions ont reçu deux doses.

6h10. Bonjour et bienvenue dans ce direct. Le Parisien vous accompagne tout au long de cette journée du mardi 6 avril 2021 pour suivre l’actualité liée au Covid-19.

Leave a Reply

%d bloggers like this: