DIRECT. Covid-19 : Emmanuel Macron présentera vendredi une “stratégie de sortie progressive” des restrictio… – Franceinfo

Spread the love
  • Yum

Retrouvez ici l’intégralité de notre live #COVID_19

14h02 : Il est 14 heures, voici le point sur l’actualité :

Emmanuel Macron s’exprimera vendredi sur la stratégie de sortie de crise, annonce son Premier ministre Jean Castex. “Notre situation épidémique continue de s’améliorer à un rythme régulier (…) Nous sommes sur une vraie tendance à la baisse”, a affirmé ce dernier.

• Sept anciens membres des Brigades rouges ont été interpellés en France à la demande de l’Italie. “Je suis fier de participer à cette décision qui, je l’espère, permettra à l’Italie, après 40 ans, de tourner une page de son histoire qui est maculée de sang et de larmes”, a commenté le ministre de la Justice Eric Dupond-Moretti.

Le Parlement européen a approuvé l’accord commercial post-Brexit avec Londres. Cet accord met fin à ce long et douloureux chapitre.

• Deuxième demi-finale de Ligue des champions ce soir entre le PSG et Manchester City. Francetv sport vous présente ce qu’il faut savoir sur ce choc cinq étoiles.

13h56 : La conférence de presse du gouvernement sur le projet de loi contre le terrorisme et la sortie de l’état d’urgence sanitaire est terminée.

13h53 : Petite précision : le régime transitoire de sortie de l’état d’urgence sanitaire évoqué par Jean Castex devrait être appliqué du 2 juin au 31 octobre.

13h52 : “Il est exact que nous avons un certain nombre de rendez-vous qui ne sont pas honorés. On est en train de faire un point précis parce que, d’après les informations que j’ai, il ne faut pas exagérer. Si ce phénomène se confirme, nous allons réfléchir à un élargissement des publics. Mais c’est prématuré pour l’instant.”

Jean Castex répond à une question sur l’élargissement de la vaccination.

13h54 : Le nouveau dispositif que nous allons soumettre au Parlement ne permet plus, dans ce cadre-là, de recourir au couvre-feu tel que nous le connaissons aujourd’hui”

Le Premier ministre confirme que ce nouveau régime transitoire de sortie de l’état d’urgence sanitaire ne rendra plus possible la mise en place du couvre-feu actuellement à l’œuvre. Il précise que le gouvernement pourra toujours décider de fermer certains lieux “de destination” (soit les bars et les restaurants).

13h57 : Une journaliste de France 2 vient d’interroger le Premier ministre sur le pass sanitaire, “nouvel outil” auquel Jean Castex veut “donner un fondement législatif par le texte aujourd’hui délibéré”. Voici les précisions qu’il a données :

• Le pass sanitaire vise les déplacements pour entrer ou sortir du territoire national”. Sont cités sur ce pass les tests, la vaccination et toute preuve apportant illustration qu’on n’est pas porteur du virus”, a décrit Jean Castex.

• Y aura-t-il d’autres usages à ce pass sanitaire ? “Nous devons en débattre dans le cadre de la stratégie de réouverture”, en particulier pour “l’accès à des grands événements sportifs ou culturels”. Le Parlement devra en décider, a expliqué le Premier ministre.

13h47 : “Est-ce qu’il y aura d’autres usages du pass sanitaire ? Nous devons en débattre, notamment dans le cadre de la stratégie de réouverture.

Le Premier ministre répond à une question sur les usages du futur pass sanitaire, au-delà des seuls déplacements.

13h39 : C’est terminé pour les interventions liminaires. Place aux questions des journalistes.

13h38 : Revenons quelques secondes en arrière, dans cette conférence de presse. Sur le “régime transitoire” qui va accompagner la sortie de crise sanitaire, Jean Castex a déclaré que l’état d’urgence sanitaire va être remplacé par un “devoir de vigilance sanitaire”. Il explique :

13h29 : Emmanuel Macron présentera vendredi “les perspectives” du déconfinement, vient donc d’annoncer Jean Castex. Le Premier ministre évoque une “sortie progressive” de la crise sanitaire “à mesure que la campagne de vaccination se déploie”. Voici la séquence.

13h26 : “Il s’agit maintenant de nous projeter sur les modalités de sortie de crise.” Que contient le texte relatif à la sortie de crise sanitaire, évoqué en début de conférence de presse ? Voici quelques éléments communiqués par le Premier ministre :

• Le texte permet notamment le “renforcement des contrôles aux frontières”, avec la “possibilité d’exiger une preuve de vaccination”.

• Il comprend aussi le “renforcement du moyen de s’assurer des conditions d’isolement des personnes soumises à une mesure de quarantaine”, a évoqué Jean Castex.

• Enfin le Premier ministre a évoqué les élections régionales et départementales. “Ce projet de loi comporte plusieurs dispositions visant à faciliter et à sécuriser leur organisation”, a-t-il expliqué.

13h21 : Le Premier ministre donne un exemple de mesures permises par ce régime transitoire : renforcement des contrôles aux frontières avec la possibilité d’exiger pour l’entrée sur le territoire français “un test négatif, comme c’est déjà le cas aujourd’hui, mais également une preuve de vaccination”.

13h19 : “Notre intention, avec la mise en place de ce régime transitoire, est de nous permettre d’accompagner le processus de réouverture par des mesures adaptées à la situation”.

Pour sortir de l’état d’urgence sanitaire, Jean Castex évoque un régime transitoire, permettant le cas échéant de reprendre des mesures pour freiner l’épidémie.

13h17 : Jean Castex annonce qu’Emmanuel Macron s’exprimera vendredi sur la situation sanitaire.

13h16 : “Il s’agit maintenant de nous projeter sur les modalités d’une sortie de crise. Une sortie progressive, à mesure que la campagne de vaccination se déploie. L’objectif d’atteindre les 15 millions de personnes primo-vaccinées à la fin de cette semaine est à notre portée”.

13h15 : “Notre situation épidémique continue de s’améliorer à un rythme régulier (…) Nous sommes sur une vraie tendance à la baisse.”

Le Premier ministre commence par évoquer le projet de loi sur l’état d’urgence sanitaire et la situation épidémique.

13h14 : Le Premier ministre, Jean Castex, tient une conférence de presse pour présenter le projet de loi contre le terrorisme, mais également pour évoquer l’état d’urgence sanitaire. Vous pouvez la regarder ici.

12h24 : Bruxelles examine cette semaine les plans nationaux de relance de plusieurs pays membres. La France a transmis le sien, qui détaille comment elle envisage d’utiliser ses 40 milliards d’euros de subventions. Franceinfo vous en présente les grandes lignes dans cet article.

12h04 : Pour les besoins d’un reportage, France 3 Occitanie recherche un “candidat non prioritaire à la vaccination secteur Toulouse ou Haute-Garonne”, assure la journaliste Hélène Vergne sur Twitter.

12h15 : Il est midi, voici le point sur l’actualité.

• Le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin a présenté, en Conseil des ministres, le projet de loi antiterroriste. Une conférence de presse de Jean Castex, Gérald Darmanin et Eric Dupond-Moretti est à suivre en début d’après-midi.

• Sept anciens membres des Brigades rouges ont été interpellés en France à la demande de l’Italie.

• Emmanuel Macron s’exprimera dimanche ou lundi à la télévision sur le calendrier de la levée des restrictions, très probablement dans une interview plutôt que sous forme d’allocution.

Le Parlement européen a approuvé l’accord commercial post-Brexit avec Londres. Cet accord met fin à ce long et douloureux chapitre.

• Deuxième demi-finale de Ligue des champions ce soir entre le PSG et Manchester City. Francetv sport vous présente ce qu’il faut savoir sur ce choc cinq étoiles.

11h55 : “Le variant indien présente des mutations que nous avons déjà étudiées et contre lesquelles notre vaccin agit, ce qui nous rend confiant”, assure le fondateur et directeur du laboratoire BioNTech, Ugur Sahin lors d’une conférence de presse en ligne.

11h35 : Quelle que soit la marque du vaccin injecté, dans certains centres de vaccination contre le Covid-19, les créneaux de vaccination restent désespérément libres. La situation est cependant très hétérogène, si bien qu’il est difficile de savoir combien de créneaux de vaccination ne sont pas utilisés.

10h57 : “Il est temps d’être beaucoup plus souple et pragmatique dans la gestion de cette vaccination.

La maire de Paris Anne Hidalgo, invitée de franceinfo, estime “scandaleux” que des doses ne soient pas utiliséesalors que beaucoup de gens souhaitent se faire vacciner”.

10h47 : “Envoyé spécial” a suivi une équipe du service de réanimation au CHU d’Amiens. Après une année de crise sanitaire, les infirmières sont épuisées par leur combat contre la maladie. Un combat souvent démoralisant, qui s’ajoute à celui qu’elles menaient déjà avant la pandémie. Voici un extrait du reportage à découvrir demain soir sur France 2.

10h44 : Bonjour @Mars, le Centre américain pour le contrôle et la prévention des maladies classe les variants en trois catégories : le variant d’intérêt ou VOI, les variants préoccupants et les variants à haut risque.

Le variant d’intérêt est tout simplement un variant qui doit être suivi de près et qui est en train d’émerger. “Il se caractérise par des marqueurs génétiques pouvant affecter la transmission du virus, son diagnostic, son traitement ou encore la réponse immunitaire ; des preuves que ces variants sont à l’origine d’une augmentation du nombre de cas ou de clusters ; une diffusion qui se limite à un seul pays”, écrivent nos confrères de France Culture.

10h42 : Bonjour, que signifie variant d’intérêt ???

10h39 : Les restrictions de circulation seront levées en France à partir du 3 mai “si la situation sanitaire le permet”, a affirmé le ministre délégué aux Transports Jean-Baptiste Djebbari. “C’est la situation sanitaire qui dicte, ces jours-ci, les possibilités”, a insisté le ministre sur Radio Classique.

09h57 : Après la réussite du concert-test à Barcelone, une expérience similaire doit bientôt avoir lieu à l’Accor Arena de Paris. “On espère avoir ces informations en fin de semaine pour un concert qu’on devrait tenir fin mai”, explique à franceinfo Constance Delaugerre, professeur de virologie à l’hôpital Saint-Louis de Paris. “C’est une expérimentation qui encadre pratiquement 8 000 personnes”, précise-t-elle.

09h49 : Nez qui coule, gorge qui gratte, toux, éternuements, fatigue… Parfois les symptômes allergiques saisonniers peuvent être confondus avec ceux du Covid-19. Mais le retour en force des pollens au printemps ne complique pas le diagnostic médical, selon un médecin lillois interrogé par France 3 Hauts-de-France.

#Europe1 https://t.co/YGab70JVTR

09h41 : “Fondamentalement, il faut suivre les priorités et aller au bout du processus de vaccination des personnes vulnérables.”

“La priorité doit aller aux personnes qui en ont le plus besoin, celles qui ont le plus de risques d’êtres malades, hospitalisées, de mourir”, assure Alain Fischer, professeur en immunologie, conseiller du gouvernement dans sa stratégie vaccinale, invité de Europe 1.

09h06 : Il est l’heure de faire le point sur l’actualité.

• Le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin présente, en Conseil des ministres, le projet de loi antiterroriste. Voici ce que contient le texte.

• Emmanuel Macron s’exprimera dimanche ou lundi à la télévision sur le calendrier de la levée des restrictions, très probablement dans une interview plutôt que sous forme d’allocution.

• Une seule dose du vaccin de Pfizer-BioNTech ou d’AstraZeneca permet de réduire la transmission du coronavirus jusqu’à près de moitié au sein d’un même foyer, selon une étude anglaise.

• Deuxième demi-finale de Ligue des champions ce soir entre le PSG et Manchester City. Francetv sport vous présente ce qu’il faut savoir sur ce choc cinq étoiles.

08h01 : “À partir du moment où la stratégie de confinement s’est mise en place sur une logique territorialisée et non pas à l’échelle nationale, l’idée c’est d’appliquer la même méthode pour la phase de déconfinement.”

La ville d’Antibes estime “logique” de rouvrir en premier ses restaurants, bars et plages qui donnent sur la mer Méditerranée après avoir été les premiers à devoir rehausser le niveau des mesures sanitaires en raison de l’épidémie. Les Alpes-Maritimes ont un taux d’incidence de 167 pour 100 000 habitants.

08h01 : Une seule dose du vaccin de Pfizer-BioNTech ou d’AstraZeneca permet de réduire la transmission du coronavirus jusqu’à près de moitié au sein d’un même foyer, où le risque de contagion est élevé, selon une étude de l’agence publique de santé anglaise (PHE).

07h46 : Le nombre de morts du coronavirus en Inde a dépassé les 200 000 mercredi, selon les données officielles. Au total, 201 187 personnes ont succombé à l’épidémie dans le pays, et 3 293 sur ces dernières 24 heures, selon le ministère de la Santé. L’Inde a enregistré un total de 18 millions de contaminations.

07h32 : Pourtant, certaines régions ont fait face à une forte hausse des contaminations fin mars. En cause, selon l’ancien directeur des Centres de contrôles et de prévention des maladies : la “réouverture prématurée des bars, restaurants et commerces” et la levée de l’obligation du port du masque dans certains Etats. Où en est la situation désormais ? Réponse dans cet article.

07h29 : “A son entrée en fonction, l’administration Biden a bénéficié d’une dynamique déjà lancée par son prédécesseur : les vaccins étaient dans une phase de production massive.”

Les effets de cette campagne de vaccination XXL sont déjà visibles. Le nombre quotidien de contaminations et de morts a chuté depuis le pic atteint en janvier. Mais ce n’est pas uniquement grâce à Joe Biden. Le démocrate “a poursuivi l’effort engagé [sous Donald Trump] et en a retiré les fruits”, explique Elisa Chelle.

07h26 : Sur le plan de la vaccination, les Etats-Unis font figure d’exemple. Avant-hier, plus de 42% des Américains avaient reçu au moins une dose et près de 30% étaient “totalement vaccinés”. Grâce aux 2,5 à 3 millions d’injections réalisées chaque jour en moyenne, Joe Biden a pu ouvrir la vaccination à tous les adultes dès le 19 avril dernier. En France, le gouvernement espère pouvoir en faire de même mi-juin.

07h23 : “Un exploit incroyable pour la nation.” Joe Biden s’est félicité, la semaine dernière, d’avoir atteint son objectif de 200 millions de doses de vaccins contre le Covid-19 administrées avant le 100e jour de son mandat. Mais où en sont les Etats-Unis dans la lutte contre l’épidémie ? Je fais le point sur la situation sanitaire dans le pays, alors que le président démocrate doit s’exprimer devant le Congrès aujourd’hui.

(DREW ANGERER / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP)

07h18 : Entre la fin du week-end et le milieu de la semaine prochaine, les maires recevront “la matrice” des prochaines étapes jusqu’en juillet, leur a promis le président. Des concertations seront ensuite engagées au niveau local, rapportent plusieurs participants. Pilotées par les préfets, elles permettront d’avoir un plan détaillé autour du 12 mai.

07h18 : Emmanuel Macron a échangé hier avec les maires sur le calendrier de la levée des restrictions. Le chef de l’État s’exprimera dimanche ou lundi à la télévision, très probablement dans une interview plutôt que sous forme d’allocution, a rapporté une source gouvernementale à franceinfo.

07h03 : Enfin L’Ardennais assure que le déconfinement est “en sursis” alors que Le Progrès se penche sur “le flop” des autotests.

06h53 : Selon l’OMS, le variant B.1.617 “a un taux de croissance plus élevé que les autres variants en circulation en Inde, ce qui suggère une plus grande contagiosité”. Cependant, l’Organisation l’a laissé dans la catégorie des “variants d’intérêt” et non des “variants préoccupants”.

06h54 : Le variant B.1.617, identifié d’abord en Inde, a été détecté dans plus de 1 200 séquences de génome dans “au moins 17 pays”, a annoncé l’Organisation mondiale de la santé (OMS). La plupart des échantillons “viennent d’Inde, du Royaume-Uni, des Etats-Unis et de Singapour”. Ces derniers jours, il a aussi été signalé dans plusieurs pays européens (Belgique, Suisse, Grèce, Italie).

06h14 : Le gouvernement adopte son projet de loi de sortie de l’état d’urgence sanitaire début juin. Le texte, qui doit permettre de sortir de ce régime d’exception prorogé en février par le Parlement jusqu’au 1er juin, doit être soumis à l’Assemblée nationale “autour du 10 mai”, selon des sources parlementaires.

Du 2 juin au 31 octobre inclus, c’est-à-dire pendant cinq mois, le Premier ministre aura la compétence de prendre des mesures “par décret (…) dans l’intérêt de la santé publique et aux seules fins de lutter contre la propagation de l’épidémie de Covid-19”, précise le projet de loi dont l’AFP a obtenu une copie.

06h57 : Voici le traditionnel point sur l’actualité pour ouvrir ce direct.

• Le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin présente, en Conseil des ministres, le projet de loi antiterroriste. Voici ce que contient le texte.

• Emmanuel Macron s’exprimera dimanche ou lundi à la télévision, très probablement dans une interview plutôt que sous forme d’allocution, a appris franceinfo d’une source gouvernementale.

• Port du masque aux Etats-Unis, aide internationale en Inde, enquête au Brésil… Le point sur la situation épidémique dans le monde.

Le Real Madrid et Chelsea se quittent dos à dos (1-1). Sauvés par un Karim Benzema des grands soirs, les Madrilènes s’en sortent bien et les Blues peuvent avoir des regrets.

Leave a Reply

%d bloggers like this: