DIRECT. Covid-19 : 3 millions de doses de vaccin injectées, 700 000 Français définitivement vaccinés – Le Parisien

Spread the love
  • Yum

>> L’essentiel

  • La pandémie a fait plus de 2 394 500 morts dans le monde depuis fin décembre 2019.
  • 167 nouveaux décès sont recensés en France. L’ARS a enregistré 16 546 nouveaux cas en 24 heures.
  • L’Allemagne ferme en partie ses frontières. Le secrétaire d’Etat aux Affaires européenne a expliqué, lundi, qu’il ne « souhaite pas » que l’Allemagne ferme ses frontières avec la France.

>> Suivez les événements de ce lundi 15 février 2021 :

18h59. Couvre-feu prolongé au Maroc. Le gouvernement marocain a prolongé jusqu’au 2 mars le couvre-feu de 21 heures à 6 heures en vigueur depuis fin décembre, pour tenter de contenir la pandémie de coronavirus après l’apparition de nouveaux variants. Ce couvre-feu est renforcé par l’interdiction des fêtes, des rassemblements et par la fermeture des restaurants et des commerces à 20 heures.

18h51. Bilan du jour. 4 376 cas de coronavirus ont été enregistrées, ces dernières 24 heures, selon les chiffres de Santé Publique France de ce lundi. 412 décès supplémentaires sont à déplorer, sur la même période, pour atteindre 82 226 morts à cause du Covid-19 (dont 58 227 à l’hôpital). Un peu plus de 26 500 patients sont hospitalisés, dont 3 381 en réanimation. Plus d’informations sur le bilan sur notre article.

18h35. Notre podcast. La gestion de la pandémie par le Premier ministre britannique Boris Johnson a suscité de nombreuses critiques à travers le monde. Des inquiétudes renforcées par l’arrivée d’un nouveau variant sur le sol anglais en décembre 2020. Découvrez notre podcast : Pourquoi le Covid-19 a-t-il fait autant de morts en Grande-Bretagne ?

18h20. Bilan de la vaccination. Santé Publique France annonce que 3 014 457 doses ont été injectées, en France, depuis le début de la campagne de vaccination, le 27 décembre 2020. 720 249 personnes ont reçu les deux doses nécessaires pour être définitivement vaccinées. Ces dernières 24 heures, 112 596 doses ont été injectées.

18h17. La Bourse de Paris au plus haut. La Bourse de Paris a terminé lundi au plus haut depuis février 2020 une séance aux volumes réduits en raison de la fermeture des marchés américains et chinois. L’indice vedette CAC 40 a progressé de 82,58 points à 5.786,25 points, son plus haut niveau de clôture depuis le 26 février 2020. Vendredi, la cote parisienne avait fini sur une progression de 0,60%.

Newsletter L’essentiel du matin

Un tour de l’actualité pour commencer la journée

18h10. Bruxelles veut éviter la pagaille. L’Union européenne tente de mettre de l’ordre dans les restrictions à la libre circulation après les fermetures de frontières décidées par l’Allemagne et la Belgique contre la propagation des variants, en dépit des recommandations adoptées au niveau européen. La Commission européenne a annoncé lundi qu’elle allait envoyer un courrier à l’ensemble des Etats membres pour leur rappeler leurs engagements à se coordonner. L’objectif : éviter de revivre le chaos dans les transports consécutif aux fermetures de frontières en pagaille qui avaient suivi l’arrivée de la pandémie.

18 heures. De nouvelles directives aux hôpitaux. La Direction générale de la Santé a transmis une note aux ARS, hôpitaux et cliniques du pays pour mettre en oeuvre une réorganisation à compter du 18 février, en prévision d’une nouvelle vague épidémique. Le Parisien a pu se la procurer. Retrouvez plus d’informations sur notre article dédié.

17h50. Des embouteillages en Italie pour rentrer en Autriche. Les restrictions imposées par l’Allemagne à la circulation avec le Tyrol autrichien, touché par le variant sud-africain, ont conduit Vienne à contrôler davantage sa frontière avec l’Italie, provoquant lundi de gros bouchons et suscitant la colère des routiers côté italien.

17h39. Homologation d’urgence de vaccin d’AstraZeneca par l’OMS. L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a accordé lundi son homologation d’urgence au vaccin anti-Covid d’AstraZeneca, qui ouvre la voie à la distribution de centaines de millions de doses à des pays défavorisés privés jusque là d’immunisation, annonce l’agence onusienne dans un communiqué.

17h27. Chute du nombre de passagers à Dubaï en 2020. L’aéroport international de Dubaï, premier au monde en termes de voyageurs étrangers, a annoncé lundi un plongeon de 70% du trafic de passagers en 2020 par rapport à l’année précédente à cause de la pandémie de coronavirus, tout en évoquant un second semestre meilleur que prévu. L’aéroport a été fermé en mars 2020 du fait de la crise sanitaire liée au Covid-19. Il a largement rouvert ses portes aux touristes internationaux à partir de juillet, ce qui a permis d’enregistrer un second semestre meilleur qu’anticipé marqué par « un mois de décembre ayant dépassé les attentes du secteur avec 2,19 millions de clients ».

17h19. Rentrée des classes en Afrique du Sud. Les écoliers ont retrouvé leur classe lundi, en Afrique du Sud, après une rentrée reportée de deux semaines en raison d’une deuxième vague de coronavirus nourrie par le variant sud-africain, réputé plus contagieux.

17h10. Ils ne veulent pas d’AstraZeneca. Le vaccin AstraZeneca, bien qu’autorisé en France, est critiqué. En raison des interrogations sur son efficacité face à certains variants et des effets secondaires qu’il risque de générer, des professionnels préféreraient se faire injecter des doses Pfizer ou Moderna. Retrouvez dans notre article les témoignages de ces soignants qui ne veulent pas de ce vaccin.

16h51. Vaccinations suspendues à Rio, faute de doses. Les vaccinations contre le coronavirus à Rio de Janeiro vont être interrompues mardi jusqu’à la semaine prochaine en raison du manque de doses, a annoncé lundi Eduardo Paes, maire de la deuxième ville la plus affectée du Brésil par la pandémie. Après un démarrage poussif, la campagne vaccinale a été interrompue la semaine dernière dans diverses villes du Brésil alors que la propagation du variant brésilien inquiète.

16h43. Un assouplissement qui interroge. « Lorsqu’on entend ce qui se passe à côté de chez nous en Moselle, et qu’en parallèle, on nous demande de ne pas fermer les classes… évidemment cela ne peut que nous inquiéter », témoigne auprès du Parisien un professeur de mathématiques. L’assouplissement du protocole sanitaire dans l’Education nationale, effectif ce lundi, inquiète profs et parents. Retrouvez des témoignages sur notre article.

16h32. Premier bilan de la vaccination en Afrique du Nord et au grand Moyen-Orient. Plus de six millions de doses de vaccins contre le coronavirus ont été administrées dans douze pays d’une région allant de l’Afrique du Nord au grand Moyen-Orient, a annoncé lundi l’Organisation mondiale de la Santé. « Jusqu’à présent, plus de 6,3 millions de doses de vaccins contre le Covid-19 ont été administrées dans douze pays de la région » qui s’étend du Maroc au Pakistan, a indiqué Ahmed al-Mandhari, directeur du bureau régional de l’OMS pour la Méditerranée orientale.

16h25. La Cnil pas contre un dispositif d’enregistrement des visites dans certains établissements contre le Covid-19. Faudra-t-il bientôt scanner un QRcode pour pouvoir rentrer dans un restaurant ou aller au cinéma ? Interrogé par le gouvernement sur ce point, et sur la possibilité de l’intégrer à l’application #TousAntiCovid, la Commission nationale de l’informatique et des libertés (Cnil) a rendu son avis ce lundi. En l’état, l’institution ne s’y oppose pas. « La Cnil a considéré que l’utilité, au stade actuel de la lutte contre l’épidémie, d’un dispositif complémentaire d’identification des contacts à risque de contamination est suffisamment démontrée », écrit-elle. Reste désormais à voir ce qu’en fera le gouvernement et où cela s’appliquera, si cela doit s’appliquer.

16h10. Les musées de Perpignan doivent fermer, tranche la justice. La réouverture des musées de Perpignan (Pyrénées-Orientales), décidée il y a une semaine par le maire (RN) Louis Aliot, est suspendue par la justice. « Nous regrettons cette décision qui éloignera encore un temps nos concitoyens durement éprouvés par cette crise sanitaire », a réagi sur Twitter le maire de Perpignan. Plus d’informations sur notre article.

16 heures. Les remontées mécaniques ne rouvriront pas en Italie. Le gouvernement italien a décidé de bloquer in extremis la réouverture des remontées mécaniques prévue ce lundi, pour freiner la progression des variants du coronavirus. La réouverture des pistes de ski avait été repoussée plusieurs fois, fluctuant au gré de la courbe des contagions, avant que leur fermeture ne soit finalement prolongée, dimanche soir, jusqu’au 5 mars au moins, douchant l’espoir de ceux qui pensaient pouvoir y accéder.

15h40. Ouverture, en Jordanie, du premier centre de vaccination dans un camp de réfugiés. La Jordanie a inauguré lundi un centre de vaccinations contre le Covid-19 dans l’immense camp de Zaatari où vivent 80 000 réfugiés syriens, à la frontière entre les deux pays. « Il s’agit du premier centre de vaccination au monde ouvert dans un camp de réfugiés », a déclaré à l’AFP le porte-parole du Haut-Commissariat de l’ONU pour les réfugiés (HCR) en Jordanie, Muhammad Hawari.

15h30. Chute du tourisme au Portugal en 2020. Le Portugal a perdu trois touristes étrangers sur quatre en 2020, plombé par la pandémie de Covid-19, a annoncé lundi l’Institut national des statistiques (Ine). Le nombre de touristes étrangers ayant visité le Portugal s’est effondré de 75,7% par rapport à 2019, à 3,99 millions, a-t-il précisé. Le marché intérieur a mieux résisté que les marchés internationaux, avec une baisse de 39,2% à 6,5 millions d’hôtes.

15h16. Plusieurs cas du variant sud-africain en Indre-et-Loire. Cinq cas du variant sud-africain ont été détectés dans la petite commune de Richelieu en Indre-et-Loire. La population est appelée à un dépistage massif, mardi et mercredi, raconte France Bleu. Une crèche et plusieurs classes ont fermé.

15h12. Retard dans la campagne de vaccination des Palestiniens. La campagne de vaccination contre le coronavirus dans les Territoires palestiniens est freinée en raison des retards de livraison, a indiqué lundi le Premier ministre palestinien Mohammed Shtayyeh, annonçant la prolongation de mesures de confinement pour lutter contre une hausse des cas.

15h07. Chute des crédits à la consommation en 2020. Avec la crise sanitaire, le crédit à la consommation a chuté en France de 11,5% en 2020, soit sa plus forte baisse annuelle « depuis la crise financière », selon les chiffres publiés lundi par l’Association française des sociétés financières (ASF).

15 heures. Face au variant britannique, l’Irak serre à nouveau la vis. L’Irak va réimposer des mesures de confinement jusqu’au 8 mars en raison de la propagation rapide du variant britannique, plus contagieux. Les masques seront à nouveau obligatoires à partir de mardi dans les lieux publics. Un couvre-feu nocturne (de 20h à 5h) sera imposé à partir de jeudi ainsi qu’un confinement total les vendredis, samedis et dimanches. Le pape est attendu en Irak du 5 au 8 mars. Pour l’heure, cette visite n’est pas annulée.

14h55. Moins d’accidents sur la route grâce au couvre-feu. Le nombre de personnes tuées sur les routes de France métropolitaine a connu une baisse de 35,2 % en kanvier 2021, par rapport à janvier 2020. En tout, 171 personnes ont perdu la vie le mois dernier. Cela s’explique en partie grâce au couvre-feu. Plus d’informations sur notre article.

14h29. Déconfinement en vue en Grande-Bretagne. Le Premier ministre britannique Boris Johnson a averti lundi vouloir mettre en oeuvre de manière « irréversible mais prudente » le déconfinement qui se profile maintenant que plus de 15 millions de personnes au Royaume-Uni ont reçu une première dose de vaccin anti-Covid. Le gouvernement espère pouvoir rouvrir les écoles à partir du 8 mars, de manière graduelle avec une rentrée potentiellement plus tardive pour les élèves du secondaire.

14h20. Une dépendance qui pose question. La dépendance de l’industrie européenne aux composants électroniques venus d’Asie la rend « vulnérable », a regretté lundi le ministre de l’Économie Bruno Le Maire, au moment où la pénurie mondiale de semiconducteurs met à l’arrêt de nombreuses usines automobiles. La pénurie est en partie liée à la crise du Covid-19 qui a accéléré les besoins et rendu compliqué la logistique.

14h14. Ce qu’a dit Alain Fischer. Le professeur Alain Fischer, responsable de la campagne de vaccination en France, a répondu à de nombreuses interrogations ce lundi sur BFMTV. On fait le point sur ce qu’il c’est dit sur cet article.

13h15. La pandémie a fait au moins 2 400 543 morts dans le monde. Plus de 108 785 960 cas d’infection ont été officiellement diagnostiqués depuis le début de l’épidémie dont au moins 66 547 800 sont aujourd’hui considérés comme guéris. Sur la journée de dimanche, 6 386 nouveaux décès et 290 730 nouveaux cas ont été recensés dans le monde. Les pays qui ont enregistré le plus de nouveaux décès dans leurs derniers bilans sont les États-Unis avec 1 156 nouveaux morts, le Brésil (713) et le Mexique (436). L’Europe totalise 804 135 décès pour 35 571 937 cas.

13 heures. Les places financières européennes dans le vert. Les marchés boursiers européens semblent retrouver le moral aidés par la performance de la Bourse de Tokyo et l’accélération des campagnes de vaccination en Europe. En début de matinée, la Bourse de Paris, tirée par l’ascension de Vivendi (23%) s’appréciait de 1,03%. Au même moment, Francfort prenait 0,32%, Londres progressait de 1,38%, Milan de 0,80% tandis que Madrid montait de 1,45%. Ce vent d’optimisme a aussi gagné l’Asie où l’indice Nikkei de la Bourse de Tokyo a gagné 1,91%, clôturant au-delà des 30 000 points pour la première fois en plus de trente ans.

12h45. Des robots contre le Covid. C’est la solution envisagée par un hôtel de Johannesburg, en Afrique du Sud. Trois robots ont été mis en service, pour s’occuper des clients atteints du Covid-19. Ils peuvent porter des bagages, donner des informations et même se charger du room service ! Des robots de ce genre sont déjà utilisés dans des hôtels de Tokyo, mais c’est la première fois en l’Afrique du Sud.

12h35. Bonne nouvelle en Moselle. Le département, très touché par les variants du coronavirus, va bénéficier d’un coup de pouce pour accélérer la vaccination. 30 000 doses du vaccin Pfizer-BioNTech supplémentaires vont être distribuées en Moselle, a annoncé le préfet Laurent Touvet sur France Bleu. Les 5 000 premières doivent arriver dès aujourd’hui. Elles serviront en priorité aux professionnels de santé puis aux plus de 75 ans.

12h20. Louis Alliot devant le tribunal pour rouvrir les musées. Le maire RN de Perpignan, Louis Alliot, était au tribunal administratif ce matin pour défendre sa décision de rouvrir quatre musées de la ville. Il estime que « l’interdiction d’ouverture des lieux culturels n’est plus justifiée ». Face à lui lors de l’audience, le représentant du préfet a mis en avant la situation sanitaire locale, évoquant « un record d’hospitalisations ». La décision doit être rendue dans l’après-midi. Pour rappel, la ministre de la Culture, Roselyne Bachelot, a assuré que les musées et les monuments seraient les premiers à rouvrir « quand nous aurons une décrue ».

11h50. Le Zimbabwe reçoit ses premiers vaccins de Chine. Le Zimbabwe, pays d’Afrique australe à l’économie et au système de santé sinistrés, a reçu un premier lot de 200 000 vaccins contre le Covid-19.Il s’agit d’un don du fabricant chinois Sinopharm. Les vaccins ont voyagé à bord du seul avion du pays en état de marche, un Boeing 767 d’Air Zimbabwe, souvent utilisé par l’ancien président Robert Mugabe pour recevoir des traitement médicaux ou passer des examens à l’étranger. Les vaccins devront encore être vérifiés par l’autorité locale de contrôle des médicaments avant de pouvoir être administrés. « Le mois prochain, nous allons acquérir 600 000 doses supplémentaires auprès de la Chine et le programme se poursuivra jusqu’à atteindre l’objectif de 1,8 million de doses », a déclaré le ministre des Finances Mthuli Ncube. Le Zimbabwe a pour objectif de vacciner 10 millions de personnes, soit environ deux tiers de la population, pour atteindre l’immunité collective.

11h40. 14 207 nouvelles infections en Russie dont 1 818 à Moscou. Depuis le début de l’épidémie 4 086 090 cas ont été recensés en Russie. Les autorités ont également fait état de 394 décès imputés au virus au cours des dernières 24 heures, portant le nombre officiel des morts à 80 520.

11h20. Des effets secondaires du vaccin pour ceux qui ont déjà eu le Covid. Sur les réactions et effets secondaires du vaccin AstraZeneca, « il y a une hypothèse de travail qui veut que ce soit ceux qui ont déjà eu le covid qui aient des effets secondaires », explique le professeur Fischer en ajoutant que ce vaccin était un « bon vaccin » notamment contre les formes graves.

11h10. Les injections pour les plus de 65 ans en avril. Cela devrait être possible avec la future validation du produit de Janssen. « Il devrait être prochainement validé par l’Agence Européenne du Médicament (EMA). Les résultats avec une seule dose sont intéressants », selon le professeur Fischer.

11h05. Six vaccins en France cet été. Selon le professeur Alain Fischer, six vaccins pourraient être disponibles en France « s’ils sont validés à temps ».

11 heures. Objectif huit millions de premières injections d’ici fin mars, selon le professeur Alain Fischer, le Monsieur vaccin du gouvernement sur BFM.

10h50. Inquiétude sur la fermeture des frontières avec l’Allemagne. Clément Beaune, le secrétaire d’Etat aux Affaires européennes s’inquiète de l’hypothèse de la fermeture des frontières avec l’Allemagne. « Si l’Allemagne devait restreindre encore la circulation, je souhaiterais que l’on définisse ensemble les exceptions les plus larges possibles. Nous avons deux préoccupations majeures : le transport routier et les travailleurs frontalier », a-t-il déclaré sur franceinfo. « Je souhaite qu’on n’en vienne pas à ce genre de mesures », a-t-il ajouté en rappelant que Berlin également présente cette idée comme un « dernier recours ».

10h15. Arrestations en Chine de personnes suspectées de produire des faux vaccins. Les autorités ont procédé à l’arrestation de 70 personnes suspectées de produire et de commercialiser des faux vaccins contre le coronavirus, selon l’agence de presse Xinhua. Ces suspects apparaissent dans 21 affaires liées à des faux vaccins, a-t-elle ajouté, dont beaucoup ont fait surface durant les premières phases de déploiement. Un réseau de trafiquants a réalisé un bénéfice d’environ 18 millions de yuans (2,30 million d’euros) en conditionnant une solution saline ou de l’eau minérale dans 58 000 doses de faux vaccins. Dans d’autres cas, de faux vaccins ont été vendus à des prix élevés et inclus dans des programmes de vaccination d’urgence dans les hôpitaux, ou passés en contrebande à l’étranger.

10 heures. Le maire de Dunkerque dénonce des mesures « déconnectées ». Le maire (DVG) de Dunkerque Patrice Vergriete a dénoncé au micro de France Bleu Nord des mesures « déconnectées » après que la préfecture a décidé de garder écoles, collèges et lycées ouverts malgré l’accélération de la circulation du variant anglais du Covid-19. « Je mettrai ma fille à l’école ce matin, il faut respecter un terme démocratique, mais je sais qu’un certain nombre de familles ne mettront pas (leurs enfants), il y a des choses que je peux comprendre aujourd’hui », a-t-il expliqué. Et d’ajouter : « ce que nous avions proposé était quand même très adapté à notre territoire et on a vu tomber des mesures qui finalement apparaissent assez déconnectées de la réalité du terrain. » Vendredi, les maires de la communauté urbaine de Dunkerque avaient demandé aux autorités de fermer les collèges et lycées une semaine avant les vacances scolaires et de donner la possibilité de déroger à l’obligation scolaire pour les enfants scolarisés en primaire, mais ils n’ont pas été suivis par l’Etat.

9h55. La moitié des bénéficiaires des banques alimentaires sont aidés depuis moins d’un an. La moitié des bénéficiaires des banques alimentaires ont commencé à avoir recours à cette aide depuis moins d’un an. « Dans le contexte actuel les banques alimentaires sont de plus en plus sollicitées et voient le profil des bénéficiaires évoluer (travailleurs pauvres, personnes diplômées) », selon cette étude réalisée par l’institut CSA pour les banques alimentaires. Plus de 2,1 millions de personnes bénéficient de l’aide alimentaire en ce début d’année 2021. Plus de la moitié (51 %) des personnes aidées ont déclaré avoir recours à l’aide alimentaire depuis moins d’un an. Parmi elles, 21 % y ont eu recours pour la première fois il y a moins de 3 mois et 14 % entre il y a 3 mois et il y a 6 mois. Plus de la moitié des bénéficiaires (52 %) se rendent à l’association d’aide alimentaire au moins une fois par semaine. Les personnes aidées ont en moyenne 48 ans et 70 % sont des femmes. En moyenne, les ressources des bénéficiaires s’élèvent à 839 euros.

9h45. Début de la vaccination le 26 février en Corée du Sud. Cette campagne de vaccination, avec le vaccin d’AstraZeneca, ne concernera pas les personnes âgées, suite aux controverses sur son efficacité. Un total de 272 000 patients et employés dans des établissements à risque sont concernés.

9h25. « On n’a pas fait assez d’efforts » pour les vaccins dans les pays pauvres, selon Esther Duflo. La prix Nobel de l’économie a estimé sur France Inter qu’il faut faire plus d’efforts pour la vaccination dans les pays pauvres. « Si un grand nombre de gens ne sont pas vaccinés dans les pays en développement, l’épidémie reviendra », alerte-t-elle. « Il faut négocier pour des doses de vaccin à des prix beaucoup plus faibles, et avoir le droit de modifier les formules. Pour l’instant, le vaccin Moderna ou le vaccin Pfizer ne sont pas utilisables dans la plupart des pays pauvres », a-t-elle ajouté. L’économiste a aussi précisé que la dette Covid devra être remboursée dans tous les cas.

9h15. Pour les fournisseurs des stations de ski, le pire est à venir. La filière alpine de production d’équipements de montagne, déjà touchée par le blocage des remontées mécaniques, prévoit un effondrement de son carnet de commandes pour 2021 et s’inquiète des conséquences pour l’emploi dans les vallées de la région. « On s’attend à zéro commande de base pour l’année prochaine », s’alarme Bruno Cercley, le PDG du groupe Rossignol, premier fabriquant de skis en France. Pour 450 000 paires de skis achetés chaque année en France, environ 120 000 pourraient être commandées en France en 2021, « mais 100 000 sont déjà en stock chez les fournisseurs », ajoute Benjamin Thaller, le directeur exécutif d’Outdoor Sports Valley, l’association de la filière. Chez Rossignol, l’activité sera en baisse d’environ 40 % cette saison, de 70 à 90 % pour la saison prochaine. Poma, le leader français de la construction de remontées mécaniques, s’attend à 20 % de chute supplémentaire en 2021. Pour Outdoor Sports Valley, ce sont environ 1 000 emplois qui sont menacés dans la région alpine sur les 6 000 de la filière.

9h10. 19 millions de téléconsultations remboursées en 2020. Sur fond de crise sanitaire, le recours à la téléconsultation s’est généralisé en 2020 avec un total de 19 millions d’actes remboursés par l’Assurance maladie. Un pic a été enregistré en avril 2020 avec 4,5 millions de téléconsultations (contre 40 000 en février). Le rythme est resté soutenu par la suite avec 1,9 million de téléconsultations en décembre 2020. Les actes de téléconsultation sont réalisés à 80 % par des médecins généralistes. Au niveau des spécialistes, ceux qui y recourent le plus sont les psychiatres, les endocrinologues, les pneumologues et les pédiatres.

9 heures. La ville d’Auckland en Nouvelle-Zélande confinée. Pour lutter contre le variant britannique, les deux millions d’habitants d’Auckland, la plus grande ville néo-zélandaise, ont entamé un confinement de trois jours, une mesure drastique pour tenter de contenir un premier foyer d’infection au variant britannique du coronavirus. Ecoles et entreprises non essentielles sont restées fermées et les habitants ont interdiction de quitter la ville, sauf raison impérieuse.

8h55. Le groupe Pierre & vacances suspend provisoirement le règlement des loyers à ses créanciers. Selon le groupe, la quasi-totalité des Résidences Pierre & Vacances et des Domaines Center Parcs sont fermés pour une durée encore indéterminée. Dans ce contexte, une procédure amiable de conciliation a été ouverte, à l’initiative du Groupe, le 2 février dernier par le Président du Tribunal de commerce de Paris. Cette procédure de prévention, flexible et consensuelle, a pour objectif d’aboutir à des solutions amiables les principaux partenaires de l’entreprise. Des discussions sont en cours sous l’égide d’un conciliateur. En attendant, le groupe a décidé de suspendre provisoirement le règlement des loyers à ses créanciers concernés par la conciliation.

8h20. La prime pour les plus précaires prolongée de trois mois. Après de nombreux retards, l’aide jusqu’à 900 euros aux travailleurs précaires entre enfin en action. Un premier versement a été effectué sur les comptes de 405 000 demandeurs d’emplois la semaine dernière, deux autres versements sont prévus fin février et fin mars. Selon RTL, dont l’information a été confirmé par la ministre du Travail, cette aide exceptionnelle va être prolongée de trois mois avec de nouveaux versements en avril, en mai et en juin pour tenir jusqu’à l’été. À terme, d’après le ministère du Travail, plus de 500 000 travailleurs précaires pourraient être concernés par ce dispositif. C’est un effort budgétaire d’un milliard d’euros supplémentaire qui représente en moyenne 400 euros d’aide par mois et par personne concernée.

8h05. L’Union européenne va accélérer la procédure d’autorisation de vaccins. La Commission européenne a été très critiquée pour la lenteur du démarrage des campagnes de vaccination contre le Covid-19 dans les pays de l’UE, en raison à la fois de procédures de certification des premiers vaccins jugées trop longues par rapport au Royaume-Uni ou aux Etats-Unis, mais aussi concernant les commandes de vaccins. « Nous avons dorénavant décidé qu’un vaccin amélioré par un fabricant pour lutter contre les nouveaux variants par sur la base d’un vaccin déjà existant » et certifié « n’aura plus besoin de passer par toutes les étapes d’autorisation », a expliqué la commissaire à la Santé au quotidien allemand Augsburger Allgemeine.

8 heures. Les stations de ski en Italie restent fermées. Pas de réouverture des stations de ski en Italie avant le 5 mars. En raison de la propagation du variant britannique (17,8 % des nouveaux cas), le ministre italien de la Santé, Roberto Speranza, a signé la prolongation de la fermeture de ces stations de ski qui devaient ouvrir en principe ce lundi.

7h35. La Corée du Sud assouplit ses restrictions. Dans tout le pays, les restaurants et cafés de Séoul peuvent désormais recevoir des clients jusqu’à 22 heures, soit une heure de plus qu’auparavant. Pour le troisième jour consécutif, la Corée du Sud a enregistré moins de 400 nouveaux cas quotidiens au cours des dernières 24 heures.

7h25. Covid-19 : le vaccin Pfizer efficace à 94 % selon une étude israélienne. Le principal assureur de santé d’Israël a estimé que le vaccin Pfizer/BioNTech contre le coronavirus était efficace à 94 % selon une étude menée sur plus d’un million de personnes vaccinées. D’après l’assureur Clalit, ses chercheurs ont testé 600 000 personnes ayant reçu les deux doses recommandées du vaccin et un nombre équivalent de personnes n’ayant pas reçu d’injection. « Il y avait une réduction de 94 % du taux d’infection symptomatique et une baisse de 92 % du taux de maladie grave, comparé à 600 000 (sujets) similaires n’ayant pas été vaccinés », rapporte l’assureur. L’efficacité du vaccin est maintenue dans toutes les catégories d’âge, y compris chez les plus âgés. Depuis la mi-décembre, Israël a vacciné plus de 3,8 millions de personnes, dont 2,4 millions ont reçu leur seconde dose.

7h15. Aux Etats-Unis, les Afro-Américains ont environ deux fois plus de chances de mourir du Covid-19. Seules 5,4 % des doses de vaccin ont été injectées à des personnes afro-américaines lors du premier mois de la campagne de vaccination, quand celles-ci représentent 12,5 % de la population américaine. Selon une statistique, les Afro-Américains ont environ deux fois plus de chances de mourir du Covid que les personnes blanches. Cette difficulté est au cœur des enjeux de santé publique dont les Etats-Unis doivent s’emparer s’ils veulent enfin mettre sous contrôle l’épidémie de Covid-19, estiment plusieurs experts.

7h10. L’Australie et la Nouvelle-Zélande ont reçu de premières livraisons de vaccins. Les vaccinations vont pouvoir débuter le 22 février alors que des villes comme Melbourne et Auckland demeurent en confinement après l’apparition de nouveaux cas de contamination. Le ministre australien de la Santé, Greg Hunt, a déclaré qu’une première livraison de 142 000 doses du vaccin développé par Pfizer avec BioNTech étaient arrivées. En Nouvelle-Zélande, la Première ministre Jacinda Ardern a annoncé qu’un premier lot de 60 000 doses du vaccin Pfizer-BioNTech. Elle a indiqué que des contrôles de sécurité seraient effectués avant que les doses soient administrées en fin de semaine à des travailleurs aux frontières.

6h45. Protocole allégé dans les écoles. Le ministère a mis à jour, vendredi, son protocole sanitaire dans les écoles. Il modifie notamment les circonstances qui imposent une fermeture des classes en cas de contamination par le variant identifié au Royaume-Uni. « Le ministère a adopté de nouvelles règles, plus souples, de fermeture de classes et d’isolement dans des situations de cas avérés et/ou cas contacts de variant », s’inquiète le syndicat national des enseignants du second degré (Snes-Fsu).

LIRE AUSSI > Variants, cas contacts, fermetures de classes… L’allègement du protocole sanitaire à l’école irrite les syndicats

En tout, 1 599 classes et 103 établissements scolaires sont fermés en raison de cas de Covid-19, selon le ministère. Tandis qu’auparavant, le personnel des écoles était considéré comme contact à risque dès que trois élèves, il est désormais écrit qu’« une étude approfondie des contacts déterminera si les personnels de la classe doivent être également considérés comme contacts à risque, conformément aux prescriptions des autorités sanitaires ». Cette nouvelle règle est valable pour les classes de la maternelle au lycée. En outre, il n’y a plus de fermeture automatique d’une classe en cas du variant détecté au Royaume-Uni. Concernant les cas d’élèves infectés par les variants initialement observés au Brésil et en Afrique-du-Sud, la fermeture immédiate reste de rigueur.

6h20. 4426 nouveaux cas de contamination en Allemagne. 2 338 987 personnes ont été contaminées depuis un an par le coronavirus. L’Institut Robert Koch (RKI) pour les maladies infectieuses fait état de 116 décès supplémentaires, ce qui porte le total à 65 076 morts depuis le début de l’épidémie dans le pays.

6h15. Hausse du pétrole. Le baril américain de pétrole a franchi la barre des 60 dollars, ce qui n’avait plus été le cas en séance depuis le 20 février 2020. Cette hausse est due aux inquiétudes actuelles sur l’offre alors que des perspectives de la relance économique se dessinent notamment avec le vaste plan de relance aux Etats-Unis.

6h10. Scandale lié à la vaccination au Pérou. La ministre péruvienne des Affaires étrangères, Elizabeth Astete, a annoncé sa démission après avoir reconnu s’être fait vacciner contre le Covid-19 dès janvier, avant les populations prioritaires. Il s’agit de la deuxième ministre du gouvernement péruvien, après celle de la Santé, à démissionner dans le cadre de ce scandale. Contrairement à d’autres pays, dont les présidents, ministres ou fonctionnaires se sont fait vacciner pour donner l’exemple, au Pérou, les critiques visent des membres du gouvernement qui ont reçu le vaccin en toute discrétion et avant même le lancement de la campagne officielle de vaccination.

6h05. L’Angleterre inaugure sa quarantaine à l’hôtel. Le gouvernement a déjà interdit les arrivées des non-résidents en provenance des 33 pays d’une liste rouge qui comporte la totalité de l’Amérique latine et l’Afrique du Sud. Désormais, les résidents britanniques ou citoyens irlandais arrivant en Angleterre en provenance de ces pays seront consignés dans un hôtel et placés sous surveillance durant dix jours. Les voyageurs arrivant des autres pays doivent aussi suivre une quarantaine de 10 jours mais peuvent le faire chez eux. Le prix du séjour : 1 750 livres sterling (près de 2 000 euros), tests compris. Car comme tous les autres voyageurs, ils devront, en plus de présenter un test négatif effectué dans les 72 heures qui précèdent leur départ, être dépistés aux deuxième et huitième jours de la quarantaine. Les contrevenants encourent de lourdes sanctions, allant de 1000 livres d’amende (1125 euros) pour un test négatif manquant à l’arrivée, jusqu’à 10 000 livres pour ceux qui tentent d’échapper à la quarantaine à l’hôtel. Ceux qui cacheraient leur passage dans un pays à risque encourent 10 ans de prison.

6 heures. Bonjour et bienvenue dans ce direct. Il vous permettra de suivre les derniers développements de la crise du Covid-19, tout au long de la journée.

Leave a Reply

%d bloggers like this: