DIRECT. Coronavirus : dernier jour de confinement en France – Le Parisien

Spread the love
  • Yum

L’essentiel :

  • Plusieurs pays européens vivent leur dernier jour de confinement , tout en redoutant une seconde vague de la pandémie de Covid-19, qui a infecté 4 millions de personnes dans le monde.
  • La France vit son 55e et dernier jour sous cloche, mais la prudence reste de mise afin de ne pas relancer la courbe des décès de l’épidémie, au plus bas depuis début avril .
  • Les autorités ont renouvelé les appels à la « vigilance » en Nouvelle-Aquitaine, région en zone verte, après l’apparition de deux foyers épidémiques , l’un en Dordogne après des obsèques, et l’autre dans un collège de la Vienne après une réunion de préparation de la rentrée.
  • Les Etats-Unis sont le pays le plus lourdement touché par la pandémie avec 78 746 décès. Suivent le Royaume-Uni avec 31 587 morts, l’Italie (30 395), l’Espagne (26 478) et la France (26 310), selon le comptage de l’AFP.
  • Alors que la France vit son dernier week-end en confinement, le Parlement a définitivement adopté samedi soir la prolongation de l’état d’urgence sanitaire jusqu’au 10 juillet.

» Le fil des événements :

9h54. L’après 11 mai, une période cruciale pour Macron, en chute dans les sondages. Un week-end entre coups de fil et ultimes calages, afin, dixit l’entourage du chef de l’Etat, d’« être certain que tout va bien pour lundi ». Crucial n’est pas ici un terme galvaudé. Le chef de l’Etat, qui a voulu que le pays entame son déconfinement ce 11 mai, joue gros.

9h47. Un retour « très anxiogène » en salles de classe. D’après le ministre de l’Education nationale, Jean-Michel Blanquer, « un peu plus d’un million d’élèves reviendront dans leurs classes » la semaine prochaine « et il y aura pour les accueillir environ 130 000 professeurs », soit environ 15% des écoliers et 34% des enseignants du primaire.A l’image de Stéphane, professeur des écoles du Grand Est qui retourne dans son établissement lundi, beaucoup d’enseignants stressent en raison des conditions sanitaires drastiques à respecter.

9h31. Djibouti s’apprête à alléger le confinement. Le petit pays de la Corne de l’Afrique qui abrite d’importantes bases militaires étrangères va commencer à assouplir le confinement, annonce son ministre des Affaires étrangères Mahmoud Ali Youssouf. « D’ici demain [lundi] le processus de réouverture progressive du pays va commencer à Djibouti », a affirme le ministre sur Twitter, justifiant cette décision par la nécessité pour la population « de gagner sa vie ».

9h20. 640 amateurs confinés chantent « La Javanaise » avec Jane Birkin. L’appel de Radio France et du Théâtre du Châtelet à former un «grand choeur virtuel » a été entendu : 3600 vidéos d’amateurs de tous âges ont été envoyées à France Musique, dont celle de Jane Birkin, qui s’est associée spontanément à cette opération. Seules 640 vidéos n’ont pu être retenues pour figurer au montage du « Temps d’une chanson ».

8h53. L’après Covid : appel d’associations et de politiques à la protection des animaux. « Nous demandons que le plan de relance économique qui sera bientôt élaboré intègre pleinement la demande sociétale en faveur d’une plus grande prise en compte des animaux et de l’environnement », écrit dans une tribune publiée dans le Journal du dimanche l’association Convergence Animaux Politique (CAP), qui représente plus de 1 000 organisations de protection animale auprès des parlementaires et de l’exécutif.

8h48. Allemagne : le Dynamo Dresde (D2) en quarantaine à une semaine de la reprise de la Bundesliga. Le Dynamo Dresde ne pourra pas disputer son match de reprise du championnat prévu dans huit jours, a annoncé le club samedi. L’équipe de l’ex-Allemagne de l’Est devient ainsi le premier club des deux championnats professionnels de la Ligue allemande de football (DFL) à déclarer forfait pour une rencontre depuis que le gouvernement a autorisé mercredi la reprise de la Bundesliga à huis clos à partir du 16 mai, malgré les risques sanitaires et les critiques émanant du monde politique ou d’autres disciplines sportives.

8h45. Aux îles Féroé, la timide reprise du football européen. Rechausser les crampons mais sans supporters : les îles Féroé ont timidement relancé samedi à huis clos une saison footballistique européenne quasiment à l’arrêt, accueillant les premiers matches officiels en Europe de l’Ouest depuis le début de la pandémie. Samedi soir, sur la pelouse d’Argir, en banlieue de la capitale Tórshavn, la Betri Deildin (première division féringienne) a repris ses droits.

8h40. Roland-Garros : la fédération française n’exclut pas un tournoi à huis clos. Le président de la Fédération française de tennis (FFT) Bernard Giudicelli n’exclut pas que Roland-Garros, reporté au mois de septembre en raison du coronavirus, puisse se dérouler à huis clos. « On n’écarte aucune option. Ce serait se perdre en conjectures d’en privilégier une tant le manque de visibilité est réel », répond M. Giudicelli dans un entretien au Journal du dimanche (JDD).

8h37. Trump et le président péruvien discutent de la pandémie. Donald Trump et Martin Vizcarra se sont entretenus samedi par téléphone, notamment au sujet de la pandémie de coronavirus. Donald Trump « a fait l’éloge du courage et de la résistance du peuple du Pérou dans sa détermination pour réduire l’incidence du virus », et il a proposé au président Vizcarra le soutien des Etats-Unis dans la lutte contre la pandémie.

8h32. Le Brésil passe le cap des 10 000 morts du coronavirus. Le Brésil devient le sixième pays où la pandémie a jusqu’ici tué le plus, selon les données communiquées samedi par le ministère de la Santé. Les autorités ont enregistré 10 627 décès et 155 939 cas confirmés de contamination au Covid-19, des chiffres qui toutefois, selon la communauté scientifique, pourraient être 15, voire 20 fois plus élevés en réalité. Car le Brésil pratique très peu de tests.

8h28. Golf : des puces RFID pour le Memorial Tournament du PGA Tour. Le choix d’utiliser des puces RFID (« radio frequency identification ») intégrées dans les badges des spectateurs pour faire respecter les distances de sécurité a été annoncé par Dan Sullivan, directeur du Memorial Tournament, lors d’une visionconférence sur Zoom, rapporte Golf Digest. « A tout moment, nous pourrons savoir sur tout le parcours combien de personnes sont rassemblées sur telle ou telle zone ».

8h25. 1568 morts en 24 heures aux Etats-Unis. Les Etats-Unis ont enregistré 1568 décès dus au coronavirus en 24 heures, ce qui porte le total à 78 746, selon le comptage samedi soir de l’université Johns Hopkins. D’après cette université de Baltimore (est), il y a eu 1 309 164 cas détectés dans le pays.

8h13. Election fantôme en Pologne. Les Polonais devaient élire ce dimanche leur président, mais les bureaux de vote n’ouvriront pas, personne ne pourra voter, et l’élection, ni formellement annulée ni ajournée, entrera dans l’histoire comme un rare cas de scrutin fantôme. Cette situation est due à la pandémie et à l’incapacité des conservateurs nationalistes au pouvoir et de l’opposition de s’entendre sur une solution constitutionnelle et mutuellement acceptable.

8h01. Equateur : le président divise son salaire par deux. Le président équatorien Lenin Moreno a divisé par deux son salaire ainsi que celui des membres du gouvernement en raison de la crise provoquée par l’épidémie de Covid-19, a annoncé samedi la présidence. « La baisse des revenus de l’Etat, résultat de la crise du Covid-19, a produit des effets négatifs sur l’économie du pays, raison pour laquelle il est impérieux de réduire les rémunérations » des principaux fonctionnaires, explique la présidence.

7h54. Trois membres de l’équipe de la Maison Blanche en auto-isolement. Trois membres de l’équipe de lutte contre le coronavirus de la Maison Blanche, dont l’épidémiologiste Anthony Fauci, vont rester en isolement après de possibles expositions au virus, rapportent des médias américains. Robert Redfield, directeur du Centre de prévention des maladies infectieuses (CDC), Anthony Fauci, qui conseille le président Donald Trump, et Stephen Hahn, qui est à la tête de la FDA, l’agence américaine des denrées alimentaires et des médicaments, se sont mis en quarantaine après avoir été en contact avec des personnes contaminées.

7h47. 53% des Français ont plus peur pour leur santé que pour leur situation économique. Une enquête Ifop pour No Com, que dévoile le Parisien, illustre le dilemme du déconfinement. Car, dans le même temps, les sondés jugent que la crise économique est la plus grande menace pour la France, devant l’épidémie de Covid-19.

7h35. Malgré des signes encourageants, vigilance de mise en ce dernier jour de confinement. Avec 80 morts supplémentaires en 24 heures – soit 26 310 au total —, la France a connu samedi le plus faible bilan quotidien depuis début avril. Comme l’Italie, la Belgique ou encore la Grèce, la France vit son dernier jour confiné et, là aussi, une certaine appréhension est de mise.

7h23. Déconfinement : Hidalgo envisage la circulation alternée en cas de trafic automobile intense. « Si nous devions nous retrouver avec un trafic automobile trop intense, je demanderai des mesures de circulation alternée. Il en va de la santé des Parisiens et des habitants de la métropole », déclare la maire PS de Paris Anne Hidalgo dans une interview au Journal du Dimanche. « Un afflux massif de véhicules motorisés augmenterait le niveau de pollution atmosphérique, laquelle est déjà responsable de 48 000 morts par an en France et 6 500 dans le Grand Paris », justifie Anne Hidalgo.

7h12. Blanquer veut que chaque enfant soit retourné à l’école « au moins une fois » avant fin mai. Le ministre de l’Education nationale Jean-Michel Blanquer « souhaite que tous les enfants aient pu retrouver physiquement leur école au moins une fois d’ici à la fin du mois », déclare-t-il dans une interview au Journal du Dimanche. Il reconnaît que cet objectif nécessitera des adaptations, en particulier quand « les locaux sont exigus ». Il a ainsi proposé aux communes de mettre en place des activités de sport, santé, culture et civisme « en dehors de l’école ».

7 heures. La prolongation de l’état d’urgence sanitaire adoptée par le parlement. Au bout d’une semaine agitée et d’ultimes tractations entre députés et sénateurs, le Parlement adopte définitivement la prolongation de l’état d’urgence sanitaire jusqu’au 10 juillet.

Leave a Reply

%d bloggers like this: