DIRECT. Coronavirus: début des vaccinations avec AstraZeneca ce samedi en France – La Voix du Nord

Spread the love
  • Yum

Ce qu’il faut savoir :

– Avec 143 325 nouveaux cas de Covid-19 détectés la semaine dernière, contre 141 732 la semaine précédente, la circulation du coronavirus s’est stabilisée «à un niveau très élevé», sur fond de progression de variants plus contagieux, a relevé Santé publique France dans son bulletin hebdomadaire. Vendredi soir, 1 772 602 million de personnes avaient reçu au moins une première dose de vaccin.

– Le vaccin AstraZeneca (troisième vaccin autorisé en France) sera disponible dès ce samedi en France. L’arrivée de ce vaccin, que la Haute Autorité de santé recommande d’administrer en priorité au personnel soignant et aux personnes de 50 à 65 ans, doit permettre d’accélérer la campagne de vaccination.

– Vous cherchez une réponse à une question d’actualité ou un problème pratique ? Vous doutez de la véracité d’une information ? Abonnez-vous au groupe Facebook La Voix solidaire : ensemble, trouvons les réponses à vos questions.

Le direct :

12h20. Un financement temporaire en vue pour les tests sanguins

« Les tests antigéniques sur prélèvement sanguin présentent des résultats encourageants dans la détection du SARS-CoV-2 », le virus responsable de la maladie Covid-19, écrit la Haute autorité de santé (HAS) dans un communiqué publié vendredi soir. Elle se prononce en faveur de l’octroi d’un financement temporaire, appelé « forfait innovation », qui est accordé par le ministère de la Santé après un avis favorable de la HAS. Ce forfait implique la réalisation d’une étude, appelée « COVIBLOOD » et menée par la firme AAZ et L’Assistance publique Hôpitaux de Paris (AP-HP). Elle vise à apporter des données manquantes et à confirmer l’intérêt de l’innovation. « Moins invasifs » que les tests par prélèvements nasopharyngés, les tests sanguins « pourraient constituer une alternative plus acceptable chez certaines populations (enfants, personnes âgées, personnes présentant des troubles psychiatriques) », explique la HAS.

11h48. Hélesmes : protocole et respect des gestes barrières, l’école obtient des résultats

Le protocole sanitaire appliqué à l’école Justin-Guiot d’Hélesmes, près de Valenciennes, a été mis en place par la municipalité en concertation avec la directrice. Et il semble porter ses fruits : pas de contamination avérée dans cet établissement. Il faut dire que certaines règles sanitaires étaients restées en vigueur depuis juin et la sortie du premier confinement, comme la prise de température, la séparation des enfants de maternelle et des classes élémentaires à la cantine.

10h57. Pékin approuve un deuxième vaccin anti-Covid, CoronaVac, fabriqué en Chine

L’autorité chinoise de régulation des médicaments a donné son accord «conditionnel» pour un deuxième vaccin contre le Covid-19, le CoronaVac de Sinovac, a annoncé ce samedi le laboratoire pharmaceutique. Cette autorisation intervient après plusieurs essais du vaccin dans des pays tels que le Brésil et la Turquie, même si «les résultats en termes d’efficacité et de sécurité doivent être encore confirmés», a indiqué Sinovac dans un communiqué.

10h20. 273 600 doses du vaccin AstraZeneca livrées en France

Les premières doses du vaccin AstraZeneca arrivent en France ce samedi. « À partir de ce week-end, la vaccination sera accessible avec le vaccin AstraZeneca à tous les soignants, pompiers ou aides à domicile de moins de 65 ans », avait écrit jeudi sur Twitter le ministre de la Santé Olivier Véran.

« 273 600 doses seront réparties à partir d’aujourd’hui entre 117 établissements dont 7 en Outre-mer », indique la direction générale de la Santé. Elles seront destinées aux professionnels de santé et du médico-social de moins de 65 ans. Le ministère précise que 304 800 nouvelles doses seront livrées la semaine prochaine.

9h42. Près de 3 500 contrôles hier soir en Ile-de-France

Selon la préfecture de police de Paris, 3 498 personnes ont été contrôlées vendredi soir en Île-de-France dans le cadre du respect des mesures sanitaires . Résultats, « 339 verbalisations pour défaut d’attestation ou non-port du masque » ont été dressées, ainsi que « neuf verbalisations de commerces pour ouverture irrégulière » et « douze verbalisations de clients d’établissements recevant du public ».

9h35. Dans le Valenciennois, les premières injections de vaccin anti-Covid reprendront à partir du 15 février

La campagne vaccinale contre le Covid-19 va pouvoir reprendre quasiment là où elle s’était arrêtée dans le Valenciennois, à compter du 15 février. Priorité sera logiquement donnée, dans un premier temps, à ceux dont les rendez-vous avaient dû être annulés par manque de doses.

9h16. L’épidémie « mal contrôlée» selon l’AP-HP

L’épidémie de Covid-19 est « mal contrôlée par les mesures actuelles », a estimé le Pr Bruno Riou, directeur médical de crise de l’AP-HP (Assistance publique-Hôpitaux de Paris) lors d’un point presse vendrdei. « On risque d’avoir à faire face à une vague épidémique importante alors que nous sommes déjà à un niveau élevé de l’épidémie. Cela devient une quasi-certitude », a-t-il dit. Selon lui, la prédominance du variant anglais est « inéluctable » : « La situation s’est un peu aggravée par rapport à la semaine dernière et je ne vois pas bien pourquoi elle s’améliorerait. » Comme d’autres médecins et scientifiques, lui aussi prône le confinement. Une « réponse de dernier recours » pour le Premier ministre.

8h40. Les locations saisonnières interdites à Nice à partir de ce samedi

Pour lutter contre la propagation du Covid-19, le maire (LR) de Nice, Christian Estrosi, a décidé d’interdire les locations saisonnières durant au moins 15 jours. L’arrêté, reconductible, suspend les locations d’appartements aux touristes de passage du 6 au 20 février. Les hôtels, eux, restent ouverts.

8h16. La région Hauts-de-France augmente ses aides aux salles de cinéma

De nouveau fermées depuis novembre, les salles de cinéma sont frappées de plein fouet par la crise du Covid-19. Pour les soutenir, le conseil régional a voté le principe d’une augmentation de ses aides aux exploitants de salles. Jusqu’ici, seuls les cinémas d’une à quatre salles étaient éligibles à cette aide régionale qui pouvait aller jusqu’à 250 000 euros pour la création de salle, 150 000 euros pour l’extension et 100 000 pour la rénovation. Ce sont désormais les cinémas d’une à sept salles qui peuvent prétendre à ces montants. Le plafond de subvention monte même de 250 000 euros à 500 000 pour les projets de création de sites.

7h56. Le Festival du film de comédie de l’Alpe d’Huez annulé

Les organisateurs du festival ont annoncé vendredi renoncer à organiser l’édition 2021, prévue au mois de mars, en raison de la crise sanitaire. « L’absence actuelle de perspectives données au monde culturel et au secteur de la montagne ne permettra pas au Festival du film de comédie de proposer une édition classique », explique la direction dans un communiqué. Le festival ne se tiendra pas non plus en version en ligne, ce qui priverait les festivaliers de « rencontres, de partages et d’échanges ». « Ces instants et sensations incomparables ne peuvent exister autour d’une édition numérique, à distance et solitaire », écrivent les organisateurs.

7h45. L’Espagne et la Grèce limitent également l’utilisation du vaccin AstraZeneca

Le ministère espagnol de la Santé a annoncé vendredi qu’il limiterait l’usage du vaccin AstraZeneca/Oxford aux moins de 55 ans. La Grèce, la France, l’Allemagne, la Belgique, le Danemark, la Suède et d’autres pays ont fixé des limites d’âge pour ce vaccin, en raison du manque d’évaluation des risques chez les populations les plus âgées.

7h24. Un cas de variant anglais détecté dans un lycée de Boulogne-sur-Mer

Le variant anglais du Covid-19 a été détecté sur un élève du lycée Mariette. Vendredi après-midi, décision a été prise de fermer la classe de cet élève. Pour rappel, dans l’Académie de Lille, le nombre de classes fermées a triplé en une semaine.

7h12. La primo-vaccination va reprendre la semaine prochaine à l’hôpital de Boulogne

Depuis une dizaine de jours, l’hôpital Duchenne de Boulogne n’administre plus la première injection du vaccin contre le Covid-19, et ce afin de s’assurer de pouvoir administrer la deuxième injection. Mais cela va reprendre en fin de semaine prochaine, à destination des professionnels de santé boulonnais de moins de 65 ans.

7h. Départs en vacances et couvre-feu : « Il faut que chacun s’organise »

Pour partir en vacances (début ce samedi pour la zone A), il n’y aura « pas de tolérance, il faut que chacun s’organise » a fait savoir la porte-parole du ministère de l’Intérieur, Camille Chaize, hier sur franceinfo. Si la France a échappé à un reconfinement, les règles du couvre-feu restent inchangées.

« L’objectif, c’est vraiment que chacun soit sur son lieu de villégiature ou sur son point d’arrivée avant l’horaire du couvre-feu (…). Parce que sinon, les forces de l’ordre ne peuvent pas faire le distinguo entre les gens de bonne foi qui ont eu une difficulté et ceux qui, volontairement, ignorent les règles pour retrouver des amis », a expliqué Camille Chaize toujours sur franceinfo. Sans justificatif, « nous ne faisons plus de pédagogie et l’amende, maintenant, est la règle », a-t-elle encore prévenu.

Et en cas d’annonce de reconfinement pendant cette période ? « Il y aura un moment de tolérance pour que chacun prenne ses dispositions », a expliqué Camille Chaize sur BFM.

Leave a Reply

%d bloggers like this: